L'apprentissage du tir dans les westerns

Le western au travers de ses thématiques, de classements de films, ...
Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 24111
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: L'apprentissage du tir dans les westerns

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 31 août 2017 20:00

Jory (Jory) 1973

ImageImage
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
Sitting Bull
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7987
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: L'apprentissage du tir dans les westerns

Messagepar Sitting Bull » 11 oct. 2017 17:44

"La rivière sans retour" (River of no return - O.Preminger - 1954)

Image

(R.Mitchum / T.Rettig)
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)

Avatar du membre
Sitting Bull
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7987
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: L'apprentissage du tir dans les westerns

Messagepar Sitting Bull » 28 oct. 2018 17:17

Dans "4 du Texas" (4 for Texas - R.Aldrich - 1963)

Image

(D.Martin / U.Andress)
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)

Avatar du membre
Sitting Bull
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7987
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: L'apprentissage du tir dans les westerns

Messagepar Sitting Bull » 14 mai 2019 23:47

"Marshal's daughter" (W.Berke - 1953)

Image

(Laurie Anders/Hoot Gibson)
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)

Franc Suisse
Forgeron
Messages : 70

Re: L'apprentissage du tir dans les westerns

Messagepar Franc Suisse » 30 sept. 2019 19:05

Bonjour Messieurs,

Je me demandais si c’est possible de savoir si la réalité est différente de celle que l’on voit dans les films à propos du tir au révolver ou au fusil, question de bruit et peut-on tirer sans protection auriculaire ?

N’ayant que tiré avec des armes militaires et avec protection auriculaire, la question est pour ceux qui ont tiré avec les armes dites « historiques » de quelques manières que ce soit. Sachant, pour avoir assisté à un tournage de film, un film policier, les acteurs tiraient et les armes produisaient un petit boum pas plus fort qu’un petit pétard, mais légèrement plus fort qu’un pistolet à amorces.

Alors, un coup de révolver Colt 44/40 est-ce un coup pas bon pour les oreilles ? :gun:

Avatar du membre
duke henri
Convoyeur de bétail
Messages : 224

Re: L'apprentissage du tir dans les westerns

Messagepar duke henri » 05 oct. 2019 10:10

En tir réel, le bruit des détonations surtout en intérieur est assourdissant. Les détonations des armes de poing sont encore plus inconfortables.
En extérieur,ça peut passer pour les armes de faible puissance comme le tir du 44/40 dans une winchester.
La poudre noire fait un bruit sourd et fort mais moins nocif pour les oreilles que la poudre sans fumée qui claque sec. Le tir avec du 9 mm para fait trés mal aux oreilles et est insupportable en lieu clos comme un couloir ou une cave.
Pour ce qui nous concerne, comme la plupart des westerns sont censés se passer au 19 ème siècle,quasiment toutes les armes tiraient à poudre noire.
le réflexe de tout tireur à balle réelle au pistolet ou révolver sera de tendre le bras pour éloigner l'arme de ses oreilles pour mieux supporter le bruit de la détonation et aussi pour avoir un tir plus précis. Le tir à la hanche dans le western, c'est plutôt Hollywood.
Je me rappelle dans ma prime jeunesse ces grand-pères acteurs de la guerre 14/18 qui étaient sourd comme des pots.
C'est pour cela que dans un club de tir les protections auditives sont obligatoires.
le tir du 44/40 dans un révolver que ce soit poudre noire ou poudre sans fumée fera mal aux oreilles surtout en lieu clos.

Avatar du membre
Loco
Marshall
Marshall
Messages : 2932

Re: L'apprentissage du tir dans les westerns

Messagepar Loco » 05 oct. 2019 10:54

Et les coups de feu sont postsynchronisés dans les films, on utilise des amorces ou balles à blanc sur les tournages (on retrouve même des "effets sonores vedettes" de film en film. Chez Ford, par exemple, c'est la même détonation sifflante suivi d'un léger écho qu'on a au début de l'attaque des Apaches dans Stagecoach, dans le gunfight de My Darling Clementine et lorsque d'une balle vient frapper le sable juste devant John Agar dans Fort Apache, avant l'attaque de sa patrouille de fossoyeurs).

Sur le design sonore en général, je recommande le documentaire Making Waves projeté à Cannes cette année.

MARCHAND
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4024

Re: L'apprentissage du tir dans les westerns

Messagepar MARCHAND » 23 oct. 2019 15:44

Image
Image
Image

Kelly Morgan avec James Arness dans Gunsmoke: One Man's Justice (1994)
Errare humanum est...

Avatar du membre
Sitting Bull
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7987
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: HELP Me, please!

Messagepar Sitting Bull » 24 oct. 2019 15:36

patgard a écrit :Il me semble que dans "La mission du Commandant Lex", Gary Cooper explique le maniement d'une carabine (Winchester peut-être")


Ben non. Voir le titre VO du film, c'est un fusil Springfield. :wink:
viewtopic.php?f=10&t=666&start=90
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)

MARCHAND
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4024

Re: L'apprentissage du tir dans les westerns

Messagepar MARCHAND » 15 nov. 2019 5:58

Image
Image

Anna Harr dans Eminence Hill (2019)
Errare humanum est...

MARCHAND
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4024

Re: L'apprentissage du tir dans les westerns

Messagepar MARCHAND » 14 déc. 2019 8:57

Image
Image

Way Station , Death Valley Days
Errare humanum est...

Avatar du membre
lasso
Rancher
Rancher
Messages : 8113
Localisation : oregon

Re: L'apprentissage du tir dans les westerns

Messagepar lasso » 01 juil. 2020 8:22

dans THE SHERIFF OF FRACTURED JAW 1958 de Raoul Walsh

Image


Retourner vers « Le Western : thématiques, classements et autres sujets de l'Ouest »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités