Sierra - 1950 - Alfred E. Green - Audie Murphy

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5645
Localisation : oregon

Re: Sierra - 1950 - Alfred E. Green - Audie Murphy

Messagepar lasso » 28 mars 2012 11:24

Sierra est un Western bien filmé en beau Technicolor. Audie Murphie très jeune ici donne une bonne prestation ainsi que la petite
Wanda Hendrix, bien dynamique à côté de son mari, Dean Jagger fait bonne impression dans son rôle et Burl Yves, Lonesome, très
sympathique, qui fait endormir le Sheriff-Adjoint, avec un de songs, qu'il chante accompagné de sa guitare. Le plot n'est pas terrible,
mais justesse se fera. Les paysages sont soignés, les coulisses réussies, et les chasses aux chevaux sauvages impressionnants. La
musique de Walter Scharf se mixe bien avec l'action.

Image

Image
ImageImage
Image
Modifié en dernier par lasso le 05 déc. 2016 17:37, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Abilène
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3599
Localisation : Moulins (Allier)

Re: Sierra - 1950 - Alfred E. Green - Audie Murphy

Messagepar Abilène » 21 avr. 2012 14:55

Image

Avatar du membre
pass
Desperado
Messages : 2351

Re: Sierra - 1950 - Alfred E. Green - Audie Murphy

Messagepar pass » 02 oct. 2012 16:10

Première représentation à Paris le 24 Janvier 1951 au Ritz en version originale uniquement .



Avatar du membre
Abilène
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3599
Localisation : Moulins (Allier)

Re: Sierra - 1950 - Alfred E. Green - Audie Murphy

Messagepar Abilène » 16 août 2013 22:56

Image


Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4573
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Sierra - 1950 - Alfred E. Green - Audie Murphy

Messagepar Yosemite » 04 oct. 2014 13:46

Alors, autant qu'on se le dise discrètement, si vous croisez une belle femme aux yeux verts qui vous fait du charme, avant de l'inviter à dîner, assurez-vous qu'il ne s'agit pas de Riley Martin (Wanda Hendrix). Si tel était le cas, en toute confidence, passez votre chemin. Certes, elle est fort jolie, mais vous pouvez être à peu près sûr que sitôt le perron franchi vous aurez droit, au mieux, à une chute massive de météorites sur votre maison.
Elle est comme ça Riley. Elle fourre sa main quelque part et toc ! Il y avait un serpent à sonnettes.
Elle choisit un cheval. Et bien sûr elle le paume en imaginant qu'il allait rester auprès des copains tel son compagnon de bois du manège de la fête foraine.
Je vous en passe et des meilleures mais bon, si l'année prochaine elle s'invite chez Peponne méfions-nous !

Cette mise en garde étant faite, j'ai trouvé ce western assez agréable mais construit sur un scénario bien trop prévisible hélas. La seule chose qu'on n'ose pas imaginer c'est le dénouement. Non pas parce qu'il est original, bien au contraire, mais trop, bien trop simpliste et sonnant comme la cloche du happy-end qu'il était urgent de faire résonner.

Un western qui se laisse regarder dans le fond, mais construit à la façon de la couverture de Jeff Hassard (Dean Jagger) :
Image
Une sorte de patchwork mêlant victimes de l'injustice, victimes qui se planquent dans des sortes de paradis naturels ("les montagnes"), harde de chevaux fantastiques, enclos naturels qui permettent d'emprisonner sans les malmener lesdits chevaux... On pourrait même évoquer une sorte de lieu sans péché puisque ce jeune gandin de Ring (Audie Murphy) n'a jamais côtoyé de femme (je cite imdb : Ring has "never seen a woman close up.").
En même temps, hein, il faut vraiment arriver à la fin du film pour s'assurer qu'il a trouvé sa perle Ring, car franchement, les emm... commencent à partir du moment où elle débarque.
Bah, ça leur fait du bien aux deux là, père et fils, on ne peut pas imaginer de vivre ainsi reclus ad vitam æternam, ça les confronte à la vraie vie comme on dit aujourd'hui, n'est-ce pas ?

Les paysages sont splendides même si la caméra qui nous les montre est un tantinet figée et assez peu inspirée, l'idée de cette nature qui offre un abri à des victimes de l'injustice "d'en bas", proposent une histoire agréable à regarder mais l'ensemble reste un peu fade et trop convenu hélas. L'idée d'origine aurait permis, me semble-t-il, un peu plus d'ambition scénaristique.
Yo.

Avatar du membre
Abilène
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3599
Localisation : Moulins (Allier)

Re: Sierra - 1950 - Alfred E. Green - Audie Murphy

Messagepar Abilène » 21 oct. 2015 19:24

Image

Avatar du membre
Winchester73
Westerner
Westerner
Messages : 2895
Localisation : Apache Junction

Re: Sierra - 1950 - Alfred E. Green - Audie Murphy

Messagepar Winchester73 » 14 mars 2016 8:00

Image ... Image

Image

Image
Image

Avatar du membre
Winchester73
Westerner
Westerner
Messages : 2895
Localisation : Apache Junction

Re: Sierra - 1950 - Alfred E. Green - Audie Murphy

Messagepar Winchester73 » 14 mars 2016 8:30

Image

Hombre a écrit :Image
Image

Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 14197
Contact :

Re: Sierra - 1950 - Alfred E. Green - Audie Murphy

Messagepar metek » 01 avr. 2016 1:42

Audie Murphy, Burl Ives - Sierra (1950)

Image


Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 14197
Contact :

Re: Sierra - 1950 - Alfred E. Green - Audie Murphy

Messagepar metek » 17 déc. 2016 23:25

Sierra (1950)





Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : lasbugas et 4 invités