Will Penny, le solitaire - Will Penny - 1968 - Tom Gries

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
tashunko
Chef Sioux
Chef Sioux
Messages : 146
Localisation : Gard

Re: Will Penny, le solitaire - Will Penny - 1968 - Tom Gries

Messagepar tashunko » 05 nov. 2010 11:41

Un western avec des acteurs que j'aime, un réalisateur que j'apprécie et j'ai beau avoir tenté de le voir et revoir à plusieurs années d'intervalle, rien n'y fait. J'accroche pas. Je le trouve aussi monotone et ennuyeux bien que les images soient superbes mais ça ne suffit pas.

Avatar du membre
Winchester73
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3021
Localisation : Apache Junction

Re: Will Penny, le solitaire - Will Penny - 1968 - Tom Gries

Messagepar Winchester73 » 03 mai 2013 6:40

VHS

Image


Charlton Heston

Image
Image

Hannie Caulder
Dernier des Mohicans
Dernier des Mohicans
Messages : 414
Localisation : France

Re: Will Penny, le solitaire - Will Penny - 1968 - Tom Gries

Messagepar Hannie Caulder » 04 oct. 2013 12:38

Tom Gries, réalisateur de l'excellent 100 fusils, nous offre ici un western tout à fait différent de ceux de son époque et, je dirais même, en avance sur son temps. Peu d'action, beaucoup de dialogues... mais que de profondeurs et de perfection. Charlton Heston est ici dans un de ses plus beaux rôles au cinéma, Joan Beckett joue ici un des meilleurs rôles féminins jamais vu dans le western et Donald Pleasence incarne un méchant absolument génial, terrifiant. Le ton donné est intimiste, l'Ouest est recrée avec réalisme, il y a beaucoup d'émotions. Donc, franchement, Will Penny est dix fois mieux que la plupart des westerns spaghetti parfois fauchés qui sévissaient à l'époque. C'est vraiment regrettable qu'il n'ait toujours pas la notoriété de la Horde Sauvage ou de Danse avec les loups car c'est un western qui les égale sans problème.
"Quand on tire on raconte pas sa vie"

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4758
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Will Penny, le solitaire - Will Penny - 1968 - Tom Gries

Messagepar Yosemite » 23 nov. 2013 14:35

Tout ceci commençait bien, sur un mode lent, filmé sur un mode de reportage aux pays des cowboys... Il est vrai que (nous nous faisions récemment la remarque avec un ami, celui qui m'a prêté ce DVD d'ailleurs) il y a peu de cowboys dans les westerns en fin de compte.
Une sorte de réseau qui se crée avec ses amitiés, ses différents voire ses bagarres :
Image
Ici, Will Penny (Charlton Heston) maniant la poêle dans un style particulier...

Et puis après, et bien après, tout se tait. Le grand vide... Le mode reportage n'est plus et la lenteur de la narration, l'absence de propos en fait, m'ont plongé dans un ennui irrésistible.
Chose rare, j'ai déroulé quelques passages en accélérés pour me diriger vers la sortie au plus vite.
Aucun intérêt selon moi.
Yo.

Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6487
Localisation : oregon

Re: Will Penny, le solitaire - Will Penny - 1968 - Tom Gries

Messagepar lasso » 25 nov. 2013 19:03

Yosemite a écrit :Et puis après, et bien après, tout se tait. Le grand vide... Le mode reportage n'est plus et la lenteur de la narration, l'absence de propos en fait, m'ont plongé dans un ennui irrésistible.
Chose rare, j'ai déroulé quelques passages en accélérés pour me diriger vers la sortie au plus vite.
Aucun intérêt selon moi.
Yo.


Quand j'ai lu la critique de Yo (je j'estime beaucoup), j'étais confus, parce que j'avais ce film en ma mémoire, étant une grande réussite.

J'ai vite recherché mon DVD pour lecture hier soir.

Je dois d'abord dire que les paysages du film sont extraordinairement beaux et remplissent le film continuellement. Pour ceux qui s'y
intéressent, la plupart de ces paysages viennet de la Californie de l'Est, près du Nevada, Bishop, et plus spécialement de la YNIO NATIONAL
FOREST avec les White Mountains. C'est pas loin de Lone Pine et derrière le Yosemite NP et KINGS Canyon NP plus à l'ouest.
Ceci vaut déjà largement à l'agrément du film.
Un film sur la vie des cowboys n'était pas le but du film, bien que un thème intéressant, mais le développer trop aurait mené à un documentaire.

Non l'histoire se tourne autour d'un cowboy vieillissant, illettré, qui ne trouve plus guère de sympathies et est devenu la convoitise des cowboys
plus jeunes, déjà plus éduqués. Aussi il ne convient plus aux patrons à cause de son âge, presque 50 ans.
Sans travail il regagne le Flat Iron Ranch, qui aurait un job pour lui. Il est accueilli avec méfiance et risée. Le Foreman, qui voit sa grande expérience,
lui confie un job dans la montagne, frontière du Ranch, pourvue d'une Cabin, pour la surveiller d'éventuels intrus. (loin des autres cowboys).

A la rencontre avec la dame et son garçon, réfugiée dans cette cabine, pour attendre la fin d'hiver, pour continuer son voyage pour regagner
son mari en Oregon, le fait qu'il est illettré joue aussi un rôle important. La décision de quitter cette femme dont il est très amoureux,
est dû principalement au fait qu'il se sent inférieur, n'ayant pas le même niveau de culture, et aussi à cause de ses 50 ans. Il abandonne la femme et
son garçon, qu'il aime quand même beaucoup.....Un peu un final comme dans Shane.

L'intrusion de la famille Quant, ne sert que pour diversion.
Un grand Western avec d'excellents acteurs.

Il faut Yo, lui donner une deuxième chance, il n'est pas ennuyeux !!



Titre Allemand = Le téméraire

Image

ImageImageImageImageImageImageImageImage
Image

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4758
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Will Penny, le solitaire - Will Penny - 1968 - Tom Gries

Messagepar Yosemite » 25 nov. 2013 21:16

Merci doublement Lasso... Le premier merci pour ton compliment, le second pour la traduction allemande. J'hésitais entre quelques mots plus ou moins synonymes de celui que tu donnes, mais celui-ci sonne bien comme titre !

Je ne sais pas si je regarderai à nouveau ce film malgré tout.
Certes, les décors naturels sont splendides, certes la photographie est superbe. Bien sûr également que le soin de reconstitution (les vêtements notamment) est remarquable, mais dans le fond, s'il s'agit de montrer la lassitude due à l'âge, la dureté du travail des cowboys, la solitude d'un personnage et bien je préfère un documentaire.
Je me souviens du superbe "Sweetgrass" dont j'avais parlé ici après l'avoir vu avec une grande délectation, et je me dis que, finalement, le peu de choses qui me plaisent dans "Will Penny", c'est tout ce qui nous est montré dans "Sweetgrass".
Le reste, me semble plaqué ici pour apporter une intrigue mal ficelée, mélimélo de poursuivants terrifiants (et ils le sont : pour preuve, le prêcheur Quint incarné par le très talentueux Donald Pleasence), d'amour naissant au fond d'une cabane où on fête Noël rendent le tout improbable et, pour moi, peu attachant.
Outre que je trouve tout ceci un peu réchauffé, malgré le talent des acteurs, je n'ai ressenti aucun sentiment d'appropriation. L'ensemble de ces personnages défilent sous mes yeux en me laissant largement indifférent.
Bon, si je le regarde à nouveau et si je change d'avis, je le dirai, promis ! :num1
Yo.

Avatar du membre
Abilène
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3665
Localisation : Moulins (Allier)

Re: Will Penny, le solitaire - Will Penny - 1968 - Tom Gries

Messagepar Abilène » 11 août 2014 0:59

Image

Avatar du membre
Abilène
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3665
Localisation : Moulins (Allier)

Re: Will Penny, le solitaire - Will Penny - 1968 - Tom Gries

Messagepar Abilène » 22 août 2014 22:46

Image

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6871
Localisation : Landais expatrié 91

Re: Will Penny, le solitaire - Will Penny - 1968 - Tom Gries

Messagepar lafayette » 30 août 2014 14:18

Ai acheté le z1 aux usa avec la particularité d'une VF sans st fr! On ne va pas se plaindre de la bande audio fatiguée notamment la musique. Mieux vaut ça que rien.
Belle panoplie d'acteurs autour de Charlton Eston dont je ne suis pas très fan, sauf qu'il joue dans des films qui me plaisent et là dans ce début de film il a parfaitement la tête de l'emploi.

[ Posté depuis mon mobile ] Image
Pour moi la vie va commencer...

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6871
Localisation : Landais expatrié 91

Re: Will Penny, le solitaire - Will Penny - 1968 - Tom Gries

Messagepar lafayette » 30 août 2014 17:06

Finalement, il y a des st fr mais uniquement en bonus. Pour la vo, on peut suivre en st english.
Je me suis rendu compte ainsi d'une utilisation du mot cowhand pour cowboy.
J'ai beaucoup aimé ce film intimiste d'une vie de cowboy qui ne sait rien faire d'autre et qui malheureusement fuit une vie plus belle de couple quand elle s'offre à lui. La scène sur le nombre de bains du cowboy m'a beaucoup plu.
Film très bien joué par tous. Couple mère enfant parfait. Introducing Lee Majors very well! J'ai noté avec plaisir Tony Zerbe qui joue pourtant généralement des bad men, Chill Wills, Ben Johnson, et les bons méchants Donald Pleasence et Bruce Dern.
Superbes paysages qui me font envie de retourner aux Usa.
Aucun ennui pour moi comme par moments dans Man in wilderness vu récemment.
La bande son doublage finalement n'est pas si pourrie que c'est indiqué plus haut ici.
C'est une édition de 2002.
[ Posté depuis mon mobile ] Image
Pour moi la vie va commencer...

Avatar du membre
Abilène
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3665
Localisation : Moulins (Allier)

Re: Will Penny, le solitaire - Will Penny - 1968 - Tom Gries

Messagepar Abilène » 29 mars 2015 17:14

Image

Avatar du membre
Abilène
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3665
Localisation : Moulins (Allier)

Re: Will Penny, le solitaire - Will Penny - 1968 - Tom Gries

Messagepar Abilène » 22 nov. 2015 21:43

Image

Avatar du membre
Arizona Kid
Séminole
Séminole
Messages : 1132
Localisation : Marseille, France

Re: Will Penny, le solitaire - Will Penny - 1968 - Tom Gries

Messagepar Arizona Kid » 01 juil. 2018 10:07

J'ai visionné hier soir ce western acheté par curiosité, dont je n'attendais pas grand-chose et qui, à l'arrivée, m'a bien agréablement surpris.

Au premier chef, le film bénéficie de l'impeccable composition de Charlton Heston, souvent émouvant dans son rôle de bouvier rustre et inculte, usé par l'existence, dont la rencontre avec une mère célibataire et son gamin lui fait peu à peu prendre conscience qu'il est passé à côté de sa vie.

Les scènes de convoyage de bétail et les disputes entre cow-boys aident le spectateur à réaliser la rudesse de ce métier ingrat qui ne laisse aucun répit.
Un aspect qui n'est pas si fréquent dans le western, où le vocable " cow-boy " (garçon vacher) a le plus souvent tendance à se confondre avec celui de " pistolero".

Le méchant de service est formidablement campé par un Donald Pleasance survolté, un électron libre excentrique aux yeux de fou, imprévisible et d'une délicieuse cruauté, flanqué de trois rejetons plus stupides les uns que les autres.

Au rayon des seconds rôles, quelle surprise de croiser Lee Majors, futur Homme qui valait trois milliards et M. Farrah Fawcett, ainsi que le truculent Clifton James, qui serait bientôt l'atrabilaire shérif J.W. Pepper dans Vivre et laisser mourir, L'Homme au pistolet d'or et Superman II, L'Aventure continue.

Un très honorable western que ce Will Penny mésestimé, à voir ou à revoir :wink:
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

persepolis
Police Indienne
Police Indienne
Messages : 942
Contact :

Re: Will Penny, le solitaire - Will Penny - 1968 - Tom Gries

Messagepar persepolis » 06 oct. 2018 20:26

C'est un western qui ne laisse pas indifférent et où les avis sont bien partagés. Je fais partie du camp de ceux qui l' ont beaucoup aimé comme Arizona. Contrairement à ce que j'ai pu lire, le scénario est excellent, les acteurs également , mention spéciale à Donald Pleasance effrayant et Joann Hackett touchante. C'est un western sous estimé et authentique. Une très bonne surprise. :applaudis_6: :applaudis_6:
Mauvaise note pour la bande son du film du DVD (très mauvaise par moment au début) : énervé , en revanche les bonus sont à voir pour connaître l'histoire du film et avoir l'avis de ceux qui y ont participé.



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 8 invités