Le feu de camp et bivouacs dans les westerns

Le western au travers de ses thématiques, de classements de films, ...
Avatar du membre
El Gringo
Garçon d'écurie
Messages : 20
Localisation : Au coin d'un bon feu de camp

Le feu de camp et bivouacs dans les westerns

Messagepar El Gringo » 24 août 2006 16:48

Et oui mes amis, le feu de camp est un passage obligé dans tous bon western qui se respecte. :)

Rien de tel en effet que de se retrouver entre amis bien virils pour se détendre après une dure journée de labeur auprès d'un bon feu de camp, et d'un d'un bon café bien sûr. cool :D

Tensions au coin du feu, cri du coyotte au loin ou celui de l'indien l'imitant, le feu est aussi le point de rencontre ou des couples peuvent se former pendant les longues transhumances des caravanes de pionniers vers l'Ouest. :)

Selon vous quels sont les westerns ou les feux de camps sont les plus marquants? cool

L'intro de Sept homme à abattre est par exemple magnifique. :horse:

Image
Le western, c'est ma tasse de thé

Image

Jean-Louis
Marshall
Marshall
Messages : 2849

Messagepar Jean-Louis » 24 août 2006 17:21

:D Tu es sûr que le café était bon :roll:

Maintenant tu as raison, l'intro de Sept homme à abattre est exemplaire.

:beer1:
(qui ne devait être terrible non plus, trop chaude à mon goût)

Carcasse
Shérif
Messages : 2509
Localisation : Boulogne 92

Messagepar Carcasse » 24 août 2006 18:15

Jean-Louis a écrit ::D Tu es sûr que le café était bon :roll:

Le problème, dans l'intro de "Sept hommes à abattre", ne venait pas tant du café... Ce sont les pruneaux qui furent difficiles à digérer ! :P
Cuacuacocomekiki ? (Averell Dalton)

Avatar du membre
Jicarilla
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7699
Localisation : nord-est

Messagepar Jicarilla » 24 août 2006 19:02

Carcasse a écrit :
Jean-Louis a écrit ::D Tu es sûr que le café était bon :roll:

Le problème, dans l'intro de "Sept hommes à abattre", ne venait pas tant du café... Ce sont les pruneaux qui furent difficiles à digérer ! :P



:lol: :lol: :lol: AIE AIE AIEEEEEEE je préfère le café turc.......
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2553

Re: Le feu de camp dans le western

Messagepar musselshell » 24 août 2006 20:45

Gringo a écrit :Et oui mes amis, le feu de camp est un passage obligé dans tous bon western qui se respecte. :)

Rien de tel en effet que de se retrouver entre amis bien virils pour se détendre après une dure journée de labeur auprès d'un bon feu de camp, et d'un d'un bon café bien sûr. cool :D

Tensions au coin du feu, cri du coyotte au loin ou celui de l'indien l'imitant, le feu est aussi le point de rencontre ou des couples peuvent se former pendant les longues transhumances des caravanes de pionniers vers l'Ouest. :)

Selon vous quels sont les westerns ou les feux de camps sont les plus marquants? cool

L'intro de Sept homme à abattre est par exemple magnifique. :horse:

Image


Le feu, ils le font pour la nuit. Et la nuit, on a peur, ou/et on se repose. ..Il y a le silence peuplé de la wilderness tout autour, les bruits de la nature (celle qui se réveille quand une autre s'endort, plus les méchants, ou mieux, les Indiens, dont on est pas sûr que leur caractère belliqueux soit vraiment essentiellement diurne).
La nuit, on entend des bruits autres que ceux du jour. L'oreille est en alerte,. Tendue, elle guette. Détendue, elle recueille...
Tout dépend combien on est autour d'un feu au milieu du rien.
Alors?
Ben par exemple:
The Big Sky: on croit entendre le fleuve . Y apparait l'indien fou...On y boit comme un trou loin de chez soi, on s'y fait, nuitamment, trancher un doigt...
Bon dieu, sûr qu'il y en a d'autres! :num1

Carcasse
Shérif
Messages : 2509
Localisation : Boulogne 92

Messagepar Carcasse » 24 août 2006 20:57

Oui, mais le feu de camp n'est pas que cela. Il représente la pause, mi-temps nécessaire à toute pérégrination. Et durant cette pause, c'est là que se révèlent, les haines, les amitiés, les amours, les bagarres, l'introspection, etc. ; c'est là que se construit la micro-histoire, passage obligé pour la bonne compréhension et pour l'explication du caractère même des personnages...
Regardez, dans tous les films : ce moment de "repos" est d'une importance considérable, "des Deux cavaliers" au "Convoi maudit", tout y est dit (le dit et le dire, d'ailleurs !).
Or ce feu de camp manque cruellement dans "les Cheyennes" ; serait-ce pour cela que notre ami musselshell a ressenti un manque ?
Cuacuacocomekiki ? (Averell Dalton)

Liko
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1772

Messagepar Liko » 24 août 2006 21:01

Le feu de camp dans le Western c'est surtout le moyen de faire chauffer son café :mrgreen:

Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10269
Localisation : Lone Pine, CA

Messagepar Personne » 25 août 2006 10:45

Bonne idée de sujet! Je vais y réfléchir. :D
Image

Avatar du membre
cyberpunk
Cavalier masqué
Messages : 166

Messagepar cyberpunk » 25 août 2006 10:48

Liko a écrit :Le feu de camp dans le Western c'est surtout le moyen de faire chauffer son café :mrgreen:



et de manger des fayots :lol: je pense a la scène de feu de camps du "shérif est en prison"

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2553

Messagepar musselshell » 25 août 2006 11:42

Image


Image


Pas un feu de camp à proprement parler...La scène dite du lapin..."would you happen to know what month of the year it is?"

Avatar du membre
Breccio
Marshall
Marshall
Messages : 2975
Localisation : Gone

Messagepar Breccio » 25 août 2006 12:59

Liko a écrit :Le feu de camp dans le Western c'est surtout le moyen de faire chauffer son café :mrgreen:

Vu ton icône, Liko, tu aurais dû penser au feu de camp comme moyen de remonter une piste... à condition qu'il reste un mégot de cigare dans les cendres... :mrgreen:
B.

Avatar du membre
El Gringo
Garçon d'écurie
Messages : 20
Localisation : Au coin d'un bon feu de camp

Messagepar El Gringo » 25 août 2006 13:46

cyberpunk a écrit :
Liko a écrit :Le feu de camp dans le Western c'est surtout le moyen de faire chauffer son café :mrgreen:



et de manger des fayots :lol: je pense a la scène de feu de camps du "shérif est en prison"


...feu de camp ou feu d'artif..... dans ce cas là! :mrgreen:

Sinon pour en revenir à Jeremiah Johnson, j'ai vu qu'il allait bientôt sortir en zone 2. :horse:
Je vais enfin pouvoir découvrir ce film. :D
Le western, c'est ma tasse de thé

Image

Avatar du membre
El Gringo
Garçon d'écurie
Messages : 20
Localisation : Au coin d'un bon feu de camp

Messagepar El Gringo » 25 août 2006 13:59

Avouez que vous avez toujours rêvés d'être à leurs places. :D

Image
Le western, c'est ma tasse de thé

Image

Avatar du membre
Jicarilla
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7699
Localisation : nord-est

Messagepar Jicarilla » 26 août 2006 7:12

:applaudis_6: Un feu de camp type :applaudis_6:

Image
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Liko
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1772

Messagepar Liko » 26 août 2006 21:18

Vu ton icône, Liko, tu aurais dû penser au feu de camp comme moyen de remonter une piste... à condition qu'il reste un mégot de cigare dans les cendres...

Bien vu Breccio :mrgreen:


Retourner vers « Le Western : thématiques, classements et autres sujets de l'Ouest »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités