L'homme de la loi - Lawman - 1971 - Michael Winner

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
nathan
Séminole
Séminole
Messages : 1305

L'homme de la loi - Lawman - 1971 - Michael Winner

Messagepar nathan » 07 nov. 2004 20:02

L'HOMME DE LA LOI

Image

Réalisé par Michael Winner
Avec Burt Lancaster, Robert Ryan, Lee J. Cobb

Durée : 1h 38 min. Année de production : 1971


Jered Maddox vient dans la ville de Sabbath dans le but d'arrêter sept hommes responsables de la mort accidentelle d'un vieillard, trois mois auparavant, au cours d'une beuverie dans la localité de Bannock dont il est le shérif. Il a déjà tué le huitième, Corman, qui tentait de lui résister. Deux des meurtriers, Adams et Price, sont des fermiers; deux autres, Dekker et Bolden, sont des employés du gros propriétaire terrien Vincent Bronson; Harvey Stenbaugh est le bras droit de Bronson et Jason son fils; le septième homme est Bronson lui-même. Pour tenter d'arranger les choses, Bronson annonce au shérif de Sabbath, Cotton Ryan, qu'il offrira de l'argent à la veuve et même à Maddox. Mais Ryan, qui garde son poste grâce à la bienveillance du gros propriétaire, estime que Maddox restera inflexible. Aucun des meurtriers n'acceptant de se rendre, le conflit est inévitable. Maddox abat Stenbaugh en combat singulier. Puis il poursuit Price dans la montagne et capture Adams. Sur le chemin du retour, il s'arrête chez son ancienne maîtresse, Laura Selby, qui est maintenant la compagne de Price. Elle tente de le raisonner mais sa mission n'aboutira qu'à une tuerie de plus. Revenu à Sabbath avec Adams blessé, Maddox, contre toute attente, décide de renoncer, mais la situation échappe désormais à son contrôle. Au matin, Bronson et ses hommes arrivent en ville. Un notable qui tire sur Maddox déclenche la bataille. Maddox abat Jason, le fils de Bronson, puis Price qui tentait de fuir. Bronson se suicide près du corps de son fils. Maddox quitte la ville sans un regard pour Laura, qui était venue le rejoindre.


Solide western brillamment écrit et joué.
Burt Lancaster dans son rôle de de marshall déterminé et intransigeant crève l'écran . Mais il n'est pas tout seul. Robert Ryan retrouve un rôle qu'il a beaucoup tenu sur la fin de sa carrière, celui des durs à cuire déchus.
Le reste de l'affiche est tout aussi jubilatoire : Lee J.Cobb, Robert Duval, Richard Jordan...

La fin du film est totalement immorale : Maddox/Lancaster renonce à sa mission, à ses principes , à tout ce dont il a vécu jusqu'alors pour l'amour d'une femme. Il en vient même à envier la petite vie tranquille de Ryan au service d'un grand propriétaire, maître de la ville . Ses valeurs morales volent en éclat au moment où il abat dans le dos, Price, le mari de celle qu'il aime , profitant de son immunité de shérif pour éliminer " légalement " son rival.

Michaël Winner tournait à cette époque ses meilleurs films avant de sombrer dans la série des "Justicier" . On lui doit aussi les collines de la terreur autre très bon western.

note 8,5/10

Avatar du membre
james
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3503

Re: L'homme de la loi( Lawman)

Messagepar james » 07 nov. 2004 21:05

J'en ai assez parlé un très bon western avec un superbe finale :D
je propose et recherche tous westerns américains.
ymdb.com/user_top20_view.asp?usersid=20346
(copyrigth by james)

dan duryea
Comanche
Comanche
Messages : 712
Localisation : lyon

Re: L'homme de la loi( Lawman)

Messagepar dan duryea » 07 nov. 2004 22:50

Entièrement de ton avis Nathan; j'irai cependant jusqu'à 9/10... :)

Avatar du membre
Cole Armin
Maire
Messages : 6853
Localisation : Albuquerque
Contact :

Re: L'homme de la loi( Lawman)

Messagepar Cole Armin » 08 nov. 2004 7:36

J'ai, aussi, bien aimé ce western. :D
"Attends d'être aussi vieux que moi pour parler comme moi"
Walter Brennan dans La Rivière rouge

Discutez cinéma!

Avatar du membre
pouêt
Séminole
Séminole
Messages : 1273
Localisation : Bétaille (Lot)

Messagepar pouêt » 27 sept. 2005 17:01

Ma note = 8/10.
Du et bon et solide western. Tendance film noir je trouve.
Les westerns ? Ya pas d'âge pour en manger !

Carcasse
Shérif
Messages : 2537
Localisation : Boulogne 92

Messagepar Carcasse » 27 sept. 2005 17:25

Oui, un western au destin assez noir où toutes les tentatives de résoudre le problème "Maddox" dans le calme sont vouées à l'échec...
Un film très violent, aussi bien dans les idées que dans l'action.

Un bon western, surtout quand on songe à l'époque où il a été tourné - c'est-à-dire en pleine période spaghett' - et qui a su garder son identité de western américain sans surfer sur la mode des années 70.

Seules concessions au "western" transalpin, un certain abus de sauce tomate.
Un très bon film quand même ! :D

Avatar du membre
Jicarilla
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 7717
Localisation : nord-est

L'homme de loi

Messagepar Jicarilla » 27 sept. 2005 19:12

Non ...non ...et non un horrible réalisateur anglais :twisted: il a sali le western. Pourquoi B Lancaster à fait ce genre de western :(

Avatar du membre
james
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3503

Messagepar james » 27 sept. 2005 21:05

comprend pas bien le sens de ta reponse sur ce western la liberté de ta reponse t'appartiens et je la respecte mais n'oublie pas le nombre d'acteur ou de réal qui sont anglais ou d'origine anglaise et qui ont oeuvré pour notre genre si tu veux une liste dis le moi tu sera impréssionné :wink:

james
je propose et recherche tous westerns américains.
ymdb.com/user_top20_view.asp?usersid=20346
(copyrigth by james)

Avatar du membre
Jicarilla
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 7717
Localisation : nord-est

Lawman

Messagepar Jicarilla » 28 sept. 2005 19:50

Un touche à tout, il a tourné 2 westerns à Hollywood (Almeria Span.) pour faire ses spaghettis western et il est reparti chez lui.

Old Shatterhand
Cowboy
Messages : 62

Messagepar Old Shatterhand » 20 mars 2007 22:56

Il a de l'allure ce marshall. Un vrai dur à cuire comme je les aime. Ce film de Winner est effectivement bien meilleur que la série des justiciers. "L'homme de la loi" , c'est 1h40 de bon cinoche. Je le préfère à de nombreux WAYNE...
8/10

Avatar du membre
Vixare
Séminole
Séminole
Messages : 1561
Localisation : Valenciennes
Contact :

Messagepar Vixare » 06 juin 2007 0:20

Burt Lancaster en justicier impassible c'est un peu John Wayne en tant que Rooster Coburn, la grande fermeté de caractère en plus et la bouteille en moins :lol: . L'homme de la loi, tout est dans le titre, la trame du western en est presque prévisible, Burt Lancaster ne reculera devant rien ni personne et tout cela pourquoi ? Pour un seul homme il pourra en tuer une petite dizaine, application stricte et ferme de la loi et l'on réalise jusqu'où peut aller la détermination d'un homme qui obéit à ses principes ... Dans la lignée du western classique j'aurais envie de dire oui et non, oui dans la manière de présenter le bon héros, le grand et fort Lancaster et le déroulement du western mais non dans la manière; On sent bien que le western a évolué avec son temps ( enfin surtout celui-ci ), le spaghetti est passé et il faudrait presque s'y adapter, une influence Italienne n'est pas du tout à exclure.
Ce western est désservit par une trés grande distribution, mention spéciale à Robert Ryan encore trés fort, Lancaster, Cobb et Duvall ne démérittent pas non plus d'ailleurs :D .
Je mets 7.5/10 mais probablement un des meilleurs westerns US de la décénie 70 :wink:
" Leboeuf j'te conseille de pas te trouver sur ma route ou tu t'rendras compte que j'suis pas encore fini et que j'ai encore une bonne dose de dynamite dans les poings !"

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3088
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Messagepar Sartana » 06 juin 2007 9:57

Vixare a écrit :Dans la lignée du western classique j'aurais envie de dire oui et non, oui dans la manière de présenter le bon héros, le grand et fort Lancaster et le déroulement du western mais non dans la manière; On sent bien que le western a évolué avec son temps ( enfin surtout celui-ci ), le spaghetti est passé et il faudrait presque s'y adapter, une influence Italienne n'est pas du tout à exclure.

Je pense que l'infleuence italienne se ressent plus dans le traitement de la violence que véritablement dans le style ou le scénario. La trame reste classique du western américain. Michael Winner est fidèle aux origines du western, et "marque" seulement un peu plus la violence pour être au goût du jour. Il réalise un bon western avec un Burt Lancaster droit comme un i impeccable cool
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Carcasse
Shérif
Messages : 2537
Localisation : Boulogne 92

Messagepar Carcasse » 06 juin 2007 10:21

Sartana a écrit :Je pense que l'infleuence italienne se ressent plus dans le traitement de la violence que véritablement dans le style ou le scénario. La trame reste classique du western américain. Michael Winner est fidèle aux origines du western, et "marque" seulement un peu plus la violence pour être au goût du jour. Il réalise un bon western avec un Burt Lancaster droit comme un i impeccable cool

Tout à fait d'accord : trame et structure du scénario sont totalement américaines ; même les tenues vestimentaires, les cadrages ou la musique ne font la moindre concession au spaghetti.
L'ultra-violence est dans l'air du temps (c'est l'année des Chiens de paille de Peckinpah). C'est vraiment l'abus de sauce tomate et l'affiche de l'époque qui feront référence au spaghetti.

A ne pas lire si vous n'avez pas vu le film.
[spoiler]Il faut noter aussi que Maddox part tranquillement à la fin, renonçant à l'application de la lettre de la Loi, lorsque le lâche, qui n'a rien à voir avec l'histoire principale, lui tire dans le dos.
C'est à ce moment, Maddox pètera les plombs et ce n'est plus le justicier qui va agir, mais un prédateur à l'ego surdimensionné qui, perdant toute l'humanité qu'il avait pu acquérir au cours du film, se vengera de manière sauvage et sanglante.
Quand il repart, il est cette fois vraiment coupé du monde.[/spoiler]
Cuacuacocomekiki ? (Averell Dalton)

Avatar du membre
Vixare
Séminole
Séminole
Messages : 1561
Localisation : Valenciennes
Contact :

Messagepar Vixare » 06 juin 2007 11:35

Abus de sauces tomate, certes mais j'ai trouvé qu'il y avait une sorte de petite rupture avec les films précédents dans la manière de tuer les ennemis, et d'ailleurs ceci est un élément, dés le début Maddox choisit de les tuer tous en ramenant mort le premier et cela peu importe la manière. Enfin c'est peut-être juste une impression qui m'est propre :lol:
" Leboeuf j'te conseille de pas te trouver sur ma route ou tu t'rendras compte que j'suis pas encore fini et que j'ai encore une bonne dose de dynamite dans les poings !"

Avatar du membre
Jicarilla
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 7717
Localisation : nord-est

Re: L'homme de la loi (Lawman) 1971 - Michael Winner

Messagepar Jicarilla » 03 févr. 2009 14:25

:lol: :lol: Je prend mon courage à deux mains, mon seul souvenir la prestance de BURT :oops: :oops:
voici une fiche TV

Image
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 9 invités