Vallée Ardente - Les portes de l'enfer - Hellgate - 1952

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5641
Localisation : oregon

Re: Vallée Ardente - Les portes de l'enfer - Hellgate - 1952

Messagepar lasso » 20 mars 2017 10:05

Déjà presque cinq années que SIDONIS a édité cet excellent Western, il commence en 1867 au Kansas...
alors qu'il continue au Sud du Nouveau Mexique (dans une prison), une région désertique proche de la frontière Mexicaine.

Une très bonne interprétation de Sterling Hayden, prisonnier injustement accusé d'appartenir aux
guerillas de Quantril et de Ward Bond comme Capitaine Yankee sadique.

Curieux que ce film n'a attiré que peu de membres sur WM.

Image

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 21697
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Vallée Ardente - Les portes de l'enfer - Hellgate - 1952

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 16 avr. 2017 9:17

le dvd italien
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4573
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Vallée Ardente - Les portes de l'enfer - Hellgate - 1952

Messagepar Yosemite » 10 oct. 2017 20:38

Gil (Sterling Hayden) est en train, non pas de croupir mais de rôtir dans ce four à chauffage naturel :
Image

Contre-plongée sur le mécanisme de chauffage :
Image

Et pour plonger le spectateur dans, qui sait, un abîme de réflexion ou peut-être dans un vertige face à une telle violence, un plan somptueux au dessus de la prison de Hellgate :
Image

Comment, un réalisateur qui propose des plans aussi simples, aussi beaux et aussi bien enchaînés peut-il s'être rendu coupable d'autant de maladresses voire de négligences dans le piètre "Charro" ?

Certes, la qualité de la distribution est d'un tout autre niveau ici, mais sur ces trois plans, qui me semblent illustrer un savoir-faire incontestable, les acteurs ne jouent (si je puis dire) aucun rôle.

Je voulais revoir ce film que j'avais aimé après je visionnage de "Charro" et je confirme : "Hellgate" est un magnifique western.
Yo.



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités