Le Dernier face à face / Il était une fois en Arizona - Faccia a faccia - 1967 - Sergio Sollima

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 24110
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Le Dernier Face à Face - Faccia a faccia - Sergio Sollima - 1967

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 19 janv. 2010 18:48

une autre fiche TV
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
The Cemetery Kid
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1561
Localisation : Derrière toi...

Re: Le Dernier Face à Face - Faccia a faccia - 1967 - Sergio Sollima

Messagepar The Cemetery Kid » 04 août 2010 22:13

Le dernier face à face : 8.5/10 = Très Bon

Scénario : 8.5/10
Réalisation : 8.5/10
Acteurs : 8.5/10
Musique : 7.5/10
Décors et paysages : 8/10

Deuxième western de Sergio Sollima, réalisateur très politique.

Points forts :

- Des acteurs excellents.
- Un scénario crédible et semblable.
- Des paysages variés et très bien choisis.
- Une réalisation parfaite.
- Un mélange des classes très astucieux.
- De très bonnes scènes.

Points faibles :

- Une musique un peu faible par rapport au film.
- Un changement d'état d'âme chez Volonté trop excessif et rapide.
- Ca manque un peu d'action.
- Trop de blabla ?

Conclusion :

Un très bon western, original et cynique qui contribue grandement à la richesse du genre, qui souffre au fond d'une morale pas très glorieuse...
- Dis-donc, toi, tu sais que t'as la tête de quelqu'un qui vaut 2000 dollars ?
- Oui, mais toi tu n'as pas la tête de celui qui les encaissera...

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 24110
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Le Dernier Face à Face - Faccia a faccia - 1967 - Sergio Sollima

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 04 mars 2012 20:54

le blu ray US
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
lafayette
Sorcier
Sorcier
Messages : 6954
Localisation : Landais expatrié 91

Re: Le Dernier Face à Face - Faccia a faccia - 1967 - Sergio Sollima

Messagepar lafayette » 07 févr. 2013 4:03

Le film a eu 2 titres car à sa première sortie sous le titre "Le dernier Face à face", il avait été distribué par la Columbia dans des salles de second ordre et avait subi la concurrence de "Colorado" avec Lee Van Cleef, distribué par un indépendant car la Columbia n'y croyait pas. Finalement "Colorado" avait eu du succès après avoir eu une belle campagne d'affichage.
Quelques années après, le film "Le dernier face" à face a été ressorti sous un autre titre "Il était une fois en Arizona" du fait de la notoriété de la musique d'Enio Morricone et de Gian Maria Volonte.
Tout est bien expliqué dans le bonus de la version intégrale du film, cad la version montrée dans tous les pays, coupée, avec le rajout des scènes diffusées en plus en Italie. Du coup ces scènes intégrées dans le film en Français sont sous-titrées.
Donc en ce qui me concerne le changement du Français à la VO soustitrée ne me gêne pas et marche contrairement à celui de Old Timer qui s'est plaint plus haut de ne pas les avoir (il arrive que des dvd soient défectueux, par ex j'avais acheté L'affaire Pélican dvd amputé des 20 dernières minutes. J'ai attendu patiemment son passage à la tv pour compléter...)

J'ai trouvé "Le dernier face à face" par hasard en fouinant dans les soldes de bd de Carrefour, car il était soldé avec une bd sur le western spaghetti, bdvd que ça s'appelle! J'en ai acheté une aussi de Thorgal.
Bref ce dvd joint à la bd et ses commentaires assez complets sur le western spaghetti avec des photos et affiches comporte une critique du film et deux courts métrages de western français.
Le tout soldé à 2€50! Que demander de plus! Quelle bonne idée j'ai eu de fouiller l'étalage de bd!
Ariadna Gil et John Wayne icongc1

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 24110
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Le Dernier Face à Face - Faccia a faccia - 1967 - Sergio Sollima

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 07 févr. 2013 22:26

tiens, en plus il est diffusé en ce moment (notamment demain matin) sur Cine Classic....
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
lafayette
Sorcier
Sorcier
Messages : 6954
Localisation : Landais expatrié 91

Re: Le Dernier Face à Face - Faccia a faccia - 1967 - Sergio Sollima

Messagepar lafayette » 07 févr. 2013 23:32

Mes respects Marshall!
Donc s'il y a une présentation du film, ça aura un intérêt de l'enregistrer avec sans doute la version courte en Français.
Je ne regrette pas l'achat modique vu la version longue, les bonus et l'intérêt du bdvd!!!
Ariadna Gil et John Wayne icongc1

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 24110
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Le Dernier Face à Face - Faccia a faccia - 1967 - Sergio Sollima

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 08 févr. 2013 19:15

oui dimanche matin 08h40 ou lundi 0h40 ou merc 23h40 dernière diffusion...
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
lafayette
Sorcier
Sorcier
Messages : 6954
Localisation : Landais expatrié 91

Re: Le Dernier Face à Face - Faccia a faccia - 1967 - Sergio Sollima

Messagepar lafayette » 08 févr. 2013 21:28

Merci Marshall. Et même cette nuit à 4H et qq...

Cette nuit c'est Django tire le premier et pas Face à face...
Ariadna Gil et John Wayne icongc1

tietie007
Cavalier masqué
Messages : 163
Localisation : Aix en Provence
Contact :

Re: Le Dernier Face à Face - Faccia a faccia - 1967 - Sergio Sollima

Messagepar tietie007 » 22 déc. 2013 8:06

Superbe western qui est aussi une réflexion sur la violence et l'action en opposant deux hommes, le professeur Fletcher, joué par Gian Maria Volonte, dans le rôle du théoricien révolutionnaire et Beauregard Bennet, interprété par Tomas Milian, bandit sans foi ni loi.

Image

En 1967, alors que Sergio Leone triomphait avec sa "trilogie du $", Sergio Sollima sortait "Le dernier face à face", avec Gian Maria Volonte et Tomas Milian. Plus politique que son grand-frère américain, le western spaghetti va révolutionner les codes narratifs du genre et surtout montrer une réalité sans fard, loin de l'angélisme bon enfant de son alter ego d'outre-manche. Sollima qui, un avant, avait tourné Colorado, western avec Lee Van Cleef et Tomas Milian, remet le couvert pour ce face à face qui va opposer deux hommes et deux philosophies, le professeur Brett Fletcher, joué par Gian Maria Volonte, et l'outlaw Bauregard Bennet, interprété par Tomas Milian.
L'intello Fletcher, dandy souffreteux, va se transformer au contact de cette séduisante crapule de Beauregard. Il va apprendre à se servir d'une arme, et va savourer le fait d'appartenir à la horde, une bande de réprouvés qui se cachent dans la sierra, commandée par Beauregard.
De l'intellectuel à l'homme d'action, Fletcher va essayer de transformer cette horde en armée, de faire de cette bande de va-nus-pieds une troupe disciplinée, visant à terrasser l'ordre bourgeois, défendu par l'agence Pinkerton et son agent, Siringo, joué par William Berger.
La nouvelle conception de Fletcher remet en cause, implicitement, le leadership de Beauregard, bandit sans foi ni loi, aux actions sans lendemain. et s'entichant de la plus belle femme du groupe, Mais l'ascension de Fletcher est patente, et le théoricien va se muer en redoutable chef, torturant ses adversaires, jouée par Jolanda Modio.
Mais les pouvoirs établis ne peuvent supporter cette nouvelle bande remettant en cause l'ordre social, et envoie Siringo pour éliminer les chefs de cette horde.
Traquée, la horde et les deux chefs rivaux, vont affronter les hommes de Pinkerton, à deux contre 50, avec un Fletcher prêt à tout, même au pire !
Sollima fait ici le procès de ces théoriciens de la révolution, pour qui le peuple est plus un "concept" qu'une réalité, et qui dans leur désir de transformer le monde, instrumentalise les petites gens à des fins idéologiques. Beauregard est un bandit, un séduisant vaurien, qui vole, pille, tue, mais il a en lui une certaine humanité dont est en fait dépourvu le professeur Fletcher. Ce dernier voit la violence comme un moyen pour changer le monde, alors que Beauregard se sert juste de l'action violente pour faire vivre la horde. On retrouvera la même problématique, 4 ans plus tard, dans Il était une fois la Révolution de Sergio Leone, avec l'opposition entre le chef de Parti, le Dr Villegas, qui trahira les siens et le paysan/bandit, joué par Rod Steiger, violent et frustre, mais humain et courageux.

Sollima, comme Leone, s'inscrit dans la mouvance anarchiste et se méfie des pouvoirs institués, fussent-ils révolutionnaires, qui s'incarnent dans des chefs comme Fletcher ou Villegas, qui imposent au peuple un ordre tout aussi coercitif que l'ordre bourgeois.

6 ans plus tard, Leone dans Mon nom est personne, rendra hommage au Dernier face à face, en nommant son anti-héros, le gunfight Henry Fonda, "Beauregard", qui devra combattre une horde.

Le dernier face à face, un western à redécouvrir.

Avatar du membre
lafayette
Sorcier
Sorcier
Messages : 6954
Localisation : Landais expatrié 91

Re: Le Dernier Face à Face - Faccia a faccia - 1967 - Sergio Sollima

Messagepar lafayette » 22 déc. 2013 12:55

J'ai quand même du mal avec Tomas Milian même s'il fait son boulot. Il ne m'accroche pas dans ses westerns.
Ariadna Gil et John Wayne icongc1

Avatar du membre
Yosemite
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4976
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Le Dernier Face à Face - Faccia a faccia - 1967 - Sergio Sollima

Messagepar Yosemite » 04 janv. 2014 23:00

Vu durant ces vacances de fin d'année. Un western qui se veut porteur de quelque chose en termes de messages et il est évident que cela lui confère une profondeur, si ce n'est captivante, au moins intéressante.
Toutefois, les westerns italiens, il n'y a rien à faire, j'ai du mal. Les choix scénaristiques qui mélangent austérité et exubérance, violence "sale" et humour badin, humour souvent réussi d'ailleurs.
Ici, pour exemple, Charley Siringo (William Berger) qui étale son CV à Solomon “Beauregard” Bennet (Tomás Milián) :
Image

William Berger qui est d'ailleurs parfaitement convaincant dans ce rôle, plus que les deux acteurs principaux à mon avis.

Bref, je crois que je trouve ces westerns trop "bavards". Non pas du point de vue des dialogues, il ne s'agit pas de ça, mais du point de vue de la profusion des illustrations, de la diversité des tonalités. Sans-doute ai-je trop biberonné de westerns américains pour accepter ces changements de codes, mais bon voila... même si ce fut un moment agréable, je n'accroche pas.
Et puis Almeria, ça me lasse...
Yo.
Modifié en dernier par Yosemite le 23 févr. 2014 22:10, modifié 1 fois.

Avatar du membre
lafayette
Sorcier
Sorcier
Messages : 6954
Localisation : Landais expatrié 91

Re: Le Dernier Face à Face - Faccia a faccia - 1967 - Sergio Sollima

Messagepar lafayette » 05 janv. 2014 0:38

Ok pour William Berger! Et le côté intéressant du film!
Il est vrai aussi que la narration n'a pas le liant et le feeling américain et que les paysages US sont inimitables.
Ariadna Gil et John Wayne icongc1


Hannie Caulder
Guerrier indien
Messages : 427
Localisation : France

Re: Le Dernier Face à Face - Faccia a faccia - 1967 - Sergio Sollima

Messagepar Hannie Caulder » 09 mars 2014 14:49

Un bon western spaghetti, meilleur que la moyenne en général et avec un excellent duo Volonte/Milian.


J'ai lu que le film avait un message, une morale ou quelque chose de ce genre. Quelqu'un pourrait me dire quel est le message ou la morale de ce film car je ne l'ai pas saisi ?
"Quand on tire on raconte pas sa vie"

L..
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4946
Contact :

Re: Le Dernier Face à Face - Faccia a faccia - 1967 - Sergio Sollima

Messagepar L.. » 15 janv. 2017 0:10

Image

Gian Maria Volonte, Tomas Milian, Le dernier face à face, Dunes de sables de Cabo de Gata (Almeria), septembre 1967.

Matériel de presse et d'exploitation Audifilm pour la reprise du film en salles, sous le titre Il était une fois en Arizona, 1976.

(Cliquer sur l'image pour l'afficher en grand)


Image
Image

Deux fotobusta de la PEA, Italie.

(Source: ebay.)



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités