Lanky, l’homme à la carabine – Per il gusto di Uccidere - 1966 - Tonino Valerii

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar de l’utilisateur
Sartana
Shérif
Messages : 3088
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Lanky, l’homme à la carabine – Per il gusto di Uccidere - 1966 - Tonino Valerii

Messagepar Sartana » 25 mars 2008 23:16

Lanky, l’homme à la carabine – Per il gusto di uccidere, de Tonino Valerii avec Craig Hill, George Martin, 1966.

On paie mal un maître en ne restant toujours que l’élève...


:arrow: Vous la connaissez à force de vouloir le voir : Lanky Fellows (Craig Hill, le George Clooney du pauvre) est chasseur de primes, il essaye par tout moyen de lutter contre une bande qui sévit dans la région d’Omaha. On apprend qu’en fait s’ils s’acharnent, lui et sa lunette, contre les hors-la-loi c’est pour une sombre histoire de vengeance… :gun:

Ben oui quoi, de la vengeance. Pourtant on attendait mieux de Victor Auz qui signa un an plus tard l’adaptation de Phèdre en western. Mais bon… Tonino est malin. Et c’est bien ça le problème, on y reviendra.

Ce qui ne déçoit pas : le casting : Piero Lulli, Franco Ressel, Fernando Sancho, George Martin, George Wang, Franco Pesce, Lorenzo Robledo, José Manuel Martin, Rada Rassimov, paraît-il Frank Braña (que j’ai loupé :oops: ).
La technique : Carlo Simi aux décors (avec moultes détails not. La winchester sous le comptoir de la banque habillement accrochée), l’excellent Stelvio Massi à la photographie qui une fois de plus fait merveille. Enfin Valerii qui fait les plans qu’il faut pour soutenir son histoire.

Ce qui déçoit : Ben, à y réfléchir, et avec du recul, c’est de la compilation de clichés, ce film. On a le petit vieux qui se la joue sous-Peripero (la ressemblance est troublante, d’ailleurs), le personnage principal est copié-collé sur celui de Ringo 1ère mouture, des plans quasi-identiques à Et pour quelques dollars de plus sont utilisés, la même ville, le même type de situations (attaques de banques, provocation au saloon) et une musique décevante (Nico Fidenco), bien que le thème de la fin du duel soit lyriquement fort.

Le seul point sur lequel on aurait voulu que Valerii copie son ex-patron était le duel type « opéra » et ce dernier est d’une navrante platitude, alors que le réalisateur a pourtant été formé à bonne école.


Bref, agréable sans plus, ce Lanky. Côté technique rien à redire. Côté originalité on repassera…


:arrow: Où le voir ? DVD italien pour ma part, son pas terrible (souffle) mais image niquelle :D

Deux affiches VO (si quelqu'un a la VF... Postez !) et le plan le plus connu du film :

ImageImageImage
Image
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar de l’utilisateur
edocle
Navajo
Navajo
Messages : 642
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Re: Lanky, l’homme à la carabine – Per il gusto di uccidere de Tonino Valerii, 1966

Messagepar edocle » 26 mars 2008 0:27

Image

Le DVD italien ... à voir !
Mais dommage ,si on ne parle pas italien, y'a pas de sous-titre .... :mrgreen:
Concernant l'affiche cinéma française, on en trouve une copie N/B dans le Giré .... :P
Amicalement E.
:beer1: :beer1:
Quand les colts fument ... on l' appelle Cimetière !

" Quelque soit la couleur de la peau, le sang est rouge pour tous !"
(Au-delà de la haine de Alessandro SANTINI - 1972)

Avatar de l’utilisateur
Sartana
Shérif
Messages : 3088
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Re: Lanky, l’homme à la carabine – Per il gusto di uccidere de Tonino Valerii, 1966

Messagepar Sartana » 26 mars 2008 9:58

edocle a écrit :Image

Le DVD italien ... à voir !
Mais dommage ,si on ne parle pas italien, y'a pas de sous-titre .... :mrgreen:
Concernant l'affiche cinéma française, on en trouve une copie N/B dans le Giré .... :P
Amicalement E.
:beer1: :beer1:

Merci pour le tuyau, je n'avais pas le Giré sous la main.
Pour ma jaquette je vais attendre la réédition, qui sait... Elle sera ptet en couleur :mrgreen:
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar de l’utilisateur
Breccio
Westerner
Westerner
Messages : 2977
Localisation : Gone

Re: Lanky, l’homme à la carabine – Per il gusto di uccidere de Tonino Valerii, 1966

Messagepar Breccio » 26 mars 2008 17:52

Bien vu, amici mei !
Il y a peut-être trop de complications scénaristiques dans ce film, et Craig Hill (dont c'est le premier western italien) n'a pas encore trouvé ses marques. Il sera inoubliable dans Clayton l'implacable.
Quant au duel final... vu sa nature (pas de spoiler !), il me semble qu'il ne pouvait guère être filmé autrement, non ?
Il existe un DVD américain Zone 0 chez Wild East (titre : Taste of Killing).
B
"Tra i due litiganti, il terzo gode." --Proverbe italien

Jean-Louis
Westerner
Westerner
Messages : 2822

Re: Lanky, l’homme à la carabine – Per il gusto di uccidere de Tonino Valerii, 1966

Messagepar Jean-Louis » 26 mars 2008 19:09

:wink: Tiens je viens de bidouiller ça :

Image

Avatar de l’utilisateur
Sartana
Shérif
Messages : 3088
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Re: Lanky, l’homme à la carabine – Per il gusto di uccidere de Tonino Valerii, 1966

Messagepar Sartana » 26 mars 2008 19:21

Jean-Louis a écrit ::wink: Tiens je viens de bidouiller ça

Hello Jean-Louis ! Merci pour la bidouille, je suis preneur à 100% :DJe viens de revoir cette scène de duel, je la trouve malgré la surprise mal foutue non pas au niveau filmique, mais au niveau de la musique, en fait. Point d'envolée de violons, point de morceau trompettique mais simplement une musique de tension, qui n'est pas assez accentuée pour être vraiment prenante. Un peu bâclé, quoi.
Comme je l'ai déjà dit, le morceau tel que je l'attendais pendant le duel, survient lorsque la femme se penche sur son cher et tendre raide mort. C'est cela qui m'a déçu.

Image
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar de l’utilisateur
sabata94
Chef Sioux
Chef Sioux
Messages : 171
Localisation : desert de tabernias
Contact :

Re: Lanky, l’homme à la carabine – Per il gusto di uccidere de Tonino Valerii, 1966

Messagepar sabata94 » 05 avr. 2008 20:01

ça donne soif :mrgreen:
VIVE LE WESTERN SPAGHETTI !!!!!!!!!!!!
-on dit qu'tu tire plus vite que tu respire !
-oui! je tire la bouche ouverte

on l'apelle trinita
Image

Liko
Séminole
Séminole
Messages : 1778

Re: Lanky, l’homme à la carabine – Per il gusto di uccidere de Tonino Valerii, 1966

Messagepar Liko » 06 avr. 2008 21:07

Oui ca fait vraiment envie celui-là :D Au passage content de te revoir Sabata94

rex lee
Mohawk
Mohawk
Messages : 887

Re: Lanky, l’homme à la carabine – Per il gusto di uccidere de Tonino Valerii, 1966

Messagepar rex lee » 07 mars 2009 18:15

Moi non plus , Sartana , je n'ai pas vu Frank Brana ...Soit sa scène ( il n'en a parfois qu'une !!!) a été coupée au montage , soit il s'agit d'une erreur d' IMBd , répercutée un peu partout , du western database à Shobary . Pourtant , Brana ne passe pas inaperçu ...
Sinon , je serai moins sévère avec ce film qui a la mérite d'avoir un solide scénario , un bon casting ,une mise en scène inventive , une belle musique de Fidenco , et des lieux de tournage épatants : ah !!!cette banque d' El Paso !!!...euh , pardon , ici , c'est Omaha !


L..
Séminole
Séminole
Messages : 1606
Contact :

Sur un air de très vieille Angleterre ?

Messagepar L.. » 15 déc. 2009 18:17

Image

Image

"Des retraités anglais " ?

Per il gusto di uccidere, Craig Hill et X, X, X, Saloon d'El Paso (Omaha City) , Tabernas, N.340, vers février 1966.



Image

Et Pour quelques dollars de plus, X, Saloon d'El Paso, Tabernas, N.340, vers juin 1965.


"En Almeria, on cherchait des gens qui parlent anglais" (Tonino Valerii, commentaire audio de "Mon nom est Personne" , DVD StudioCanal, 2005, à propos des repérages de Et pour quelques dollars de plus)
Modifié en dernier par L.. le 15 déc. 2009 18:28, modifié 1 fois.

L..
Séminole
Séminole
Messages : 1606
Contact :

Graham Sooty ("Per il gusto di uccidere", vers février 1966)

Messagepar L.. » 15 déc. 2009 18:22

Image

Alias Franco Pesce (1890-1975) ?

Source : Marco Giusti (Graham Sooty crédité Franco Pesce).
Modifié en dernier par L.. le 15 déc. 2009 21:31, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Jicarilla
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 7710
Localisation : nord-est

Re: Graham Sooty ("Per il gusto di uccidere", vers février 1966)

Messagepar Jicarilla » 15 déc. 2009 20:13

L.. a écrit :Image

Alias Franco Pesce (1890-1975)

Ni Somoza, ni retraité anglais !



:lol: :lol: Moi je ne comprends plus rien avec le vieux retraité Anglais apres Espagnol pas italien des fois..... :lol: là je le vois de partout qui et qui une véritable choucroute le nom du vieux!!!!..... :lol: :lol:
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

rex lee
Mohawk
Mohawk
Messages : 887

Re: Graham Sooty ("Per il gusto di uccidere", vers février 1966)

Messagepar rex lee » 15 déc. 2009 20:19

L.. a écrit :Image

Alias Franco Pesce (1890-1975)

Ni Somoza, ni retraité anglais !

Je ne suis pas sûr que ce Graham Sooty ( sur la photo ) soit Franco Pesce , quoi qu'en dise IMDb et certains sites relayant cette information.
En effet , ce visage n'a que peu de rapport ( à part les rides ) avec le personnage du truculent fossoyeur , copain de Sartana dans les films de G. Carmineo . ( LE FOSSOYEUR , BONNES FUNERAILLES AMIS ...SARTANA PAIERA .)

L..
Séminole
Séminole
Messages : 1606
Contact :

Re: Lanky, l’homme à la carabine – Per il gusto di uccidere de Tonino Valerii, 1966

Messagepar L.. » 15 déc. 2009 20:26

rex lee a écrit :Je ne suis pas sûr que ce Graham Sooty ( sur la photo ) soit Franco Pesce , quoi qu'en dise IMDb et certains sites relayant cette information


L'information est donnée par le livre de Giusti (j'aurai du citer, Giusti n'est pas exempt d'erreurs ). Sur le Dictionnaire Gremese italien consacré aux acteurs , "Per il gusto di ucidere" n'est pas mentionné dans sa biographie , je suis un peu comme vous, je doute, mais pas de rajout dans la confusion (un nouveau retraité anglais) :lol: .

Une seule chose de sûre : ce n'est pas Somoza !

Allez, à très bientôt, je pars en retraite à Almeria.

(Note: "L'histoire du cinéma italien par ceux qui l'on fait" est en cours de réédition, on devrait avoir les tomes qui concernent les années spaghettis avant la fin du premier semestre 2010, une source d'information éclairante, à en juger par le tome 1 -l'après guerre.)



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité