Les Cheyennes - The Cheyenne Autumn - 1964 - John Ford

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Cole Armin
Maire
Messages : 6651
Localisation : Albuquerque
Contact :

Les Cheyennes - The Cheyenne Autumn - 1964 - John Ford

Messagepar Cole Armin » 13 nov. 2004 20:57

Considérez-vous ce film comme le meilleur Ford? Quels sont vos avis?
"Attends d'être aussi vieux que moi pour parler comme moi"
Walter Brennan dans La Rivière rouge

Discutez cinéma!

dan duryea
Comanche
Comanche
Messages : 708
Localisation : lyon

Messagepar dan duryea » 13 nov. 2004 21:23

Pour ma part, c'est un des meilleurs de Ford, avec "La prisonnière du désert"; "Rio Grande" et "les Cavaliers" signés par celui-ci sont pas mal non plus...
"Les Cheyennes", se distingue à mon avis par la bonne interprétation de Richard Widmark et Carole Baker, les magnifiques paysages, et l'histoire très prenante de ces quelques Cheyennes luttant jusqu'au bout pour sauvegarder leur liberté, et vis à vis desquels on ne peux rester insensible... cool
l'action est satisfaisante également...

Avatar du membre
duke
Apache
Messages : 26
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les Cheyennes (The Cheyenne autumn) 1964

Messagepar duke » 13 nov. 2004 22:46

vl92 a écrit :Considérez-vous ce film comme le meilleur Ford? Quels sont vos avis?


C'est personnellement, et de loin, mon western "fordien" préféré : ce film est prenant du début à la fin : la longue marche des cheyennes est décrite avec beaucoup d'émotion par Ford. La scène durant laquelle les cheyennes, enfermés dans le fort, décident de se battre pour retrouver leur liberté et terminer leur longue marche est particuliérement poignante. La qualité du film vaut également par une scène comique d'anthologie dans un saloon entre James Stewart, David Carradine et Arthur Kennedy...Si l'on ajoute la prestation d'un Richard Widmark magnifique dans un personnage déchiré entre son devoir de soldat et son humanisme vis à vis des cheyennes, on obtient (selon moi) le western le plus abouti de Ford : un must du genre, incontournable : je pourrais multiplier les qualificatifs élogieux tellement j'apprécie ce film... cool
Howard Hawks, l'autre génie du western

Avatar du membre
james
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3503

Messagepar james » 13 nov. 2004 23:11

Un très grand western sous estimé par la vox populis de certain amateurs du genre qui trouve en ce chef-d'oeuvre des longueurs répétez mais qui sont essentielle au film du maitre,ma note:9.5/10 :wink:
je propose et recherche tous westerns américains.
ymdb.com/user_top20_view.asp?usersid=20346
(copyrigth by james)

dan duryea
Comanche
Comanche
Messages : 708
Localisation : lyon

Messagepar dan duryea » 16 janv. 2005 0:09

Image
:wink:

Carcasse
Shérif
Messages : 2537
Localisation : Boulogne 92

Messagepar Carcasse » 22 sept. 2005 1:11

Je viens juste de regarder "les Cheyennes". Le film se termine à l'instant et j'ai choisi de réagir à chaud.
Voila 35 ans que je n'avais vu ce film. A l'époque, je ne l'avais pas apprécié à sa juste mesure, mais je n'avais que 15 ans.

Aujourd'hui, je pense tout simplement qu'il s'agit d'un des meilleurs westerns de John Ford, avec "la Prisonnière du Désert" et "les Deux cavaliers", sinon tout simplement l'un de ses meilleurs films : du grand cinéma.

Richard Widmark, dont on sait déjà qu'il est mon acteur favori, y est tout bonnement extraordinaire, déchiré entre son devoir militaire et son humanisme. Mais rien ne vient gâcher le plaisir. Outre une distribution prestigieuse, le moindre sept ou huitième rôle est exprimé à la perfection.
C'est un film lent, très lent et c'est cette lenteur qui lui donne toute sa dimension. Comme souvent chez Ford, les paysages grandioses sont magnifiés par la photo et la musique, mais ce n'est qu'un détail tant le scénario est captivant.

Au milieu du film, se trouve une petite scène humoristique où James Stewart en Wyatt Earp et Arthur Kennedy en Doc Holliday nous divertissent comme si le réalisateur avait choisi de nous laisser respirer un peu... une sorte d'entracte.

Chose curieuse que la mémoire car j'ai la nette impression que la fin de cette scène a été coupée.
Sur la copie, qui vient d'un enregistrement de TCM, la scène se termine au moment où Wyatt Earp retourne à la table de poker sur un fondu au noir (ce qui prouve que ce n'est pas une erreur de montage du DVD-R).
Or, dans mes souvenirs, il y avait un dialogue supplémentaire où Wyatt demandait à peu près ceci à Holliday : "Pourquoi est-ce toujours moi qui opère, après tout c'est toi le doc ?" Et celui-ci lui répondait : " tu oublies que je suis dentiste, la prochaine fois tire-lui dans les dents !".
Ce dialogue est approximatif, mes souvenirs datant de 35 ans... mais ce fondu au noir, pas très à-propos, me fait penser que le technicien s'est un peu trop hâté de changer de bobine. Si quelqu'un peut confirmer ou infirmer mes dires, qu'il le fasse !

Mais ceci n'est rien car cette scène n'a qu'une importance toute relative : comme je le disais, ce n'est qu'un entracte...

Car, dès le départ, John Ford prend parti par la voix du narrateur sur un ton de commentaire historique pour signer un film parfois dur, toujours beau et volontairement long : long comme le calvaire des Cheyennes.
J'adore... pas de note (comme d'hab) mais 5 étoiles :D :D :D :D :D

Avatar du membre
james
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3503

Messagepar james » 22 sept. 2005 9:43

"Pourquoi est-ce toujours moi qui opère, après tout c'est toi le doc ?" Et celui-ci lui répondait : " tu oublies que je suis dentiste, la prochaine fois tire-lui dans les dents
je confirme ami carcasse la vf ne disposant pas du passage cité et que je connais mais cela peut ce compendre de la part des distributeurs francais qui voulait eux aussi allaient a l'essentielle sans temps mort :cry:
je propose et recherche tous westerns américains.
ymdb.com/user_top20_view.asp?usersid=20346
(copyrigth by james)

Avatar du membre
pouêt
Séminole
Séminole
Messages : 1273
Localisation : Bétaille (Lot)

Messagepar pouêt » 22 sept. 2005 10:29

Ce n'est pas la première fois que j'entends dire que ce John Ford là est un must. Mais hélas, j'ai l'impression qu'il n'existe pas en DVD (ni en zone 1 ni en zone 2). Exact ? Des infos sur une sortie éventuelle ?
Les westerns ? Ya pas d'âge pour en manger !

Avatar du membre
james
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3503

Messagepar james » 22 sept. 2005 10:31

pouêt a écrit :Ce n'est pas la première fois que j'entends dire que ce John Ford là est un must. Mais hélas, j'ai l'impression qu'il n'existe pas en DVD (ni en zone 1 ni en zone 2). Exact ? Des infos sur une sortie éventuelle ?
il devait sortir mais plus d'infos.......
je propose et recherche tous westerns américains.
ymdb.com/user_top20_view.asp?usersid=20346
(copyrigth by james)

Avatar du membre
christian ( houba )
Westerner
Westerner
Messages : 2896
Localisation : arry-moselle district de Rio Bravo

Messagepar christian ( houba ) » 23 sept. 2005 21:58

pour info , il passe sur TPS en octobre cool
carpe diem

Avatar du membre
pouêt
Séminole
Séminole
Messages : 1273
Localisation : Bétaille (Lot)

Messagepar pouêt » 25 sept. 2005 14:43

pour info , il passe sur TPS en octobre

Si toutefois c'est en VO stf, je lance un appel aux bonnes âmes :
quelqu'un qui a TPS pourrait-il me le graver sur un DVD+R ?

Bien évidemment, je rembourserai le prix du DVD+R et les frais de port.

A bon entendeur...
Les westerns ? Ya pas d'âge pour en manger !

Avatar du membre
Personne
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 10373
Localisation : Lone Pine, CA

Messagepar Personne » 01 août 2006 15:30

Un lien vers une fiche ciné plus que complète:

http://westernmovies.free.fr/Forums/vie ... php?t=3427
Image

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2460

Messagepar musselshell » 10 août 2006 18:56

J'ai acheté le dvd le jour même de sa sortie, avec un espoir à moitié avoué (rapport de soi à soi, donc peu d'importance): allai je, cette fois-ci, apprécier le film? Ou continuer à trop en sentir la longueur, la langueur, et les tics, voire les râbachages d'une esthétique cinématographique qui, ne serait-ce que deux ans plus tôt (TMWSLV), me parlait encore... (est-ce d'ailleurs la même? A mon avis, les réussites du tout dernier Ford renouent avec l'esthétique chambriste de the Informer, avec, un peu rapidement parlant, le sens de la scène et de la dramatisation serrée).Si les extérieurs sont encore plus flamboyants que dans the Searchers, je trouve le drame moins prégnant, moins dense, comme dilué dans le pur plaisir de filmer des colonnes de cavaliers...Vu le propos, l'âpreté manque...
Les images sont splendides, mais pourquoi me paraissent-elles vaines? Je ne parle pas de l'enfermement dans Monument Valley, alors qu'on part de l'Oklahoma vers le haut Yellowstone. Ca pourrait à la rigueur se défendre esthétiquement, dramatiquement (?) aussi...
Pourquoi Ford, dans ce film, est-il si académique? Pourquoi donne -il l'impression de composer, d'embellir, de propulser son esthétique vers des images si belles qu'elles ratent leur raison d'être?
J'ai vu le film dix fois.
J'aurais aimé l'aimer. Je n'y arrive pas. La chair et le sang sont absents. Caroll Baker est envahissante de bons sentiments.
Même l'intermède de Dodge City m'a laissé dubitatif (hésitant sur le film il y a dix ou quinze ans, je mettais ces quinze minutes là à part...sûrement pour Jimmy)...Ca n'a pas marché non plus. :cry:
En 64, Peckinpah fabrique Major Dundee...faut-il en rajouter?
En 66, Ford fabrique Seven Women. En chambre, sans Monument Valley. Peut -être devait-il finir en chambre, (TMWSLV est un chef d'oeuvre en chambre)
Il étonne, épate, interroge...Il a fini là dessus...ouf.
Bon, ceci dit, je le regarderai encore...Il y aura peut-être un déclic, une révélation...qui sait...

Avatar du membre
Personne
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 10373
Localisation : Lone Pine, CA

Messagepar Personne » 16 août 2006 14:22

Aïe! :( Comme toi musselshell, il y a des choses qui cloches dans cet "Automne des Cheyennes".
Le problème vient peut-être d'avoir vu La charge de la 8ème Brigade de Walsh il y a peu et de les comparer inévitablement.

Rien à dire sur le sujet, le sort réservé aux Indiens d'Amériques à la fin du XIXème siécle, le message passe bien c'est clair. Mais c'est un peu trop larmoyant à mon goût.
Le rythme n'est pas le même que dans le Walsh, Ford prenant son temps pour dire les choses.
Ford n'évite pas une grosse faute de goût avec l'intermède Dodge City/Wyatt Earp complétement incongru! Du sort réservé aux Indiens ou le ton était grave jusqu'alors, pendant 15 minutes on assiste médusé à un bruyant numéro humoristique que je trouve un peu déplacé.
En clair, ce n'est pas le même film pour moi, une partie bien dispensable donc. :?

Aussi pendant le climax final devant la grotte, on peut dire que Ford n'est pas un champion de la rétroprojection. :lol:

Attention, c'est un très bon film, mais je lui préfére largement la "série B" de luxe que Walsh nous a confectionner. :D
Image

Avatar du membre
Link
Mohawk
Mohawk
Messages : 870
Localisation : Sur la piste des Mohawks

Messagepar Link » 25 août 2006 8:57

Déçu également, les images sont superbes, mais c'est long, cela manque de rythme. Dommage que le propos de Ford en faveur des indiens, soit mal desservi par sa mise en scène. amha


:wink:



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités