Page 1 sur 9

Rio Conchos - 1964 - Gordon Douglas

Posté : 04 janv. 2005 20:18
par Link
Rio conchos tourné en 1964 par Gordon Douglas, qui quitte la série B pour cette fois une superproduction, Cinémascope, couleur, et distribution avec Richard Boone, Stuart Whitmann, des effets spéciaux ...

Western viril qui s'appuye sur la confrontation entre 4 hommes, 2 soldats et 2 repris de justice amnistiés dans le cadre d'une mission spéciale : retrouver un chargement de fusils volés par les indiens. Les personnages ne manquent pas de caractère, spécialement Richard Boone et le mexicain qui échappe du coup à la pendaison. Notre équipe va cheminer dans les superbes paysages ocres des grands canyons, très bien filmés. Une jeune indienne se joindra à eux en cours de périple. Toute cette première partie m'a beaucoup plu, et ne manque pas d'humour et d'action. La fin m'a moins enthousiasmé, assez baroque avec un côté spectaculaire qui devient prépondérant.

8/10 surtout pour la première heure :wink:

Posté : 05 janv. 2005 7:56
par L'étranger...
En voilà un que j'ai vu dans ma jeunesse et qui m'avait bien plu, j'aimerais bien qu'il pointe le bout du nez en DVD un de ces quatres!

Re: Rio conchos

Posté : 05 janv. 2005 21:58
par dan duryea
Link a écrit :Rio conchos tourné en 1964 par Gordon Douglas, qui quitte la série B pour cette fois une superproduction, Cinémascope, couleur, et distribution avec Richard Boone, Stuart Whitmann, des effets spéciaux ...

Western viril qui s'appuye sur la confrontation entre 4 hommes, 2 soldats et 2 repris de justice amnistiés dans le cadre d'une mission spéciale : retrouver un chargement de fusils volés par les indiens. Les personnages ne manquent pas de caractère, spécialement Richard Boone et le mexicain qui échappe du coup à la pendaison. Notre équipe va cheminer dans les superbes paysages ocres des grands canyons, très bien filmés. Une jeune indienne se joindra à eux en cours de périple. Toute cette première partie m'a beaucoup plu, et ne manque pas d'humour et d'action. La fin m'a moins enthousiasmé, assez baroque avec un côté spectaculaire qui devient prépondérant.

8/10 surtout pour la première heure :wink:



Dans mon cas, un superbe Western auquel je met 9/10; je trouve Anthony Franciosa excellent en Mexicain... :wink:

Posté : 20 oct. 2005 1:58
par Carcasse
Tout à fait d'accord avec Dan. Un excellent western avec un très bon Tony Franciosa et un remarquable Richard Boone.
Ne croyez pas que je mésestime les talents d'acteurs des deux autres, ils sont un peu plus effacés, mais ce sont leurs rôles respectifs qui obligent à cette sobriété.

Si j'ai également adoré la première partie, j'ai beaucoup apprécié la fin. Contrairement à Link, j'ai trouvé les effets spéciaux assez sobres ; il n'y a guère que l'explosion et l'incendie qui suit que l'on remarque, mais rien de gratuit. Quant à la scène qui précède (je n'en dirai pas plus :D ) , le moins qu'on puisse dire est qu'elle est très prenante.

Un western à déguster... :D

Posté : 20 oct. 2005 10:48
par L'étranger...
Moi aussi, je l'ai revu récemment, alors oui, j'en gardé un trés bon souvenir, trop peut-être, néanmoins il est toujours trés bon, il se suit sans ennui et n'a pas une minute de temps mort, les acteurs sont tous trés convaincants et on ne sait plus lequel on doit préféré, ils ont tous des scènes fortes et interessantes pour notre plus grand plaisir ! A mon avis, Gordon Douglas est bel et bien un des meilleurs artisans du genre, ces nombreuses réussites sont là pour le prouver !

8.5/10 :D

Posté : 14 août 2007 14:31
par Vixare
Rio Conchos est un de ces westerns US qui à mon avis a reçu de plein fouet les vagues des premiers westerns spagh, on peut assez facilement voir une certaine influence Italienne ( ou pré-Peckinpienne ?), ne serait-ce que pour le côté crépusuculaire ( du film aussi ) et sanglant du personnage de Richard Boone, ou de certains plans ( au début entre Anthony Franciosa et Richard Boone dans la prison du fort ), néanmoins il me parait etre une assez bonne réussite, entre combat psychologique en 2vs2 et tension liée au Indiens et aux renégats confédérés, on a pas vraiment le temps de s'ennuyer. Comme dit précédemment j'ai moi aussi trouvé la première heure particulièrement bien réussie, mais j'aurais aussi préféré une autre fin, pas pour le fond mais pour la forme. Stuart Withman retrouve après Comancheros l'atmosphère Indienne et de la contrebande d'armes, il s'en, sort honorablement, Richard Boone est presque " bouleversant" et Anthony Franciosa excellent en Mexicain. Western assez noir mais nullement dénué d'intéret, bien au contraire ... 8/10 :wink:

Posté : 14 oct. 2007 8:32
par Sartana
Vixare a écrit :Rio Conchos est un de ces westerns US qui à mon avis a reçu de plein fouet les vagues des premiers westerns spagh, on peut assez facilement voir une certaine influence Italienne ( ou pré-Peckinpienne ?), ne serait-ce que pour le côté crépusuculaire ( du film aussi ) et sanglant du personnage de Richard Boone, ou de certains plans ( au début entre Anthony Franciosa et Richard Boone dans la prison du fort ), néanmoins il me parait etre une assez bonne réussite, entre combat psychologique en 2vs2 et tension liée au Indiens et aux renégats confédérés, on a pas vraiment le temps de s'ennuyer. Comme dit précédemment j'ai moi aussi trouvé la première heure particulièrement bien réussie, mais j'aurais aussi préféré une autre fin, pas pour le fond mais pour la forme. Stuart Withman retrouve après Comancheros l'atmosphère Indienne et de la contrebande d'armes, il s'en, sort honorablement, Richard Boone est presque " bouleversant" et Anthony Franciosa excellent en Mexicain. Western assez noir mais nullement dénué d'intéret, bien au contraire ... 8/10 :wink:

Je pense justement que l'un des points forts de ce film est le fait qu'il n'ait pas encore subi d'influence spaghetti. En 1964 seul Pour une poignée de dollars est sorti et en italie, et les USA ne l'auront en salle qu'en 1967 ! Donc Gordon Douglas est en quelque sorte précurseur. Le fait que le personnage principal soit un personnage odieux cynique et froid est d'ailleurs rafraîchissant.
Un bon film de Douglas, avec action, sans temps mort, et avec une bonne interprétation, sauf Stuart Whitman qui vraiment est bouffé par Richard Boone, excellent.

Posté : 14 oct. 2007 9:00
par Jicarilla
:applaudis_6: Nous oublions pas au passage "TONY FRANCIOSA" ami SARTANA :beer1:

:lol: Une fiche télé
Image

Re: Rio conchos - Gordon Douglas - 1964

Posté : 02 nov. 2008 15:55
par PSYCHO PIRATE
Image

36 pages dessinées par Jack Sparling.
Comic book daté de mars 1965...

Re: Rio conchos - Gordon Douglas - 1964

Posté : 02 nov. 2008 16:29
par Pike BISHOP
Serais curieux de voir l'intérieur, par contre la cover/affiche
me semble bien être du Frank McCARTHY...
Encore un qui tarde à arriver en DVD !!!

Re: Rio conchos - Gordon Douglas - 1964

Posté : 02 nov. 2008 16:40
par PSYCHO PIRATE
Je vais peut être me l'offrir.
Il est dispo pour pas trop cher ici...

Re: Rio conchos - Gordon Douglas - 1964

Posté : 13 juin 2009 18:08
par Personne

Re: Rio conchos - Gordon Douglas - 1964

Posté : 09 juil. 2009 21:11
par Vin
Western « classique » par rapport à sa date de sortie, avec des personnages archétypés, comme cela se devait.

Boone en indian killer, dont la rédemption semble difficile à croire. Whitman en héros un peu mou à mon idée, Brown en faire-valoir..

Franciosa tire plutôt pas mal son épingle du jeu.

Le scénario est classique, donc, avec une mission de type commando en territoire des (méchants) apaches.
Le prétexte ? Le désir de revanche d’un colonel de l’ex-armée sudiste.

Tout cela ne casse pas trois pattes à un canard, et s’oublie finalement assez vite.
:sm32:

Re: Rio conchos - Gordon Douglas - 1964

Posté : 10 juil. 2009 8:38
par chip
Indubitablement le plus abouti des films de Gordon Douglas, c'était d'ailleurs son préféré, je l'ai vu à sa sortie et avait été agréablement impressionné, j'attends un dvd pour voir si son impact reste aussi fort.
Le dvd est sorti en Espagne sans s/t F, qu'attendent nos éditeurs...

Re: Rio conchos - Gordon Douglas - 1964

Posté : 10 juil. 2009 10:32
par Pike BISHOP
Par son rythme, par la truculence des personnages, par son baroque, par sa sauvagerie, c'est certainement le meilleur de Gordon DOUGLAS
On est par moments très proche des "PROFESSIONNELS" de BROOKS...
Donc si "ça casse pas 3 pattes à un canard" j'en déduis qu'on peut passer à la poubelle tout le reste de la production G.DOUGLAS !!! :mrgreen: