Les Affameurs - Bend of the River - 1952 - Anthony Mann

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
metek
Major
Messages : 14851
Localisation : Canada
Contact :

Re: Les Affameurs - Bend of the River - 1952 - Anthony Mann

Messagepar metek » 06 nov. 2011 0:53

Affiche Allemande! :beer1:



+ Lobby
Modifié en dernier par metek le 28 août 2012 0:28, modifié 1 fois.

Avatar du membre
lasso
Sorcier
Sorcier
Messages : 6750
Localisation : oregon

Re: Les Affameurs - Bend of the River - 1952 - Anthony Mann

Messagepar lasso » 06 nov. 2011 18:51

une d'allemagne
Image
Image
Modifié en dernier par lasso le 07 oct. 2012 8:58, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Abilène
Trappeur
Trappeur
Messages : 3673
Localisation : Moulins (Allier)

Re: Les Affameurs - Bend of the River - 1952 - Anthony Mann

Messagepar Abilène » 11 déc. 2011 18:35

ImageImage
Image

Avatar du membre
Abilène
Trappeur
Trappeur
Messages : 3673
Localisation : Moulins (Allier)

Re: Les Affameurs - Bend of the River - 1952 - Anthony Mann

Messagepar Abilène » 15 déc. 2011 21:13

Image
Image
Image

Avatar du membre
Blondin33
Epicier
Messages : 41
Localisation : Bordeaux

Re: Les Affameurs - Bend of the River - 1952 - Anthony Mann

Messagepar Blondin33 » 02 janv. 2012 23:06

Je viens de le voir.
Bon western avec James Stewart & Rock Hudson :applaudis_6:

Image
" Tu vois, le monde se divise en 2 catégories : ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent : toi tu creuses "
Image

Avatar du membre
Yosemite
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4860
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Les Affameurs - Bend of the River - 1952 - Anthony Mann

Messagepar Yosemite » 09 janv. 2012 0:04

Revu voire re-revu cette après-midi, je dois dire que j'aime beaucoup ce western.
Je me rallie à ce qui a été écrit ici par ‪cinetudes, ‪sixcoup et ‪The Cemetery Kid.
Si je devais rajouter quelque chose je dirais que j'aime beaucoup le découpage et, par conséquent le déroulé du film.
Bien entendu, les acteurs femmes et hommes sont très biens, très bien à leur place, très bien dirigés et, comme toujours chez Mann, ils sont l'expression de leur personnage, dans leur complexité ou de leur simplicité.
Alors on pourra effectivement regretter une scène comme celle du gâteau qui fait un peu précieuse si ce n'est maniérée. Elle n'apporte pas grande chose certes.

Au-delà des acteurs, il y a ce que j'appelais "le déroulé" : suggéré par ce beau bateau qu'est le "Queen of the river", dont le capitaine ne cesse de rouspéter mais, toutefois, d'avancer. Il trace un sillon qui accompagne l'action durant tout le film. Sillon dans ce fleuve qui n'est donc pas le Mississippi, mais qui nous permet de voyager à travers une multitude de paysages (des forêts, des villes, des montagnes enneigées...) et, dans un autant de scènes différentes. Le bateau qui apporte la richesse. Un peu comme le "Mandan" de La Captive aux yeux clairs (The Big Sky - Howard Hawks - 1952 itou).
J'aime beaucoup, en tant que spectateur, être ainsi véhiculé. Alternance de paysages, alternances de sensations...
Un second jalon d'importance, mais naturel et immuable celui-ci, est le mont enneigé qui détermine l'horizon dans plusieurs scènes du film, au début comme à la fin.
J'aime bien cet alliage entre mouvement et fixité dans le western. Je trouve cela très rassérénant.

Pour revenir sur les acteurs, la distribution me semble idéale. James Stewart fait un parfait premier rôle, alternant dans la douceur, la brutalité, la maladresse, la justesse,... Rock Hudson en second rôle est très bien aussi très fiable et solide (je ne l'aime guère en premier rôle d'une façon générale). Les dames sont très bien aussi, je saluerai particulièrement et sans surprise J. Adams, alliant sobriété et présence et Lori Nelson, discrète mais importante dans l'apport en douceur de ce film qui en donne finalement beaucoup.
Yo.

Avatar du membre
Abilène
Trappeur
Trappeur
Messages : 3673
Localisation : Moulins (Allier)

Re: Les Affameurs - Bend of the River - 1952 - Anthony Mann

Messagepar Abilène » 25 janv. 2012 20:59

Image
Image
Image
Image
Image

Avatar du membre
pass
Desperado
Messages : 2692

Re: Les Affameurs - Bend of the River - 1952 - Anthony Mann

Messagepar pass » 02 oct. 2012 16:36

Première représentation à Paris le 27 Mai 1952 à Le Paris en version française et originale .

Avatar du membre
Tecumseh
Marshall
Marshall
Messages : 2294
Localisation : 48°0'N / 0°12'E

Re: Les Affameurs - Bend of the River - 1952 - Anthony Mann

Messagepar Tecumseh » 10 oct. 2012 18:30

Image
Image
ImageImageImage

Avatar du membre
lasso
Sorcier
Sorcier
Messages : 6750
Localisation : oregon

Re: Les Affameurs - Bend of the River - 1952 - Anthony Mann

Messagepar lasso » 13 mars 2013 12:28

Je possède ce film depuis beaucoup de temps, bien avant que je suis devenu membre actif de WM. Après revue je dois déclarer que ce
Western en couleurs, tourné dans l'Oregon ? me satisfait largement, on accompagne des colons avec leurs wagons jusque dans leurs terres
de destination. La progression des wagons, lente, est bien choisie. La musique de H.J. Salter, n'a pas retenu mon attention. James Stewart
n'est pas idéal dans son rôle et parfois on a l'impression, qu'il ne se trouve pas à l'aise. Probablement parce que Arthur Kennedy, un très bon
acteur lui ravit l'attention. Alors que Rock Hudson joue le rôle d'un joueur opportuniste, qui est encore récompensé de l'amour de Lori Nelson.

Ce qui m'a dérangé le plus, que le film soit basé sur le livre de Bull Gulick "BEND OF THE SNAKE". Sur Western dissèque j'ai lu que Gulick prétend
que tout ce qui comporte l'allusion à son roman est "BEND OF...". Le Snake River se jette dans le Columbia River près de Pasco, Whashington,
pas loin de la frontière de l'Oregon...quels sont les "Falls" qu'ils montrent dans le film. Les colons viennent du Missouri, des français? ils font du
très bon pain, on n'en parle plus d'avantage. Stewart qui vient du Missouri, avec les colons, n'est pas un guide expérimenté pour guider un tel
convoi, ils ont passé les Black Hills quand-même sans encombre, suivent pas à la lettre la route de l'Oregon Trail et arrivent à Portland, sur le Columbia.
Par bateau ils contournent les montagnes pour arriver plus vite à bon port. Quelle est la terre riche promise? puisqu'ils ont emporté des arbres
fruitiers, pour plantation, je suppose Williamette Valley (terre très généreuse prise en assaut par des agriculteurs français) encore aujourd'hui
un réputé vignoble). Mais pouquoi être descendu dabord vers Portland, pour prendre la direction du Nord. (il est vrai que Stewart n'avait pas
l'expérience, n'ayant jamais mené un tel convoi.
Bien-sûr ça a arrangé Mann pour la régie du film, finalement la vérité sur le territoire n'était pas son souci, mais les aventures des deux ex-bandits.

Je tâcherai à acheter le livre.....

ImageImage
Titre Allemand : Mutinerie sur la rivière des serpents (Snake River)

ImageImage

Avatar du membre
chip
Sorcier
Sorcier
Messages : 6939

Re: Les Affameurs - Bend of the River - 1952 - Anthony Mann

Messagepar chip » 13 mars 2013 13:09

" Bend of the river " a été tourné dans l' Oregon, Mt Hood, the Sandy river et Timberline ( Universal-International westerns, 1947-1963, the complete filmographie. Gene Blottner, éditeur : Mc Farland and company)

Avatar du membre
lasso
Sorcier
Sorcier
Messages : 6750
Localisation : oregon

Re: Les Affameurs - Bend of the River - 1952 - Anthony Mann

Messagepar lasso » 13 mars 2013 13:17

Merci, mais c'étaient certainement pas les décors que décrivait Gulick dans son roman ! si on cite que le livre de Gulick qui a servi au film
il faut respecter certaines choses du roman.... fallait simplement appeler le film Bend of the River, sans faire allusion au Roman...

une honnêteté :wink:

Avatar du membre
lasso
Sorcier
Sorcier
Messages : 6750
Localisation : oregon

Re: Les Affameurs - Bend of the River - 1952 - Anthony Mann

Messagepar lasso » 14 mars 2013 14:09

Commandé le livre de Bill Gulick,

je verrai quel rapport il a vis-à-vis du film de Mann, puisqu'il a servi de base ....

je vous tiendrai au courant du résultat...

Image

Avatar du membre
lasso
Sorcier
Sorcier
Messages : 6750
Localisation : oregon

Re: Les Affameurs - Bend of the River - 1952 - Anthony Mann

Messagepar lasso » 29 mars 2013 13:54

je viens de recevoir le roman de BEND OF THE SNAKE en anglais, je vous tiendrai au courant quel rapport avec le film de Mann :wink:

Avatar du membre
lasso
Sorcier
Sorcier
Messages : 6750
Localisation : oregon

Re: Les Affameurs - Bend of the River - 1952 - Anthony Mann

Messagepar lasso » 02 avr. 2013 12:18

Ce qui a été retenu du roman de Gulick est le décor, pas le roman.

L'histoire commence à Portland sur les quais, où attendent les bateaux qui viennent du Pacifique pour continuer sur le Columbia vers l'Est,

Deux amis, l'un plus jeune venant du Texas rejoint Portland par San Francisco, pour fonder une société afin de transporter des vivres et
du bétail, de la Williamette Valley, vers le Snake River, où l'on vient de découvrir de l'or, qui ont grand besoin de vivres. Ne trouvant pas le
financement, ce transport étant le Monopole de Taylor, un riche entrepreneur sans scrupules. Les deux amis rejoignent vite Walla Walla,
ou l'un des deux a déjà une entreprise de diligences. Taylor a aussi un oeil sur cette entreprise qu'il veut exploiter en son nom. L'un
des amis commet un crime pour s'assurer son financement. Ecarté du commerce avec les Gold Diggers, Taylor envoie ses tueurs.
L'homme du Texas, en dehors du commerce avec les vivres, a trouvé une belle place près du Bend of the River, où il veut créer son propre
Ranch avec son propre troupeau.
Bientôt les deux amis vont se séparer, vu leur caractère différent, là, le Texan va apprendre d'où son associé avait son financement, grâce
à un meurtre. Découvert il prend la fuite, le Texan le poursuit pour lui donner son châtiment et l'affrontement final aura lieu dans les courants
du Columbia dans le Bend of the River, la région où le Snake rejoint le Columbia.

Chose intéressante, en 1860, là près de la ville de The Dalles, ou aujourd'hui ils y a les écluses de The Dallas et de John Day, il y avait dans
les Gorges du Columbia, des grandes falaises. Les Bateaux ne pouvaient pas aller plus loin. Le chargement devait être déchargé, stocké et
rechargé sur un autre bateau, qui attendait du côté Est des Falaises pour continuer le voyage vers le Bend of the River.

Cette histoire valait la version du film, pourquoi se référer au roman de Gulick



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : lasbugas et 2 invités