Custer Homme de l'Ouest / Custer l'homme de l'Ouest - Custer of the West - 1966 - Robert Siodmak

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
lasso
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7697
Localisation : oregon

Re: Custer Homme de l'Ouest - Custer of the West - 1966 - Robert Siodmak

Messagepar lasso » 24 oct. 2015 15:43

U.S. Marshal Cahill a écrit :ImageTitre Belge : Général Custer de l'Ouest Image



Metek avait posté la Belge sur la page affiches belges

mais elle a disparue

Image

Comme je ne voulais pas attendre éternellement une édition en France j'avais acheté en 2005 le zone 1 avec la VOSTF

En revoyant le film je dois dire que ce n'est pas un navet, comme certains le disent. Une biographie, (pas très véridique) sur cet héros mytique.....

Ce film nous mêne vers ces temps où les Américains voulaient anéantir les tribus indiennes, afin d'exploiter toutes ses terres au profit
de la politique générale menée pour s'enrichir de ces territoires pour les nouveaux migrants, qui devaient remplacer les indiens (sauvages).
Custer, un fier soldat était le bienvenu, il haïssait les indiens.... il était utilisé pour ces fins....

Seulement la fin du film évoquant la Bataille de Little Big Horn, est complètement raté.... très loin de ce qui s'est passée, en temps et
en intensité, surtout quand on a visité les lieux au Montana. Son "excécution" est lamentable, il a été tué pendant la bataille, comme
ses subordonnés. Le réalisateur voulait plaire ici aux E.U.
Il est aussi ridicule, comment a traité Benteen et Reno. Les grand héros indiens Crazy Horse et Sitting Bull ne sont même pas mentionnés.

Quand j'ai relu ces pages je me suis apperçu que j'avais sauvé de la noyade notre ami limpychris, dont il m'avait remercié,
aujourd'hui il est plutôt méchant avec moi.

Le titre du film en allemand est Ein Tag zum Kämpfen = Un jour pour Lutter , le Comanche avait répliqué " que ce jour convient bien pour lutter "

Image
Image

Image

Avatar du membre
ninky
Pied-tendre
Messages : 15
Localisation : paris

Re:Custer Homme de l'Ouest - Custer of the West - 1966 - Robert Siodmak

Messagepar ninky » 15 mars 2017 22:09

un film très interressant , les personnages sont bien analysées , ;le général custer
notamment dans ce film n'est pas tout d'une piece il a des etats d'ame bien sur il va commettre des erreurs et se retrouver piegé
et se battra courageusement avec ses hommes ,jusqu'au dernier, mais devant le nombre des indiens , la partie était perdu d'avance

c'est vrai que c'est une grande défaite mais dans le film les blancs meurent en heros ,la bataille de la fin est tres bien realisée
ce film tient compte de la psychologie des personnages ,ce qui donne du realisme a cet excellent film

Avatar du membre
major dundee
Marshall
Marshall
Messages : 2376
Localisation : depts 13 et 05

Re: Custer Homme de l'Ouest - Custer of the West - 1966 - Robert Siodmak

Messagepar major dundee » 16 mars 2017 19:10

La peinture du dernier combat de Custer par Eric von Schmidt (le fils), unanimement reconnue comme une des plus "réalistes" et aussi proche que possible de la vérité de cet évènement. L'oeuvre du père (Otto) est formidable, elle est exposée à West Point je crois.

Image

major dundee a écrit :En entier ça ressemble à ça:

Image
pas pu trouver plus grand...
Otto lui a fait celle là :

Image




La dernière photo de Lasso (les morts avec les drapeaux), montre à quel point ils ont baclé le boulot...les fanions du 7ème sont comme ça:

Image
Image (le C signifie compagnie C)
Image (le fanion perso de Custer)

C'est un détail, mais c'était quand meme pas compliqué de rester fidèle à la réalité pour un petit truc comme ça.

J'arrete là...je vais encore m'énerver sur ce film... :evil:

L..
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4934
Contact :

Re: Custer Homme de l'Ouest - Custer of the West - 1966 - Robert Siodmak

Messagepar L.. » 30 mars 2018 23:38

Image

Dossier de presse/publicitaire , langue anglaise.


(Cliquer sur l'image pour l'afficher en grand.)

Franc Suisse
Forgeron
Messages : 70

Re: Custer Homme de l'Ouest - Custer of the West - 1966 - Robert Siodmak

Messagepar Franc Suisse » 14 août 2019 21:30

Bonjour Messieurs,

Le film nous raconte une histoire, pas la vraie. Trop d’erreurs sont si criantes que cela fait mal aux yeux.

Question de drapeau, la fin, Custer est mort avec les autres et est planté le drapeau américain, comme toujours, dans ce genre de film. Mais quel est ce drapeau ? A compter les étoiles, c’est celui du 4 juillet 1863 au 3 juillet 1865, avec 35 étoiles.

Autre photo à problème.

La photo publiée par dundee, bannière étoilées très particulière, d’autant que le nombre d’étoile ne correspond à rien.
Il n’y a jamais eu de drapeau américain avec 42 étoiles, jamais ! Quel est ce drapeau, d’où vient-il ? Quelles sont les références ? Quelle année ? :num1

et encore - Et sur cette dernière photographie du final cinématographique, les soldats morts ne sont pas encore « charcutés » par les Indiens et l’on voit parmi les décombre deux croix rouge. Que font-là des croix rouge, puisque la Croix rouge Américaine n’a été fondée qu’en 1881.

Avatar du membre
Loco
Marshall
Marshall
Messages : 2660

Re: Custer Homme de l'Ouest - Custer of the West - 1966 - Robert Siodmak

Messagepar Loco » 14 août 2019 23:50

Je crois que quand on regarde un film, il faut oublier l'Histoire, sauf si le film a une vocation didactique.
C'est du cinéma, et les films historiques, tous genres confondus, qui ne comportent pas d'erreurs doivent se compter sur les doigts d'une main.
Siodmak et Yordan voulaient faire un western à grand spectacle, le pari me semble gagné, malgré les défauts cinématographiques du film. Dire qu'il pique les yeux me paraît un peu excessif.
Quant aux drapeaux, j'avoue que je n'ai jamais pris le temps de compter leurs étoiles, mais franchement, c'est un détail, non ?
Pour des faits historiques, mieux vaut un livre, ce n'est pas la vocation d'un film.
Modifié en dernier par Loco le 09 mai 2020 18:29, modifié 1 fois.

Avatar du membre
major dundee
Marshall
Marshall
Messages : 2376
Localisation : depts 13 et 05

Re: Custer Homme de l'Ouest - Custer of the West - 1966 - Robert Siodmak

Messagepar major dundee » 15 août 2019 10:29

Ce drapeau aux 42 étoiles est non-officiel, il date des années 1890, c'est un "guidon", comme disent les américains ; mais il n'est pas contemporain de Little Big Horn.

Avatar du membre
Loco
Marshall
Marshall
Messages : 2660

Re: Custer Homme de l'Ouest - Custer of the West - 1966 - Robert Siodmak

Messagepar Loco » 15 août 2019 12:32

Très bon souvenir d'enfance (découvert sur un minuscule écran noir et blanc, genre 28 cm de diagonale), racheté en VHS PAL (Pan & Scan) 20 ans plus tard, puis NTSC (Widescreen) (5 ans après la VHS Pal), et toujours revu avec le même plaisir. Puis revu en VF, ça fonctionne aussi bien.

C'est un film, pas un livre d'histoire. :wink:


Franc Suisse
Forgeron
Messages : 70

Re: Custer Homme de l'Ouest - Custer of the West - 1966 - Robert Siodmak

Messagepar Franc Suisse » 15 août 2019 15:44

Pour Loco,
Justement, les films créés à Hollywood et surtout les Westerns, racontent l’Histoire Américaine et cherchent toujours à être fidèle si possible à la vrai histoire, surtout quand il s’agit de faits historique, d’où le danger de faire des erreurs à la réalisation. Et si l’on fait en même temps un bon divertissement c’est un plus. Ils ont tous cette prétention. « Regardez, mon film dit la vérité ! »
Si l’on prend « La Prisonnière du désert », considéré comme un chef d’œuvre, que raconte l’histoire ? Ce n’est pas un fait historique, seulement ce genre d’histoire a très souvent existé et éveille la fibre nationaliste des Américains. Et nous avons là un très bon film.
Et pour moi, si j’ai commencé à « oser » m’exprimer sur ce forum, c’est en lisant le poste sur les films westerns datés, que j’ai réalisé que certains parmi vous sont très observateurs d’une réalité cinématographique qui m’a surpris. On comptait les étoiles d’un drapeau pour dire que tel film raconte l’histoire à cette date. On écoute les propos pour avoir une certitude, on regarde le modèle du révolver ou de la carabine pour dater l’histoire, etc. Cela m’a beaucoup plu !
On aime le genre et c’est la raison de notre présence ici. Pas pour être critiqué sur quelques propos et même sur des erreurs qui ont été écrites de bonne foi. Alors on peut relever l’erreur avec gentillesse et humour pour ceux qui en ont. On dit de cela que c’est un débat. Et j’affirme qu’il n’est pas interdit d’aimer un « navet », libre à tous d’avoir ces préférences. :|

Avatar du membre
Loco
Marshall
Marshall
Messages : 2660

Re: Custer Homme de l'Ouest - Custer of the West - 1966 - Robert Siodmak

Messagepar Loco » 15 août 2019 15:56

Franc Suisse, je ne rentrerai pas dans un débat, c'est pourquoi j'ai édulcoré mon propos.

Je souris en lisant que le but d'Hollywood était d'être fidèle à l'histoire dans ses westerns. Dans 1 % d'entre eux, peut-être, dans les autres, c'était le cadet de leur souci.

Si le terme de "navet" concerne ce film, ma foi, j'en ferai volontiers mon ordinaire. :mrgreen:

Franc Suisse
Forgeron
Messages : 70

Re: Custer Homme de l'Ouest - Custer of the West - 1966 - Robert Siodmak

Messagepar Franc Suisse » 15 août 2019 22:34

Je me suis mal exprimé en parlant de films historiques. Par exemple le film préféré de loco est doublement historique, premièrement parce qu’il restitue une période du passé le XIXe siècle et deuxièmement, parce qu’on nous parle d’un fait réel, les actes de Custer, personnage historique. Et quand on est dans cette configuration, d’être doublement historique, il faut avoir une certaine rigueur jusque dans les détails. La plupart sont des divertissements historiques, rien de plus.

Avatar du membre
Loco
Marshall
Marshall
Messages : 2660

Re: Custer Homme de l'Ouest - Custer of the West - 1966 - Robert Siodmak

Messagepar Loco » 16 août 2019 9:57

Franc Suisse a écrit :Je me suis mal exprimé en parlant de films historiques.


En effet, il s'agit d'un western, genre bien spécifique qui n'utilise qu'un cadre historique et n'a pas vocation à être historique - ce passé américain étant globalement assez peu glorieux en particulier en ce qui concerne la conquête et les guerres indiennes. À part quelques grands réalisateurs, et pas dans tous leurs westerns, personne ne s'est jamais soucié à Hollywood de réalité historique, ethnique, etc. Si le détail d'un drapeau vous choque, comment pouvez-vous tolérer que des Espagnols et un Irlandais jouent les Cheyennes dans ce film ? Et qu'ils soient joués par des Blancs dans les autres ? Regarder un western, c'est accepter dans 95 % des cas de voir la vérité bafouée à chaque plan.

Par exemple le film préféré de loco est doublement historique, premièrement parce qu’il restitue une période du passé le XIXe siècle et deuxièmement, parce qu’on nous parle d’un fait réel, les actes de Custer, personnage historique.


Vous assumez que c'est mon film préféré, je n'ai rien dit de tel, tout comme vous assumez que le film se veut une reconstitution historique de par son titre. Philip Yordan, scénariste devenu producteur, ne vise qu'à produire un western spectaculaire. Le scénario de Bernard Gordon utilise la personnalité de Custer, plus ou moins, mais les faits sont tous apocryphes, même si certains sont inspirés par la réalité. Tout comme Walsh avant lui, Arthur Penn après, et tous ceux qui ont utilisé le personnage entre les deux, on se sert de la légende de Custer, pour la magnifier ou la ridiculiser, mais jamais avec une vocation historique (les reconstitutions de Penn ne sont pas mauvaises, mais sa vision outrancière du personnage, si). Il faudra attendre Son of th Morning Star de Mike Robe, réalisé pour la télévision, pour avoir un portrait plus fidèle du personnage.

Et quand on est dans cette configuration, d’être doublement historique, il faut avoir une certaine rigueur jusque dans les détails. La plupart sont des divertissements historiques, rien de plus.


Divertissement, c'est le mot, c'est du cinéma, avec des visées commerciales. Yordan est un grand scénariste, un homme bien qui a permis aux scénaristes blacklistés par McCarthy de continuer à travailler, mais comme producteur, dans cette période de la fin des années 60 et des années 70, il cherche plus à faire des coups que des chefs-d'œuvres. Avoir porté à l'écran Royal Hunt Of The Sun est audacieux, mais Custer of the West et Captain Apache sont de purs produits commerciaux. Rassembler Robert Shaw et Mary Ure à l'écran pour interpréter le même couple passionnel qu'ils sont à la ville : coup marketing. Récupérer deux acteurs dont les carrières agonisent mais qui furent en leur temps très populaires (Ty Hardin et Jeffrey Hunter) : coup marketing. Créer un rôle de 10 minutes pour rajouter un nom au générique (Robert Ryan) : coup marketing. Yordan veut nous en mettre plein la vue, et il y arrive, mais c'est lui faire un faux procès que de l'accuser d'avoir voulu faire un film historique et de l'avoir mal fait.

Il y a sur Custer et Little Bighorn une littérature très abondante, les faits historiques sont là, pas sur les écrans de cinéma. Je le répéterai encore et encore, il s'agit là de cinéma, c'est une industrie de divertissement, et en exiger autre chose ne me paraît pas honnête. C'est en tout cas biaisé.

Je comprends que vous pointiez des erreurs, ce qui me gêne est cette véhémence et cette condescendance envers le film, qui n'est pas un chef-d'oeuvre, mais pas non plus un navet. C'est plus un exemple d'un genre, le western américain, même si celui-ci est tourné en Espagne, qui tire ses dernières cartouches dans sa version classique et cherche ce que sera sa version moderne.

Avatar du membre
Moonfleet
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1900
Contact :

Re: Custer Homme de l'Ouest - Custer of the West - 1966 - Robert Siodmak

Messagepar Moonfleet » 16 août 2019 10:14

Même si je penche plutôt côté ratage pour ce film précis (cinématographiquement parlant), je suis en revanche totalement d'accord avec tout ce qui dit Loco sur la vocation du western à ne pas se vouloir historique.

Regarder un western, c'est accepter dans 95 % des cas de voir la vérité bafouée à chaque plan.



Oui. Et sans que ça ne me dérange le moins du monde... l'histoire et moi... :oops:

Avatar du membre
Loco
Marshall
Marshall
Messages : 2660

Re: Custer Homme de l'Ouest - Custer of the West - 1966 - Robert Siodmak

Messagepar Loco » 16 août 2019 10:19

Franc Suisse a écrit :On aime le genre et c’est la raison de notre présence ici. Pas pour être critiqué sur quelques propos et même sur des erreurs qui ont été écrites de bonne foi. Alors on peut relever l’erreur avec gentillesse et humour pour ceux qui en ont. On dit de cela que c’est un débat. Et j’affirme qu’il n’est pas interdit d’aimer un « navet », libre à tous d’avoir ces préférences. :|


Il ne me semble pas vous avoir critiqué : j'avais rétabli le fait que Richard Hageman n'avait pas composé She Wore A Yellow Ribbon, puis l'ai supprimé, parce que A, tout le monde s'en fout, et que B, je n'avais pas envie de rentrer dans un débat.

J'avais aussi écrit que je ne comprenais pas qu'on s'amuse à compter les étoiles d'un drapeau, et qu'on s'offusque de leur nombre erroné, parce que c'est un détail qui pour moi n'a aucune importance, et que je n'aime pas qu'on assène des truismes sur un ton péremptoire : "Hollywood ne nous dit pas la vérité." Ou qu'on se montre condescendant avec un film qui ne le mérite pas. "Navet" ? Il y en a, ce film n'en est pas un.

Bien sûr, Hollywood ne nous dit pas la vérité, tout ça n'est que du cinéma, du divertissement, même si beaucoup veulent en faire autre chose.

Pour ce qui est de l'humour et de la gentillesse, ceux avec qui j'ai pu avoir des mots ici vous diront que lorsque je m'adresse à quelqu'un sans humour, c'est beaucoup plus direct que ça. Quant à la gentillesse, et donc son contraire, la méchanceté, il n'y en avait pas dans mon propos.

Je suis certain que vos interventions apporteront beaucoup au forum, plus que les miennes, que je devrais faire plus rares - ce que je ne ferai sans doute pas - parce que, avouons-le, j'aime la ramener de temps en temps.


Moonfleet a écrit :Même si je penche plutôt côté ratage pour ce film précis (cinématographiquement parlant), je suis en revanche totalement d'accord avec tout ce qui dit Loco sur la vocation du western à ne pas se vouloir historique.

Regarder un western, c'est accepter dans 95 % des cas de voir la vérité bafouée à chaque plan.



Oui. Et sans que ça ne me dérange le moins du monde... l'histoire et moi... :oops:


Oui, Moonfleet, je ne dis pas que le film est exemplaire, juste que dire qu'il pique les yeux ou fait mal aux yeux est un peu exagéré. Il y a de bonnes scènes d'action, Shaw fait son show :wink: , et je trouve que sa personnalité apporte quelque chose à Custer. Un insatisfait jouant un insatisfait.

Pour le reste, le film aurait été largement perfectible, oui.

Franc Suisse
Forgeron
Messages : 70

Re: Custer Homme de l'Ouest - Custer of the West - 1966 - Robert Siodmak

Messagepar Franc Suisse » 20 août 2019 18:24

:?: Comme c’est étrange, je suis venu la première fois sur le site parce que le sujet d’un fil était « les films datés » et que l’on s’employait à regarder tous les détails des images (justement en comptant les étoiles du drapeau) et relever les propos dit par les personnages pour confirmer ou infirmer une date qui révélerait le moment de l’action montré dans le film. Ailleurs c’était les armes, qui ne pouvaient être dans tel film parce qu’elles n’étaient pas encore inventés, etc.
Sous-entendu qu’il est question de vérité dans ces westerns. Alors qui croire, est-ce que du divertissement ou certains films tendent à être des histoires vraies, reconstituées ?
Expliquez-moi le but de votre forum. Que cherchez-vous à démontrer ? Je suis à côté de la plaque me semble-t-il, alors parlez, expliquez, où est la charte du forum, où puis-je la lire ? Merci.



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités