Ville sans Loi - Barbary Coast - 1935 - Howard Hawks

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Personne
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 10375
Localisation : Lone Pine, CA

Ville sans Loi - Barbary Coast - 1935 - Howard Hawks

Messagepar Personne » 16 sept. 2006 14:06

Dispo en zone 1 depuis un moment, voici la fiche!

Image

Mary Rutledge ...Miriam Hopkins
Chamalis... Edward G. Robinson
Jim Carmichael... Joel McCrea
Old Atrocity... Walter Brennan
Col. Marcus Aurelius Cobb... Frank Craven
Knuckles Jacoby ...Brian Donlevy
Oakie... Clyde Cook ( I )
Jed Slocum ...Harry Carey
Sawbuck McTavish ...Donald Meek


Mary se rend dans l'Ouest retrouver son fiancé. Ce dernier est déjà décédé quand la jeune femme arrive. Elle trouve un travail sur place et commence à s'y installer.

Image

Image
Modifié en dernier par Personne le 16 sept. 2006 14:16, modifié 1 fois.
Image

Avatar du membre
Personne
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 10375
Localisation : Lone Pine, CA

Messagepar Personne » 16 sept. 2006 14:14

Image
Image

Avatar du membre
John Mallory
Dernier des Mohicans
Dernier des Mohicans
Messages : 490
Localisation : Lausanne (CH)

Messagepar John Mallory » 23 sept. 2006 20:13

Un petit western relativement méconnu de Howard Hawks, mais très sympathique malgré son peu de rythme et d'action. Il est intéressant avant tout pour son ambiance et son casting.

L'introduction est vraiment superbe, avec l'arrivée de l'héroïne (Myriam Hopkins) par navire à San Fransisco, par une nuit de brume profonde. Celà donne une atmosphère un peu mystérieuse, avec cette ville que nous découvrons petit à petit et qui se révèle n'être qu'un bled boueux et sinistre. Car nous sommes à l'époque de la ruée vers l'or et la ville de San Fransisco vient à peine d'être bâtie. Notre héroïne venue là pour faire fortune, fait la connaissance du propriétaire d'une maison de jeu qui se révèle être le maître de la ville. C'est Edward G. Robinson qui tient ce rôle à merveille. grand habitué des films de gangsters, il joue ici dans un registre qu'il connaît bien et qui lui va comme un gant. cool
Il a à ses côté un homme de main qui est l'incarnation parfaite du méchant de western des années 30-40 (tout vêtu de noir et la mine sévère, le genre de personnage que l'on sait où caser dès qu'on l'aperçoit, bref un bon vieux méchant de série B).

Avant La rivière rouge et Rio Bravo, Walther Brennan était déjà de la partie, interprétant ici le rôle d'une sympathique petite fripouille se faisant appeler Old Atrocity et portant un bandeau à l'oeil pour se donner un air de dur. :lol:
Signalons également la présence du jeune Joel McCrea dans le rôle d'un chercheur d'or, un brin naïf et poète à ses heures perdues. :mrgreen:

Un bon vieux western à l'ancienne, très proche du film noir pour son ambiance.

Avatar du membre
Jicarilla
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 7712
Localisation : nord-est

Re: Ville sans Loi - Barbary Coast - 1935 - Howard Hawks

Messagepar Jicarilla » 20 janv. 2008 9:35

:oops: :oops: Quoi dire après MALLORY si....Western à ne pas confondre avec celui de RANDY de 1955
Une occasion pour relancer la machine.... :lol: :lol:

Image

Image
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 14111
Contact :

Re: Ville sans Loi - Barbary Coast - 1935 - Howard Hawks

Messagepar metek » 20 janv. 2008 20:36

Ville sans loi:
Barbary Coast
1935 - Etats-unis - Aventures/Western/Romance - 1h31

Réalisation : Howard Hawks et Réalisation : William Wyler (non crédité; remplacé par Howard Hawks)
avec : Edward G. Robinson (Luis Chamalis), Miriam Hopkins (Mary 'Swan' Rutledge), Joel McCrea (Jim Carmichael), Walter Brennan (Old Atrocity), Frank Craven (Colonel Marcus Aurelius Cobb)

L'histoire de "Ville sans loi"
Une jeune femme partie rejoindre son fiancé apprend son décès. Elle décide cependant de rester dans cette ville sans loi où elle devient la maîtresse et l'associée du séduisant propriétaire du saloon.



ImageImageImage
Image

Avatar du membre
Jicarilla
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 7712
Localisation : nord-est

Re: Ville sans Loi - Barbary Coast - 1935 - Howard Hawks

Messagepar Jicarilla » 05 sept. 2011 14:41

:sm80: Adieu automobile ,cheval et belle rouquine pour JOEL lui reste plus qu'un verre d'eau et 4 jetons..et au bout du rouleau ou de la pellicule la belle MIRIAN... :lol:

Et une belle table de jeu pour notre USMC. :beer1:

Image
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/


Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6151
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: Ville sans Loi - Barbary Coast - 1935 - Howard Hawks

Messagepar lafayette » 01 févr. 2015 1:13

En fait de séduisant propriétaire de saloon, comme lu plus haut, nous avons un être repoussant.
Quant à l'ami Brennan, il faisait déjà vieux bien longtemps avant Rio Bravo! :wink:
Le couple Joël Mcrea avec un Brian Donlevy en noir est déjà en place avant Le traître du Far West.
La façon dont sont traités les Chinois est raciste. Dénonciation? Simple constat?
Mais je n'en suis qu'au début!

[ Posté depuis mon mobile ] Image
Je suis un nouvel abonné.

Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5360
Localisation : oregon

Re: Ville sans Loi - Barbary Coast - 1935 - Howard Hawks

Messagepar lasso » 28 févr. 2015 15:50

Avec l'arrivée de mon nouveau BLUE RAY PLAYER Zone B et toutes Zones pour les DVD, je me suis mis à tester Barbary Coast, de Howard Hawks,
qui est en Zone 1 - anglais / espagnol et même en français pour ceux qui n'aiment regarder les films qu'en leur langue maternelle.
Il y a sous-titres anglais, français et espagnols. Je suis très satisfait de la qualité de vision du film, qui date de 1953.

Après le Gold Rush de 1847, San Francisco est une ville sauvage où aucune loi n'est respectée, le paradis pour ceux qui veulent s'emparer de
l'or que les miniers ont gagné à la sueur de leur travail.

Mary Rutledge vient d'arriver en bateau à San Francisco, elle a faite le voyage à partir de New York en navigant vers le Sud par le Cap Horn,
pour atteindre finalement la Californie, ce pour rejoindre son riche fiancé afin de se marier. Mais quel est sa déception qu'elle doit entendre
qu'il a perdu tout son argent dans un Salon de Jeu de la place et a trouvé ensuite sa mort lors d'un duel, étant mal préparé.
Elle s'informe sur la personne à qui son fiancé a perdu fortune et vie. Elle apprend que c'est Louis Chamalis possesseur du plus grand Salon
de jeux de San Francisco, qui contrôle toute la ville et a indirectement main mise sur l'Or des miniers, qui viennent jouer pour devenir
riche d'avantage et de se délasser de leur dûr travail.
C'est cet homme qui lui faut, pour accomplir son souhait de devenir riche, le plus vite. Louis qui est une crapule accepte de vivre avec
elle l'empoyant comme croupière dans ses salons....

Quand elle réalise la criminalité et la brutalité de Louis, elle cherche à s'échapper et fait connaissance, lors d'une pluie torrentielle, d'un
jeune minier poête, qui est déjà en possession d'or d'une équivalence de 40000 dollars, qui est sur le point de rentrer chez lui par
bateau. C'est là, que la vie de Mary va busculer ......

Il y a une scène avec un Chinois témoin d'un meurtre, celui-ci doit supporter la fureur de Louis, son homme de main Knuckels (Brian Donlevy)
lui coupe la frange de ses cheveux, le chinois est exaspéré, ceci veut dire qu'il ne retournera jamais dans son pays, une scène qui est
utilisé dans WALK LIKE A DRAGON qui se joue aussi à San Francisco.

Barbary, un excellent Western, peu connu sur ce site, tourné souvent dans les brouillards matinaux, et les merveilleux Salons de Jeux.
Miriam Hopkins, Edward G. Robinson, Brian Donlevy et Walter Brennan (côté humoristique) sont magistrals dans leur rôle. Je vois
mal le jeune poête (Joel McCrea) avoir exploité une mine avec un rendement de 40000 dollars, sans porter la moindre égratignure.

Mais bon, un must pour les amateurs de Westerns !


Image titre allemand--- Fièvre d'or à San Francisco

arrivée en bateau dans le brouillard matinal
Image

La fameuse scène où Brian Donlevy coupe la frange du Chinois


Image
La pendaison de Knuckels (B.D.) ou lynchage
Image

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2494
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Ville sans Loi - Barbary Coast - 1935 - Howard Hawks

Messagepar pak » 28 févr. 2015 16:06

Une nomination aux Oscars de 1936 pour la photo.
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 10 invités