Charley le borgne - Charley One-Eye - 1973 - Don Chaffey

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 22237
Localisation : au dessus de Strasbourg

Charley le borgne - Charley One-Eye - 1973 - Don Chaffey

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 24 juin 2013 19:47

Western britannico-américain d'une durée de 1h25
avec Richard Roundtree, Roy Thinnes, Nigel Davenport, Jill Pearson, Aldo Sambrell, Luis Aller, Rafael Albaicín

et qui sera diffusé sur Cine+Classic le 2 juillet !

L'histoire d'un Indien et d'un soldat noir, déserteur et meurtrier, qui nouent une improbable amitié (résumé de telecablesat qui rajoute : "plus que l'intrigue, ce sont les personnages qui retiennent l'attention; un bon western signé par un réalisateur éclectique")

ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
midou06
Dernier des Mohicans
Dernier des Mohicans
Messages : 424
Localisation : Le grand Sud Est
Contact :

Re: Charley le borgne - Charley One-Eye - 1973 - Don Chaffey

Messagepar midou06 » 03 juil. 2013 22:51

Qui à eu "l'honneur" de le voir hier?
Pour ma part, zut à 20h55 je me suis rappelé que je ne l'avais pas enregistré. :evil: :evil:
Je m'installe donc dans le canapé. :D
A 21h15, à bout de patience je coupe. :applaudis_6: :applaudis_6: :applaudis_6: :applaudis_6:
Rarement vu un truc aussi mauvais, mis à part quelques............ et Blueberry.
Ma culture westernienne n'est surement aussi large que je pensais.
Peut-être était-ce meilleur après, mais je doute.
Enfin, c'est juste mon avis.
Si quelqu'un a eu le courage de le visionner jusqu'au bout, il a bien sur le droit de ne pas être d'accord. :lol: :lol: :lol: :lol:
La patience est toujours une vertu, l'impatience est une verrue.

Avatar du membre
Sitting Bull
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6370
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Charley le borgne - Charley One-Eye - 1973 - Don Chaffey

Messagepar Sitting Bull » 04 juil. 2013 0:27

A mon avis, tu as raison Midou, pour le peu que j'en ai vu. :twisted:
Il est dans la boîte et je me demande si je vais gâcher un DVD pour le conserver ??? :mrgreen:
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 22237
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Charley le borgne - Charley One-Eye - 1973 - Don Chaffey

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 04 juil. 2013 17:53

on peut donc supposer que celui de telecablesat qui a fait ce commentaire (voir plus haut) ne l'a même pas vu !
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
Sitting Bull
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6370
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Charley le borgne - Charley One-Eye - 1973 - Don Chaffey

Messagepar Sitting Bull » 04 juil. 2013 18:18

Je serais plutôt d'accord avec la critique de "TéléObs" :

"Critique TéléObs
L?incarnation même de la décadence du western hollywoodien tué par Cinecittà.
par Jean-Philippe Guerand
"

Je sais bien qu'on ratisse large avec le mot "western", mais là ! :oops:
Je préfère Roy Thinnes dans "Les envahisseurs". Ici il nous fait un Marlon Brando au petit pied ! :twisted:
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2830
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Charley le borgne - Charley One-Eye - 1973 - Don Chaffey

Messagepar pak » 04 juil. 2013 19:05

U.S. Marshal Cahill a écrit :on peut donc supposer que celui de telecablesat qui a fait ce commentaire (voir plus haut) ne l'a même pas vu !


Faut voir... Jean-François Giré dans son livre Il était une fois le western européen, parle je cite : de scénario riche et particulièrement original, de lyrisme baroque, choix de cadrages recherchés, images incitant à la réflexion...

Bref il est assez positif dans son avis sur ce film.
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
HART
Police Indienne
Police Indienne
Messages : 903

Re: Charley le borgne - Charley One-Eye - 1973 - Don Chaffey

Messagepar HART » 08 juil. 2013 8:03

Il y a des jours où l'on se sent un peu seul. Par exemple , quand on apprécie "Charley le borgne"...J'espère quand même qu'il se trouvera un autre forumeur pour défendre ce film.
En fait , c'est une oeuvre très ambitieuse : synthétiser sur trois personnages les rapports oppresseur-opprimé des trois ethnies qui se sont cotoyées dans l'Ouest à la fin du 19ème siècle.Un véritable défi.Quand , en , plus les auteurs choisissent de mettre en avant les tares des personnages, le défi devient provocation.Provocation pour le spectateur ,qui n'est pas habitué à une vision aussi sombre et choquante.Si cette approche est parfois ironique , elle n'en est pas moins très sérieuse sur le fond.
Qu'avons-nous ici : un noir arrogant et revanchard , un indien maladroit et veule , un blanc sadique et violent.On peut aussi y ajouter des mexicains racistes ( du moins envers l'indien ).Ces personnages se craignent , se détestent et éventuellement s'allient. Tous ceux qui connaissent un peu l'histoire de ce pays à cette époque savent que les rapports décrits ici existaient bien , même si ils n'avaient , me semble-t-il ,jamais été écrits aussi de façon aussi crue.
J'ai trouvé le film passionnant dans sa démonstration , et son aspect iconoclaste me parait bien servir son propos.Je dois dire toutefois que nombre de séquences dérangeantes ont été coupées dans la version passée sur le cable ,il manque au moins dix minutes par rapport à une version vue l'année dernière à la télévision anglaise : en particulier une longue scène où le déserteur s'entraine à tirer sur un Christ en croix.
La mise en scène me parait assez sophistiquée et utilise parfaitement le décor quasi unique de l'action.
Chapeau à Roy Thinnes pour avoir accepté un rôle aussi ingrat et le jouer aussi bien. Nigel Devanport est comme d'habitude : parfait.Seul Richard Roundtree parait en-deça du niveau des deux autres : il en fait trop.
Tourné à Almeria alors que le western européen jetait ses derniers feux, cette oeuvre anglaise ( je ne vois pas les américains produire et tourner ce film) jette un regard perspicace et sur le western.C'est un film provocateur , parfois maladroit dans sa démarche , mais néanmoins estimable.
A ne pas ranger au milieu des DVD de Gene Autry et Roy Rogers mais à garder dans les archives de l'amateur de western.
Autry et Rogers ? Je les adore, comme quoi...

limpyChris
Séminole
Séminole
Messages : 1789

Re: Charley le borgne - Charley One-Eye - 1973 - Don Chaffey

Messagepar limpyChris » 08 juil. 2013 9:03

Je n'ai, pour ma part, pu voir, pour l'instant, que le début de ce film, pour cause d'orage ... Il me semble qu'à sa sortie en France, ce film avait été plutôt mal accueilli, car fauché et dérangeant ... Deux mauvaises raisons, à mon avis. C'est la deuxième fois que je découvre celui de Hart, et j'en redemande ! Des textes où l'opinion est motivée, argumentée, comme j'aime [et comme il est demandé dans les 'Règles du forum']. Qui donne envie de voir ou revoir le film, avec de nouveaux éléments ... Du coup, je suis parti à la recherche des précédents qui m'auraient échappé.
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4973
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Charley le borgne - Charley One-Eye - 1973 - Don Chaffey

Messagepar yves 120 » 08 juil. 2013 12:18

Je suis d 'accord avec limpy , c 'est vrai que c 'est vraiment très agréable et intérrèssant de lire l ' ami Hart que me surprend a chaque fois qu 'il post un point de vue sur des films pour le moins" originaux" même ( si ils ne le sont pas tous forcément au gout de chacun ) , il me fait m 'interroger et j 'aime bien ça , car même si on a pas forcément envie de voir tel ou tel film et bien il me fait douter où m 'interrésser dans un moment de lucidité et me poser la question de visionné le film pour voir ce qu il en a penser c 'est toujours excellent d 'avoir un avis contraire et de se sentir quelquefois un peu seul , le tout en fait est de ressentir le film qu 'on l 'appréci où pas et de faire partagé son avis .
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6080
Localisation : oregon

Re: Charley le borgne - Charley One-Eye - 1973 - Don Chaffey

Messagepar lasso » 19 mars 2014 14:50

Je suis de ceux qui ont apprécié, même beaucoup ce Western. Très original, joué par 3 hommes, un noir, un apache? et un blanc, en
plus les hommes mexicains habitant dans un village proche. Seul décor, une région désertique avec son église en ruine.
La musique assez discrète de John Cameron ajoute à l'étrange situation. Les prises de caméras et les couleurs sont réussies.

Dans un fort au sud-ouest des Etats-Unis, un officier surprend son épouse adultère avec un soldat, un grand noir, il tue sa femme.
Le noir, vu les circonstances et sa couleur, n'a d'autre choix que de fuir, pour échapper à un jugement en sa défaveur. Il hait tous
les blancs, qui lui ont toujours voulu du mal.
En traversant en courant un désert, il tombe sur un Apache dormant à terre. Celui-ci est boiteux et n'a guère plus de contact avec la
réalité, sa race étant en extinction. Bien que le noir le domine et le traite de pauvre créature, celui-ci n'a pas trop peur de lui, ayant
déclaré qu'il ne tue que des blancs. L'indien peut se débrouiller mieux que le noir en nourriture et eau. Dans le poulailler qui borde
les ruines il observe un poulet borgne, il se prend d'amitié, le chouchoue. Celui-là il n'est pas pour manger.
Un homme blanc s'approche du lieu, c'est un bounty killer, il est à la poursuite du noir par un avis de recherche du Fort. On lui reproche
le meurtre d'une femme, récompense $ 500 vif, $ 10 mort. Ce qui garantit pour le moment sa survie.......

A partir de cette situation les événements vont se développer vite d'une façon sans issue, pour tous les trois et Charley.

Un film où le racisme joue le rôle principal. Les hommes comme les bêtes se dévorent mutuellement. Il n'y a plus de foi et on se
drige droit vers la ruine de toute espérance.

Je ne comprends pas les critiques, qui disent, que ce n'est pas un Western et qu'on s'ennuie vite ....

Image......ImageImageImageImageImageCharley le borgne
Image

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2830
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Charley le borgne - Charley One-Eye - 1973 - Don Chaffey

Messagepar pak » 15 mars 2015 18:32

Image
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2830
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Charley le borgne - Charley One-Eye - 1973 - Don Chaffey

Messagepar pak » 15 mars 2015 18:36

Image
Image
Image
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014


MARCHAND
Séminole
Séminole
Messages : 1174

Re: Charley le borgne - Charley One-Eye - 1973 - Don Chaffey

Messagepar MARCHAND » 13 janv. 2018 10:20

C'est l'histoire d'un soldat noir déserteur,en fuite après avoir tué un officier blanc qui l'avait surpris au lit avec sa femme. En chemin, il rencontre un indien paumé et blessé avec qui il finit par cohabiter puis sympathiser. Ayant tous 2 trouvés refuge au milieu du désert dans une chapelle isolée, ils croisent la route de 2 mexicains que le soldat tue par méprise. Pour survivre dans leur refuge, l'indien élève des poulets dont un borgne, qu'il prend sous sa protection, Charly...

C'est un film anglais. En France, on a choisi de traiter le western par la parodie dans les quelques rares productions consacrées au sujet, en Angleterre par l'ironie. C'est à mon avis, un film sur le racisme, en quelques personnages caricaturés, le blanc arrogant représenté par un chasseur de prime, le noir révolté, l'indien faussement soumis, et les mexicains violents. Pas beaucoup d'action pour les amateurs, qui seront déçus mais le film est centré sur les rapports humains. A cet égard, bien aimé la performance de Roy Thinnes, en indien aux yeux clairs, comme Paul Newman avant, évidemment très différent des Envahisseurs, mais n'est-ce pas le propre d'un comédien digne de ce nom de pouvoir changer de registre aussi radicalement.
Errare humanum est...



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités