Terreur au Texas - Terror in a Texas town - Joseph H. Lewis - 1958

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2891
Localisation : Massy town
Contact :

Terreur au Texas (Terror in a Texas town) - Joseph H. Lewis - 1958

Messagepar pak » 02 déc. 2012 2:29

Des photos...

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Modifié en dernier par pak le 20 août 2013 15:18, modifié 2 fois.
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2891
Localisation : Massy town
Contact :

Terreur au Texas (Terror in a Texas town) - Joseph H. Lewis - 1958

Messagepar pak » 02 déc. 2012 2:36

Encore des photos...

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Modifié en dernier par pak le 20 août 2013 15:18, modifié 2 fois.
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2891
Localisation : Massy town
Contact :

Terreur au Texas (Terror in a Texas town) - Joseph H. Lewis - 1958

Messagepar pak » 02 déc. 2012 2:40

Et... encore des photos (désolé... ).

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Modifié en dernier par pak le 20 août 2013 15:19, modifié 2 fois.
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2891
Localisation : Massy town
Contact :

Terreur au Texas (Terror in a Texas town) - Joseph H. Lewis - 1958

Messagepar pak » 02 déc. 2012 3:14

Des affiches...

- Américaines :

Image Image Image

- Italienne :
Image

- Finlandaise :
Image

Et une lobby card :
Image
Modifié en dernier par pak le 20 août 2013 15:19, modifié 1 fois.
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6475
Localisation : oregon

Re: Terror in a Texas town - Joseph H. Lewis - 1958

Messagepar lasso » 02 déc. 2012 11:53

encore une belle présentation complète du film par pak :applaudis_6: :applaudis_6:

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2891
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Terror in a Texas town - Joseph H. Lewis - 1958

Messagepar pak » 02 déc. 2012 20:41

J'adore les compliments ! :lol:

Merci !
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
Blue Bill
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3160
Localisation : Far West
Contact :

Re:

Messagepar Blue Bill » 10 janv. 2014 19:22

nathan a écrit :Une excellente surprise ce western ! Certes, l'histoire est loin d'être innovante: il s'agit encore du riche homme d'affaire qui veut par tous les moyens chasser des petits fermiers pour s'approprier leurs terres.

Western traité comme un film noir avec le talent que l'on connait bien de la part de l'auteur des classiques le démon des armes ( Gun Crazy et Association Criminelle ( the big combo) .
Le personnage du tueur cruel qui abat de sang froid des hommes sans défense est particulièrement réussi . L'acteur rappelle beaucoup par son physique , sa manière de jouer et même sa manière de parler , Humphrey Bogart .

J'ai également beaucoup apprécié la manière de filmer les gens par exemple, au début les gros plans sur les visages des fermiers désemparés par le l'incendie de leur maison . Vers la fin , le gentil mexicain excécuté "comme un homme ". La tension qui règne dans ces séquences est terrifiante .

J'ai également apprécier le fait que le héros soit un harponneur de baleines suédois égaré au Far West , détail qui rappelle que l'histoire de l'Ouest n'a pas été faite que par des cowboys, tueurs , indiens, chercheurs d'or etc... mais aussi par des gens et des situations très diverses . Chose peu montrée dans les westerns .
C'est aussi un des rares westerns dont l'enjeu est la guerre de l'or noir .

note 9/10


Tout comme Nathan , j'ai fait le rapprochement entre "Johnny" le tueur (Nedrick Young) et Humphrey Bogart , la ressemblance me parait assez remarquable .
Les prises de vues sont bien étudiées et j'ai moi aussi bien aimé ce film mené avec lenteur certes ... mais très prenant , et ce ... jusqu'à la fin !
je ne peut que le conseiller à ceux qui ne l'on pas encore vu . :applaudis_6:
Image

~ Shoot First ... or Die * That is the Question ! ~

~Now drinking in another Saloon~

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4757
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Terror in a Texas town - Joseph H. Lewis - 1958

Messagepar Yosemite » 11 nov. 2014 15:31

Commençons par critiquer un peu, il n'y a pas de raison... :roll:
Image
Image

Et voila déjà la mentalité Walmart ou peut-être plutôt Exxon.
Si pas de taureau, pas de petit veau. Si pas de petit veau, pas de lait. Ce n'est pas comme le pétrole le lait, ni les vaches ni les baleines ni... (la liste est longue), ne sont des citernes à lait.
Ralala...
Yo.

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4757
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Terror in a Texas town - Joseph H. Lewis - 1958

Messagepar Yosemite » 11 nov. 2014 15:33

A propos de pétrole tenez...
Image
Encore une sceau-tise, sans aucun doute ! :num1
Yo.

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4757
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Terror in a Texas town - Joseph H. Lewis - 1958

Messagepar Yosemite » 11 nov. 2014 15:37

Il y est allé fort Gerald, on dirait une musique de nouvel an chinois (ce qu'on en voit dans le XIII ième arrondissement de paris tout du moins).
Image

Mais bon, je l'aime bien moi cette musique, elle détonne et comme tout le film détonne elle va bien avec finalement.
Curieusement elle m'a rappelé certaines musiques de films noirs des années 60 voire 70 sans trop bien me souvenir desquelles. Quoi qu'il en soit, on ne pourra pas lui reprocher d'avoir donné dans le mélo...
Yo.

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4757
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Terror in a Texas town - Joseph H. Lewis - 1958

Messagepar Yosemite » 11 nov. 2014 21:12

Entre nous, je me demande bien comment il gagne sa vie le type qui tient ce saloon. Côté hôtel, il a deux clients qui ne me semblent pas du genre à payer leur loyer (d'autant que l'un d'eux est le propriétaire !) et côté saloon la salle est tout le temps vide !
Peu importe, il s'y passe et s'y dit beaucoup de choses dans ce lieu. Il y aura notamment la confidence de Molly (Carol Kelly) à George Hansen (Sterling Hayden) au sujet de sa relation avec l'immonde Johnny Crale (Nedrick Young).
C'est là où on comprend que finalement, ce n'est pas de l'affection qui la retient près de lui mais au contraire une sorte de profond mépris qui, finalement, ne fait que recouvrir le mépris qu'elle a d'elle-même.
Sur ces deux plans, elle nous apparaît alternativement loin et altière puis proche mais effacée et baissant la tête.
Image
Image
Molly ne serait-elle qu'un personnage de second plan destiné à être relégué au silence et à l'humiliation permanente ?
La posture qu'elle adopte sur la première capture laisse à penser que non.
Elle est là. Campée en silence et seule, mais manifestement, elle est attentive à la scène entre les deux hommes.

Et attentive, pas de doute, elle l'est également sur la seconde capture. Le fait de baisser la tête et d'adopter une posture d'humilité marquée ne contredit en rien le fait qu'elle se nourrit de ce qui se déroule à sa table.
Yo.
Modifié en dernier par Yosemite le 11 nov. 2014 22:09, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4757
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Terror in a Texas town - Joseph H. Lewis - 1958

Messagepar Yosemite » 11 nov. 2014 21:25

L'accomplissement du personnage de Molly me semble délivré ici.
Johnny vient de l'embrasser, autoritairement comme d'habitude. Mais, cette fois, ce baiser se perdra totalement. Il demeurera sans écho.
C'est manifestement la première fois.
Image
"It just doesn't work anymore", lui dit-elle à ce moment.
Un propos qui sonne comme une sentence. Comme une menace au dénouement inéluctable tant on sent qu'elle a mis des années à sortir de cette bouche et tant on sent aussi qu'elle n'en serait pas sortie si l'heure n'était pas venue.

A ce moment, comme pour mieux se rendre compte de la portée de ces mots, Johnny se dirige vers la fenêtre afin de voir ce qui se déroule à l'extérieur.
Image

Et sur la deuxième capture, on constate que le reflet dans le miroir est troublé. J'ai passé plusieurs fois cette scène et pas de doute, ce n'est pas l'effet de la capture, il y a une volonté du réalisateur de nous montrer un reflet flou.
La sentence de Molly prend forme. Johnny Crale est déjà devenu l'ombre de lui-même.
Yo.

PS. "It just doesn't work anymore"... Je me permets une parenthèse tant que j'y suis à bavarder, hein ! J'ai toujours pensé que cette manie actuelle assez répandue de dire "juste" à tout bout de champ est un anglicisme : "Ca ne marche juste plus" en déduirait-on. C'est assez laid vu comme ça non ?
Manie pas en vogue en 1958, notons-le. Cette fois, je rends hommage au ST ! :num1

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4757
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Terror in a Texas town - Joseph H. Lewis - 1958

Messagepar Yosemite » 11 nov. 2014 21:40

Il n'a pas l'air comme ça, mais ce suédois pas très souriant là, Hansen, il est en train de se payer leur fiole aux caciques du coin.
Image

Enfin je dis ça, moi je ne dis rien... Je me contentais simplement d'imaginer que cette statuette ne se marrait pas ainsi par hasard.
Yo.

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4757
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Terror in a Texas town - Joseph H. Lewis - 1958

Messagepar Yosemite » 11 nov. 2014 22:08

Quant à cette autre à droite, elle n'exprime pas grand chose toute sombre qu'elle est.
Image
Remarquez que les caciques en question ont un air un peu figé : ho-hé, remettez-vous les gars, il est parti le Suédois ! :sm66:

Je dis "les gars", c'est injuste de ma part, il ya aussi une dame. Alors si la blonde Molly est un personnage d'arrière-plan qui prendra sa revanche, la brune Mona Stacey (Marilee Earle), secrétaire d'Ed McNeil (Sebastian Cabot) est encore un cran derrière.
Pour peu qu'elle fasse un pas en arrière, elle disparaît derrière la ligne d'horizon.

Sa première apparition tient sur la capture suivante !
Image
Elle est à droite, et elle dira "merci" :num1 .
Globalement d'ailleurs, c'est à peu près tout ce qu'elle dira.
Qui plus est elle cesse de parler après la 12ième mn du film et disparaît après la 38ième (envoyée à Dallas est-il dit).

Elle passera finalement comme une femme plus effacée et plus humiliée encore que Molly. Dans le fond, elle ne sert qu'à camper un peu plus le personnage de Johnny en exprimant son trouble à Ed McNeil après qu'ils aurons dégusté tous les trois ce plateaux de fruits de mer.
Trouble qu'expliquera McNeil en évoquant "la mort incarnée" pour faire comprendre à sa secrétaire qui elle vient de rencontrer.
Yo.

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4757
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Terror in a Texas town - Joseph H. Lewis - 1958

Messagepar Yosemite » 11 nov. 2014 22:21

J'ai brièvement cherché ici et là sans succès.
Image
Je me suis demandé si Jean-Michel Charlier et Jean Giraud s'étaient inspirés du personnage de Johnny Crale pour l'album "L'Homme au poing d'acier".

Pas si fréquent de voir un type avec une main en fer quand même
Yo.



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 15 invités