Un Rabbin au Far West - The Frisco Kid - 1979 - Robert Aldrich

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Pecos Bill
Cowboy
Messages : 262
Localisation : Death Valley

Un Rabbin au Far West - The Frisco Kid - 1979 - Robert Aldrich

Messagepar Pecos Bill » 04 janv. 2005 18:42

Bon, je ne sais pas si ça compte vraiment pour un western, mais puisque le décor et certaines figures imposées y sont, et que le metteur en scène n'est autre que Robert Aldrich...
Or donc, dans ce film, il est question d'un rabbin polonais - interprété par Gene Wilder - qui quitte sa Pologne natale au début des années 1850 pour aller exercer son sacerdoce (et accessoirement prendre femme) en Californie. Hélas, sitôt arrivé à Philadelphie, les ennuis commençent: d'abord il rate son bâteau pour San Francisco, puis il se fait plumer par des escrocs qui l'abandonnent dans la pampa. Recueilli par des mennonites, notre rabbin reprend la route: il n'est pas au bout de ses peines, mais il fera en chemin la rencontre d'un outlaw au grand coeur - Harrison Ford, avant Indiana Jones - qui deviendra son meilleur ami. Ils vivront ensemble bien des aventures, car la route est longue jusqu'à Frisco...
Le film est essentiellement une comédie picaresque. L'intrigue, assez falote, est un prétexte pour une collection de vignettes assez inégales. Autant dire que l'on ne retrouve pas vraiment la patte de Aldrich, sauf dans la fusillade aux trois quarts du film, dont la violence surprend et casse quelque peu le ton. De la comédie, on passe alors au drame avec le rabbin qui, ayant dû tuer, connait le doute, envisage de quitter la religion et refuse d'affronter le survivant de la bande que les deux compères ont décîmée, et qui réclame vengeance.
Bref, un film agréable (quoique le doublage de Gene Wilder par Francis Lax soit abominable) mais plutôt mal construit et mal équilibré. Ceci dit, l'originalité du sujet, et du héros, sont indubitables. Une curiosité.
Modifié en dernier par Pecos Bill le 04 janv. 2005 23:53, modifié 1 fois.

cartago
Pied-tendre
Messages : 14
Localisation : Suisse

Messagepar cartago » 04 janv. 2005 23:43

j'ai également vu ce film la semaine passée sur rtl9

je ne suis pas sur non plus que ce soit un western

mais contrairement à Falcon, ce film ne m'a pas plu

doublage du rabbin même pas abominable mais innomable

j'ai l'impression qu'il doit y avoir une version longue, car il y a des sauts très abrupts dans l'histoire, notamment dans la scène avec les indiens(qui sont d'ailleurs très peu crédibles)

ensuite il débarque dans un monastère ou les prètres ont cessé de parler j'ai d'ailleurs bien l'impression qu'Adlrich avait cette idée dans son tiroir de puis un moment et l'a casé dans ce film juste pour s'en débarrasser

en gros cet une sorte de shaker à bonnes idées qui ensemblent font un mauvais film... à mon humble avis bien sur

Avatar du membre
Pecos Bill
Cowboy
Messages : 262
Localisation : Death Valley

Messagepar Pecos Bill » 05 janv. 2005 0:03

cartago a écrit :doublage du rabbin même pas abominable mais innomable


Francis Lax cabotine de manière outrancière, et son accent est caricatural. En outre, il gonfle manifestement son texte, comme le prouvent les (mauvaises) blagues qu'il sort chaque fois que Wilder tourne le dos ou quitte l'écran. Dommage que RTL9 ne propose pas la v.o., je suis sûr que le film y gagne beaucoup - ou en tout cas y perd moins.

j'ai l'impression qu'il doit y avoir une version longue, car il y a des sauts très abrupts dans l'histoire, notamment dans la scène avec les indiens(qui sont d'ailleurs très peu crédibles)


J'avais remarqué moi aussi. On ne nous explique jamais comment Wilder et Ford se retrouvent au monastère. Les indiens disparaissent complètement, alors que Ford semblait avoir un ticket avec la fille du chef. Tout cela sent la coupure...

ensuite il débarque dans un monastère ou les prètres ont cessé de parler j'ai d'ailleurs bien l'impression qu'Adlrich avait cette idée dans son tiroir de puis un moment et l'a casé dans ce film juste pour s'en débarrasser


Elle est en tout cas complètement hors-sujet, et assez embarrassante.

en gros cet une sorte de shaker à bonnes idées qui ensemblent font un mauvais film... à mon humble avis bien sur


Un mauvais film? Je n'irais pas jusque-là. Mais, compte tenu des acteurs et du metteur en scène, on pouvait s'attendre à mieux. Beaucoup mieux.
"Ceux qui volent caravanes, ceux qui volent chevaux, sont du camp du grand Buffalo"

Avatar du membre
L'étranger...
Chasseur de primes
Messages : 793

Messagepar L'étranger... » 05 janv. 2005 7:54

Moi, je l'ai trouvé sympa ce petit western-comédie, rien que pour avoir découvert un film avec le Harrison Ford d'avant Star Wars et surtout en interprétant un cow-boy (il est tout à fait crédible d'ailleurs)!

6.5/10

Avatar du membre
TheVoice
Cavalier solitaire
Messages : 104

Messagepar TheVoice » 05 janv. 2005 9:45

Le rôle de Ford avait été prévu initialement pour John Wayne mais la maladie en a décidé autrement.

Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10338
Localisation : Lone Pine, CA

Messagepar Personne » 08 févr. 2006 9:51

Sortie du zone 1 dans moins d'une semaine. cool

Image
Image

Carcasse
Shérif
Messages : 2526
Localisation : Boulogne 92

Messagepar Carcasse » 08 févr. 2006 23:11

Je trouve cette pochette très intéressante. Il suffit de voir l'affiche de base où Gene Wilder apparaîssait en gros plan et Harrisson Ford en petit et à cheval, pour s'apercevoir combien le Box Office et le marketting ont fait évoluer les choses...
Souvenez-vous de la VHS de "Silverado" où le nom de Kevin Kostner occupait 6 colonnes à la une ; pourtant, il n'était guère connu au moment de la sortie en salle du dit-film... Entretemps, et à la sortie de la K7, les incorruptibles étaient passés par là !

Allez, quoiqu'on en pense ou qu'on en dise, ce tout petit film, à qui je reprocherai avant toutes choses d'être signé d'un grand comme Robert Aldrich, ne vaut, à mes yeux, guère plus qu'un De Funes moyenne gamme. Alors, les cabotinages d'un Francis Lax en manque de Starsky and Hutch, ou les scènes d'évidence passées au mixer n'auraient su, ou pu, remonter au pinacle comme renvoyer au pilori, un film à l'ambition minuscule, certes tout juste passable, mais indigne en tous cas du grand Robert.

Avatar du membre
james
Trappeur
Trappeur
Messages : 3480

Messagepar james » 09 févr. 2006 10:04

un rabbin au far west,mais cela me concerne a moi :D it's the jewish le james :D mais c'est vraie comme le dit si bien carcasse un petit aldrich par rapport a ce que nous connaissons.....
je propose et recherche tous westerns américains.
ymdb.com/user_top20_view.asp?usersid=20346
(copyrigth by james)

Avatar du membre
Django, le retour
Marshall
Marshall
Messages : 2963
Localisation : Dans l'Ouest, ou plutôt dans le Sud-Ouest de la France...

Re: Un Rabbin au Far West - The Frisco Kid - Robert Aldrich - 1979

Messagepar Django, le retour » 25 févr. 2010 3:11

Voici la fiche TV de Un rabbin au Far West extraite d'un certain magazine télé, date de diffusion inconnue

Image

icongc1
Auteur de L'Inconnu oublié - Éditions Publibook viewtopic.php?f=14&t=10165
"Quelle ingratitude ! Quand je pense au nombre de fois où je t'ai sauvé la vie..." Clint Eastwood - Le bon, la brute et le truand

MARCHAND
Marshall
Marshall
Messages : 2976

Re: Un Rabbin au Far West - The Frisco Kid - 1979 - Robert Aldrich

Messagepar MARCHAND » 03 avr. 2010 14:53

Pas le meilleur d 'Aldrich,c'est sur!Mais on passe un bon moment avec quelques scènes hilarantes dans cette comédie western ou Gene Wilder assure ,dans un registre qui lui est familier! Vu en vostf,compte tenu des réserves plus haut! :wink:
Errare humanum est...

sixcoup
Convoyeur de bétail
Messages : 225

Re: Un Rabbin au Far West - The Frisco Kid - 1979 - Robert Aldrich

Messagepar sixcoup » 20 juil. 2010 15:28

Ce n'est pas un western tragédie comique si mauvais que mais il aurait été beaucoup plus intéressant si les personnages de cette parodie étaient un peut plus fouillées le grand comique gene Wilder qui jouait le role du rabbin polonais dans son livre autobiographique disait que c'était John Wayne qui devait interprétait Tommy lylard car ce dernier disait que ce role lui plaisait énormément et qu'il était prêt à confier le role principal à Gene Wilder mais The Duke par la suite refusa le role à cause de la modestie de son salaire et non de la maladie que certain prétends croire par rapport à Gene Wilder qui avait le role principal.Ces informations sont sur pour vérifier ce que je vous est dit allez sur wikipèdia il vous donnerons l'information sur ce film là.

Gene Wilder se lia d'amitié avec Richard Pryor l'un des premier noir comique bien avant Eddy Murphy ou Chris Rock à avoir fait de la scène ce fut aussi le premier duo inter racial.

Harrison ford n'était pas si mauvais que ça dans le rôle d'un desperado c'est dommage qui n'a pas continué dans cette expérience du western.

Avatar du membre
jamesbond
Squaw
Messages : 386
Localisation : Dijon
Contact :

Re: Un Rabbin au Far West - The Frisco Kid - 1979 - Robert Aldrich

Messagepar jamesbond » 16 mars 2011 5:13

Ce western parodique est largement meilleur que celui que Robert Aldrich avait réalisé il y a quelques années en arrière avec Franck Sinatra et Dean Martin,Four For Texas(4 du Texas). Le scènario est drôlement bien construit. Les deux acteurs principaux sont excellents,Gene Wilder en rabbin est très amusant tandis que Harrison Ford à montré tout son sérieux d'un pince sans rire impécable .The Frisco Kid n'est certainement pas le meilleurs western parodique mais c' est un bon divertissement.Harrison Ford à très peut joué dans un western au cinéma ,c'est dommage car en bandit repentit accompagné d'un rabbin en tenue de cow boy il est parfait.

Ce n'est pas un western désagréable à regarder au contraire c'est un film drôle et dramatique à la fois comme seul Robert Aldrich aimait faire.

Un conseil ce western , il faut que le voir en VO/ST/F car il y a beaucoup de jeux de mots en anglais par un juif polonais parlant dans sa barbe. Une des scènes les plus marantes était celle du rabbin discutant de religion avec le chef d'une tribu apache et son sorcier.

ImageImageImageImage Date de sortie 1979Image Gene Wilder et Harrison FordImage
This is the West ,Sir . When the legende becomes fact, print the legende( The man who shot Liberty Valance,L' homme qui tua liberty valance)

Avatar du membre
Trane
Chasseur de primes
Messages : 786
Localisation : Région Parisienne

Re: Un Rabbin au Far West - The Frisco Kid - 1979 - Robert Aldrich

Messagepar Trane » 22 mars 2011 10:17

:P Peu d'interêt pour moi car on s'éloigne trop d'un minimum de crédibilité (le pire étant le passage avec les indiens), heureusement l'intrigue se raffermit sur la fin ce qui permet de maintenir une certaine attention.
"Ce qui me surprend le plus chez l'homme et la femme occidentale c'est qu'il ..vit comme s'il ne devait jamais mourir, et il meurt comme s'il n'avait jamais vécu."
Dalaï Lama

Avatar du membre
Eager Beaver
Cavalier solitaire
Messages : 133

Re: Un Rabbin au Far West - The Frisco Kid - 1979 - Robert Aldrich

Messagepar Eager Beaver » 27 juin 2011 20:57

Comédie mollassonne et gentillette.
On cherche souvent la patte d'Aldrich, nerveuse et incisive.
Le duo pourtant archétypal ne parvient pas vraiment à prendre. Chacun des acteurs semble pourtant à l'aise dans son registre, mais ils ne se croisent pas. Ceci est sans doute dû à cette mise en scène plate qui nivelle l'intrigue en scénettes, sans vraiment les lier les unes aux autres.
Le film reste néanmoins sympathique mais un peu palot.

Avatar du membre
lasso
Sorcier
Sorcier
Messages : 6946
Localisation : oregon

Re: Un Rabbin au Far West - The Frisco Kid - 1979 - Robert Aldrich

Messagepar lasso » 27 juin 2011 21:39

une comédie virevoltante, un Western satirique sur les juifs, pendant la ruée vers l'or (1850), de la Pologne via Philadelphie, jusqu'à
San Francisco, tout ça pour un mariage prévu à distance, un vrai Western dominé par des scetches, jamais de mauvais goût.
un air frais dans le paysage, on s'amuse pendant 114 minutes. Excellent Gene Wilder, secondé par un très jeune Harrison Ford.
Modifié en dernier par lasso le 10 juil. 2015 10:58, modifié 2 fois.



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités