Ce qui vous déplait dans les westerns...

Le western au travers de ses thématiques, de classements de films, ...
Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6957
Localisation : Landais expatrié 91

Re: Ce qui vous déplait dans les westerns...

Messagepar lafayette » 23 janv. 2014 13:22

Montrer la violence sous prétexte de la dénoncer, me semble quelque peu hypocrite et La Horde Sauvage est un de ses films ayant contribué à plus de violence dans le cinéma moderne. Mais je l'apprécie quand même sous l'angle de sa panoplie d'acteurs et de leur bon jeu.
Les intrigues molles peuvent parfois reposer de tout ce stress et il n'est pas vain se nettoyer les nerfs à regarder La petite maison dans la prairie et films ou téléfilms gentillets ou comiques comme le muet Go West!
Une fois revigoré on peut se laisser taper par Tarantino... :D
Gilles et John icongc1

Hannie Caulder
Dernier des Mohicans
Dernier des Mohicans
Messages : 416
Localisation : France

Re: Ce qui vous déplait dans les westerns...

Messagepar Hannie Caulder » 23 janv. 2014 15:17

La Horde Sauvage dénonce la violence en montrant ses effets. Dans le film, elle touche tout le monde : les hommes, les femmes (mère qui porte un cartouchière, femme qui tire dans le dos de Pike) mais aussi les enfants (ceux qui courent après Angel attachés, ceux qui miment une fusillade après le carnage du début, l'enfant qui abat Pike de son fusil...) qui sont condamnés à devenir aussi brutaux que les adultes. L’environnement dans lequel ils grandissent, gangréné par la violence et la corruption, les pousse dans cette voie.
Et surtout on voit que cette violence ne mène à rien, elle n'apporte pas la paix. Elle ne change rien à la situation d'avant son apparition. Le massacre final que provoquent Pike et sa bande ne résout rien.

Enfin, cela ne relève que de ma propre vision du film. Mais je suis sûr que Sam Pekinpah n'était pas vraiment du genre à faire uniquement de la provocation. Il prenait les westerns très au sérieux et dans le but de délivrer une certaine réalité ou un certain sens.
"Quand on tire on raconte pas sa vie"

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 22805
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Ce qui vous déplait dans les westerns...

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 15 févr. 2014 8:11

qui se ressemble s'assemble (beurk que des chapeaux melons :gun: )
lasbugas a écrit :Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

lerebelle
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 8116
Localisation : Nice et St Laurent du Var, Alpes Maritimes
Contact :

Re: Ce qui vous déplait dans les westerns...

Messagepar lerebelle » 15 févr. 2014 22:43

Idem pour moi cher Vincent. R :wink:

Avatar du membre
Blue Bill
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3160
Localisation : Far West
Contact :

Re: Ce qui vous déplait dans les westerns...

Messagepar Blue Bill » 16 févr. 2014 7:21

Ce qui me déplaît le plus dans un western (comme dans le cinéma en général) c'est ...
L'improbabilité , l' invraisemblance d'une action , d'une scène ...
pour moi plus l'histoire est réaliste ... mieux c'est .
Image

~ Shoot First ... or Die * That is the Question ! ~

~Now drinking in another Saloon~

Avatar du membre
Compte Supprimé 0A
Chasseur de primes
Chasseur de primes
Messages : 312

Re: Ce qui vous déplait dans les westerns...

Messagepar Compte Supprimé 0A » 28 nov. 2015 15:08

Je vais PAS FORCEMENT citer des émotions, ou clichés.

Mais par exemple je sais que je n'aime pas du tout les westerns de convoi, ça m'ennuie. Quelques fois aussi voir la vie d'un ranch. Je préfère le western urbain ou psychologique avec un travail de personnages et situations actives.

MARCHAND
Westerner
Westerner
Messages : 2198

Re: Ce qui vous déplait dans les westerns...

Messagepar MARCHAND » 09 août 2018 11:35

Les processions de cavaliers qui meublent certains westerns, aussi bien américains qu'italiens, à des époques différentes néanmoins.
Errare humanum est...

Avatar du membre
Vin
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5359
Localisation : Paris/Touraine

Re: Ce qui vous déplait dans les westerns...

Messagepar Vin » 09 août 2018 12:57

Il ne faut pas me tendre ce genre de perche :D
e que je n'aime pas dans les westerns? Et bien les westerns italiens, of course :beer1:
Image

Compte Supprimé 9E
Marshall
Marshall
Messages : 245

Re: Ce qui vous déplait dans les westerns...

Messagepar Compte Supprimé 9E » 09 août 2018 15:08

Message supprimé.
Modifié en dernier par Compte Supprimé 9E le 16 sept. 2018 16:44, modifié 3 fois.

Avatar du membre
Feuille de Saule
Marshall
Marshall
Messages : 256
Contact :

Re: Ce qui vous déplait dans les westerns...

Messagepar Feuille de Saule » 09 août 2018 15:32

:lol: Déjà les effets du métissage !

Moi... quand ça vire à la violence gratuite (ou ayant l'air de l'être) #amesensible Bastonnez en douceur, messieurs-dames ! Ou faite ça sur le bord de l'écran. Cassez pas les fauteuils des spectateurs ! #celle-qui-regarde-mais-ne-voudrait-pas-se-trouver-dedans (du moins pas dans les scènes de grosses bastons)

Les trucs de décor ou de costume qui sentent le bricolage, c'est pas top non plus, en effet !
Image

Avatar du membre
Arizona Kid
Séminole
Séminole
Messages : 1169
Localisation : Marseille, France

Re: Ce qui vous déplait dans les westerns...

Messagepar Arizona Kid » 09 août 2018 19:21

Si je devais pointer quelque chose qui m'agace, ce serait concernant les westerns " modernes " (ceux tournés depuis
les années 80) ; un détail a priori insignifiant, mais qui pour moi enlève un peu de sa magie au genre: les génériques n'utilisent plus le lettrage si caractéristique des westerns de l'Age d'Or, au profit de polices banales et passe-partout.
Je ne sais quel est le nom spécifique de cette typographie, mais je trouve que cela manque cruellement aux rares westerns qui se font de nos jours.

De même que les sujets de ces films n'ont plus grand-chose d'inhérent au " vrai " western: il s'agit souvent de drames se passant DANS LE CADRE d'un western, mais plus de westerns assumant fièrement leur univers et ses codes immuables.
Prenons l'exemple des Disparues (2003) de Ron Howard, que j'ai vu il y a quelques semaines: le film est très intéressant, avec de fort belles recherches visuelles, mais cette histoire pourrait se passer n'importe où, n'importe quand, sans être propre au western.
Cela pourrait par exemple se passer de nos jours: le personnage de Cate Blanchett pourrait faire partie d'un groupe
de médecins humanitaires dans un pays d'Afrique; ses gosses pourraient être kidnappés par des terroristes (Daesh,
Boko Haram...) en lieu et place des Indiens; et rien n'empêcherait l'héroïne d'avoir des rapports tendus avec son père.
Alors qu'une vraie histoire de western ne peut prendre place qu'au Far-West, dans le contexte de la conquête de l'Ouest, de la ruée vers l'or et des guerres indiennes.

Ce n'est bien sûr qu'une simple hypothèse, qui vaut ce qu'elle vaut, mais ce sont quelques réflexions qui me trottent dans la tête lorsque je réfléchis sur le genre...

icongc1
Modifié en dernier par Arizona Kid le 09 août 2018 20:37, modifié 1 fois.
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2533

Re: Ce qui vous déplait dans les westerns...

Messagepar musselshell » 09 août 2018 19:56

Hawksien ce que tu dis là:

" Un mauvais western est celui qui raconte une histoire qui pourrait se passer n' importe où".
C'est beaucoup trop 255 caractères. Je renonce à apposer une signature.
Ah...c'est la limite haute...
Je renonce quand même. Je sais pas quoi dire, de toutes façons.

Avatar du membre
Feuille de Saule
Marshall
Marshall
Messages : 256
Contact :

Re: Ce qui vous déplait dans les westerns...

Messagepar Feuille de Saule » 09 août 2018 23:13

Arizona Kid a écrit :Si je devais pointer quelque chose qui m'agace, ce serait concernant les westerns " modernes " (ceux tournés depuis
les années 80) ; un détail a priori insignifiant, mais qui pour moi enlève un peu de sa magie au genre: les génériques n'utilisent plus le lettrage si caractéristique des westerns de l'Age d'Or, au profit de polices banales et passe-partout.
Je ne sais quel est le nom spécifique de cette typographie, mais je trouve que cela manque cruellement aux rares westerns qui se font de nos jours.

Il y a plusieurs polices de caractères "western"
En vue de la couverture de mon roman, j'ai téléchargé "Nashville", mais je ne pense pas que tu parles d'elle. Nashville a un côté "lettres usées". La plupart des polices western ont un fignolage bien net, qui n'aurait pas collé avec ce que je veux obtenir.
https://www.dafont.com/fr/theme.php?cat=106

Arizona Kid a écrit :De même que les sujets de ces films n'ont plus grand-chose d'inhérent au " vrai " western: il s'agit souvent de drames se passant DANS LE CADRE d'un western, mais plus de westerns assumant fièrement leur univers et ses codes immuables.
Prenons l'exemple des Disparues (2003) de Ron Howard, que j'ai vu il y a quelques semaines: le film est très intéressant, avec de fort belles recherches visuelles, mais cette histoire pourrait se passer n'importe où, n'importe quand, sans être propre au western.
Cela pourrait par exemple se passer de nos jours: le personnage de Cate Blanchett pourrait faire partie d'un groupe
de médecins humanitaires dans un pays d'Afrique; ses gosses pourraient être kidnappés par des terroristes (Daesh,
Boko Haram...) en lieu et place des Indiens; et rien n'empêcherait l'héroïne d'avoir des rapports tendus avec son père.
Alors qu'une vraie histoire de western ne peut prendre place qu'au Far-West, dans le contexte de la conquête de l'Ouest, de la ruée vers l'or et des guerres indiennes.

Dans mes bras ! C'est exactement comme ça que je conçois une fiction historique, quelle que soit son époque.
Si on peut transposer sans modification majeure, c'est que le contexte n'est que décoratif...

J'ai essayé d'expliquer ça à une amie dont le roman (non western mais historique quand même) me semblait transposable à notre époque (ou une autre)... ça n'a pas passé. Beaucoup de chroniques ayant souligné l'ambiance historique et la documentation. Selon moi : beaucoup de documentation, mais sans interaction directe avec le fil principal. Du coup : "polar" plus que "historique". Mais les chroniques sur blog "polar" ont trouvé le contraire.
Du coup... peut-être qu'il faut voir ça comme une question de point de vue et d'exigence !

Ce qui , pour un amateur de western n'est qu'un vernis westernien, un simple décor, peut être pour quelqu'un d'autre tout à fait suffisant.
Inversement, quelqu'un qui se contenterait des clichés sur le western peut être très surpris par beaucoup de films du genre (je ne regarde la TV que quand je suis chez mes parents... et il est déjà arrivé que mon père dise "mais c'est pas un western, ça", parce que le film est trop calme.

L'aspect historique et ses contraintes ne s'envisage pas que du point de vue matériel. Il faut aussi penser aux personnages et à leur psychologie.
Et pourtant, il est très dur de prendre tout en compte (et cela pourrait avoir pour effet que le spectateur ou lecteur n'arrive pas à accrocher). Du coup, ça devient une question de dosage, et fatalement, la frontière entre ce qui est primordial pour l'histoire et ce qui ne l'est pas devient moins tranchée...
Image

MARCHAND
Westerner
Westerner
Messages : 2198

Re: Ce qui vous déplait dans les westerns...

Messagepar MARCHAND » 10 août 2018 8:56

Les westerns de rodéo, indépendamment de la qualité des interprètes...
Errare humanum est...

Avatar du membre
Arizona Kid
Séminole
Séminole
Messages : 1169
Localisation : Marseille, France

Re: Ce qui vous déplait dans les westerns...

Messagepar Arizona Kid » 10 août 2018 10:05

Je partage ta remarque, Feuille de Saule: quitte à ancrer un scénario dans un contexte historique et un lieu précis, autant que ceux-ci nourrissent l'histoire en péripéties et éléments culturels.

Moi-même romancier en amateur (pour l'instant du moins, je croise les doigts :mrgreen: ), quand j'envoie mon personnage
de détective amateur dans un pays donné, c'est autant pour le dépaysement que pour les possibilités scénaristiques offertes par l'endroit en question: ainsi, mon épisode en Chine n'aurait pas pu se passer ailleurs, car l'un des personnages a vu son enfance marquée par les exactions des Gardes Rouges de Mao Zedong dans les années 60-70 ;
j'y parle aussi de l'essor économique du pays, de " l'américanisation " progressive de l'architecture urbaine par rapport aux constructions originelles, etc...

Je pense que quand l'on écrit ou l'on filme une histoire, le lieu doit être lui-même un personnage et non une tapisserie de carte postale.
Or, je trouve que c'est de plus en plus ce qui se produit dans les westerns qui se tournent aujourd'hui... :?
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:



Retourner vers « Le Western : thématiques, classements et autres sujets de l'Ouest »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités