Page 2 sur 4

Re: La Poursuite Sauvage - The Revengers - 1972 - Daniel Mann

Posté : 23 avr. 2009 1:10
par Vin
J'adore Holden.
Ceci étant dit, cette poursuite sauvage...
Disons que vous mélangez une pincée de 7 mercenaires, un zeste très lointain de Horde sauvage, vous noyez dans la sauce pour spaghetti, une musique un peu poussive, Roger Hanin, des personnages stéréotypés, vous secouez le shaker, et il en sort ce film...
Pas vraiment fan, en plus je crois que c'est le western où j'ai vu quasiment le plus d'erreurs de raccords ( modifications d'éléments entre deux plans dans une même scène).
Bref, pas top.
:sm32:

Re: La Poursuite Sauvage - The Revengers - 1972 - Daniel Mann

Posté : 12 sept. 2009 11:18
par Trinita
Vu !!!
C'est un bon western d'action avec des acteurs convaincants : Holden, Bognine, Luke et même Roger Hanin en coureur de jupons qui est bien sur français. :mrgreen:
Mais je trouve que pendant le film il y a des cassures assez tranchantes entre certaines scènes comme par exemple :
Spoiler: Montrer
quand Holden est prisonnier, Luke apprend par Borgnine qu'il est emprisonné et ils partent le chercher. La scène d'après, ils sont tous ensemble c'est à dire Borgnine, Luke, Stode et les autres. Comment Luke à fait pour les retrouver ? Ca personne ne le dit...

Mise à part ça, je ne me suis pas ennuyé et j'ai trouvé ce film très agréable malgré ça fin un peu trop gentille à mon goût.
En tout cas c'est un western à voir.

Re: La Poursuite Sauvage - The Revengers - 1972 - Daniel Mann

Posté : 19 janv. 2010 20:26
par U.S. Marshal Cahill
une fiche TV icongc1

Image

Re: La Poursuite Sauvage - The Revengers - 1972 - Daniel Mann

Posté : 14 sept. 2010 10:46
par firdi
bah,je trouve ce western pas si mal que ca,j'avais peur de le visionner et j'ai passé un bon moment sans plus;le casting ne manque pas d'atout entre stars américaines et européennes ( y a meme notre roger navarro dans le lot);les scènes de combats sont bien filmés.c'est vrai que le film a certainement bénéficié d'un budget serré,de plus ca sent les sènes coupées.ernst borgnine est parfois en roue libre (tant mieux).pour un western de 1972,c'est pas si mal.petite influence spagh.

Re: La Poursuite Sauvage - The Revengers - 1972 - Daniel Mann

Posté : 11 févr. 2011 13:28
par tepepa
Revu avec beaucoup de plaisir. Je trouve la technique finale pour montrer la vacuité de toute vélléité de vengeance formidable. C'est beaucoup plus efficace que toutes les exactions précédentes qui voudraient montrer que la vengenace n'engendre que la violence, sans toutefois y parvenir vraiment. Le film est en tout cas suffisamment bien ficelé pour passer un excellent moment!

http://tepepa.blogspot.com/2011/02/la-poursuite-sauvage.html

Re: La Poursuite Sauvage - The Revengers - 1972 - Daniel Mann

Posté : 16 juil. 2011 10:46
par EthanEdwards
Fiche Tv pour la diffusion du film "La poursuite sauvage" le 5 aout 1984 sur TF1 à 20H35.
Image

Re: La Poursuite Sauvage - The Revengers - 1972 - Daniel Mann

Posté : 25 oct. 2011 17:12
par Jean-Louis
:shock: Qu'est-ce qui m'arrive ?

Aurais-je retrouvé mon âmes d'enfant, pas de vieux souvenirs pourtant s'y attachant, je viens de (re)voir La poursuite sauvage :

J'ai passé un agréable moment pas de quoi se prendre la tête mais un bon petit western comme on les a tous aimé ici.

Je dois être un peu dérangé en ce moment :

2 westerns en 2 jours.
Bien aimé l'un comme l'autre.

Même la présence ici de Roger Hanin ne m'a pas dérangé,
j'espère que c'est pas grave :oops: dites moi ?

:sm80:

Re: La Poursuite Sauvage - The Revengers - 1972 - Daniel Mann

Posté : 25 oct. 2011 20:14
par Jicarilla
Jean-Louis a écrit ::shock: Qu'est-ce qui m'arrive ?
Aurais-je retrouvé mon âmes d'enfant, pas de vieux souvenirs pourtant s'y attachant, je viens de (re)voir La poursuite sauvage :
J'ai passé un agréable moment pas de quoi se prendre la tête mais un bon petit western comme on les a tous aimé ici.
Je dois être un peu dérangé en ce moment :
2 westerns en 2 jours.
Bien aimé l'un comme l'autre.
Même la présence ici de Roger Hanin ne m'a pas dérangé,
j'espère que c'est pas grave :oops: dites moi ?
:sm80:


:lol: Cela ne nous dit pas lequel est le 2e....et pourquoi tu es un peu dérangé ?....moi complétement. :lol:

icongc1 Et en plus si si.. c'est grave ....cela me dérange beaucoup de voir un pied noir dans un western, dit J L!... il avait l'aaaaccccent de la bas.... :lol:

Re: La Poursuite Sauvage - The Revengers - 1972 - Daniel Mann

Posté : 25 oct. 2011 21:41
par limpyChris
Ben non, mon Jica, des Pieds-Noirs, y en a plein dans des beaux westerns : "Across the Wide Missouri", "The Big Sky"... :num1
En revanche ... euh, là, Jean-Louis, tu me connais, je t'aime bien, alors je te dois la vérité ... Autant pour "Tomahawk", tout est normal, autant là, à mon avis, c'est un symptôme assez sérieux d'agueusie cinéphilique, plus communément appelée moudugenousite criticalis. En général, on commence par aimer "La Poursuite Sauvage", et on finit par trouver que "On enterre et on boit frais à El Paso" est LE chef d'oeuvre des trois derniers siècles. Tu vois où ça peut t'entraîner si ça n'est pas pris à temps. Bon, moi j' te dis ça ... Je suis que généraliste ; i' faudrait consulter un spécialiste. (Je te conseillerais bien le Dr Pike, mais il est assez radical dans ses décisions : i' serait capable de dire qu'il faut amputer au dessus des genoux. Il y a aussi le Dr Musselshell, qui est plutôt adepte des traitements par les plantes, la 'médecine douce'. Y a bien aussi le Dr Tepepa, mais sa devise c'est "Mourrez, Nous Ferons le Reste" ... Il est plus 'Mort', 'Cercueil', 'Fais ta Prière', ce genre de choses, mais ça risquerait de te miner le moral. Y en a d'autres encore, bien sûr, mais je ne peux pas faire trop long ce soir ; tu pourras passer me revoir, je te ferai pas payer une deuxième consultation).
Je te prescris déjà un John FORD chaque soir pendant une semaine, suivi d'une semaine de WELLMAN (mais tu peux même alterner), un Raoul WALSH l'après-midi, tous les jours pendant 15 jours ; dans ton cas, ça devrait suffire, puisque tu t'en es rendu compte relativement tôt. Pour plus de sûreté, tu peux prolonger encore une quinzaine avec des Mann, Daves, Boetticher, Peckinpah, Eastwood, si tu ne regardes que des westerns, ou des petites pépites du genre "Quand les Tambours s'arrêteront", sinon, tu peux ajouter quelques Huston, Aldrich, Hitchcock, Capra et j'en oublie, pour ne parler que du cinéma américain.
Ton Dévoué Enfoiros Placebos, de la GroßePipo Universität de Heidelberg

(Ceci dit, je l'ai revu moi aussi ... Je n'avais pas aimé du tout, mais alors DU TOUT, la première fois, et là, en période de pénurie, j'ai craqué, et je l'ai revu sans déplaisir ... M'a assez bien plu.)

Re: La Poursuite Sauvage - The Revengers - 1972 - Daniel Mann

Posté : 27 oct. 2011 14:38
par COWBOY PAT-EL ZORRO
Feue ma grand-mère maternelle avait bien aimée car elle appréciait Roger HANIN dans NAVARRO...J'aime bien aussi ce film trouvé en vhs en brocante...J'aime bien William Holden et dans l'ensemble j'ai adhéré...Mais faudrait que je le revois pour donner un avis plus précis... icongc1 Roger Hanin s'en tire en tout cas mieux que d'autres(Johnny dans LE SPECIALISTE... :lol: )

Re: La Poursuite Sauvage - The Revengers - 1972 - Daniel Mann

Posté : 30 oct. 2011 19:53
par jesse james
Certes, ce n'est pas le meilleur des westerns loin s'en faut, mais j'avoue l'avoir trouvé tout à fait regardable et nettement moins indigeste que certains.
Et puis il y a quand même William Holden et Ernest Borgnine, ce qui n'est pas négligeable... icongc1

Re: La Poursuite Sauvage - The Revengers - 1972 - Daniel Mann

Posté : 11 nov. 2011 19:41
par mulder40
Venant juste de le voir, j'ai été agréablement surpris. Pas de temps mort et des rebondissements. William Holden trés bon. Et des rebondissements. Musique agréable.

Note : 7/10

:horse:

Re: La Poursuite Sauvage - The Revengers - 1972 - Daniel Mann

Posté : 12 nov. 2011 11:50
par lasso
l'affiche de l'Argentine


Image

Re: La Poursuite Sauvage - The Revengers - 1972 - Daniel Mann

Posté : 10 mars 2012 14:00
par lasso
Une déception pour moi, ce Western d'action, mobilisant des bagnards à la façon "douze salopards" pour se venger du massacre
de sa famille. Le tueur à l'oeil blanc est en fait en couard qu'il faut pourchasser à travers plusieurs Etats, pour le retrouver par hasard,
emprisonné par des soldats, le vengeur ayant perdu pendant cette longue poursuite tout goût à se venger et va rejoindre sa belle
infirmière pour fonder une famille, à leur âge! Holden et S. Hayward auraient fait des parfait acteurs pour les productions Lyles.
La musique ne fait rien pour améliorer la situation.
Il n'y a que positif la Pananvision en couleurs de Luxe, avec de beaux paysages bien mis en images.

Image
Image

Re: La Poursuite Sauvage - The Revengers - 1972 - Daniel Mann

Posté : 07 mai 2012 21:33
par Yosemite
Déjà, en l'achetant j'avais un doute. Rien que la trogne d'Ernest Borgnine m'inquiétait... :?
Je viens de parcourir la rubrique, manifestement les avis sont partagés, j'ai trouvé sur le net une critique bien positive et qui semble (pourtant :num1 ) avoir été écrite par une personne qui sait de quoi elle parle, elle est sur : http://www.psychovision.net/films/criti ... sauvage-la), mais alors voila, j'ai regardé ce western cette après-midi... Je ne vois pas ce qu'il y a à sauver.

L'ensemble donne une impression de bric à brac monté à partir de vestiges d'autres films (qui ne sont pas des références selon moi d'ailleurs) : on pourrait y mettre un peu du moyen The magnificient seven (les sept mercenaires), du mauvais The Dirty Dozen (Les douze salopards), quelques trucs ici et là de westerns spaghetti, forcément une évocation de The wild bunch (La horde sauvage) et voila, nous avons un film... Enfin un film, n'exagérons pas.

Le scénario donne un sentiment de dilution à force de rebondissements, faciles à suivre dans leur déroulement mais pour autant incompréhensibles en matière d'intrigue :shock: .
Les acteurs ne sont tout simplement pas bons : E. Borgnine m'a soulé de faire le pitre, W. Strode, incarne un personnage insipide et à la limite du racisme inversé tant il se montre pétri de bons sentiments et de fidélité, W. Holden me donne l'impression de se parodier durant tout le film, et une fois qu'on a vu la "curiosité Hanin" autant dire qu'on a atteint le sommet de ce qu'il y a à voir.

A l'image des dialogues, l'ensemble est manichéen, simpliste il faut dire que le tempo du film ne vient pas en aide à tout ce naufrage. La dialogue entre M. Benedict et son fils pour savoir s'il va à West Point, tenu entre la poire et le fromage et sur un petit pont tout mignon est une séquence purement bâclée.
Sans soute le réalisateur avait-il hâte d'en découdre et de rentrer dans le vif du sujet, pour autant il récidive quelques minutes après avec le prétexte (un puma) qui éloigne Benedict de son ranch... Et alors là, profitant du fait qu'il a le dos tourné, toute une bande de tueur massacre sa famille...

Dans le fond, le fait que fiston devait aller à West Point ne sert finalement à rien si ce n'est à nous faire pleurer un peu plus sur la tonalité "quelle tristesse, un jeune homme promis à un si bel avenir..." .
A propos de tonalité, il serait ingrat de ne pas souligner la musique du film. Là on est bien dans les années 70, et allons-y que je te fasse entendre mon orgue électrique Bontempi... et comme si on ne comprenait pas bien, dès qu'il y a la moindre accélération, ça joue plus fort ! Là c'est carrément du Stabilo musical :shock:

Bon allez, je vais finir de m'épancher un peu avec la photographie. Elle arrive à ne pas être trop mal, disons que l'esthétique d'ensemble ne m'a pas déplue mais quand même, tout ceci est bien trop plat, aucun angle, sujets trop et systématiquement centrés, bref, aucune perspective qui aurait pu relever un peu le niveau...

Bon, une consternation en fait.
Pour reprendre une des dernières et toujours aussi navrantes réparties, il n'y a pas que Benedict qui devait avoir des vers dans la tête ou le coeur ou je ne sais plus où .

J'ai pas trop aimé en définitive. :num1
Yo.