The homesman - 2014 - Tommy Lee Jones

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4702
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: The homesman - 2014 - Tommy Lee Jones

Messagepar Yosemite » 26 mai 2014 20:17

lasso a écrit :
Yosemite a écrit :Oui Lasso, tu as raison, le film se déroule en 1855.
Mon terme "post-western" ne cherchait pas à situer l'action dans une fresque historique générale mais plus à l'inscrire dans la démarche d'établissement d'une nouvelle civilisation. Civilisation localisée et dans le temps et dans l'espace d'ailleurs.
De part et d'autre de la rivière Oumessourita :num10 , il y a l'Iowa, qui nous est montré ici installé, disons "civilisé", pétri de bienpensance et de bigoterie, et puis il y a un Nebraska aux allures fort peu touristiques et à côté duquel le disque homonyme de Bruce Springsteen paraitrait presque joyeux.

Je crois que le réalisateur cherche à nous montrer, au travers de ces deux états, deux phases en fait d'une sorte d'atterrissage. D'un côté des êtres humains qui se retrouvent fracassés et le nez dans la poussière (pour rester poli) et de l'autre ceux qui sont déjà relevés et qui se tiennent bien droits dans leurs bottines.
Deux postures que je situais dans l'après-conquête de l'Ouest en fait.
Yo.


bonjour Yosemite,
d'ou tu tiens la date de 1855 ?

Briggs ayant servi à Fort Kearny, qui a été construit en 1866 afin de protéger les pionniers prenant le Bozeman Trail pour l'Oregon.
A cause de grands différents avec les indiens, qui l'ont brûlé en 1868, il a été abandonné. Briggs a déserté du Fort et de l'armée pendant cette période.
Briggs se trouvant en Nebraska, ne pouvait donc qu'y être dans les années début 1870. A moins qu'il parlait d'un autre Fort Kearny !

C'est bien le Missouri qui fait la frontière entre Nebraska et Iowa, c'est là ou ils ont pris le bac .


Aucun recoupement historique de ma part. C'est simplement la date qui est indiquée sur la plupart des sites du net : Commeaucinéma, Critikat, Canalplus,... et 1854 chez Allociné, rtl, NouvelObs...
Yo.

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4702
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: The homesman - 2014 - Tommy Lee Jones

Messagepar Yosemite » 26 mai 2014 21:55

Emma_Peel a écrit : A mon sens l'histoire de Briggs est l'histoire d'un échec, ce type n'évoluera à aucun moment, malgré ses efforts. La société ne l'a pas aidé (ni à l'est - trop religieux à son goût probablement - ni à l'ouest - où il faut survivre quoi qu'il arrive) et n'a fait que le retrancher encore plus loin dans ses excès. Mais c'est un homme intelligent (il le prouve dans la scène de la jeune fille à qui il offre des chaussures) et c'est ce qui est triste et qui fait mal, le final est affreusement sombre et sans aucun espoir (en tout cas pour lui).


Je rejoins cet avis sur le personnage de Briggs qui est en quelque sort un "condamné à vie", je veux dire en cela, qu'il n'est pas fait pour une quelconque intégration en société et que toute sa vie durant, il est condamné à se heurter au rejet, à l'incompréhension et finalement, à l'isolement.
Dire qu'il fait des efforts me semble tout de même un peu exagéré, des "tentatives" me paraît plus juste. Tentatives auprès des hommes dès qu'il a un peu d'argent (scène de l'hôtel, scène de la table de jeu) ou auprès des femmes (scène des chaussures et bien sûr scène finale que je ne dévoilerai pas).
Toutefois, lorsqu'il se met à canarder à tout-va la rive qu'il vient de quitter dans les derniers instants du film, on ne peut pas dire qu'il cherche à se faire regretter.
Finalement, on ne le verra bien (serein je veux dire) qu'en compagnie des femmes. Femmes qu'il côtoie sans désir apparent, plus comme des compagnes de route, des camarades d'épreuve. S'il a la vie sauve à la fin du film, il le devra à deux femmes d'ailleurs. Femmes qui l'auront sauvé de l'adversité masculine.
La scène où il se retrouve avec les trois malheureuses au beau milieu de la rivière est à ce propos très touchante et troublante tant on se demande qui porte qui à cet instant.

Pour ma part, je ne vois pas en lui un homme violent en revanche. C'est un solitaire, un sauvage peut-être, un chasseur qui cherche à survivre et à se défendre et donc à défendre ce qu'il ressent être ses valeurs. Les femmes qu'il accompagne en font partie, il épargnera d'ailleurs la serveuse qu'il croisera dans l'hôtel.
Je pense qu'il ressent avant tout comme entrant dans ses valeurs la terre sauvage et déconstruite. On le trouve initialement dans une bicoque minable, il prend soin de briser les ornements en s'éloignant de l'hôtel avec son chariot. Il déconstruit à sa façon... Briggs est un type fait pour dormir par terre.
Yo.

Avatar du membre
Emma_Peel
Navajo
Navajo
Messages : 643
Localisation : I left my heart... in the west !
Contact :

Re: The homesman - 2014 - Tommy Lee Jones

Messagepar Emma_Peel » 27 mai 2014 11:02

Je suis d'accord avec tout. :)
- Préparez le voyage de vos rêves aux États-Unis avec Sunset Bld
- Road Trip West USA 2009
- Il était une 2ème fois dans l'Ouest, 2011
- Californie/Arizona, 2013 (en cours)
- Texas, Nouveau Mexique, 2016

Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6232
Localisation : oregon

Re: The homesman - 2014 - Tommy Lee Jones

Messagepar lasso » 28 mai 2014 14:56

Yosemite a écrit :


bonjour Yosemite,
d'ou tu tiens la date de 1855 ?

Briggs ayant servi à Fort Kearny, qui a été construit en 1866 afin de protéger les pionniers prenant le Bozeman Trail pour l'Oregon.
A cause de grands différents avec les indiens, qui l'ont brûlé en 1868, il a été abandonné. Briggs a déserté du Fort et de l'armée pendant cette période.
Briggs se trouvant en Nebraska, ne pouvait donc qu'y être dans les années début 1870. A moins qu'il parlait d'un autre Fort Kearny !

C'est bien le Missouri qui fait la frontière entre Nebraska et Iowa, c'est là ou ils ont pris le bac .[/quote]

Aucun recoupement historique de ma part. C'est simplement la date qui est indiquée sur la plupart des sites du net : Commeaucinéma, Critikat, Canalplus,... et 1854 chez Allociné, rtl, NouvelObs...
Yo.[/quote]

-
Alors tout ce beau monde s'est trompé, ou recopié la même erreur . Briggs fait allusion à Fort Kearny (wyoming) ce qui est le seul repère pour dater le film. :beer1:

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4702
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: The homesman - 2014 - Tommy Lee Jones

Messagepar Yosemite » 29 mai 2014 0:12

Je dois reconnaître que je ne sais pas d'où cette date est sortie (je me demande si je ne l'ai pas entendue également à la radio) car, de mémoire, il n'est fait mention d'aucune époque précise dans le film, je te rejoins là-dessus Lasso.
Si le DVD finit sur mes étagères je l'écouterai attentivement mais je doute y retrouver quoi que ce soit de plus précis.
J'imaginais qu'il pouvait s'agir de propos tenus par le scénariste ou le réalisateur lui-même, la citation du Fort Kearny (Wyoming) constituant donc un anachronisme si tel était le cas.

Hombre, à toi de jouer dans la rubrique "westerns datés"... et bon courage ! :num5
Yo.

Avatar du membre
Jicarilla
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 7712
Localisation : nord-est

Re: The homesman - 2014 - Tommy Lee Jones

Messagepar Jicarilla » 29 mai 2014 7:35

Hello :beer1:
Plus fort que moi :sm80: mais je ne suis que de passage.

Cette date de 1855 figure dans le descriptif à l'intérieur du livre :roll: mais dans l'édition de 1988.

:sm43:
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2510

Re: The homesman - 2014 - Tommy Lee Jones

Messagepar musselshell » 29 mai 2014 7:53

Jicarilla a écrit :Hello :beer1:
Plus fort que moi :sm80: mais je ne suis que de passage.

Cette date de 1855 figure dans le descriptif à l'intérieur du livre :roll: mais dans l'édition de 1988.



:sm43:


Plus fort que moi...il faut que je te dise un pitit bonjour. :) :-x

[ Posté depuis mon mobile ] Image
C'est beaucoup trop 255 caractères. Je renonce à apposer une signature.
Ah...c'est la limite haute...
Je renonce quand même. Je sais pas quoi dire, de toutes façons.

Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6232
Localisation : oregon

Re: The homesman - 2014 - Tommy Lee Jones

Messagepar lasso » 29 mai 2014 9:03

Jicarilla a écrit :Hello :beer1:
Plus fort que moi :sm80: mais je ne suis que de passage.

Cette date de 1855 figure dans le descriptif à l'intérieur du livre :roll: mais dans l'édition de 1988.

:sm43:



content que cette discussion t'a ramené sur le site, j'espère que tu y reviendras plus souvent :D

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 22351
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: The homesman - 2014 - Tommy Lee Jones

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 29 mai 2014 11:43

quelle belle surprise Jica :D :beer1:
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5022
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: The homesman - 2014 - Tommy Lee Jones

Messagepar yves 120 » 29 mai 2014 11:48

Non je le crois pas ça :sm74: Jica , zut alors que l 'on étaient bien tranquille :lol: :lol: :lol:
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4702
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: The homesman - 2014 - Tommy Lee Jones

Messagepar Yosemite » 29 mai 2014 20:42

Un passage parmi nous qui... fera date, n'en doutons pas ! :num1
Yo.

lerebelle
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 8116
Localisation : Nice et St Laurent du Var, Alpes Maritimes
Contact :

Re: The homesman - 2014 - Tommy Lee Jones

Messagepar lerebelle » 30 mai 2014 6:28

Un Jica nouveau s 'annonce, non c 'est pour sourire que je dit cela , nous sommes tous content de son retour. R :wink: :beer1:

Avatar du membre
HART
Police Indienne
Police Indienne
Messages : 935

Re: The homesman - 2014 - Tommy Lee Jones

Messagepar HART » 30 mai 2014 17:39

" Adieu Gary Cooper " écrivait Romain Gary. C'est ce que j'ai pensé après avoir vu le sublime "The Homesman " , film qui tourne le dos à la légende , s'oppose à elle , pour montrer la réalité , voire la monstruosité de ce que fût la vie des colons dans l'Ouest.
Emma_peel a exprimé en quelques mots l'essentiel du film : oui , c'est un film social , oui , il est dramatiquement sombre ( d'une beauté funèbre ) , oui , il est surprenant et ne va jamais où on l'attend , ce qui devient rarissime au cinéma.
Les héros du film sont magnifiques , réels et tellement émouvants : lui , un vagabond pragmatique essayant de survivre , elle , une vieille fille que le passage des années rend de plus en plus amère , mais , qui , sous un masque de dureté , laisse transpirer un besoin d' attachement ( d'abandon ? ) si puissant.
Nous sommes bien loin des justiciers et des amazones qui firent la gloire du genre , et sans les dénigrer , je dois dire qu'il est salutaire que des films comme " The Homesman " puissent exister.
Si la légende est mise à mal , la religion , l'intolérance et le capitalisme le sont aussi.Mais au bout de la piste , il n'y a guère d'espoir , on danse pour oublier l'horreur , et se prouver que l'on vit toujours.
Le film est issu d'un roman de Glendon Swarthout. Un grand écrivain ,qui avait déjà , il y a plus de 30 ans , écrit un autre chef-d'oeuvre du western : " The Shootist " ( traduit en français , très mal , et paru en Série Noire sous le titre " Une gâchette " ).
Ce livre , très pessimiste et iconoclaste ( presque tous les personnages y étaient négatifs , y compris , le principal ) racontait les derniers jours d'un tueur à l'aube du 20ème siècle.L'oeuvre littéraire avait été très aseptisée et adoucie pour donner vie à un film de Don Siegel , un véhicule au service de John Wayne qui l'utilisait pour faire son dernier tour de piste.
Avec " The Homesman " l'adaptation est beaucoup plus sincère. Tant mieux.
Rien à voir , mais : Jica , tu pourrais peut-être rester un peu ?

Avatar du membre
Emma_Peel
Navajo
Navajo
Messages : 643
Localisation : I left my heart... in the west !
Contact :

Re: The homesman - 2014 - Tommy Lee Jones

Messagepar Emma_Peel » 30 mai 2014 18:08

Hello Jica,

Je suis ravie de te voir par ici ! Je ne passe pas souvent dans le coin, mais tu me manquais. :wink:

Nous sommes bien loin des justiciers et des amazones qui firent la gloire du genre , et sans les dénigrer , je dois dire qu'il est salutaire que des films comme " The Homesman " puissent exister.
Si la légende est mise à mal , la religion , l'intolérance et le capitalisme le sont aussi.Mais au bout de la piste , il n'y a guère d'espoir , on danse pour oublier l'horreur , et se prouver que l'on vit toujours.

Voilà, c'est précisément ce que j'ai vu et ressenti, Hart le dit mieux que moi.
- Préparez le voyage de vos rêves aux États-Unis avec Sunset Bld
- Road Trip West USA 2009
- Il était une 2ème fois dans l'Ouest, 2011
- Californie/Arizona, 2013 (en cours)
- Texas, Nouveau Mexique, 2016

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5022
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: The homesman - 2014 - Tommy Lee Jones

Messagepar yves 120 » 30 mai 2014 18:42

Emma_Peel a écrit :Hello Jica,

Je suis ravie de te voir par ici ! Je ne passe pas souvent dans le coin, mais tu me manquais. :wink:

Nous sommes bien loin des justiciers et des amazones qui firent la gloire du genre , et sans les dénigrer , je dois dire qu'il est salutaire que des films comme " The Homesman " puissent exister.
Si la légende est mise à mal , la religion , l'intolérance et le capitalisme le sont aussi.Mais au bout de la piste , il n'y a guère d'espoir , on danse pour oublier l'horreur , et se prouver que l'on vit toujours.

Voilà, c'est précisément ce que j'ai vu et ressenti, Hart le dit mieux que moi.


C 'est l 'effet que ça m 'a fait quand j 'ai rencontré HART aux Cinglés du Cinéma , je me suis dit cet homme il me parait très intelligent et bien je ne me suis pas trompé :num1 ce n 'est pas un compliment de ma part c 'est juste de la lucidité qui me semble évidente , mais bon dire que " Heart c 'est l 'intelligence du coeur" , alors
quand j 'ai le bonheur de le lire :wink:......!
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités