Page 1 sur 12

Les Aventures du Capitaine Wyatt - Distant Drums - 1951 - Raoul Walsh

Posté : 27 nov. 2004 9:48
par Personne
Superbe film, j'ai d'ailleurs du mal à l'appeller un western tant ce film ressemble au film de guerre du même Walsh, je veux parler d' Aventures en Birmanie . C'est quasiment la même histoire une attaque par un petit groupe d'homme sur un objectif, et le replis dans un milieu hostile qui se passe mal :lol: , la jungle Birmane étant ici remplacée par les marais des Everglades, et les Japonais par les indiens Séminoles.
Je pense que Coop y laissa pas mal de plumes car, visiblement, c'est tournage en milieu naturel, et à la dure(Walsh étant reconnu comme un sacré sadique).
Gary Cooper y est vraiment immense, et même si Walsh rajoute un élément féminin à son intrigue, il le fait de façon élégante, et adjoint même un moment d'humour tout à fait irrésistible pendant un des rares moment de repos.
A noter également la présence d'Arthur Hunnicutt.

9/10

Image

Re: Distant Drums aka Les Aventures du Capitaine Wyatt (R.Wa

Posté : 27 nov. 2004 10:13
par james
Il s'agit en effet du remake d'aventure en birmanie réalisé par walsh en 1945,ce western est ecxellent les acteur fantastique a notez aussi la présence de "richard webb" et bien sur "arthur hunnicutt" alias monk....

j'adore ce western ces couleurs et bien sur son histoire dans les everglades de floride,un must :wink:

Image

Re: Distant Drums aka Les Aventures du Capitaine Wyatt (R.Wa

Posté : 27 nov. 2004 10:19
par james
Image

Image

Posté : 21 oct. 2005 23:39
par Carcasse
Bon alors voila...
J'ai trouvé ce film très bien, vraiment très bien !
Pourtant, j'ai été décu. Allez comprendre !
Peut-être à cause de vous tous, et de tout ce que vous avez pu dire, ça et là, sur ce film. Oui, ça et là, parce que niveau "critiquez les films que vous avez vus", je n'en vois que deux !!!
Alors, pourquoi ai-je été déçu ? Sans doute parce que j'avais vu "Aventures en Birmanie" et qu'il est vrai que ce n'est jamais qu'une sorte de "remake"...
Parce qu'aussi, la dimension humaine, évidente dans "le Grand passage" (vu trois jours plus tôt) est un peu... éludée, tant est centré le film sur Gary Cooper... Parce qu'également on prévoit un peu trop facilement ce qui va se passer (malgré un très beau duel dans l'eau !)
Mais j'ai l'esprit chagrin : c'est un très bon film que j'ai vu : j'attendais mieux, c'est tout !

PS : je l'ai vu en VF. Un moment un soldat crie : "les crocodiles !"...
Je ne suis pas un grand spécialiste des sauriens mais un croco en amérique et, de plus, dans les Everglades... je doute un peu !
Celui qui l'a vu en VO peut-il nous en donner la traduction ?
Il est vrai que crocodile et alligator, c'est caïman la même chose !

Posté : 22 oct. 2005 7:20
par Personne
:num4

Posté : 22 oct. 2005 8:56
par cogburn
je crois me souvenir aussi que lors du tournage du film l'équipe avais eu quelques petits ennuis avec les indiens en floride

Posté : 22 oct. 2005 12:54
par james
le seul dilemme lors du tournage(qui fut très eprouvant) et que les séminole demanderent plus de reconnaissance et un statut d'acteur :wink:

Posté : 13 nov. 2005 15:43
par CaptainBlood
Un Walsh très divertissant mais en ce qui concerne la réalisation, c'est le minimum syndical, on est en effet loin de ses autres grands chefs-d'oeuvre et notamment de l'original 'Objective Burma!'.
Néanmoins, les décors sont magnifiques et le film est dans son ensemble très agréable.
Je pense donc comme Carcasse, c'est un très bon film, mais je suis un peu déçu, sa réputation étant plutôt bonne je crois.
A revoir cependant dès sa sortie en dvd, dans un technicolor supérieur à cette pauvre VHS usagée que j'ai visionnée.

Posté : 13 nov. 2005 18:13
par nathan
Comparons ce qui est comparable. Que ce film s'inspire par sa trame d'Aventures en Birmanie, je veux bien. Mais ce dernier est un film de guerre et non un western. Encore que sur bien des aspects , les aventures du capitaine Wyatt se rappocherait assez du film d'aventures.

Pour ma part , je pense que les aventures du capitaine Wyatt est un des meilleurs westerns de Walsh et franchement, si on ne me l'avait pas dit, je n'aurais jamais pensé à Aventures en Birmanie ( film que je connais très bien) en voyant ce western.
Le contexte est différent, l'interprétation n'a rien à voir, les décors se ressemblent mais entre la jungle luxuriante et les marais , il ne faut pas confondre. Sans parler de l'usage du Technicolor non utilisé dans la "première version".
En outre, quelques scènes sont particulièrement croustillantes , notamment celle lorsque Gary Cooper se rase avec son poignard, séquence reprise dans Crocodile Dundee 35 ans plus tard.

Ce n'est pas la première fois qu'un grand film est accomodé à la mode western: l'exemple le plus fameux est les 7 mercenaires qui est loin d'être un navet et que j'apprécie autant que son aîné les 7 samourais mais pour des raisons différentes parce que les films sont différents.

Il y a aussi l'or du hollandais qui s'inspire vaguement du polar quand la ville dort.

Walsh lui-même avait déjà puisé dans son répertoire en adaptant High Sierra en western : c'est le magnifique la fille du désert.

Posté : 13 nov. 2005 23:56
par Longway
Quelques autres remake.

"SAHARA" de Zoltan Korda :arrow: "LE SABRE ET LA FLECHE" d'André De Toth.
"CARREFOUR DE LA MORT" d'Henry Hathaway :arrow: "THE FIEND WHO WALKED THE WEST" de Gordon Douglas.
"RASHOMON" de Akira Kurosawa :arrow: "L'OUTRAGE" de Martin Ritt.

So long

Posté : 14 nov. 2005 7:38
par Capitaine Quincy Wyatt
Autre exemple (suite) :wink:



La Lance brisée (Edward Dmytryk) est un remake du film : La Maison des étrangers (Joseph L. Mankiewicz )

Distant Drums aka Les Aventures du Capitaine Wyatt (R.Walsh)Tout à fait en phase avec Nath

Posté : 14 nov. 2005 10:51
par Jean-Louis
Tout à fait en phase avec Nathan.
Les Aventures du Capitaine Wyatt est un de mes plus vieux souvenirs,
ce film fait partie de ceux qui m'ont fait autant aimer les westerns.
Les westerns et Garry Cooper, même quand il n'est pas dans le ravin d'enfer.

Sans doute de l'avoir vue bien avant "Objective, Burma" (que j'apprécie beaucoup) m'empêche de faire le rapprochement.

Sur IMDb
Objective, Burma : story "Alvah Bessie"
Distant Drums : Writing credits "Niven Busch"(also story), Martin Rackin.

Ça ne veut rien dire !!! Là je me demande si vous n'êtes pas de mauvaise foi.

Salut.

Posté : 14 nov. 2005 12:26
par Personne
Le fait que le scénario des aventures du Capitaine Wyatt se rapproche de celui d'Objectif Burma n'est pas une critique :wink: , mais un constat après avoir vu les 2 films en peu de temps. cool

Posté : 14 nov. 2005 12:45
par james
pour moi c'est la copie conforme,meme histoire "les japonais sont les seminoles,les marines les soldats du cpt wyatt.....walsh lui-meme declara vouloir portez a l'ecran son histoire dans la jungle birmane ;dans celles des everglades,j'adores.....surtout l'intro :D

Posté : 14 mars 2007 9:06
par pouêt
Voilà un western pour le moins original.
Ca ne se passe pas dans l'Ouest, mais en Floride.
Remplacez les plaines désertiques par des marais, et les montagnes rocheuses par une plage de sable blanc bordé de cocotiers.
Aurevoir les coyottes et les scorpions, et bonjour les crocodiles et les flamands roses.
Laissez tomber les chevaux et prenez des pirogues.
Ce ne sont pas des indiens qui attaquent le fort, mais des soldats qui attaquent un fort occupé par des indiens !
Oubliez les forts en rondins auxquels nous sommes habitués : il s'agit ici d'un fort en pierre style "Vauban" (comme devaient en construire les Espagnols dans leur colonies).
Ce western de jungle (que les doubleurs prononcent "jongle" et non "jingle", c'est rigolo) est d'une étonnante vivacité. Les péripéties s'enchaînent rapidement.
A la tête de ce détachement de militaires pourchassés par les Séminoles, il y a Gary Cooper, en pleine force de l'âge. Son personnage charismatique est un exemple de courage et de meneur d'hommes. Il est épatant.
Ce que j'ai aimé le plus dans ce film, c'est l'exostisme des situations et les magnifiques décors naturels des Everglades, du lac et de sa plage, etc...
En mélangeant des ingrédients du western et du film de guerre, le tout dans un contexte subtropical, Raoul Walsh signe ici sans doute l'un de ses meilleurs films d'aventure.
Très bonne surprise pour moi.
Dommage que la copie diffusée sur la chaîne ACTION soit aussi abîmée. Cela ne rend pas justice au pimpant Technicolor. Vivement un DVD avec image restaurée. Encore un grand merci à JICA.
Ma note : 8/10.