Les remakes de westerns

Le western au travers de ses thématiques, de classements de films, ...
Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4679
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Les remakes de westerns

Messagepar Yosemite » 30 nov. 2014 22:36

C'est amusant, elles avaient toutes un peu la même bouille enfantine les actrices des années trente. Pommettes arrondies et tout petite bouche qui exprime un sourire, un anti-sourire tout triste ou une moue et voila !
Yo.

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2843
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Les remakes de westerns

Messagepar pak » 30 nov. 2014 23:12

U.S. Marshal Cahill a écrit :vient de sortir (on doit bien y parler de westerns aussi...)
Broché: 335 pages
Editeur : Larousse (9 mai 2012)
Collection : Comprendre & reconnaître
Image



Oui... et non...

On parle d'un film non western "remaké" en western, puis l'inverse, des exemples très connus :

- page 136 : le western oscarisé Le Train sifflera trois fois, devenu un film de SF, Outland,

- page 144 : le film de sabre Les Sept samouraïs, devenu le western ultra classique Les Sept mercenaires.

Et c'est tout...

Ah si, page 268, est évoqué Sommersby, qui n'est pas un western, mais qui remake le renaissance (mais néanmoins rural) Le Retour de Martin Guerre dans le contexte de l'immédiat après-guerre de Sécession...
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2843
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Les remakes de westerns

Messagepar pak » 30 nov. 2014 23:42

Hombre a écrit :Dans mes recherches sur les remakes de westerns je suis tombé sur le livre
de Martin Barnier : Des films francais made in hollywood : les versions multiples 1929-1935

"Cet ouvrage permet de (re)découvrir les films tournés en français aux Etats-Unis
au début des années 1930, ignorés de la plupart des histoires du cinéma. Ces
versions multiples firent se succéder des acteurs venus de France (et d'autres pays)
sur les plateaux des Majors pour jouer en français des films qui venaient
d'être tournés en anglais. (...) films tournés par Lubitsch, Feyder, Fejos,
Marcel Achard ou Raoul Walsh (...)"

Image


Oui, l'arrivée du parlant a mis les producteurs et distributeurs de l'époque face à un dilemme, les vedettes n'étant pas multilingues, alors que le cinéma muet permettait évidemment de faire fi de la langue parlée et de s'exporter facilement. Une solution toute bête fut alors adoptée, des tournages en plusieurs langues. Seules les vedettes changeaient, l'équipe technique restant la même, les décors, figurants et lieux de tournages itou. Un réalisateur et un dialoguiste/adaptateur, et aussi parfois un monteur, locaux, étaient engagés pour le marché visé, mais les scènes étaient tournées à l'identique. Ainsi un film pouvait avoir de 2 à 5 versions parlées différentes. C'était souvent un triangle France/Allemagne/USA, mais pas que, car ça pouvait être Angleterre/Allemagne/USA, Angleterre/Allemagne/France, ou un duo France/Allemagne, France/USA, France/Angleterre, USA/Allemagne, quand ne venaient pas se greffer des versions espagnoles, autrichiennes...

Le livre cité ici ne s'intéresse qu'aux tournages americano-français, mais le sujet est bien plus vaste, notamment les tournages franco-allemands qui furent légion. Et ça va durer effectivement jusqu'en 1935, année à partir de laquelle on maitrise mieux la post-synchronisation, voire les sous-titres...
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2843
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Les remakes de westerns

Messagepar pak » 30 nov. 2014 23:44

U.S. Marshal Cahill a écrit :
lafayette a écrit :Un sacré boulot de Hombre. Rubrique à suivre sérieusement.
Il cite Trampas, peut-être mon préféré dans le Virginien, dont la série m'a enchanté dans ma jeunesse et dont je dois me procurer la saison 1 sortie il y a peu.
Le sujet de Hombre me donne envie de voir les précédents.


oui c'est un sacré boulot de notre mai Hombre, impressionnant :applaudis_6:


Et ce boulot mériterait un récap en début de topic avec liens qui vont bien...
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6662
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: Les remakes de westerns

Messagepar lafayette » 01 déc. 2014 2:49

Voici de belles remarques de westerns! ;)

[ Posté depuis mon mobile ] Image
Pour moi la vie va commencer...

Avatar du membre
Hombre
Westerner
Westerner
Messages : 2634

Re: Les remakes de westerns

Messagepar Hombre » 04 déc. 2014 14:20

Hombre a écrit :
The girl of the golden west (1915) plus 3 remakes avec le même titre, en 1923, en 1930 et en 1938


The Girl of the Golden West (1915) / The Girl of the Golden West (1923) / The Girl of the Golden West (1930) / La belle cabaretière (1938)

The Girl of the Golden West, est une pièce de David Belasco, dont l'histoire se passe en Californie, durant la Ruée vers l'or. La première a eu lieu au Théâtre Belasco le 14 novembre 1905, à New York.

David Belasco :
Image


Une affiche annonçant la pièce :
Image


Cinq ans plus tard, en 1910, a été crée La Fanciulla del West, opéra du célèbre compositeur italien Giacomo Puccini (1858-1924) l'auteur du livret est Carlo Zangarini (1874-1943). L'œuvre, est considérée comme le premier western spaghetti (Anthony Tommasini). Dirigé par Toscanini, avec les chanteurs lyriques Enrico Caruso et Emmy Destinn. Il sera ainsi le premier opéra présenté au MET.

De g. à d., Gatti Casazza manager du MET, David Belasco, Toscanini et Puccini, durant la première de La Fianciulla del West :
Image

Une carte postale montrant une scène de La Fanciulla del West, avec Enrico Caruso, Emmy Destinn et Pasquale Amato :
Image


:sm60: Cecil B. DeMille est le premier a en faire une adaptation de la pièce de Belasco et dirige le premier film de la série, intitulé The Girl of the Golden West, en 1915.

Allez Cecil, fais nous une pose pour la postérité :
Image


Avec Mabel Van Buren (The Girl) :
Image


Theodore Roberts (Jack Rance) :
Image


House Peters (Ramerrez) et Anita King (Wowkle) :
Image__Image



Image


Image


Image



Image



__________________________________________________________________________



:sm60: En 1923, Edwin Carewe réalise le premier remake de The Girl of the Golden West. l'adaptation de la pièce nous la devons à Adelaide Heilbron.

Edwin Carewe, au centre :
Image


Silvia Breamer est The Girl :
Image


J. Warren Kerrigan (Ramerrez), Rosemary Theby (Nina) et Russel Simpson (Jack Rance) :
Image__Image__Image



Image


Image



__________________________________________________________________________



:sm60: En 1930, John Francis Drillon met en scène le deuxième remake de The Girl of the Golden West et son scénariste est Waldemar Young.

John Francis Drillon :
Image


Waldemar Young.
Image


La belle Ann Harding est Minnie :
Image


James Rennie (Dick Johnson) à g. et Harry Bannister (Jack Rance) :
Image__Image


James Rennie, J. Francis Drillon et Ann Harding durant le tournage :
Image


Ann Harding et James Rennie :
Image


Ann Harding et James Rennie :
Image


Image



_________________________________________________________________________



:sm60: La belle cabaretière est un remake "musical" porté à l'écran, en 1938, par Robert Z. Leonard (1889-1968), Les scénaristes ont été Isabel Dawn (1897-1966) et Boyce de Gaw (1900-1953).

Robert Z. Leonard ici avec Jeanette MacDonald :
Image


La scénariste Isabel Dawn :
Image


Dans cette version on trouve la cantatrice Jeanette MacDonald dans le rôle de Mary Robbins :
Image


Nelson Eddy (Ramirez), Olin Howland (Trinidad Joe) et Walter Pidgeon (Jack Rance) :
Image__ Image__Image


Quelques scènes du film :
Image

Image

Image


L'affiche originale :
Image

et l'affiche française :
Image
Modifié en dernier par Hombre le 06 déc. 2014 18:52, modifié 2 fois.

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4679
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Les remakes de westerns

Messagepar Yosemite » 04 déc. 2014 21:42

Toutes un peu la même bouille ces dames vous-dis-je...

Un deuxième a priori est en train de tomber au travers de cette rubrique. "A priori" me concernant veux-je dire.
- Le premier était dans l'usage des forts. Longway m'a permis d'apprendre qu'avant d'être utilisés ou construits pour des raisons militaires ils servaient à bien d'autres choses et notamment au négoce ;
- Le deuxième sera résolument que, dans la fiction, il y a eu une époque pré-westernienne ! Au travers du théâtre, de l'opéra, les histoires qui étaient nées sur du papier avaient parfois cheminé sur d'autres scènes que les plateaux de cinéma. Ce qui parait dans le fond tout à fait normal après tout. Mais pour moi, le western représentait un trait d'union quasi exclusif entre un livre et un film.
Yo.

Avatar du membre
Hombre
Westerner
Westerner
Messages : 2634

Re: Les remakes de westerns

Messagepar Hombre » 06 déc. 2014 11:32

Longway a écrit :" THREE GODFATHERS " ( 1936 )
" LE FILS DU DESERT " ( 1948 ) :D



The three godfathers (1916) / Les hommes marqués (1919) / Hell's heroes (1930) / Three Godfathers (1936) / Le fils du désert (1948)

The Three Godfathers est d'abord une histoire courte écrite par Peter B. Kyne, publié dans The Saturday Evening Post, du 23 novembre 1912. Une version plus longue est publiée sous forme de livre, en 1913.

Peter B. Kyne :
Image


The Saturday Evening Post du 23 novembre 1912 :
Image




Couverture de l'édition de 1913, illustrée par Maynard Dixon : Image


Le frontispice :
Image


:sm60: En 1916, Le metteur en scène Edward J. LeSaint signe la première adaptation pour le cinéma de The Three Godfathers, avec un scénario signé Harvey Gates.

Edward J. LeSaint :
Image


Harvey Gates en famille :
Image


Avec les acteurs Harry Carey, George Berrell, Charles Lemoyne :
Image__Image


Stella (Razeto) LeSaint, épouse d'Edward :
Image


Quelques scènes du film :
Image

Image

Image

Image



________________________________________________________________________




:sm60: Les Hommes marqués est le titre français du remake muet réalisé par Jack Ford, en 1919, film considéré perdu. Le titre de tournage est The trail of shadows. Le scénariste est H. Tipton Steck (1888-1953).

John Ford :
Image


Nous retrouvons dans cette version l'acteur Harry Carey auc cotés de Joe Harris, Charles Lemoyne :
Image__Image__Image


Winifred Westover :
Image


Une scène du film :
Image


Sundown Slim, Harry Carey et Charles Lemoyne :
Image


L'affiche du film :
Image



________________________________________________________________________




:sm60: William Wyler, en 1929 à 27 ans met en scène le deuxième remake: Hell' Heroes, c'est son premier film sonore mais il a déjà 32 films à son actif. Deux scénaristes sont de la partie, Tom Reed (1901-1961) et C. Gardner Sullivan.

William Wyler au violon :
Image


C. Gardner Sullivan
Image



Charles Bickford et Raymond Hatton :
Image__Image


Fred Kohler et Joe De La Cruz :
Image__Image


Fritzi Ridgeway :
Image


Raymond Hatton, Fred Kohler et Charles Bickford :
Image


Fred Kohler et Raymond Hatton :
Image


Joe De La Cruz, Charles Bickford et Raymon Hatton :
Image



Image



_______________________________________________________________________




:sm60: En 1936, Richard Boleslawski réalise un troisième remake produit par Joseph Mankiewicz et intitulé Three Godfathers, . Deux scénaristes ont collaboré à ce film : Edward E. Paramore Jr. (1895-1956) et Manuel Seff (1895-1969).

Richard Bolelawski avec le chef opérateur Joseph Ruttenberg et les jumeaux Jean et Judith Kircher :
Image


Chester Morris, Lewis Stone :
Image__Image


Walter Brennan et Irene Harvey :
Image__Image


Walter Brennan, Lewis Stone et Chester Morris :
Image

Chester Morris, Walter Brennan et Lewis Stone :
Image


Image


Image



_______________________________________________________________________




:sm60: Le fils du désert est le titre français du quatrième remake de The Three Godfathers, ainsi que la deuxième version de John Ford, tiré du même roman de Peter B. Kyne, en 1948. Ce film est dédié : "A la mémoire de Harry Carey, brillante étoile au firmament des premiers westerns". Les scénaristes Laurence Stallings (1894-1968) et Frank S. Nugent (1908-1965) ont collaboré à cette célèbre production.

John Ford :
Image


Laurence Stallings ici avec Raoul Walsh et qui a perdu une jambe dans la bataille du bois Belleau durant la Première Guerre ;
Image


Frank S. Nugent :
Image


Et voici le célèbre trio d'acteurs :

John Wayne (Robert Marmaduke)
Image

Harry Carey Jr. (William Kearney) et Pedro Armendariz (Pedro) :
Image__Image


Image

Image

Image

Image
Modifié en dernier par Hombre le 09 déc. 2014 7:23, modifié 3 fois.

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6662
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: Les remakes de westerns

Messagepar lafayette » 06 déc. 2014 20:44

Hombres sin amor!

J'ai un gros faible pour l'affiche du film de 1916. Dommage s'il est perdu.
Tu donnes envie de tous les voir!

[ Posté depuis mon mobile ] Image
Pour moi la vie va commencer...

Avatar du membre
Hombre
Westerner
Westerner
Messages : 2634

Re: Les remakes de westerns

Messagepar Hombre » 08 déc. 2014 14:06

Hombre a écrit :Whispering Smith (1916) / Whispering Smith (1926) / Smith le taciturne (1948)


Whispering Smith (1916) / Whispering Smith (1926) / Smith le taciturne (1948)


C'est en 1906, à New York, que Frank H. Spearman (1859-1937) banquier de son état, publie son roman intitulé Whispering Smith. Son personnage a été inspiré de la vie réelle de détectives de l'Union Pacific Railroad.

Frank H. Spearman :
Image


L'édition de 1906, illustrée par N C Wyeth
Image


Le frontispice
Image.Image


:sm60: J. P. McGowan (1880-1952) dirige la première adaptation de Whispering Smith, en 1916 et il compte avec le concours de l'auteur du roman pour le scénario Frank H. Spearman.

Assis : le scénariste F.H.Spearman, l'actrice Helen Holmes. Débout : le réalisateur et acteur J.P.McGowan et L.Maloney
Image


J. P. McGowan (Whispering Smith), Helen Holmes (Marion Sinclair) et Paul Hurst (Murray Sinclair) :
Image__Image__Image


Une scène du film :
Image



_______________________________________________________________________



:sm60: George Melford (1877-1961) dirige le premier remake de Whispering Smith, en 1926 et ses scénaristes sont Elliott J. Clawson (1883-1942) et Will M. Ritchey (1879-1937).

George Melford ici dirige Violet Hennings, en 1914 :
Image


H. B. Warner (Whispering Smith), Lilian Rich (Dicksie Dunning), Lilyan Tashman (Marion Sinclair):
Image__Image__Image


Will Walling (Murray Sinclair) et Jim Mason (DuSang) :
Image__Image


Le chemin de fer dans Platte Canyon, 1923 :
Image



_______________________________________________________________________




:sm60: En 1948, Leslie Fenton met en scène un deuxième remake et en France s'appelle Smith le taciturne. Frank Butler (1890-1967) et Karl Kamb font l'adaptation du roman de Spearman.

Brenda Marshall, le directeur de la photo Ray Rennahan, Leslie Fenton avec le chapeau blanc et Alan Ladd, pendant le tournage du film :
Image


Frank Butler :
Image


Alan Ladd (Smith le taciturne), Robert Preston (Murray Sinclair) :
Image__Image


Brenda Marshall (Marion Sinclair) :
Image


Frank Faylen (DuSang) et Donald Crisp (Barney Rebstock) :
Image__Image



Image

Image

Image

Image

Image

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4679
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Les remakes de westerns

Messagepar Yosemite » 08 déc. 2014 20:49

Si la couverture du livre "The three godfathers" présente un aspect cérémonieux, qu'on retrouve d'une certaine façon dans le film et dans l'affiche de celui-ci, qui ne dissimule rien de ses allusions religieuses, c'est absolument différent pour ce qui concerne "Whispering Smith". La magnifique illustration sur entoilé rouge de l'ouvrage présenté par Hombre est bien éloignée de ce que propose l'affiche très tumultueuse.
Le cinéma ne va pas à la même vitesse que la littérature !
Yo.

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2843
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Les remakes de westerns

Messagepar pak » 08 déc. 2014 22:10

Hombre a écrit :
Hombre a écrit :Whispering Smith (1916) / Whispering Smith (1926) / Smith le taciturne (1948)



J'aime... Encore !

A travers ces exemples, on voit que la culture du remake, très dénigrée en France, est plus qu'une habitude outre-Atlantique. Je peste régulièrement à voir ces remakes de films des années 1980, et même 1990, sortir de nos jours, mais le remake était encore plus prompte dans les années 1930-40.
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6662
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: Les remakes de westerns

Messagepar lafayette » 09 déc. 2014 0:35

Bien sûr. Et je me régale à chaque King Kong.... Mais c'est plus dur il est vrai d'innover sur une reprise en western. Il y est difficile de passer après certaines stars comme John Wayne. La reprise est aussi un témoin de l'époque de tournage et ça donne envie de voir les divers traitements d'une histoire. Surtout entre muets et premiers parlants.
Tres intéressante rubrique mais en même temps c'est frustrant de ne pas avoir les films cités! ;)

[ Posté depuis mon mobile ] Image
Pour moi la vie va commencer...

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6662
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: Les remakes de westerns

Messagepar lafayette » 09 déc. 2014 9:21

pak a écrit :
U.S. Marshal Cahill a écrit :vient de sortir (on doit bien y parler de westerns aussi...)
Broché: 335 pages
Editeur : Larousse (9 mai 2012)
Collection : Comprendre & reconnaître
Image



Oui... et non...

On parle d'un film non western "remaké" en western, puis l'inverse, des exemples très connus :

- page 136 : le western oscarisé Le Train sifflera trois fois, devenu un film de SF, Outland,

- page 144 : le film de sabre Les Sept samouraïs, devenu le western ultra classique Les Sept mercenaires.

Et c'est tout...

Ah si, page 268, est évoqué Sommersby, qui n'est pas un western, mais qui remake le renaissance (mais néanmoins rural) Le Retour de Martin Guerre dans le contexte de l'immédiat après-guerre de Sécession...

Rien que des bonnes reprises!

[ Posté depuis mon mobile ] Image
Pour moi la vie va commencer...

Avatar du membre
Hombre
Westerner
Westerner
Messages : 2634

Re: Les remakes de westerns

Messagepar Hombre » 09 déc. 2014 17:43

Hombre a écrit :Durand of the Bad Lands (1917) / Le réprouvé (1925)


Durand of the Bad Lands (1917) / Le réprouvé (1925)

:sm60: Maibelle Heikes Justice, écrivaine, scénariste et journaliste a écrit en 1917 le scénario
qui a donné lieu au film Durand of the Bad Lands :
Image


Réalisé par l'acteur mais aussi réalisateur Richard Stanton et interprété par Dustin Farnum et Winifred Kingston.

Richard Stanton :
Image


Dustin Farnum et Winifred Kingston :
Image__Image

Durand of the Bad Lands de 1917 :
Image


________________________________________________________


:sm60: En 1925 Lynn Reynolds adaptera le roman de Maibelle Heikes Justice pour en faire un remake et qui s’appellera en

Lynn Reynolds :
Image


français Le reprouvé, avec dans les rôles principaux Buck Jones et Marian Nixon :
Image__Image


On remarquera aussi dans ce film l'actrice Carole Lombard qui aura son premier baiser dans le cinéma avec... Buck Jones! :
Image


L'affiche de Le reprouvé (Durand of the Bad Lands) de 1925 :
Image

Et un extrait du film :
Image[/b]



Retourner vers « Le Western : thématiques, classements et autres sujets de l'Ouest »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité