L'aigle solitaire - Drum Beat - Delmer Daves - 1954

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
sixcoup
Marshall
Marshall
Messages : 226

Re: L'aigle solitaire - Drum Beat - Delmer Daves - 1954

Messagepar sixcoup » 16 juin 2010 23:37

C'est drôle quant j'étais gosse je faisait partie de ceux qui aimé ce genre de western j'étais vraiment persuadé comme le boucher de la guerre de sécessions le général Sheridan qui disait et non custer"Le seul bon indien est l'indien mort"pauvre ignorant que j'étais on à tous joué un jours dans une cours de recrée aux cow boys et aux indiens et c''est souvent le petit méchant indien qui meurt. si je dis ça (non loin de juger quelque soit un forumeur) c'est que lorsque j'étais enfant j'aimais ce western mais plus tard avec un peut plus de plomb dans mon cerveau aujourd'hui je déteste ce western que j'appellerais un western raciste,je viends de voir ce film sur TCM car ce mois ci la chaîne rend hommage à Alan Ladd ,Le scénario est faible le grand vainqueur du film est le gentil cow boy et le perdant est le très très gros méchant indien et que les dialogues dans la version française JE DIS BIEN LA VERSION FRANCAISE je n'ai pas encore vue la version originale sont creux et illogiques en voici un exemple vers la fin du film quand Captain Jack le chefs des Modocs est emprisonné par les blancs un des leurs va oser lui dire nous aurons pu évité plus d'une vie pour un pays qui n'est pas le tient alors qui me semble que ce pays appartenait avant l'arrivée des blancs au amérindiens.

Heureusement que l'arrivée d' Arthur Penn(Little Big Man),Elliot Silverstein(Un Homme nommé Cheval)Sydney Pollack(Jeremiah Johnson) et Kevin Costner(Danse avec les loup) ont donnés la place qui appartenais au amérindien et il nous ont montré une autre vision de ces Nations . :sm80: :sm76: :sm77:

old timer
Chasseur de primes
Chasseur de primes
Messages : 348

Re: L'aigle solitaire - Drum Beat - Delmer Daves - 1954

Messagepar old timer » 17 juin 2010 7:59

Personnellement je ne comprend pas cette accusation de "film raciste", et s'agissant d'un film de Delmer Daves qui a déjà signé "la flèche brisée" on peut quand même émettre des doutes sérieux !

Le film n'est absolument pas anti-indien sur le fond même s'il représente bien les préjugés des blancs de l'époque; mais que dit-il ? A ce point de la conquête de l'ouest, deux peuples sont en présence: il s'agit donc de cohabiter ou de faire la guerre . Mais pour faire la paix il faut d'abord éliminer les fous furieux qui s'y opposent dans les deux camps, et une fois les va-t-en-guerre éliminés, on peut dialoguer entre hommes de bonne volonté. C'est pourquoi le clan des indiens pacifiques reprochent à Captain Jack d'avoir imposé sa vision guerrière à tout ce peuple qui ne lui appartient pas, ce peuple qui veut dans sa grand majorité saisir la chance qui lui est donnée de vivre en paix.

Un film par ailleurs d'une actualité brûlante car on peut y voir une métaphore des conflits actuels au Moyen-Orient: il s'agit de dépasser la question inutile du "qui était là avant ?" pour enfin se dire: que peut-on faire pour réussir à cohabiter pacifiquement maintenant qu'on est là face à face ?

Avatar du membre
Pike BISHOP
Westerner
Westerner
Messages : 2680
Localisation : Aquaverde

L'AIGLE SOLITAIRE

Messagepar Pike BISHOP » 17 juin 2010 10:45

Pourquoi et qui est " L'AIGLE SOLITAIRE" curiosité du titre français pour " DRUMBEAT" battement de tambour du titre original...??

La guerre des MODOCS 1872-73...
Les modocs vivaient à la frontière nord de la Californie et Sud de l'Orégon..Indiens pécheurs, l'hiver ils vivaient dans des loges de bois et de pierre
sur la côte...L'été ils allaient cueillir et chasser dans les collines et vivaient dans des huttes de broussailles similaires aux Wickey-up apaches..
Ce nomadisme (pour les blancs) sur un territoire qu'ils considéraient ouvert et leur appartenant créa des affrontements avec les colons s'installant
dans les vallées dont la "Lost River" citée dans le film...
L'armée regroupa les Modocs dans la réserve KLAMATH où outre les Klamaths leurs ennemis traditionnels séjournaient déjà d'autres tribus d'origine
Palouse ennemies aussi des Modocs..
En 71 un chef Modoc KINTPUACH ou KENPOOTS (CAPTAIN JACK) quitta la réserve avec une cinquantaine de guerriers sans affrontement, ni avec
les tribus rivales, ni avec les blancs...
Une autre bande de 18 indiens menée par HOOKER JIM commit quelques exactions contre des colons et rejoignit la tribu de CAPTAIN JACK...
le 28 Nov 72 le major James JACKSON voulut ramener les Modocs à la réserve avec seulement 38 soldats..Des coups de feu furent échangés
Un soldat et 3 modocs furent tués. Les meneurs CURLEY HEAD DOCTOR, SCARFACED, SCHONCHIN JOHN, BOSTON CHARLEY se groupèrent autour
de JACK et HOOKER JIM.
le 16 Janvier 73 le Major général Frank WHEATON avec 400 hommes et de l'artillerie attaqua les modocs réfugiés dans ce que l'on appela la
"forteresse de Jack" en fait les "Lava Beds" au sud du lac de TULE , en Californie du Nord, dédale de rochers volcaniques et de caves, fissures et
grottes, dans lesquelles les canons étaient encore plus dangereux pour leurs servants que pour les ennemis..Grâce à leur parfaite connaissance du
terrain, les modocs infligèrent 16 pertes et 44 blessés à l'armée US sans avoir chez eux le moindre homme touché.
Une commission de paix engagea donc des négociations avec les Modocs. Lors des pourparlers, le 11 Avril, CAPTAIN JACK poussé par HOOKER JIM et BOSTON
CHARLEY, assassina le Brigadier Général CANBY et BOSTON CHARLEY le révérend Eleazar THOMAS..A.B MEACHAM un agent indien (rôle de LADD ?)
blessé 4 fois, fut sauvé in extrémis par une femme WINEMA (TOBY RIDDLE), L'agent indien Leroy S.DEAR qui avait gardé un derringer réussit à s'enfuir
en tirant sur ses assaillants.. ERS CANBY, le général qui avait repoussé les sudistes de son beau-frère SIBLEY, seuls combats dans l'Ouest de la
guerre de sécession, fut le seul général tué durant toutes les guerres indiennes..(CUSTER n'était que Lt-Colonel).
Il va sans dire que les forces US se massèrent pour venger ce "traître assassinat"..
Les troupes entourèrent les Lava-beds pour couper les Modocs de toutes sources d'eau...Les indiens restèrent invisibles jusqu'au 26 avril .
Ils prirent la colonne du Major Evan THOMAS en embuscade et tuèrent 18 soldats et officiers.
Le Major Général Jefferson C.DAVIS prit alors le commandement et c'est le Capitaine Henry C.HASBROUCK qui mena la dernière attaque contre
les Modocs..Il repoussa le 10 Mai l'attaque indienne, puis poursuivit les fuyards sur 4 miles et les tua ou captura tous.
CAPTAIN JACK, SCHONCHIN JOHN, HOOCKER JIM et BOGUS CHARLEY jugés pour l'assassinat de CANBY et du pasteur THOMAS furent pendus le
3 Octobre 1873..

Si DAVES suit d'assez près les faits historiques, il transpose lieux et costumes en Arizona...Les Modocs habillés comme des blancs avec souvent des
cheveux courts se transforment en cavaliers Apaches..Si ce n'est une évocation d'une grande loge typique des indiens pécheurs de la côte Ouest,
beaucoup de scènes rappellent celles et le décor de "BROKEN ARROW"....Musique comprise.. Même ambiance pour la "montée" vers le camp de JACK
même lieu pour la bataille..Même sacrifice de la squaw aimante pour sauver son être aimé des balles des meurtriers..Ect..
Je ne pense pas que le propos de DAVES soit raciste, il aligne plutôt les truismes comme à la fin " Chez les blancs comme chez les indiens,
il y a des bons et des mauvais"..JACK est souvent présenté comme un "sale gosse"...Un enfant gâté, dangereux si on lui refuse son jouet..
très influençable et mal conseillé, vaniteux de gloriole et inconséquent..les autres leaders sont presque plus noirs que lui..HOOKER JIM
(F.DE KOVA) provocateur, BOGUS (BOSTON) CHARLEY (JERRY LOPEZ) sanquinaire, SCARFACED (Rodolfo ACOSTA) retors ,changeant et traître.
Les bons indiens MANOCK et TOBY cumulent, eux toutes les qualités voulues par les blancs...
Du côté blanc les portraits ne sont guère plus valorisants..Robert KEITH, hargneux, vengeur irresponsable de la mort de sa gourdasse copine
E.COOCK Jr trafiquant d'armes..Officiers naïfs ou incapables, Révérend confit dans ses certitudes..Héroïne potiche..Et reste ALAN...

LADD est encore à cette époque une super star, mais son jeu s'alourdit en même temps que ses paupières et son double menton..Sa gestuelle
n'est plus féline, il se déplace péniblement, la plupart du temps de manière gauche..Son jeu planté se limite à quelques phrases pas particulièrement
saillantes..Répétition d'avertissements sur la menace indienne, lui qui est censé oeuvrer pour la paix..Scènes assez ridicules à la Maison Blanche..
Ratage des scènes avec les dames..Incompréhension de sa préférence pour la "potiche" blanche, délaissant le superbe personnage de TOBY
(Marisa PAVAN) qui brûle d'amour pour lui et donne sa vie..Racisme diffus si l'on veut, comme un retours en arrière par rapport à JEFFORDS
qui ose l'amour avec une gamine indienne..Là, pas de mésalliance, il aime...comme une soeur..
LADD bouge dans le combat final, assez joli ,dans les cascades déjà utilisées dans "BROKEN ARROW" et "LAST WAGON"(mais est-ce lui ou sa doublure ?)
Assez étonnant aussi, que blessé comme il l'a été, moins d'un mois après (d'après les faits historiques) il soit assez en forme pour faire le coup de
poing et rosser le costaud Captain JACK !!!
Il sert bien de faire valoir à BRONSON dans son quasi monologue final..Les deux westerns les moins aboutis de DAVES sont ceux avec LADD, étonnant
que DAVES n'ait pas su le diriger mieux...Faut dire que LADD avec sa société Jaguar était le producteur, ceci expliquant peut -être cela..

L'AIGLE SOLITAIRE (titre et séquences utilisés par CHARLIER et GIRAUD dans BLUEBERRY) reste quand même une oeuvre à voir..Alternant séquences
très prenantes et autres totalement ratées.. Beaucoup de redites de "BROKEN ARROW" l'attaque de la diligence au gué..Les mouvements de cavaliers
dans les bosquets..La "Forteresse", La bataille sont remarquables..Et surtout, c'est le film de BRONSON qui crève l'écran, volant (sans problèmes vu
son jeu terne) la vedette à LADD...Encore une fois, à mon goût le plus joli personnage est celui de MARISA PAVAN..Elle a des regards, des frémissements
à faire craquer n'importe qui et cet idiot d'ALAN qui reste impavide !!!
If they move, kill'em !!

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4696
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: L'aigle solitaire - Drum Beat - Delmer Daves - 1954

Messagepar yves 120 » 17 juin 2010 11:55

:beer1: Pike bien raconter ce Drum Beat , je suis d'accord avec toi, mais petit AlAN n'est pas idiot :) c'est seulement pour la logique du film :lol: c'est clair que si non ! Marisa Pavan soeur de Pier Angeli il y avait pas photo :wink:
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
jamesbond
Chasseur de primes
Chasseur de primes
Messages : 387
Localisation : Dijon
Contact :

Re: L'aigle solitaire - Drum Beat - Delmer Daves - 1954

Messagepar jamesbond » 22 oct. 2010 7:01

Ce n'est certainement pas le western que j'ai préféré de Delmer Daves mon préféré de lui était 3h10 pour Yuma, dans Drum Beat son scénario contient 2 vitesses celui de la paix avec les Modocs est très intéressant mais ce qui ne colle pas vraiment c'est cette histoire d'amour entre le héros Johnny McKay et la jeune femme fraîche moulut venant de la Maison Blanche qui vient s'installer dans une terre encore hostile par les Modocs :lol: .

Je trouve qu' Alan Ladd n'est pas assez crédible dans le personnage du pacificateur,je préfère James Steward dans celui de Broken Arrow(La flèche brisée). J'apprécie beaucoup plus Allan ladd dans Shane( L'homme des vallées perdues) et Iron Mistress(La maîtresse de fer) qui sont mes deux westerns préférés avec lui.

Seuls Charles Bronson dans le personnage du Capt'ain Jack s'en sort pas trop mal et l'actrice italienne Marisa Pavan la soeur jumelle de Pier Angelie dans celui de toby une Modoc qui cherche la paix est beaucoup plus crédible que l'actrice principale. :sm80: :beer1:
This is the West ,Sir . When the legende becomes fact, print the legende( The man who shot Liberty Valance,L' homme qui tua liberty valance)

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4696
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: L'aigle solitaire - Drum Beat - Delmer Daves - 1954

Messagepar yves 120 » 18 nov. 2010 16:31

Image
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6336

Re: L'aigle solitaire - Drum Beat - Delmer Daves - 1954

Messagepar chip » 19 nov. 2010 9:26

Comme le dit Pike la gestuelle de Ladd n'est plus féline, rien à voir avec le " Shane " de George Stevens, c'est peut-être pour cela que Tavernier et Coursodon dans " 50 ans de cinéma américain" qualifient le film de magnifique essai historique handicapé par Alan ladd...
Bronson est quant à lui un inoubliable Captain Jack, la vrai star du film à mon sens.

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4696
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: L'aigle solitaire - Drum Beat - Delmer Daves - 1954

Messagepar yves 120 » 19 nov. 2010 13:14

C 'est marrant , j 'ai c 'est excellent bouquin 50 de cinéma américain , mais bon je reconnais que cela n 'a rien à voir avec L ' aigle Solitaire ; mais au sujet que le film soit handicapé par Alan ladd , alors là c 'est raide !!!et que les metteurs en scène le soit eux aussi ...


Il fut un temps ou même les metteurs en scène" moyens" Alan rapportait plus d 'argents que beaucoup d 'autres Acteurs
soit disant prestigieux avec des metteurs en scène très connus ,marchait moins bien et là on ne parlait pas et on ne disait pas que ladd était médiocre , rien n 'est plus faux que ça , ladd était l 'acteur le plus sensible et plus delicat de tous les acteurs de son époque , apportant gentillesse ,finesse et une certaine profondeur dans son jeu .

Il est clair , qu'avec le regard de maintenant il est très difficile de ressentir cela , ah nostalgie :(
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
The Cemetery Kid
Séminole
Séminole
Messages : 1607
Localisation : Derrière toi...

Re: L'aigle solitaire - Drum Beat - Delmer Daves - 1954

Messagepar The Cemetery Kid » 19 nov. 2010 17:01

L'histoire de ce film a t-elle un rapport avec le tome 3 de Blueberry, L'aigle solitaire ?

Image
- Dis-donc, toi, tu sais que t'as la tête de quelqu'un qui vaut 2000 dollars ?
- Oui, mais toi tu n'as pas la tête de celui qui les encaissera...

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4696
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: L'aigle solitaire - Drum Beat - Delmer Daves - 1954

Messagepar yves 120 » 19 nov. 2010 19:16

ImageImageImage
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE



Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3577
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: L'aigle solitaire - Drum Beat - Delmer Daves - 1954

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 19 avr. 2011 15:43

J'ai eu la chance de trouver ce film en vhs en brocante dans une copie correcte et mon grand-père me l'a repris par CANAL SAT(TCM)en 2004...Tout comme yves j'adore Alan Ladd et je trouve qu'il est très bien en agent fédéral un peu à l'image de la courte mais sympathique série COWBOY G-MEN(1952-53)...Et il y a beaucoup d'acteurs que je découvris gosse grâce à ZORRO(Rodolfo ACOSTA,Perry LOPEZ,George LEWIS(Don Alejandro)et Anthony CARUSO(également ami de LADD en vrai et souvent présent(LES LOUPS DANS LA VALLEE,LA MAÎTRESSE DE FER,L'OR DU HOLLANDAIS))...Quant à Captain Jack merci à pike car je ne savais pas grand-chose sur lui!!BRONSON me semble correct(certains critiques disent que c'est après avoir vu ce film que Michael Winner le choisit pour le rôle de CHATO dans LES COLLINES DE LA TERREUR...Perso je sais pas si c'est bien vrai car y a peu de similitudes hormis peut-être la fin où là en revanche c'est lui qui se fait pincer!!)...Alan LADD m'a épaté(c'était mon deuxième film après LE SERMENT DU CHEVALIER NOIR,non western)et je le trouve en tout cas plus crédible en agent secret(si je ne me trompe pas)que Sean Connery dans SHALAKO :gun: !!BRAVO A TOUS CES GRANDS NOMS HELAS PLUS Là!!(Et c'est pas Brad Pitt qui oserait jouer des rôles comme ça!)(remarque je verrais bien Johnny Depp en Captain Jack)...HOLLYWOOD A CETTE EPOQUE AVAIT ENCORE DE LA CLASSE!! :num10 icongc1
Image

Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 14179
Contact :

Re: L'aigle solitaire - Drum Beat - Delmer Daves - 1954

Messagepar metek » 19 sept. 2011 3:08


Allways the best images: Montage Metek


Image




Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4696
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: L'aigle solitaire - Drum Beat - Delmer Daves - 1954

Messagepar yves 120 » 19 sept. 2011 17:36

COWBOY PAT-EL ZORRO a écrit :J'ai eu la chance de trouver ce film en vhs en brocante dans une copie correcte et mon grand-père me l'a repris par CANAL SAT(TCM)en 2004...Tout comme yves j'adore Alan Ladd et je trouve qu'il est très bien en agent fédéral un peu à l'image de la courte mais sympathique série COWBOY G-MEN(1952-53)...Et il y a beaucoup d'acteurs que je découvris gosse grâce à ZORRO(Rodolfo ACOSTA,Perry LOPEZ,George LEWIS(Don Alejandro)et Anthony CARUSO(également ami de LADD en vrai et souvent présent(LES LOUPS DANS LA VALLEE,LA MAÎTRESSE DE FER,L'OR DU HOLLANDAIS))...Quant à Captain Jack merci à pike car je ne savais pas grand-chose sur lui!!BRONSON me semble correct(certains critiques disent que c'est après avoir vu ce film que Michael Winner le choisit pour le rôle de CHATO dans LES COLLINES DE LA TERREUR...Perso je sais pas si c'est bien vrai car y a peu de similitudes hormis peut-être la fin où là en revanche c'est lui qui se fait pincer!!)...Alan LADD m'a épaté(c'était mon deuxième film après LE SERMENT DU CHEVALIER NOIR,non western)et je le trouve en tout cas plus crédible en agent secret(si je ne me trompe pas)que Sean Connery dans SHALAKO :gun: !!BRAVO A TOUS CES GRANDS NOMS HELAS PLUS Là!!(Et c'est pas Brad Pitt qui oserait jouer des rôles comme ça!)(remarque je verrais bien Johnny Depp en Captain Jack)...HOLLYWOOD A CETTE EPOQUE AVAIT ENCORE DE LA CLASSE!! :num10 icongc1

Oh combien ! tu as raison :oops: COWBOY PAT - EL ZORRO :beer1: de plus tes messages , sont souvent assez touchant , vu " ton grand Age " c 'est assez surprenant , ravi , que tu te régales sur WM :D :applaudis_6: :wink:
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités