La bataille de Little Big Horn reconstituée en livre !

Avatar du membre
lbh
Forgeron
Messages : 64

La bataille de Little Big Horn reconstituée en livre !

Messagepar lbh » 12 août 2006 20:06

LE LIVRE EVENEMENT EST PARU

Revivez le western...
Minute par minute, entrez au cœur de la légende…
La plus grande bataille de l'histoire de l'Ouest américain


Image

Little Big Horn
autopsie d'une bataille légendaire
David Cornut
18 x 27 cm. 384 pages entièrement illustrées (noir et blanc et couleurs). 13 cartes. 27 euros

Image

Suivez les processions de Sitting Bull, les charges du 7e de cavalerie du général Custer et les folles chevauchées de Crazy Horse dans ce récit rigoureux faisant appel à des centaines de témoignages et aux meilleurs spécialistes de la question.

Image

Le livre évènement sur l'histoire de l'Ouest américain, la première étude consacrée à la mythique bataille de Little Big Horn.

Image

Que s'est-il passé à Little Big Horn ? Les dernières recherches des archéologues, criminologues et historiens présentent le dossier le plus débattu de l'histoire américaine sous un tout nouveau jour : Custer a été trahi.

Image

Little Big Horn, autopsie d'une bataille légendaire
18 x 27 cm. 384 pages entièrement illustrées. 13 cartes. 27 euros


Distribué en France, Suisse, Belgique et Québec
En rayon ou sur commande chez votre libraire (FNAC également)

Ou commandez le sur Amazon.fr
http://www.amazon.fr/gp/product/2914818 ... 1&v=glance

Plus d’infos : http://www.custerwest.org/lbhautopsielivre.htm

Le site sur l'Ouest américain : http://www.custerwest.org

------------------------------------------------------------------------

Commentaires des médias :

"Une enquête haletante (...) qui s'attache à donner la parole aux témoins
oculaires de ce dimanche 25 juin 1876" L'Est républicain, 25 juin 2006

"Depuis 130 ans, les quatre heures de ce chaud dimanche de juin continuent à hanter la mémoire collective américaine. De là vient la fascination du chercheur à se risquer, une fois encore, dans les dédales du dossier Little Big Horn". L'Hebdo (premier magazine culturel suisse), 6 juillet 2006

"La génération western en a rêvé… Biberonnée au son du clairon et des folles chevauchées indiennes, elle n’envisageait pas sans gourmandise un pèlerinage dans l’Ouest américain magnifié par le cinéma... David Cornut l'a fait... une reconstitution exhaustive" quotidien 24 heures, 12 juillet 2006

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2557

Messagepar musselshell » 12 août 2006 21:02

C'est une pub?
Bouquin honorable pour s'initier, nourri de tout ce qui a été fait, mais pas au point où la synthèse serait définitive (même pour un public de non-spécialistes). Quant à la trahison :roll:
J'ai un peu bossé sur le sujet.
Pour un premier message sur le forum, tout ça me parait bien péremptoire... cool

Avatar du membre
mortimer
Chasseur de primes
Messages : 768

Messagepar mortimer » 12 août 2006 23:03

musselshell a écrit :C'est une pub?
Bouquin honorable pour s'initier, nourri de tout ce qui a été fait, mais pas au point où la synthèse serait définitive (même pour un public de non-spécialistes). Quant à la trahison :roll:
J'ai un peu bossé sur le sujet.
Pour un premier message sur le forum, tout ça me parait bien péremptoire... cool


probable musselshell que ce soit une pub puisque son pseudo est lbh (=Little Big Horn)

le contenu du bouquin par contre je ne connais pas (mais les illustrations ont l'air sympa) en revanche vu que je déteste custer j'achéterai pas :P

l'idée de trahison ça fait vraiment revue historique à deux balles genre historia "les grandes trahisons de l'histoire" ou "Napoléon a-t-il été empoisonné" mais bon après tout comme bouquin de plage pourquoi pas :?:
-"you ain't never gonna get me back to town alive, boy"
-"Then I'll get you there dead...boy."

Avatar du membre
lbh
Forgeron
Messages : 64

Messagepar lbh » 12 août 2006 23:42

mortimer a écrit :le contenu du bouquin par contre je ne connais pas (mais les illustrations ont l'air sympa) en revanche vu que je déteste custer j'achéterai pas :P

l'idée de trahison ça fait vraiment revue historique à deux balles genre historia "les grandes trahisons de l'histoire" ou "Napoléon a-t-il été empoisonné" mais bon après tout comme bouquin de plage pourquoi pas :?:


La publicité a été rédigée afin de toucher un large public, aussi bien le néophyte que le spécialiste. La trahison ("betrayal at Little Bighorn", titre d'un documentaire d'History Channel) est un sujet extrêmement sérieux, qui a mérité cinq d'enquête sur le terrain et des milliers de pages de sources consultées, ainsi que la reprise des conclusions des meilleurs historiens sur le sujet (dont Robert Utley et Gregory Michno).

"en revanche vu que je déteste custer j'achéterai pas", je passe ce commentaire, qui est loin d'être mature. Critiquer un livre sans l'avoir lu est tout aussi désolant.

384 pages. 700 notes de référence. 40 illustrations. 13 cartes.

Pour les amoureux d'histoire. Des critiques ont été postées ici :
http://www.amazon.fr/gp/product/2914818 ... 15?ie=UTF8
Modifié en dernier par lbh le 13 août 2006 0:13, modifié 3 fois.
Le site et le livre sur la bataille de Little Big Horn : http://www.custerwest.org

Avatar du membre
lbh
Forgeron
Messages : 64

Messagepar lbh » 12 août 2006 23:44

musselshell a écrit :C'est une pub?
Bouquin honorable pour s'initier, nourri de tout ce qui a été fait, mais pas au point où la synthèse serait définitive (même pour un public de non-spécialistes). Quant à la trahison :roll:
J'ai un peu bossé sur le sujet.
Pour un premier message sur le forum, tout ça me parait bien péremptoire... cool


Il s'agissait surtout de porter à connaissance d'un public amateur de western un nouveau livre d'histoire sur la Conquête de l'Ouest américain, la première étude en français sur le sujet.

Quant à la trahison, je suis intéressé de connaître vos arguments en sa défaveur (sources, spécialistes, articles du manuel de l'armée etc.), sachant que le commandant en chef de l'armée américaine Nelson Miles, général de la guerre de Sécession, l'homme le plus couronné de succès des guerres indiennes (vainqueur de Sitting Bull, Crazy Horse, Geronimo), a fait ses recherches personnelles, interrogé des témoins en personne, étudié le champ de bataille avec des troupes de cavalerie (pour simuler les mouvements des hommes de Custer) et a conclu, expérience à l'appui, que Custer avait été trahi.

Je suis très intéressé de savoir ce que vous avez trouvé de faux dans le raisonnement du lieutenant-général des forces armées Nelson Appelton Miles.

Image
Modifié en dernier par lbh le 13 août 2006 0:26, modifié 2 fois.
Le site et le livre sur la bataille de Little Big Horn : http://www.custerwest.org

Avatar du membre
mortimer
Chasseur de primes
Messages : 768

Messagepar mortimer » 13 août 2006 0:07

lbh a écrit :
mortimer a écrit :le contenu du bouquin par contre je ne connais pas (mais les illustrations ont l'air sympa) en revanche vu que je déteste custer j'achéterai pas :P

l'idée de trahison ça fait vraiment revue historique à deux balles genre historia "les grandes trahisons de l'histoire" ou "Napoléon a-t-il été empoisonné" mais bon après tout comme bouquin de plage pourquoi pas :?:


:roll:

Image


Vous connaissez l'histoire du général Custer ? Vos sources ?

Quelques pistes ici :

http://www.custerwest.org/littlebighorn.htm

http://www.custerwest.org/mensongesbenteenreno.htm


diable ça à l'air sérieux vais-être fusillé :?: :P

bon alors tu veux que je te dise mon avis sur Custer :?:

c'est simple à part parader à coup de Garry Owen et faire le paon Custer n’a jamais été bon à grand chose, mais pour Little big Horn il est vrai qu'il s'est surpassé :

en recommandant l'usage de la carabine Springfield qui ne tire qu’un coup à la minute et dont les douilles sont faites en métal mou déformable, en sorte qu'elles grippent la culasse qu’un tir prolongé échauffe, Custer est le seul responsable de la mort de ses hommes.

Ce fier à bras incompétent à de plus interdit à ses soldats le port du sabre parce que trop voyant et bruyant selon lui, résultat ses soldats une fois lâché par leur carabine Springfield se sont fait scalpés comme des andouilles par les indiens (on en rigole encore dans toute les académies militaires de France)

alors la trahison s'il te plaît sers-là à d'autre :wink:
-"you ain't never gonna get me back to town alive, boy"
-"Then I'll get you there dead...boy."

Avatar du membre
lbh
Forgeron
Messages : 64

Messagepar lbh » 13 août 2006 0:21

Les faits d'armes du général Custer :

Guerre de Sécession

SOUS LES ORDRES DE PLEASONTON (BRIGADIER-GENERAL, BRIGADE DU MICHIGAN) - 1863

Huntertown (petite bataille, défaite)
Gettysburg - victoire
Falling Waters - victoire
Culpeper - victoire
Buckland Mills (défaite)
Haw's Shop (statu quo)
Brandy Station (statu quo)

SOUS LES ORDRES DU GENERAL SHERIDAN, BRIGADE DU MICHIGAN 1864

Yellow Tavern - victoire
Beaver Dam Station - victoire
Trevilian Station (première phase) - victoire
Trevilian Station (seconde phase) - défaite
Winchester 1 - victoire
Winchester 2 - victoire
Winchester 3 (Opequon) - victoire

MAJOR-GENERAL, 3E DIVISION 1864-1865

Image

Tom's Brook - victoire
Cedar Creek - victoire
Waynesboro - victoire
Lacey Spring - victoire
South Anna River - victoire
White House Landing - victoire
Five Forks - victoire
Namozine Church - victoire
Sailors (Saylers) Creek - victoire
Appomattox Station - victoire

En quelques mots, Custer est devenu général de division à 24 ans, et a passé la guerre en étant décisif dans 23 victoires nordistes importantes et en ayant été cité 18 fois pour bravoure.

J'ai consacré un chapitre entier à la carrière de Custer dans mon livre "Little Big Horn autopsie d'une bataille légendaire" (Anovi, 2006). Sur mon site, les sections "biographie" et "carrière durant la guerre de Sécession" te donneront toutes les infos dont tu as besoin.


Guerres indiennes

Image

Washita - victoire
Yellowstone 1 - victoire
Yellowstone 2 - victoire
Little Big Horn (défaite)

Custe n'a jamais recommandé la carabine Springfield à 1 coup, seule une moyenne de 8 carabines sur le régiment entier ont présenté des défauts, le rythme des carabines n'a jamais été une cause de défaite, les Indiens n'ont jamais été des milliers etc. etc. etc.

Tout ce que vous dites sur Custer est... hum... faux. :P

http://www.custerwest.org
Le site et le livre sur la bataille de Little Big Horn : http://www.custerwest.org

Avatar du membre
Breccio
Marshall
Marshall
Messages : 2977
Localisation : Gone

Messagepar Breccio » 13 août 2006 7:19

Quand on fait une recherche google sur David Cornut, on tombe sur pas mal de références, dont celles-ci (texte en anglais, désolé) :
http://www.bluecorncomics.com/stype0c1.htm
http://www.freerepublic.com/focus/f-chat/1596655/posts

Nous découvrons un débat en cours, semble-t-il, et même plusieurs.
B.

Avatar du membre
Jicarilla
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7727
Localisation : nord-est

Messagepar Jicarilla » 13 août 2006 9:49

:horse: :horse: :horse: :horse: :horse: :horse: :horse: :horse: :horse:
HELLO :hat: :hat2:

:horse: Un très bon débat :horse:
:horse: :arrow: 1) Pour ma part Je dis bravo pour un 1er livre en français sur cette bataille.
:horse: :arrow: 2) Sur la trahison je crois que l’on saura jamais la vérité exacte chacun à son point de vue, sur l’histoire vieille de 130 ans, (date anniversaire et sortie du livre)
:horse: :arrow: 3) Comme les westerns et les livres je les préfère Américain.
:horse: :arrow: 4) Et le tout, je pense l’acheter et attendre le prochain qui aura peut-être une controverse, et qu’il soit américain et traduit par notre westerner BRECCIO

:horse: :horse: SO FAR,SO GOOD :horse: :horse:
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
mortimer
Chasseur de primes
Messages : 768

Messagepar mortimer » 13 août 2006 11:29

Je ne m’étonne pas de votre admiration pour Custer car vous commettez les mêmes erreurs que lui : sous-estimer son adversaire c’est se surestimer disait Sun Tzu dans l’art de la guerre. Et pour un débat aussi difficile je vous trouve bien sûr de vous…. :roll:

De plus il n’y a rien de personnel dans mes remarques j’ai fait valoir que l’idée de trahison était racoleuse tant il est vrai que la responsabilité d’une défaite est d’abord le fait du commandant et de ses choix tactiques.

Ce que vous dites sur la carabine Springfield m’amuse beaucoup, personnellement si nous devions nous rencontrer à cette époque vous d’un côté et moi du mien je doute que vous puissiez aller bien loin en usant d’une carabine Springfield si moi tant le même temps j’utilise une winchester à répétition comme en utilisèrent d’autres officiers plus prudent que ne l’était Custer. :?

En outre le défaut de la munition de la Springfield est bien connu : une fois la culasse échauffée elle ne libère plus les douilles en sorte que les hommes devaient perdre du temps en usant d’un couteau pour l’extraire…si vous trouvez cela pratique. Comme une très grande partie de ses hommes étaient de jeunes recrues la panique à vite gagnée les rangs d’autant qu’ils n’avaient plus leurs sabres puisque Custer avait jugé cela inutile (du reste je constate que vous ne parlez pas de cela dans votre réponse, curieux cela vous géne-t-il de savoir que Custer ait privé ses hommes d’un moyen de défense ? Le fait est de notoriété publique et veuillez au moins avoir la courtoisie de le reconnaître. :wink: )

De plus Je ne sais comment l’on peut établir aussi précisément selon vos dires que « seule une moyenne de 8 carabines sur le régiment entier ont présenté des défauts » d’autant que nombre de ces armes ont disparues après la bataille comme prises de guerre par les indiens en sorte qu’établir une moyenne aussi imprécise en tenant compte des seuls survivants fausse complètement les statistiques. :?

Selon vous ce choix peu pertinent dans l‘armement (c’est un doux euphémisme) "n'a jamais été une cause de défaite" : je vous fait remarquer qu’il en fût souvent ainsi sur les champs de bataille et point n’est besoin d’aller très loin dans le temps 3 ans après little big horn les anglais connurent des déboires avec le fusil Martini-Henry lors de la bataille d’Isandlwana, on connaît la suite.


Je vous grâce des 18 citations pour bravoure chacun sait que l’attribution des citations se faisaient pendant la guerre de sécession de manière quasi-automatique pour un commandant en chef à la tête de ses troupes. Et je vous trouve nombre d’officiers ayant plus de valeur que Custer mais dont le seul tort est d’avoir péri au combat ou d'être moins photogénique et habile causeur. Mais peu importe dans le fond, revenons plutôt aux fautes de Custer, puisque vous semblez nier l’évidence, à commencer par la plus impardonnable de toutes : il à fait fit du premier et du plus élémentaire devoir d’un commandant en campagne en divisant se troupes.

Pourquoi :?:

Difficile à dire mais je pense que l’orgueil démesuré de ce triste personnage avide de gloire plutôt que soucieux de la vie de ses hommes est la cause du désastre final. D'ailleurs Custer à refusé de recevoir quelques canons mitrailleurs Gatling qui auraient pu lui servir d’appui-feu, tout comme il n’a pas voulu de l’aide de compagnies supplémentaires car il méprisait le major Brisden dont le seul tort était d’être un officier prudent et non un sabreur de bas-étage comme Custer.

Mais voyons où avais-je la tête tout ce que je dis est faux bien sûr et vous avez raison :P
-"you ain't never gonna get me back to town alive, boy"
-"Then I'll get you there dead...boy."

Avatar du membre
lbh
Forgeron
Messages : 64

Messagepar lbh » 13 août 2006 11:59

Breccio a écrit :Quand on fait une recherche google sur David Cornut, on tombe sur pas mal de références, dont celles-ci (texte en anglais, désolé) :
http://www.bluecorncomics.com/stype0c1.htm
http://www.freerepublic.com/focus/f-chat/1596655/posts

Nous découvrons un débat en cours, semble-t-il, et même plusieurs.
B.


Le premier lien est un site de l'AIM (American Indian Movement), l'équivalent amérindien des Black Panthers, qui me refusaient le droit d'étudier leur histoire. Ces gens ont déjà semé la pagaille sur le champ de bataille en menaçant de brûler le musée et, dans certaines réserves, ils menacent carrément les Blancs de mort. De gentils extrémistes, donc.

Le second article concerne le travestissement de l'histoire de l'Ouest par une certaine partie de la gauche américaine, et c'est hélas vrai. Les historiens sérieux se trouvent régulièrement confrontés à des gens qui emploient leur opinion comme argument. Le massacre de Sand Creek, régulièrement cité par les livres d'histoire générale sur l'Ouest, ^ne s'est pas du tout déroulé comme on le prétend.

"Les faits sont têtus et parlent d'eux-mêmes"
Le site et le livre sur la bataille de Little Big Horn : http://www.custerwest.org

Avatar du membre
lbh
Forgeron
Messages : 64

Messagepar lbh » 13 août 2006 12:14

De plus il n’y a rien de personnel dans mes remarques j’ai fait valoir que l’idée de trahison était racoleuse tant il est vrai que la responsabilité d’une défaite est d’abord le fait du commandant et de ses choix tactiques.

En théorie oui, si les ordres sont suivis et si le commandant est en pleine possession de ses troupes. La bataille de Little Big Horn ne repond pas a ses criteres durant tout son deroulement.


Ce que vous dites sur la carabine Springfield m’amuse beaucoup, personnellement si nous devions nous rencontrer à cette époque vous d’un côté et moi du mien je doute que vous puissiez aller bien loin en usant d’une carabine Springfield si moi tant le même temps j’utilise une winchester à répétition comme en utilisèrent d’autres officiers plus prudent que ne l’était Custer. :?

Ce qui est encore plus amusant, c'est de savoir que la portée des carabines automatiques est mauvaise et nécessite donc de s'approcher de son adversaire pour lui tirer dessus. La précision de cette carabine est aussi des plus mauvaises, au point que beaucoup d'Indiens ont préféré l'emploi de l'arc au milieu de la bataille. Tout le contraire des carabines Springfield à un coup précises et à longue portée.

En outre le défaut de la munition de la Springfield est bien connu : une fois la culasse échauffée elle ne libère plus les douilles en sorte que les hommes devaient perdre du temps en usant d’un couteau pour l’extraire…

Faux. C'est un mythe de Little Big Horn. Les armes découvertes par les archéologues ne présentaient que très très peu de dérangements, de l'ordre de 8 sur 647 armes (moyenne). Autant dire que ça n'a aucun impact. Ces armes étaient de bonne qualité, malgré ce que prétend le mythe.


Comme une très grande partie de ses hommes étaient de jeunes recrues

Faux. Environ 100 hommes sur 647 étaient des nouvelles recrues.

la panique à vite gagnée les rangs d’autant qu’ils n’avaient plus leurs sabres puisque Custer avait jugé cela inutile (du reste je constate que vous ne parlez pas de cela dans votre réponse, curieux cela vous géne-t-il de savoir que Custer ait privé ses hommes d’un moyen de défense ? Le fait est de notoriété publique et veuillez au moins avoir la courtoisie de le reconnaître. :wink: )

Faux. La panique n'a pas gagné rapidement les rangs (les preuves sont écrasantes), c'est un autre mythe. Custer a eu raison de ne pas emporter de sabres, car une attaque par suprise avec des sabres revient à charger avec une fanfare. Le bruit gâche tout effet.


De plus Je ne sais comment l’on peut établir aussi précisément selon vos dires que « seule une moyenne de 8 carabines sur le régiment entier ont présenté des défauts » d’autant que nombre de ces armes ont disparues après la bataille comme prises de guerre par les indiens en sorte qu’établir une moyenne aussi imprécise en tenant compte des seuls survivants fausse complètement les statistiques. :?

Entre les douilles et les armes trouvees par les archeologues ou reprises des Indiens apres leur reedition, on a bien assez de materiel pour definir ce qui sest passe. Surtout que les temoignages indiens, recoupes et analyses, ne corroborent pas du tout votre analyse.

Selon vous ce choix peu pertinent dans l‘armement (c’est un doux euphémisme)

Faux.


Je vous grâce des 18 citations pour bravoure chacun sait que l’attribution des citations se faisaient pendant la guerre de sécession de manière quasi-automatique pour un commandant en chef à la tête de ses troupes.

C est marrant, le general Kilpatrick etait surnomme le Tueur de la Cavalerie et le general Burnside etait suspecte par ses superieurs et ses hommes de recevoir des cours de strategie par son cuisinier. Je n ai jamais dit que Custer etait le meilleur toute categorie, mais il etait sans aucun doute un officier de cavalerie de tres grande valeure, et les temoignage de ses pairs et de ses soldats, et des historiens et autres analystes militaires, valent plus que vos remarques sarcastiques.



Difficile à dire mais je pense que l’orgueil démesuré de ce triste personnage avide de gloire plutôt que soucieux de la vie de ses hommes est la cause du désastre final. D'ailleurs Custer à refusé de recevoir quelques canons mitrailleurs Gatling qui auraient pu lui servir d’appui-feu, tout comme il n’a pas voulu de l’aide de compagnies supplémentaires car il méprisait le major Brisden dont le seul tort était d’être un officier prudent et non un sabreur de bas-étage comme Custer.

Les Gatling etaient des armes catastrophiques, trop lourdes, trop emcombrantes, facilement enrayables, qui restaient dans les forts tant elles ne causaient aucun dommage aux Indiens mobiles. C etait sans doute la decision la plus facile a prendre pour Custer. Brisben etait un officier de cavalerie souffrant de rhumatisme qui a passe toute la campagne de 1876 a cracher ses poumons sur le cote de la colonne et a souffrir le martyr. Un vrai soutien...

Mais voyons où avais-je la tête tout ce que je dis est faux bien sûr et vous avez raison :P

Les faits vous donnent tort, je n y peux rien. :P :horse: :wink:
Modifié en dernier par lbh le 13 août 2006 13:08, modifié 2 fois.
Le site et le livre sur la bataille de Little Big Horn : http://www.custerwest.org

Avatar du membre
lbh
Forgeron
Messages : 64

Messagepar lbh » 13 août 2006 12:19

1) Pour ma part Je dis bravo pour un 1er livre en français sur cette bataille.

Merci } :beer1:

Sur la trahison je crois que l’on saura jamais la vérité exacte chacun à son point de vue, sur l’histoire vieille de 130 ans, (date anniversaire et sortie du livre)

Il y a des pistes tres serieuses que je vous invite evidemment a decouvrir

Comme les westerns et les livres je les préfère Américain.

Les sources et les temoignages d historiens et de specialistes dans mon livre sont toutes americains.

Et le tout, je pense l’acheter et attendre le prochain qui aura peut-être une controverse, et qu’il soit américain et traduit par notre westerner BRECCIO

Je vous promets a good ride avec mon livre :horse: :horse:

Image

Image
Le site et le livre sur la bataille de Little Big Horn : http://www.custerwest.org

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2557

Messagepar musselshell » 13 août 2006 12:46

Je n'ai pas le temps d'approfondir le débat, devant aider pendant quelques jours un copain "dépendant"...Ca fait 130 ans qu'il y a des débats contradictoires, tant beaucoup, encore aujourd'hui, mythifient le personnage...En gros, les derniers travaux sur le sujet donnent globalement raison à ce que dit Mortimer ci dessus, notemment ceux de Richard Allan Fox, archéologue militaire, qui bosse depuis une dizaine d'années sur le site, et qui confronte découvertes archéologiques, témoignages, comptes rendus divers (avec une sérieuse part de pure historiographie!)
Si trahison il y a eu, c'est ds le pire des cas Benteen obéissant aux suppliques de Reno ("For God's sake, Benteen, halt your command and wait until I can organize my men!")...au lieu de marcher vers le nord en direction de Custer...Le terme est donc inapproprié...
Autre chose: c'est un peu gênant de considérer ce qui s'est passé à Washita comme une "victoire" militaire...

Avatar du membre
lbh
Forgeron
Messages : 64

Messagepar lbh » 13 août 2006 13:00

Image
Hello macshell

La derniere etude de reference n est pas Fox, mais Michno, en 1997. En dissociant les temoignages indiens et les recherches archeologiques, Michno a dementi les theses de Fox / qui sont d ailleurs vivement contestees par les historiens actuellement.

La faiblesse des theses de Fox viennent de sa selection de temoignages qui sont isoles dans l espace temps. On ne peut pas prendre un recit indien et selectionner un passage qui plait sans regarder quand et ou etait le guerrier.

Michno, et d autres apres lui, demontre que les Indiens dementent les theses de Fox par leurs propres mots. La duree de la bataille n est pas courte, les pertes indiennes ne sont pas faibles /les dernieres recherches du chef historien avec lequel j etais en contact sont pleine de promesses / etc. etc.

Fox / qui n est pas archeologue militaire, mais professeur d anthropologie / a base beaucoup de ses theses sur des elements materiels helas trop rares. Voici ce que j ai ecrit sur la question sur un autre forum

Ignorer tous les témoignages indiens était déjà très forts (lire les notes sur les commentaires de Rain In The Face), traiter tous les Indiens de menteurs était aussi incroyable, mais avaliser une théorie sur la base de très peu de munitions est franchement scandaleux.

C'est au niveau de l'histoire de la bataille que je combats Fox, pas parce qu'il a écrit sur LBH. Un historien, G. Michno, a écrit en 1997 un livre décryptant les témoignages indiens. Il a démontré que le "last stand" était impossible à nier. Il n'y a tout simplement pas d'élément qui le nie.

Fox a mélangé les témoignages indiens. Je m'explique :

Les récits indiens doivent être découpés en heures et en endroits. On ne peut pas prendre un témoignage indien et l'appliquer où bon nous chante, comme le fait Fox.
Les Indiens n'ont pas parlé que de déroute à propos de Custer. C'est Fox lui-même qui a pris le témoignage et l'a placé dans son argumentaire sans répondre aux questions où? et quand?

G. Michno a fait ce travail : il démontre que la majeure partie des combats ont été extrêmement durs, sanglants, disputés. Bien sûr, quand les lignes américaines ont finalement craqué, les Indiens ont été témoins de fuites et de suicides, et en ont témoigné. Mais ce n'était qu'une infime partie de leur témoignage, et pas un reflet de tout ce qu'ils avaient vu.

Les témoins indiens ont également parlé de combats très durs, de lourdes pertes côté indien, de corps-à-corps sanglants, de troupes américaines en formation. Fox ignore tous ces témoignages et prétend que les Indiens ont été soudoyés par les Blancs et ont dit ce que les Blancs voulaient entendre. Pourtant, les témoins indiens ont aussi parlé de décapitation de prisonniers, de torture, de suicides de soldats, bref rien qui ne puisse faire plaisir à des journalistes blancs. Encore une fois, cette explication de Fox tombe, surtout que ceux qui ont interrogé les Indiens étaient des gens en qui les tribus avaient confiance, et qui mettaient les témoins à l'aise. Rien à voir avec les journalistes tyranniques qui martyriseraient les pauvres témoins indiens...

Bref, la théorie de Fox a eu beaucoup d'écho mais le centre de sa théorie est faux, radicalement faux, et beaucoup lui ont sauté au visage après la parution de son livre.


Pour la bataille de la Washita, elle n a jamais ete consideree comme un massacre par les historiens. Des agents des Affaires Indiennes qui faisaient du commerce avec les Cheyennes en 1868 ont lance la rumeur de massacre, mais cela a ete dementi par les recherches historiques les plus recentes, par exemple Image

La culpabilite de Black Kettle dans des attaques de fermes de pionniers en ete 1868, ainsi que les efforts des soldats de Custer pour proteger les femmes et les enfants durant l engagement sont des faits maintenant etablis. Hollywood continue a crier au soit disant massacre, mais cela est plus de l ideologie ou du roman photo que de l histoire.

Je consacre un chapitre entier a cet engagement / qui explique certains aspects de LBH / avec son deroulement minute par minute. Si vous voulez quelques pistes, allez sur
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Washita_River
http://www.custerwest.org/washita.htm


Pour la trahison a Little Big Horn, on peut prouver la lenteur de Benteen AVANT son arrivee sur Reno Hill, ainsi que le fait que Reno et Benteen savaient pertinemment ce qui se passait a trois kilometres de leur position, que Reno a panique et a deserte ses propres troupes, et qu ils ont ete temoins du combat sans rien faire.
Les dernieres recherches archeologiques confirment ces accusations. Le journal des Friends of the Little Big Horn, historiens et specialistes de la periode, a ecrit

Cook also pointed to red pin flags in the ground. He said I’d be able to spot them throughout the area; they represent recent research for locations of fallen warriors. He warned me to be prepared for high numbers. I’ve always believed that number to be near 100. He said there were approximately 200 pin flags. If this turns out to be true (still more research is required by Chief Historian John Doerner), then it is evidence that the 7th Cavalry fought hard (just as the Indian accounts have always stated). Most importantly, it contradicts recent theories that this battle was one of massive soldier disintegration and command structure breakdown. There may be as many dead warriors upon this field as there were soldiers, a result that is relatively impossible if soldiers are running and throwing their weapons away at the same time.
(http://www.friendslittlebighorn.com/Members.htm )
Modifié en dernier par lbh le 13 août 2006 13:15, modifié 1 fois.
Le site et le livre sur la bataille de Little Big Horn : http://www.custerwest.org


Retourner vers « Livres »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité