La traduction des titres de westerns (+ les retitrages)

Le western au travers de ses thématiques, de classements de films, ...
Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4749
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: La traduction des titres de westerns (+ les retitrages)

Messagepar Yosemite » 05 mai 2012 0:11

Vu toute récemment, The plainsman de C. B. DeMille.
The plainsman : l'homme de la plaine ou quelque chose comme ça, devenu "Une aventure de Buffalo Bill".
Bon pourquoi pas si l'histoire était consacrée à icelui, seulement voila, sans avoir les possibilités de chronométrer précisément, façon football, la possession de balle, je pense que l'avantage est indéniablement à Wild Bill Hickok (G. Cooper). On ne voit que lui. Alors évidemment, le grand G. Cooper (W. B. Hickok) n'est pas le modeste (dans ce film tout du moins) James Ellison al. Buffalo Bill.

Mais ceci n'est pas dû au seul fait des acteurs, l'histoire en fait est une aventure (la dernière même pourrait-on dire) de Wild Bill Hickok.
Curieux choix par conséquent que cette traduction.
Buffalo Bill serait-il peut-être un nom plus connu ?
Et puis dans le fond, comme ils s'interpellent tous par leur petit nom : Bill !, c'est toujours une aventure de "Bill". "Buffalo", ça, ça reste à voir... :num1
Yo.

Avatar du membre
EthanEdwards
Comanche
Comanche
Messages : 747
Localisation : Saint Nazaire

Re: La traduction des titres de westerns (+ les retitrages)

Messagepar EthanEdwards » 05 mai 2012 9:02

Il faut dire que depuis la venue du cirque de Buffalo Bill en France à la fin du 19 ème siècle et encore en 1905 le héros faisait rêver petits et grands sans compter les revues, les articles en tout genre qui ont surfé sur la vague.
En 1937, au moment de la sortie du film le nom de cow-boy le plus célèbre en France est sans conteste Buffalo Bill. Finalement les Films Paramount qui ont distribué le film restent encore assez respectueux du scénario et de l'impact commercial du titre auprès du public. Après tout " une aventure" comme un épisode de la vie de Buffalo Bill où il n'est pas omniprésent mais reste encore dans le sujet.

Le film est sorti vers Mai 1937, voici un article de mars qui présente le film et donne le ton sur l'impact de Buffalo Bill à l'époque.
Image
Image
Shoot ! Shoot ! Don't talk ! (the ugly)

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4749
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: La traduction des titres de westerns (+ les retitrages)

Messagepar Yosemite » 05 mai 2012 12:15

Sympa cette illustration EthanEdwards. Un article que je trouve pertinent et objectif pour ma part.

Je serais toutefois curieux d'en savoir davantage sur la toute dernière remarque "le propre personnage de BB sera représenté très fidèlement par James Ellison".

Personnellement je n'aime pas du tout son jeu, à plusieurs reprises il ne me semble pas "sur la bonne longueur d'onde" dirais-je, tout particulièrement dans le passage où W. B. Hickok le retrouve dans l'attaque des indiens, il s'agite, crie, fait le sur-affairé,... j'ai trouvé ce passage vraiment mauvais, mais l'auteur de l'article est-il peut-être en train de nous dire que BB était ainsi ?
Yo.

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4749
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: La traduction des titres de westerns (+ les retitrages)

Messagepar Yosemite » 18 mai 2012 23:53

"Duel sans merci", une traduction un peu pâlichonne mais bon, elle ne trahit en rien le sujet. Cependant, il est vrai que les duels sont rarement "avec" merci...
Titre original si j'en crois la jaquette de mon DVD (mes éditions préférées) : "The duel at Silver creek".
Dans la BO, il n'y a pourtant pas d'article...

Image

Quoiqu'il en soit, la traduction aurait mérité de maintenir "Silver creek" dans le titre je trouve, ça sonne si bien.
Yo.

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4749
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: La traduction des titres de westerns (+ les retitrages)

Messagepar Yosemite » 22 mai 2012 22:48

Des duels, encore des duels... "Duel dans la sierra" pour "The last of the fast guns".
Un titre français bien éloigné de l'original (sans rapport aucun pour le dire tout net) mais que je peux comprendre après tout.

Tout d'abord, une traduction plus fidèle de "The last of the fast guns" risquait fort de tomber dans le genre tarte à la crème : "le dernier des pistoleros", "le dernier des ceci" ou "le dernier des cela"...
Jean Yanne n'aimait pas les routes départementales, pour ma part si... En revanche, ce que je n'aime pas c'est le côté pontifiant des titres en "Le dernier des..." où on se sentirait obligé de lire "dernier" avec une majuscule.
Bon, je ne vais pas recommencer à m'énerver avec ça, je suis en train de me répéter... :num6

Pour en revenir à ce titre français donc "Duel dans la sierra", je le trouve pour ma part trop peu original voire assez banal. En revanche, s'il y a une originalité à souligner dans ce western, que globalement je n'ai pas beaucoup aimé, c'est les trois duels qui s'y déroulent.
Sans tout dévoiler : un se déroulant hors champ, un autre autour d'une table, un troisième dans un cadre splendide et avec une arme pour le coup inhabituelle. C'est à mon avis un point fort du film et l'évocation d'un duel dans le titre a le mérite de se rapprocher de ces trois séquences.

Y ajouter le mot espagnol "sierra", n'est pas non plus une hérésie, nous sommes au Mexique et dans des montagnes...

En définitive, le traducteur a sans-doute eu raison de ne pas plus se casser le ciboulot. Ce titre a le mérite d'être fidèle au film et en deux mots simples, en souligner des caractéristiques essentielles.
Ce n'est pas si mal.
Alors, va pour "Duel dans la sierra".
Yo.

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4749
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: La traduction des titres de westerns (+ les retitrages)

Messagepar Yosemite » 25 mai 2012 16:07

The sherif of Fractured jaw... Devenu "La blonde et le shérif", un titre français bien peu valorisant voire carrément bébête.
Il faut avouer qu'avec le titre original nous n'étions pas partis de bien haut. Vous parlez d'un nom de bled : "Mâchoire cassée"... Alors « le shérif de là-bas », il ne doit pas intéresser grand monde !

Cela dit, après l’avoir vu, ils ont peut-être bien fait de rester humbles et de ne pas chercher à trop valoriser cette comédie assez navrante…
Yo.

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4749
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: La traduction des titres de westerns (+ les retitrages)

Messagepar Yosemite » 26 mai 2012 23:00

Vengeance valley. Vengeance valley devenu "La vallée de la vengeance" ! On ne va pas pinailler, c'est quand même d'une fidélité absolue...
Toutefois, s'agit-il, en anglais comme en français du coup, de "vengeance" ... En quoi l'acte d'Owen sur son "frère" relève-t-il de la vengeance après tout ?

OK pour ce qui est de la vallée, le cours d'eau dans lequel se déroule le règlement de compte est aisément assimilable à une vallée, mais bon pour la vengeance, je ne suis pas bien sûr que le terme soit le plus approprié.

Le terme juste, selon moi, serait "caïnisme ", il me parait bien désigner le propos essentiel.
Maintenant, "caïnisme ", c'est bien joli (pour ceux qui voudrait en savoir un peu plus sur ce mot pas si fréquent un bon résumé est disponible sous "http://fr.wikipedia.org/wiki/Caïnisme" - je ne sais pas pourquoi, mais le lien actif ne fonctionne pas, le tréma doit y être pour quelque chose mais bon, un copier coller sous le moteur de recherche et le tour est joué !),... c'est bien joli disais-je mais, franchement, quelle que soit la langue, le mot "caïnisme" dans un titre de western, je ne suis pas certain que ce soit judicieux ! :roll:
Yo.

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4749
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: La traduction des titres de westerns (+ les retitrages)

Messagepar Yosemite » 01 juin 2012 23:39

Western du soir, "The tin star". Fabuleux western d'A. Mann. En plus je suis gâté, ma version est anglais sous-titré anglais... un peu dur quand même car les dialogues sont riches, il faudra bien un autre visionnage pour que je m'en sorte.
Quoiqu'il en soit, le titre n'est pas très long : The tin star.
L'étoile en étain en fait...

Alors après, "du sang dans le désert", là... c'est le français qui me chagrine pour le coup. Il a eu beau me manquer un peu tout au long du film, pour ce qui est du titre je trouve son apparition redoutable. :shock:

Comment ne pas préserver le mot "étoile" dans ce film ? Elle est au coeur du thème cette étoile. C'est une bourde cette traduction en fait.

Et puisque j'aime bien vagabonder un peu sur ce topic... :horse: , je me laisserai bien aller à penser que de "The tin star" (l'étoile en étain) à "The thin star" (l'étoile fine) il n'y a pas grand chemin à parcourir en anglais.
Car en somme, elle est bien mince cette étoile.
- mince pour ce jeune shérif qui s'y sent protégé comme dernière une armure et s'avance imprudemment face aux tueurs. Seulement voila, une étoile, c'est trop mince pour former une armure.
- mince comme une frontière peut-être ténue parfois. Quelle est donc la frontière qui sépare un "sheriff" devenu "bounty hunter" et qui se range à nouveau du côté d'un tout jeune "sheriff" ?...
Me plait bien moi cette confusion tin-thin.

Pas très visible sur les photos ci-dessous mais les voila les deux protagonistes ou complices, allez savoir.

Image

Image

Et ce qu'il sont en train de se renvoyer mutuellement, et bien... c'est une étoile de shérif.
Une étoile filante en quelque sorte.
Yo.

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4749
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: La traduction des titres de westerns (+ les retitrages)

Messagepar Yosemite » 05 juin 2012 14:05

The man from Bitter Ridge devenu Tornade sur la ville… un choix de transcription sans aucun rapport avec le titre initial.
Si dans le titre original l’accent est mis sur l’homme lui-même, dans la VF le choix a été fait de désigner la ville (Tomahawk en l’occurrence).
En un sens, cela souligne le sentiment que j’exprimais dans la rubrique Critiques et illustrations puisque je trouvais que les phases les plus fortes étaient situées dans la ville justement.
Ville de Tomahawk dans laquelle un véritable renversement s’opère lorsque la justice, dont une figure représentative est constituée des éleveurs de moutons, fait valoir leurs droits au détriment du potentat local Ranse Jackman.
Une allusion de changement de climat qui n’est, somme toute, pas à côté de la plaque même si ce genre de titre fait un peu simpliste et a tendance à vieillir. Personnellement, j’aurais préféré quelque chose de plus sobre.

Cela dit, le titre original me laisse un peu sceptique également. Désigner « The man of… » provoque un effet un peu grossissant de ce que propose le film en fait, mais ça, c’est plutôt dû au fait que Jeff Carr, le fameux "man of", est un peu pâlichon.
Sûr que cela aurait mieux marché avec un Garry Cooper comme l’évoque P. Brion dans les bonus Sidonis.
« The Man of… » me semble souligner une ambition que le film n’a pas atteint en définitive, contrairement à, par exemple, « Man of the west » ou « The man from Laramie » pour citer deux titres de la même farine et pour lesquels la traduction française a maintenu (à bon escient selon moi) "L'homme de...".
Yo.

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4322
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: La traduction des titres de westerns (+ les retitrages)

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 05 juin 2012 15:58

Ah ça c'est LE truc qui souvent fait tâche...Le titre français qui est la plupart du temps incorrect ou réadapté au public français...BRAVO! :beer1:
Image

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4749
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: La traduction des titres de westerns (+ les retitrages)

Messagepar Yosemite » 06 juin 2012 11:57

"Taza son of Cochise" devenu "Taza fils de Cochise"... :num1
Bon, pas grand chose à dire bien sûr, je voulais simplement rapporter une anecdote écoutée ce matin dans les bonus Sidonis. Au départ ce film ne portait pas ce titre (mais le titre original n'est pas donné). C'est en revisitant le scénario de Gerald Drayson Adams que George Zuckerman et Douglas Sirk ont fait commencer ce western par la scène de passation de pouvoir entre Cochise et Taza et c'est alors qu'ils ont décidé d'opter pour ce titre-là.
C'est Bertrand Tavernier qui donne cette information que j'ai trouvée tout à fait intéressante.
Yo.

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4749
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: La traduction des titres de westerns (+ les retitrages)

Messagepar Yosemite » 07 juin 2012 17:17

"Along the Great Divide", devenu "Une corde pour te pendre" puis "Le Désert de la peur"
Trois titres pour le prix de deux cette fois ! :num10
Pas le même esprit dans chacun me semble-t-il.

Si ce filou de Walter Brennan (Keith) n'aura guère attendu plus de 5mn pour se retrouver avec une corde autour du cou, il faudra quand même attendre les toutes dernières scènes du film pour qu'une seconde vienne remplacer la première dont il a réchappé.
Autrement dit, le titre "Une corde pour te pendre" fait essentiellement allusion à ces deux scènes qui bordent ce western.
Ce n'est pas complètement exact quand même, car tout au long de leur voyage vers la ville et son tribunal, Keith ne cessera de faire allusion à la pendaison qui l'attend. Le thème est donc bien une continuité tout le film durant.
Toutefois, je trouve que la formulation accusatrice "une corde pour te pendre" évoque davantage les deux séquences de pendaison que le ressassement de sa part durant la traversée du désert.
Bon, je trouve donc ce titre un peu centré dans sa désignation mais quand même pas si mal. La pendaison est tout de même un élément essentiel du scénario.

A contrario, "le désert de la peur" oublie la notion de pendaison explicite ("explicite" car si Keith a peur s'est quand même un peu d'être pendu...) et désigne plutôt l'intervalle du film qui sépare les deux scènes de pendaison ! C'est étonnant cette constatation.
Pour le coup, il me semble plus proche du titre original qui suggère une notion de durée lui aussi (Along). Plus proche sémantiquement mais d'un effet moins efficace à mon avis :
- moins efficace que "une corde pour te pendre"
- moins efficace que l'original
Je trouve un peu vague cette notion de désert de la peur, pas assez caractéristique du film en fait. Elle pourrait tout aussi bien s'appliquer à un désert où ils seraient harcelés par des indiens par exemple...

Donc deux titres français que je trouve un peu faibles sans être à côté de la plaque du tout.
Quant au titre original, je le trouve lui magnifique "Along the great divide"... le titre parfait. Mystérieux, suggestif, inquiétant et d'une sonorité musicale splendide.
Seul hic, il est à mon avis impossible à retranscrire de façon aussi belle en français. Pourtant il enveloppe tout le climat du film, la durée mais surtout ce mot "divide" qui résume à la fois les divisions entre le groupe, les failles intérieures des personnages et finalement le doute du spectateur.
Mais comment retraduire tout ça ? C'est peut-être pour ça d'ailleurs que le film a subi deux titrages français...

"Along the great divide"... vraiment un beau titre.
Yo.
Modifié en dernier par Yosemite le 01 juil. 2012 18:11, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4749
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: La traduction des titres de westerns (+ les retitrages)

Messagepar Yosemite » 15 juin 2012 16:26

Frenchie…
Frenchie aurait pu rester Frenchie mais le traducteur a préféré le titre « La femme sans loi ». Il s’agit d’un choix recherché et que je trouve personnellement heureux.

La réputation de Frenchie a devancé son arrivée à Bottleneck, d’autant que les habitants pudibonds sont très attachés au sentiment de calme et de respect de la loi qui règne chez eux. Surtout que ce climat a été acquis non sans effort et grâce au ménage d’un certain Tom Banning (Joel McCrea).
Donc de loi, il en est question d’entrée de jeu. De « jeu » c’est le cas de le dire… avec tout un personnel féminin dans la salle dont elle a repris la direction, autant dire que Frenchie Fontaine (Shelley Winters) secoue le cocotier auquel s’accrochaient les bien-pensants du coin… Derringer sous la robe, accent français canaille et même bagarre avec une autre femme ! :shock:
Allez donc chercher une loi la dedans…

Qui plus est, on peut éventuellement pousser un peu plus loin en remarquant qu’on ne connait pas de mère à miss Fontaine ; quant à son père et aux conditions de sa disparition elles nous sont brutalement exposées dès l’introduction du film alors qu’elle n’est qu’une jeune fille.
On peut donc imaginer que dans autant de solitude cette demoiselle a du se débattre dans la vie pour s’exiler à la Nouvelle Orléans et s’y rendre célèbre.
La première absence de loi pour elle a peut-être tout simplement été une absence de parents.

Une jolie proposition française donc je trouve.
Yo.

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4749
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: La traduction des titres de westerns (+ les retitrages)

Messagepar Yosemite » 18 juin 2012 23:08

The hunting party... La partie de chasse donc. Devenu "Les charognards" dans sa VF. Connotation morale ajoutée lors du passage de l'anglais au français je pense, sinon, je ne vois pas.
"La partie de chasse", c'était très bien comme titre, pourquoi le changer ?
Très bien car tout à fait dans l'esprit du film et de ce que la chasse, organisée avec application, modernisée par l'apport d'armes plus performantes que les Winchester, pratiquée dans un esprit de groupe... peut représenter de jouissif ou de repoussant.
Surtout lorsqu'il s'agit de chasse à l'homme et quand bien même ceux-ci se présentent comme des bandits détestables.
Un thème essentiel dans le film qui aurait pu être préservé en... préservant le titre.

Mais non. Les charognards a été choisi...
J'aime bien les sciences naturelles (qui ne s'appellent plus ainsi d'ailleurs, mais aujourd'hui il n'y a guère plus que le gaz qui nous soit cité comme "naturel"... :roll: ), alors une petite définition tirée de Wikipedia et vérifiée en croisant avec le Robert.

    Un charognard est un animal qui se nourrit de charogne, c’est-à-dire d’animaux morts sans qu'ils les aient tués eux-mêmes et de matière organique morte. Dans le sens populaire du terme, il s’agit généralement de rapaces1. On ne parle de charognards que pour les vertébrés mais nombre d'invertébrés et notamment d'insectes (mouches, fourmis) sont de grands débarrasseurs de charognes.
    Les charognards sont donc à la fois des nécrophages (ils se nourrissent de cadavres) et des saprophages (ils se nourrissent de matière organique morte).


Le charognard se distingue en effet du chasseur en ce sens que ce dernier ne mange que la proie qu'il a lui même tué...
Certes les hommes de Franck Calder, quand ils ne se gobergent pas d'oreillons de pêches, ont tendance à prélever sur les animaux, mais pas sur les charognes... Il ne faut pas exagérer. D'ailleurs, il n'en est pas autrement dans la scène d'ouverture du film. Ils tuent le veau avant de le dévorer. Cru certes, mais cela ne suffit pas à les transformer en charognards.
Alors à mon avis, le mot "charognard" n'est apparu que pour apporter une dimension morale et un rôle accrocheur au titre.

Pour autant, qui cherche-t-il à désigner ?
Calder et ses hommes ? Pas évident, Calder ne montre pas un visage si détestable que cela tout au long du film. Pas détestable tout au moins aux yeux de Melissa qui finit par en tomber amoureuse (sans qu'on comprenne bien pourquoi dans le fond mais bon...). Ses hommes alors ? Certes pas trop bien éduqués et usant de manières peu galantes vis à vis de cette belle institutrice devenue leur infortunée passagère.... mais de là à évoquer des charognards, franchement, non.

Ruger et ses chasseurs qui jouissent de leurs calibres 54 pour faire des cartons à quelque 700m ? Certainement pas non plus. Passé la première jubilation, ils finissent tous par renoncer et à se morfondre de scrupules face à ce désir de tuer (un sentiment qui m'a rappelé le film "La légion saute sur Kolwezi". A un moment, un jeune tireur d'élite tue un homme à plusieurs centaines de mètres avec une arme de précision et il est quasi immédiatement plongé dans une trouble émotionnel dépressif. Son gradé vient le réconforter car il sait ce que ce jeune éprouve d'avoir tué un homme qui était si proche dans son viseur).

Ruger lui-même à la limite. Ruger qui se nourrit, dans la mort et en tuant, d'un amour défunt vis à vis de sa femme Melissa.
Mais alors il aurait fallu titré "Le charognard"...
Comme toujours, je pinaille. Quoiqu'il en soit : "la partie de chasse", c'était très bien.
Pas assez spectaculaire probablement, mais très bien quand même. Et surtout bien plus juste.
Yo.

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4749
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: La traduction des titres de westerns (+ les retitrages)

Messagepar Yosemite » 22 juin 2012 11:37

J'avais dit que je n'en parlais plus mais bon, je ne peux pas m'empêcher... "Redemption" devenu "Les cendres de la guerre" !
Lorsque j'écris "devenu" de devrais dire "transformé en" puisqu'après visionnage il est clair que tout est fait pour magnifier ce navet sur la jaquette du DVD (cf. le topic du film en question).
Tout et donc le titre également. Il est vrai que "les cendres de la guerre" ça pontifie un peu comme titre à côté d'une traduction littérale qui aurait été "La rédemption" ou "Le rachat"...
Même si je n'ai pas fait preuve d'une attention jusqu'au-boutiste en le regardant, j'avoue d'ailleurs ne pas comprendre le titre original. Je ne vois pas en quoi il est question de rédemption... sans doute cela correspond-il à une ambition initiale du réalisateur mais il faut reconnaître que c'est loupé.
A la limite "Les cendres de la guerre", si on veut bien faire preuve d'indulgence, on peut comprendre. Disons au moins dans le premier tiers du film où on perçoit chez certains personnages des stigmates de celle-ci. Ensuite, c'est moins clair... "Les brumes de la guerre" conviendrait mieux.

Donc, des palmes de partout, une belle photo de jaquette, une synopsis attractive et pour finir un titre au ton larmoyant... Autant de signaux à interpréter avec méfiance.
Yo.



Retourner vers « Le Western : thématiques, classements et autres sujets de l'Ouest »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité