Last of the Desperados - 1955 - Sam Newfield

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 14532
Contact :

Last of the Desperados - 1955 - Sam Newfield

Messagepar metek » 19 janv. 2010 20:06

Image
Last of the Desperados 1955 - Sam Newfield

Western, Noir et blanc, durée:72 min.
compagnie: Associated Film Releasing Corporation (AFRC)

Acteurs:
James Craig, Jim Davis, Margia Dean, Barton McLane, Donna Martell, Bob Steele, Myrna Dell, Stanley Clements, Dick Elliott.......

Synopsis:
Le Sherif Pat Garrett tue Billy the Kid, et demande l'aide aux habitants de la ville pour prendre en chasse ce qu'il reste du gang de Billy, mais personne ne veut le suivre et le traite de lache pour avoir tuer Billy dans le noir.Pendant son recrutement deux hommes innocents sont tués par le gang, Garrett démissionne et quitte la ville, en pensant que son acte sauveras des vies. Il s'installe sous un autre nom à Tascosa, au Nouveau Mexique, et cherche un emploi, Sarita McGuire l'embauche comme barman dans son salon. Elle tombe amoureuse de Garrett et lui avoue son mariage à Billy the Kid. John Poe (Jim Davis) découvre que Garrett travail dans le salon et lui propose de revenir prendre ses fonctions de Sherif, mais apres bien des evenements Pat décide de revenir à Lincoln et de faire face au gang de Billy.

J'ai 8/10

Image
Image
Image

Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6196
Localisation : oregon

Re: Last of the Desperados - 1955 - Sam Newfield

Messagepar lasso » 17 nov. 2011 14:51

Image

Titre allemand du fim LAST OF THE DESPERADOS = Le Sherif de Lincoln City

Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6196
Localisation : oregon

Re: Last of the Desperados - 1955 - Sam Newfield

Messagepar lasso » 04 déc. 2012 11:51

Sauf l'exécution de Billy the Kid par Pat Garrett dans la chambre obscurcie, tout est inventé dans cette histoire réalisée brillamment par Sam Newfield,
avec une musique de Paul Dunlap. On rencontre à part James Craig et Jim Davis, Barton McLane et le vilain Bob Steele du côté des bandits.

Quand Pat veut rassembler des deputies pour organiser la poursuite de la bande de Billy, personne veut le suivre, Billy ayant toujours des sympatisants
qui trouvent qu'il a été assassiné par Pat. Il décide de prendre la fuite pour se protéger de leur vengeance. Il donne son étoile de Sheriff à sa fiancée,
qu'elle la garde jusqu'à son retour. Il prend une autre idendité, Jim, coupe sa moustache, et se rend dans un petit Bled, Stone, près de la frontière du Texas.
A cause d'une correspondance avec sa fiancée, les bandits apprennent le lieu de sa cache, et Charlie (Steele) réussit à le blesser, le croyant mort.
Pat prend la fuite vers le Nouveau Mexique. Une femme, Sarita, le prend en charge dans sa Taverne, le soigne jusqu'à la guérison, puis l'emploie comme
Bar-Man. Elle tombe amoureux de Pat, très gêné quand il apprend qu'elle est la veuve de Billy. Le frère de Sarita par un hasard trouve la vraie idendité du
bar-man, veut le tuer. Pat lui sauve la vie en le blessant seulement. Sarita veut aussi tuer Pat.
L'ancien deputy de Pat arrive dans la taverne, lui rapporte son étoile de Sheriff, sa fiancée ayant marre de l'attendre. Il la met dans la poche de la chemise.
Ils décident ensemble d'en finir définitivement avec la bande. Les bandits apprennet aussi par Sarita où ils peuvent retrouver Pat et chevauchent à sa
rencontre pour l'affrontement final. Sarita apprend par une voyageuse qui a fait halte chez les bandits, que celle-ci est aussi la veuve de Billy et qu'ils
en existe bien d'autres. Son amour vers Pat s'enflamme de nouveau.
Quand tous les bandits sont morts et Pat blessé, il constate que la balle qui aurait dû le tuer, était arrêtée par l'étoile qu'il avait mis dans la poche de sa
chemise. Il demande réflection à Sarita, voulant d'abord mettre de l'ordre dans ses affaires.


Image

Image

Avatar du membre
lasbugas
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 11754
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: Last of the Desperados - 1955 - Sam Newfield

Messagepar lasbugas » 05 juil. 2014 17:40

Image
Image

Avatar du membre
lasbugas
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 11754
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: Last of the Desperados - 1955 - Sam Newfield

Messagepar lasbugas » 15 juil. 2014 20:48

Image
Image

Avatar du membre
lasbugas
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 11754
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: Last of the Desperados - 1955 - Sam Newfield

Messagepar lasbugas » 20 juil. 2014 20:20

Image
Image

Avatar du membre
lasbugas
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 11754
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: Last of the Desperados - 1955 - Sam Newfield

Messagepar lasbugas » 30 juil. 2014 20:42

Image
Image

Avatar du membre
lasbugas
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 11754
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: Last of the Desperados - 1955 - Sam Newfield

Messagepar lasbugas » 04 juin 2016 7:26

Image
Image

Avatar du membre
Sitting Bull
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6432
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Last of the Desperados - 1955 - Sam Newfield

Messagepar Sitting Bull » 04 juin 2016 18:38

Image


Peut-être déjà postée par Metek ou Lasso, mais disparue. :roll:

Image
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)

MARCHAND
Séminole
Séminole
Messages : 1406

Re: Last of the Desperados - 1955 - Sam Newfield

Messagepar MARCHAND » 05 juin 2018 7:53

Image

Un western de la période charnière des années 50, où l'on trouve à boire et à manger, qui se laisse voir. L'histoire commence par une exécution de Billy le Kid un peu honteuse, et la réprobation quasi-générale d'une population subjugée par la réputation d'un truand qui a pourtant une sale gueule, dans ce film, et est, on l'apprend par la suite, un affreux bigame, au minimum.
Le film est surtout porté par James Craig, entouré de deuxièmes couteaux, parmi lesquels, Jim Davis et Bob Steele, de plus en plus méchant avec l'âge, pour ce dernier, contrairement à d'autres. Une série B donc, loin d'être la pire de Sam Newfield, à voir une fois, pour les inconditionnels.

Image
Image
Errare humanum est...



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités