Le Fier Rebelle - The Proud Rebel - Michael Curtiz - 1958

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4692
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Le Fier Rebelle - The Proud Rebel - Michael Curtiz - 1958

Messagepar Yosemite » 07 mars 2015 14:13

Un mot sur le travail de Ted McCord ici.
Il est largement loué dans les bonus de mon édition par Eddy Moine, en effet sa patte est imposante dans ce western. Alors pour exprimer ce que j'en pense, disons qu'il y a une amplitude de ressenti que j'ai rarement rencontrée.

Ici, le pire à mon avis :
Image
Face à face entre Linnett Moore (Olivia de Havilland) et John Chandler (Alan Ladd) sur fond de ciel crépusculaire et d'outils agricoles baissés. Une véritable reprise de l'Angélus en somme.
Trop c'est trop si vous voulez mon avis.

Et là, peut-être le meilleur, dans une scène d'intérieur, le jeune David joliment éclairé alors qu'il est couvé par Linnett, vient d'échapper à la caméra ; celle-ci vient alors capter, un peu plus loin et dans un clair-obscur très travaillé, John et la même Linnet...
Image

En un simple jeu de positionnement dans le plan et dans la lumière, la belle Olivia de Havilland vient de passer du statut de maman au statut d'amante. L'obscurité suggère que nous ne saurons rien de l'intimité qui va se lier entre elle et ce père.
Yo.

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4692
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Le Fier Rebelle - The Proud Rebel - Michael Curtiz - 1958

Messagepar Yosemite » 07 mars 2015 14:36

Autre scène, magnifique celle-ci et tout particulièrement en termes de photographie. Elle est située au moment où ce satané fier rebelle choisit de remettre son ceinturon et son revolver pour aller récupérer le chien qu'il a vendu.

Le port de cette arme ne plait pas du tout à Linnett, dans la maison, elle s'interpose et tente de le faire renoncer à cette expédition. Vêtue d'une belle robe bleu clair :
Image

Son effort sera vain. John, une fois de plus, ne l'écoutera pas et s'affranchira de ses conseils.
Et alors, une fois dehors, alors que la luminosité devrait être plus intense malgré un ciel nuageux, la robe paraîtra non plus bleue mais grise :
Image
Image

J'ai même revisionné cette partie afin de m'assurer qu'il n'y avait pas eu d'erreur au montage. Et bien non, la robe est la même. Choix manifeste du chef opérateur, l'espoir du premier plan sombre dans la noirceur lorsque John quitte le ranch.
Sur le plan de la troisième capture, le ST n'apparaît pas, mais à cet instant Linnett s'écrie "David reste avec moi".
David, à cet instant est sur un pont, entre deux terres en somme.
Il capte l'essentiel de la lumière alors que les nuages qui obscurcissent ce beau ciel bleu se trouvent dans l'horizon de Linnett.

Superbe composition, sans doute commune à Curtiz et McCord ?
Yo.

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5022
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Le Fier Rebelle - The Proud Rebel - Michael Curtiz - 1958

Messagepar yves 120 » 07 mars 2015 15:01

Yosémite , je suis ravi et aux anges en lisant tes propos et ta perspicacité et sensibilité au sujet de ce " Fier Rebelle " c 'est tellement rare ! :roll: déjà Alan Ladd on sait qu 'il à tendance à la sensibilité "mais pas sensiblerie " que beaucoup confonde :wink: donc tendance à pas mal de moqueries et ce western est connu pour être larmoyant , ce qui n 'est pas le cas en te lisant :D merci à toi de l 'avoir démontré à ta façon :D
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4692
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Le Fier Rebelle - The Proud Rebel - Michael Curtiz - 1958

Messagepar Yosemite » 07 mars 2015 23:24

Merci Yves 120. "Démontré" est certainement un peu exagéré tout de même... :beer1:
Yo.

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4692
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Le Fier Rebelle - The Proud Rebel - Michael Curtiz - 1958

Messagepar Yosemite » 07 mars 2015 23:30

D'autant que je m'aperçois que le choix de ma première capture ne montre pas vraiment une robe bleu clair mais déjà un peu grise.
Celle-ci prise un peu avant serait sans doute un meilleur choix.
Image
Le fameux colt et son étui noir qui sont la cause de cet assombrissement progressif sont bien visibles.
Yo.

Avatar du membre
lasbugas
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 11752
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: Le Fier Rebelle - The Proud Rebel - Michael Curtiz - 1958

Messagepar lasbugas » 14 mars 2015 7:32

Image
Image

Avatar du membre
patgard
Mohawk
Mohawk
Messages : 888
Localisation : aimargues 30470

Re: Le Fier Rebelle - The Proud Rebel - Michael Curtiz - 1958

Messagepar patgard » 10 avr. 2017 16:01

Je ne suis pas suffisamment "connaisseur" pour analyser les films comme beaucoup de personnes sur ce site, mais personnellement je me suis arrêté de regarder après 20 minutes, je m'ennuyais - Il faudrait peut-être que je m'y remette et que j'essaie d'aller un peu plus loin - Toutefois, les films à tendance "sortez vos mouchoirs" ne m'attirent pas spécialement.
Image

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5022
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Le Fier Rebelle - The Proud Rebel - Michael Curtiz - 1958

Messagepar yves 120 » 10 avr. 2017 16:58

Oui Patgard , mais là " les mouchoirs " c 'est pour la bonne cause dans ce western sensible et sympathique ,
Oui bon tu vas dire que j 'ai du parti pris ! :num1 non non je le pense :beer1:
pour L 'Aigle Solitaire c 'est dommage que tu l 'ais pas encore c 'est superbe . :num1
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

kiemavel
Navajo
Navajo
Messages : 675

Re: Le Fier Rebelle - The Proud Rebel - Michael Curtiz - 1958

Messagepar kiemavel » 10 avr. 2017 18:28

Oui, enfin ce Fier rebelle, c’est surtout l’histoire larmoyante d’un veuf qui se retrouve bien emmerdé avec plus de femme mais un neuneu sur les bras. J’aime déjà pas les gosses dans les vieux films ricains mais celui ci - de gosse - on a envie de le taper. D’ailleurs, le fait que c’était son véritable enfant aurait pu excuser le fait qu’Alan le tape un peu puisque de toute façon - un peu torché - il devait bien s’en prendre de temps en temps à David malgré la vigilance de Sue Carol. Cela dit, sur le film, ce n’était guère possible. À un moment, Alan et son neuneu de fils voyaient un médecin censé opérer le petit mais il leur dit simplement : « Soyez courageux ! Ça fait 150 dollars !! « …comme beaucoup de médecins. Cela dit, pour être honnête, il me semble qu’il les envoie quand même vers un confrère plus compétant (et plus cher :mrgreen: ). À la fin, le neuneu retrouvait la parole au moment fatidique (je ne spoile pas mais la scène est bouleversifiante). L’aventurier et la vieille fille encore bien foutue pouvaient repartir - main dans la main (pour commencer) - vers de nouvelles aventures, toujours accompagnés du gamin enfin décoincé (à la fin il sait dire papa et maman. Un surdoué en ces temps barbares)

Voilà ; c’est Chip qui va être content. Depuis le temps que je n’avais pas fait une belle critique. Voilà ; c’est fait ! :shock: :num1

Bon, en fait, j’aime beaucoup ce film : simple, touchant, bien joué (la relation entre Alan et son fils est d’autant plus convaincante et juste qu’il s’agit véritablement d’un père et de son fils ; cela me semble évident) et le couple Alan / Olivia est parfait. Un bon western presque « familial ». Le coup du gosse traumatisé privé de la parole, on en a vu plusieurs dans le cinéma américain, notamment dans un quasi western moderne que j’ai découvert à la suite des conseils de Chip, c’est Come Next Spring (Dans le film de Springsteen, il s’agissait d’une fille)

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5022
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Le Fier Rebelle - The Proud Rebel - Michael Curtiz - 1958

Messagepar yves 120 » 10 avr. 2017 19:10

Tu m 'as fait peur :sm57:
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

kiemavel
Navajo
Navajo
Messages : 675

Re: Le Fier Rebelle - The Proud Rebel - Michael Curtiz - 1958

Messagepar kiemavel » 10 avr. 2017 19:34

:lol: (c'était fait exprès)

J'aime vraiment ce western mais, plus sérieusement, je suis moins fan des deux rencontres d'Alan avec Delmer Daves. Rien à voir selon moi avec la présence d'Alan Ladd mais ce sont ses moins bons westerns pour moi. Je n'ai pas parlé de mauvais films mais de "moins bons" ... Pas revu l'un et l'autre depuis plus de 10 ans cela dit.

Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6642

Re: Le Fier Rebelle - The Proud Rebel - Michael Curtiz - 1958

Messagepar chip » 11 avr. 2017 7:56

Comme Yves, j'ai eu peur....

Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6192
Localisation : oregon

Re: Le Fier Rebelle - The Proud Rebel - Michael Curtiz - 1958

Messagepar lasso » 13 juin 2018 10:03

affiche allemande

ImageImage

Olivia de Havilland attendant Père et Fils
Image



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité