Tomahawk Trail - 1957 - Lesley Selander

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 22549
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Tomahawk Trail - 1957 - Lesley Selander

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 16 déc. 2011 21:35

ImageImage
ImageImageImage
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage



Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6397
Localisation : oregon

Re: Tomahawk Trail - 1957 - Lesley Selander

Messagepar lasso » 29 juil. 2013 8:50

comme je suis en train de faire le tour des films ayant pour objet Fort Bowie, je remarque que la patrouille en route à pied vers le
Fort Bowie, arrive au Fort (en troncs d'arbres), le commandant du Fort et tous les soldats tués par les Apaches, puis abandonné.... ce qui est
historiquement faux. Tout autre nom de Fort aurait pu être choisi par Selander.
Les Apaches de Victorio bataillent dans leur manière, en se dissimulant dans la nature. La fin est surprenante pour le comportement des Apaches.
Bon Film quand même avec le marquant Chuck Connors.

Image

autre titre du Film " Mark of the Apache "

Avatar du membre
Abilène
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3652
Localisation : Moulins (Allier)

Re: Tomahawk Trail - 1957 - Lesley Selander

Messagepar Abilène » 20 sept. 2013 20:44

ImageImageImage

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6817
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: Tomahawk Trail - 1957 - Lesley Selander

Messagepar lafayette » 14 juin 2015 10:58

J'ai lu les variantes espagnoles et allemandes du titre. RAS en Belge à défaut de Français?
Pour moi la vie va commencer...

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4727
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Tomahawk Trail - 1957 - Lesley Selander

Messagepar Yosemite » 10 août 2015 16:45

Film vu il y a peu grace à une copie prêtée par un ami, dommage qu'il n'existe pas une version DVD de ce genre de "petits" westerns qui méritent vraiment d'être connus.

Alors, comme toujours, je dis que j'aime bien et je commence par critiquer... disons qu'il s'agit d'un western on ne peut plus "rammassé" au point qu'il semble lui manquer un début et une fin. Bah, dans l'os à moëlle l'essentiel est quand même la möelle non ? :roll: et donc c'est ce qui nous est proposé ! Je ne sais pas ce qui a motivé le choix d'une durée aussi réduite mais je pense que Selander aurait pu nous combler en rajoutant 30 ou 40 mn de plus.
A défaut, nous avons quand même un film tout à fait plaisant et prenant.
Certes le lieutenant Jonathan Davenport (George N. Neise), destitué de son commandement, est un tantinet caricatural de bêtise et certes la fin et le renoncement des Apaches laisse un peu perplexe, mais bon, il fallait tenir dans l'heure et on s'y est tenu.

Sinon, la situation d'un sergent qui s'empare du commandement (action pour laquelle il risque sa peau), dans un contexte où il n'est pas question de faillir puisque les Apaches sont bien déterminés à leur réserver le même sort qu'aux occupants de Fort Bowie crée un climat haletant avivé par un Chuck Connors bien dans son rôle.
Les liens de fidélité entre femmes et hommes profitent également de ce climat prenant de fait une dimension tout à fait singulière et touchante.

Un dernier mot sur la plastique de Susan Cummings, lorsqu'elle apparaît vêtue de la tunique réservée au TB, elle est tout simplement à tomber !
Heureusement, je regarde toujours mes films assis et bien calé dans mon fauteuil (on n'est jamais assez prudent) !
Yo.

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4727
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Tomahawk Trail - 1957 - Lesley Selander

Messagepar Yosemite » 10 août 2015 21:57

Enfin bon, pour ce qui concerne Miss Susan Cummings, je n'oblige personne à être de mon avis hein !...
ImageImage

Quel minois, quelles gambettes... hmmm !
Yo.

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6817
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: Tomahawk Trail - 1957 - Lesley Selander

Messagepar lafayette » 15 août 2015 18:42

Ce film m'a bien plu.
Pourtant c'était une version espagnole et je crois qu'il s'agit pour moi d'une première avec cette langue pour un western. Ce qui me fera un peu lorgner vers l'Espagne pour les westerns diffusés là-bas et non ici. J'en remercie donc chaudement le bon camarade westerner qui me l'a adressée!
Je ne sais comment est la version originale, mais le doublage en Espagnol a donné une lecture assez dynamique du film.

Ce film bien monté a bien quelques faiblesses dans ses péripéties que le pinailleur de service a relevé :
- dans l'entame où la colonne des soldats n'entend pas l'attaque des Apaches à l'arrière-garde et surtout le cri de l'un d'eux tué d'une flèche alors qu'il est tout près du dernier chariot dont le conducteur sans doute sourdingue sera châtié à la hache ;
- à un moment, un soldat envoyé en éclaireur tombe sur un campement indien et au lieu de revenir prévenir, tire dans le tas bêtement, mais ce sera le prélude à une belle bataille entre la troupe et les Apaches ; mais après tout, des abrutis de cet acabit, on a en vu d'autres ;
- sur la fin le soldat et guide indien de la petite troupe, arrivée à Fort Bowie, se met à comprendre les tambours apaches au rythme continu et peu varié, et nous en sort une traduction complète faisant part d'une opposition entre le Chef apache et ses hommes au sujet de la fille du Chef otage des soldats.
Ce dernier point est le plus surprenant pour moi.
Le film n'ayant pas vocation historique, le Fort Bowie qu'il nous montre ne m'a pas choqué.

Mais finalement l'ensemble est assez coordonné. Les batailles sont bien faites et le film se joue surtout en extérieurs.

Ce film est bien joué. Le lieutenant de cette escouade a un rôle plus que secoué, mais il le fait bien... Chuck Connors fait bien le métier, sans être renversant, mais j'ai surtout apprécié les seconds rôles, notamment le jeune beau qui joue le soldat Reynolds et les deux dames du film assez attrayantes. Il y aura quelques traits d'humour autour de ce soldat notamment, sans que cela ne soit grossier.

Le film n'est pas long et suit une rythme quasiment sans temps mort, et se laisse voir avec intérêt. Il traite de certains problèmes, sans l'air d'y toucher ni grand développement, tout en décrivant la rude condition des hommes de cette époque-là :

- il livre une version de la "théorie des baïonnettes intelligentes", sur les conditions dans lesquelles on peut ou non s'opposer aux ordres de la hiérarchie ; il fallait donc bien nous montrer un officier complètement à côté de la plaque ;

- la rédemption, avec un officier complètement à la ramasse (mais il n'est pas le seul militaire gratiné et égratigné par le film) qui se montre en revanche courageux jusqu'à en mourir ; avec un soldat tenté par le viol de l'Indienne qui va se racheter in fine alors que son copain qui agresse, dans les foins de la grange, la dame blanche rejoindra le Seigneur pour être jugé après avoir reçu le sacrement d'une grosse clé à molettes (à vérifier depuis quand existe cet instrument) ;

- une compréhension et un respect communs par des amitiés entre individus de camps opposés au lieu d'une haine entre peuples avec les massacres des uns et des autres. :sm80:
Je voyais donc venir de loin la fin apaisée, après un rude combat préalable entre soldats et Apaches, où le Chef Victorio récupère sa fille et arrête les hostilités.
Ce qui permet une fin rapide avec l'avènement du couple de la prisonnière du désert et du grand sergent rassurant, vite tombés amoureux. Ceci arrive!

Ce film n'est pas inscrit au Panthéon des westerns, mais il y en a beaucoup de moins réussis.

Je rajoute qu'une chose m'a amusé, les flèches incendiaires s'attaquant à un baraquement devant lequel sont alignés de paisibles balais (j'avais fait sur le site quelques disgressions sur les armes du Far West à propos des balais), que soldats et femmes s'évertuent à sauver des flammes.

Voici une photo de Chuck Connors avec le beau gosse décontracté, une scène que j'ai apprécié démarrant la connivence entre les deux hommes tout au long du film, un lien de confiance qui est un bon point du film, tout autant que la tension envers un autre soldat Dean Stanton qui prend la défense de son lieutenant.
Image
Modifié en dernier par lafayette le 16 août 2015 1:10, modifié 1 fois.
Pour moi la vie va commencer...

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6817
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: Tomahawk Trail - 1957 - Lesley Selander

Messagepar lafayette » 16 août 2015 0:16

Il y a aussi une erreur semble-t-il dans ce film outre la configuration de Fort Bowie.
Il est question de Mescaleros "les pires" Apaches, hors le vrai fort était concerné par les Chiricahuas. Mais le chef des Apaches du film est Victorio, qui était Chiricahua, ce qui réconcilie un peu avec la réalité.
Mais ceci n'affecte pas la qualité globale du film.
///
Ce qui me rappelle un moment du film que j'ai apprécié. Tandis que le lieutenant fume, deux hommes de troupes parlent de ce fait. Et plus tard, l'un d'eux en pleine première bataille contre les Apaches, alors que le lieutenant est un peu assommé par une flèche, lui chipe sa boîte de cigares, qu'il ne gardera pas longtemps car peu après le sergent lui reprend et le rend au lieutenant. J'ai bien apprécié cette petite touche d'humour désamorçant la tension du public de l'époque en pleine bataille.
Image

Celui qui pique les cigares est le même qui agresse la dame blanche du film, mais en regardant de plus près je me suis trompé à mon précédent post, la dame Ellen Carter/Susan Cummings n'utilise pas une clé à molettes, mais une clé simple à boulons.
Image

Mais tout finit bien pour cette gente dame et le sergent héros.
Image
Ils sont beaux là, Susan Cummings et Chuck Connors.
Modifié en dernier par lafayette le 16 août 2015 23:22, modifié 2 fois.
Pour moi la vie va commencer...

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6817
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: Tomahawk Trail - 1957 - Lesley Selander

Messagepar lafayette » 16 août 2015 4:22

Je viens de me rendre compte que ce film a été tourné du côté de Kanab, Utah, un coin par lequel je suis malheureusement passé de nuit l'été dernier en revenant du Gd Canyon vers Page. Dire que je suis passé par là sans percuter que je cotoyais ce site de westerns.
Le soi disant Fort Bowie avait été construit pour The Yellow Tomahawk, il s'agit du Kanab Film Fort ou Kanab Movie Fort.
http://www.movielocationsplus.com/KANABFRT.HTM
Image
Spoiler: Montrer
Je n'ai pas réussi encore à mettre un nom sur ce sommet au-dessus du fort, mais je sais qu'il culmine à 1800m.
Le fort a subi des modifications et les outrages du temps et a été incendié involontairement dans un tournage en 1979. Du coup, non reconstruit, il est en ruines.
Image
J'ai pu le localiser sur ggle maps bien qu'il ne soit pas indiqué.
Image
Pour moi la vie va commencer...

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6817
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: Tomahawk Trail - 1957 - Lesley Selander

Messagepar lafayette » 24 août 2015 0:20

lafayette a écrit :.../...
- dans l'entame où la colonne des soldats n'entend pas l'attaque des Apaches à l'arrière-garde et surtout le cri de l'un d'eux tué d'une flèche alors qu'il est tout près du dernier chariot dont le conducteur sans doute sourdingue sera châtié à la hache ;
.../...
Mais finalement l'ensemble est assez coordonné. Les batailles sont bien faites et le film se joue surtout en extérieurs..../...


Venant de voir Fort Yuma, j'ai pu voir les décors et paysages de Tomahawk Trail en couleurs, ce qui est un bonheur, et ce surtout car Tomahawk Trail contient énormément de stock shots de Fort Yuma en ce qui concerne les scènes de convois et de combats.

Ce qui fait que le film a pu être rapidement tourné par Selander, ce qui n'ôte rien à la valeur que je trouve à Tomahawk Trail où les emprunts à Fort Yuma sont bien intégrés.
Pour moi la vie va commencer...

Avatar du membre
pass
Desperado
Messages : 2564

Re: Tomahawk Trail - 1957 - Lesley Selander

Messagepar pass » 23 août 2017 19:35

lafayette a écrit :Le soi disant Fort Bowie avait été construit pour The Yellow Tomahawk


Faux, il a été construit par la Paramount en 1952 pour le film de J. Hopper Le Triomphe de Buffalo Bill (Pony Express).

Lafayette a écrit :Le fort a subi des modifications et les outrages du temps et a été incendié involontairement dans un tournage en 1979.


Peut-être pour le tournage du Gang des chaussons aux pommes parodie westernienne produite par Walt Disney ?!!.

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6817
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: Tomahawk Trail - 1957 - Lesley Selander

Messagepar lafayette » 06 sept. 2017 23:00

Vrai :num10 ! Je confirme ce que j'ai dit : le Fort Bowie a été construit pour The Yellow Tomahawk en précisant qu'il a remplacé le Fort Bridger construit pour Pony Express sorti en 1953 une excellente année.
Les modifications et reconstructions se sont succédées au Kanab Movie Fort qui n'est donc pas un Fort... :)
L'article, que j'avais mis en lien, parlait effectivement à tort du Kanab Fort construit pour The Yellow Tomahawk mais avait le mérite de présenter plusieurs photos du site.
Un autre site montre Fort Bridger et autres photos du Kanab Movie Fort mais date de courant 2016 et je ne pouvais le voir en 2015.
Pour moi la vie va commencer...

Avatar du membre
pass
Desperado
Messages : 2564

Re: Tomahawk Trail - 1957 - Lesley Selander

Messagepar pass » 07 sept. 2017 9:47

lafayette a écrit :Vrai :num10 ! Je confirme ce que j'ai dit : le Fort Bowie a été construit pour The Yellow Tomahawk en précisant qu'il a remplacé le Fort Bridger construit pour Pony Express sorti en 1953 une excellente année.


The Yellow Tomahawk a été produit par Bel-Air * qui n'était qu'une petite compagnie ou major sans budget conséquent contrairement à la Paramount qui avait ou a largement plus les moyens que n'était cette petite production.

Va voir ce que j'ai marqué dans la rubrique : les Forts de l'ouest ( réalité et fiction ) à propos de Kanab Movie Fort et des ses tournages.

Tu sais comment s'appelé le fort dans La hache sanglante (1954) ?, de plus regarde et compare les modifications entre Pony Express et The Yellow Tomahawk !!!, il doit pas en avoir bézef, Hein :sm57: .

Pour être plus précis Kanab Movie Fort a eu deux périodes bien distinctes, 1ère époque : 1943-1947 et 2ème époque : 1952-1979. Ce lieu appelé aussi " Little Hollywood " fut construit en 1943 par la FOX pour le tournage du Buffalo Bill de Wellman et resservi 4 ans plus tard pour le film de B. Humberstone Massacre à Furnace Creek mais ce coup ci il fut détruit à cause bien entendu du scénario que l'on connaît bien. Il a fallut attendre 5 ans pour que la PARAMOUNT reconstruise " Little Hollywood " 2ème génération sur les cendres de son prédécesseur en 1952 pour le tournage de Pony Express. C'est à partir de 1961 pour Les trois sergents de Sturges que ce fort a retrouvé son charme d'antan avec des tours de guet plus abouties, des palissades plus élaborées et plus d'habitations qui rappela un peu le fort Hays de Buffalo Bill (1944) et bien sur fort Furnace de Massacre à Furnace Creek (1948).


* : Distribué par UNITED ARTISTS.



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités