Le Survivant des monts lointains - Night passage - 1957 - James Neilson

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
limpyChris
Marshall
Marshall
Messages : 2497

Re: Le Survivant des monts lointains - Night Passage - 1957 - James Neilson

Messagepar limpyChris » 10 août 2019 23:04

Ah, ouf, merci. Je vais pouvoir dormir rasséréné. Pakounet, t'aurais pu dire quelque chose aussi pour rasséréner ton vieux limpy … ! Mmmh ?
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

Avatar du membre
pak
Harmonica
Messages : 3382
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Le Survivant des monts lointains - Night Passage - 1957 - James Neilson

Messagepar pak » 11 août 2019 16:09

limpyChris a écrit :Ah, ouf, merci. Je vais pouvoir dormir rasséréné. Pakounet, t'aurais pu dire quelque chose aussi pour rasséréner ton vieux limpy … ! Mmmh ?


Effectivement...

limpyChris a écrit :Moonfleet et Pak ont (a) raison (...)


Tu as raison.

:lol:
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

limpyChris
Marshall
Marshall
Messages : 2497

Re: Le Survivant des monts lointains - Night passage - 1957 - James Neilson

Messagepar limpyChris » 12 août 2019 0:47

Pak, Salopiot ! :mrgreen: :lol:


Allez, je vous le dis … J'ai un ami sur ce forum, c'est un vrai œil de lynx, le gars, bien que son nom indien soit autre … T'as pas mis un 's' à un nom au pluriel, boum, il le voit. T'as oublié un 's' au verbe conjugué à la deuxième personne du singulier au Présent, Pan, il l'a repéré. Après 'bien que', t'emploies pas le subjonctif, crac, il l'a relevé. Et i' fait pas que dans la Grammaire, ce gars là, mon ami dont j' vous cause ... Faudrait voir à surveiller vos expressions, À SURVEILLER VOS EXPRESSIONS !! … Ce qui m'amène à meacoulper sur l'emploi erroné de 'le jaune rutilant des wagons' …
Vous l'aviez repéré ... ?

Rutilant : Qui est d’un rouge éclatant.
RUTILER, verbe intrans.
I. − Part. prés. de rutiler*.
II. − Adjectif
A. − [En parlant d'une chose ou d'une partie du corps]
1. Qui est naturellement d'un rouge éclatant, d'un roux flamboyant ou qui est teinté de reflets pourpres.

Pas la peine de lui faire croire que je suis dalmatien et que je confonds les couleurs, ou que 'jaune rutilant' c'est une manière poétique de dire 'orange' … Ça prend pas avec le vieux renard ; on les lui a toutes faites, il les connait toutes.

Pour un latiniste, c'est pas fort ... pourtant, rubis, rubéole ...
Et me voilà rubicond, en deux mots, toute honte bue ... :oops:
:wink:

Mais, si vous faites une erreur, de l'une ou l'autre espèce, i' vous envoie un MP, un petit mot en loucedé, en s'excusant et en espérant ne pas vous froisser, et c'est à ça, que vous voyez que c'est un vrai ami, cet ami que j'ai sur le forum.
Bon, c'est vrai que par extension, 'rutilant' peut avoir le sens de "Qui brille d'un vif éclat", et là, ça colle. Allez-y revoir le film, vous verrez. (T'as vu le malin, pour les amener à revoir le film ...)
:wink: à tous.
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités