Anecdotes sur un film : Sitting Bull (1954)

Le western au travers de ses thématiques, de classements de films, ...
Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6407

Anecdotes sur un film : Sitting Bull (1954)

Messagepar chip » 22 mars 2006 21:11

Acteurs : Dale Robertson, Mary Murphy, J. Carrol Naish, Iron Eyes Cody.
Réalisation : Sidney Salkow
Production : W.R Frank et Tele-voz de Mexico production.

L'histoire est sensé se dérouler dans les black hills du nord Dakota. A cause d'importantes intempéries qui sévissaient dans la Dakota, le film fut entièrement tournée dans la région de Salazar au Mexique.
400 cavaliers de l'armée mexicaine habillés en uniformes US participèrent aux scènes de batailles.
Tous les indiens étaient de vrais indiens mexicains des tribus : Aztec, Oteme, Zapotec et Tarahumara.
800 tentes de l'armée, 36 chariots bâchés, 15 chariots de matériel, 350 tomahawks, 200 arcs, 2000 flèches et bien d'autres choses furent nécessaire pour cette production que l'on peut classer film A.
La première mondiale eu lieu à Rapid City (sud dakota) au cinéma Elks en présence de Dale Robertson, du gouverneur Sigurd Anderson et P.E Feucht président du Chicago et northwestern railroad.
La projection fut précédée d'une parade dans les rues de la ville devant 60 000 personnes.
J. Carrol Naish (1900 - 1973) qui incarne Sitting Bull était un new-yorkais de descendance irlandaise. Il a interprété grace à son physique plus latin qu'anglo-saxon toutes sortes d'étrangers : Chinois, japonais, sud américain, polynésien, indien, arabe, esquimau mais jamais un irlandais.
J. Carrol Naish a de nouveau prêté ses traits au chef sioux dans "Annie reine du cirque" (annie get your gun - 1950 -) de George Sidney.
Iron Eyes Cody (1915 -1999 ) qui incarne Crazy Horse est un véritable indien cherokee. (voir la filmo que j'ai faite sur le site)
Dale Robertson épousera deux ans plus tard (1956) sa partenaire Mary Murphy.

Avatar du membre
james
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3503

Messagepar james » 22 mars 2006 21:17

J carrol naish fut aussi a deux reprise et encore indien dans deux western:

au dela du missouri (1951)

yaqui drums (1956)

ce qui un paradoxe que quand ont sait qu'il fut le genéral sheridan dans le western du maitre john ford(rio grande) et que la célèbre retorique de ce dernier etait de dire"un bon indien,est un indien mort".....


Image

On accorde aussi a l'acteur des dires disant qu'il etait aussi d'origine cherokee.... :wink:
je propose et recherche tous westerns américains.
ymdb.com/user_top20_view.asp?usersid=20346
(copyrigth by james)

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6350
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: Anecdotes sur un film : Sitting Bull (1954)

Messagepar lafayette » 09 mars 2017 2:18

Interessant Chip ce sujet d'anecdotes.
Pour Iron Eyes Cody cependant Patrick Brion en bonus du film Le Massacre des Sioux nous dit qu'il est un acteur italien. Il joue dans ce film vu tous les stockshots du film Sitting Bull qu'il contient.
Ford créa John Wayne Et Wayne créa son Bourbon.

Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6407

Re: Anecdotes sur un film : Sitting Bull (1954)

Messagepar chip » 09 mars 2017 7:26

Exact ! on a apprit depuis la vérité sur Iron Eyes Cody....

Avatar du membre
major dundee
Séminole
Séminole
Messages : 1219
Localisation : depts 13 et 05

Re: Anecdotes sur un film : Sitting Bull (1954)

Messagepar major dundee » 09 mars 2017 9:30

Vu les moyens mis en oeuvre, le résultat final est encore plus inexplicable...voire inexcusable...

Avatar du membre
pass
Desperado
Messages : 2356

Re: Anecdotes sur un film : Sitting Bull (1954)

Messagepar pass » 09 mars 2017 10:07

lafayette a écrit :Pour Iron Eyes Cody cependant Patrick Brion en bonus du film Le Massacre des Sioux nous dit qu'il est un acteur italien.


Il était d'origine Sicilienne .

Avatar du membre
pass
Desperado
Messages : 2356

Re: Anecdotes sur un film : Sitting Bull (1954)

Messagepar pass » 09 mars 2017 10:15

chip a écrit :Exact ! on a apprit depuis la vérité sur Iron Eyes Cody....


Il se prenait tellement pour un Amérindien ( normal avec l'énorme BIO cinématographique qu'il avait à son compteur ) , qu'il prétendait que ses origines étaient Cherokee et Cree . De plus , c'était un écolo de la première heure !! .

Avatar du membre
pass
Desperado
Messages : 2356

Re: Anecdotes sur un film : Sitting Bull (1954)

Messagepar pass » 09 mars 2017 10:38

major dundee a écrit :Vu les moyens mis en oeuvre, le résultat final est encore plus inexplicable...voire inexcusable...



Ouaip ! , mais si on va par là il y en a d'autres comme par exemple : La Charge des tuniques bleues , La Mission du capitaine Benson , La Plume blanche , Comanche ! , Les Compagnons de la gloire , La Revanche ..... ( 1976 ) et Le Triomphe d'un homme nommé cheval ( 1982 ) et d'autres . Le véritable point commun de ces films est le BUDGET , ce dernier point était maintenu par les réalisateurs en revitalisant bien entendu leurs scénarios par rapport aux moyens des studios .

Avatar du membre
major dundee
Séminole
Séminole
Messages : 1219
Localisation : depts 13 et 05

Re: Anecdotes sur un film : Sitting Bull (1954)

Messagepar major dundee » 09 mars 2017 12:47

Tu peux sortir du lot "La charge des tuniques bleues" qui est une vraie réussite...Les compagnons de la gloire se défend aussi...dans ce cas particulier on se rapproche assez de la vraie histoire pour que les changements de noms soient vraiment superflu ; au moins Ford, pour son "Fort Apache", déplaçait l'action dans le sud-ouest laissant ainsi une marge d'interprétation des évènements.

Avatar du membre
pass
Desperado
Messages : 2356

Re: Anecdotes sur un film : Sitting Bull (1954)

Messagepar pass » 09 mars 2017 13:55

major dundee a écrit :Tu peux sortir du lot "La charge des tuniques bleues" qui est une vraie réussite...Les compagnons de la gloire se défend aussi...dans ce cas particulier on se rapproche assez de la vraie histoire pour que les changements de noms soient vraiment superflu


Pas pour moi en tout cas, pour The Last Frontier qui comme pour les autres a été tourné au Mexique et ce n'est pas parce que c'est Mann qui est aux manettes que cela change quelque chose . Il en va de même pour Glory Guys de Laven malgré un scénario de Peckinpah .

major dundee a écrit : au moins Ford, pour son "Fort Apache", déplaçait l'action dans le sud-ouest laissant ainsi une marge d'interprétation des évènements.


Oui mais son paysage favori : Monument Valley le trahissait pour des films comme : The Searchers , She Wore a Yellow Ribbon , Cheyenne Autumn .
Cependant malgré un paysage des plus crédible , Ford n'aimait pas Two Rode Together, normal il n'avait plus ses repères si je puis dire .


Pour de ce qui est des titres que j'ai cité plus haut seul Comanche ! se démarque des autres apportant une touche de réalisme au conflit Mexicano-Comanche qui je le rappelle est un des seul des années 50 à montrer cet épisode de L'Ouest .


Retourner vers « Le Western : thématiques, classements et autres sujets de l'Ouest »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité