Sartana, si ton bras gauche te gêne, coupe-le ! 1970 - Demofilo Fidani avec Hunt Powers

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
rex lee
Mohawk
Mohawk
Messages : 887

Re: Sartana, si ton bras gauche te gêne, coupe-le ! - 1970 - Demofilo Fidani avec Hunt Powers

Messagepar rex lee » 22 mai 2008 6:26

A côté de ces "Ravageurs de l ' Ouest " qui est le western le plus calamiteux ( et le plus miteux ) de tous les temps et que la Terre ait jamais produit , tous les Fidani sont de purs chefs-d'oeuvre !

Avatar du membre
Breccio
Westerner
Westerner
Messages : 2977
Localisation : Gone

Re: Sartana, si ton bras gauche te gêne, coupe-le ! de Demofilo Fidani avec Hunt Powers, 1970

Messagepar Breccio » 02 juil. 2008 13:00

Vu.
C'est un chef-d'oeuvre et je pèse mes mots.
Un film placé sous le signe du double et de la gemellité. Le bras gauche de Sartana, c'est Django. Le bras droit de Django, c'est Sartana.
Le pauvre Burt (Gordon Mitchell) est unique, privé de son frère jumeau (il a un frère cadet, un sosie de Dean Reed, mais Sartana n'en fait qu'une bouchée). C'est pour cela qu'il joue au poker avec son reflet, qu'il s'amuse avec ses deux fusils et que, lors de la bagarre avec lé héros, il manie deux revolvers et menace de lui loger deux balles dans les deux yeux.
Perte du double. Perte de l'identité.
Django et Sartana passent tout le film à se rejoindre, sans jamais vraiment entrer en contact -- matière et antimatière, danger : explosion.
Jusqu'à l'élément féminin qui reproduit ce jeu avec le double : les deux filles de saloon blondes, qui sauvent Django.
Qui a dit que Demofilo Fidanie était le Ed Wood du western italien ?
Cette démonstration de théâtre de l'absurde nous prouve qu'il en est le Ionesco.
B

PS : Nan, je déconne... Quoique.
"Tra i due litiganti, il terzo gode." --Proverbe italien

fuzzy
Barman
Messages : 21

Re: Sartana, si ton bras gauche te gêne, coupe-le ! de Demofilo Fidani avec Hunt Powers, 1970

Messagepar fuzzy » 02 juil. 2008 16:18

Quel titre cult amigos...ce titre et quelques autres comme" 4 pour tuer Sartana"," Cent croix pour un pistolet " ,"Bas le pistolet Reverendo" , "Mon nom est Pott "m'ont enthousiasmé lorsque je les ai ...lu en roman photos star ciné colt.j'avais alors 10ans. j'ai vite dechanté apres leurs visions 20ans plus tard.Les westerns de ce style je les prefere en roman phtos.

rex lee
Mohawk
Mohawk
Messages : 887

Re: Sartana, si ton bras gauche te gêne, coupe-le ! de Demofilo Fidani avec Hunt Powers, 1970

Messagepar rex lee » 03 juil. 2008 6:27

fuzzy a écrit :Quel titre cult amigos...ce titre et quelques autres comme" 4 pour tuer Sartana"," Cent croix pour un pistolet " ,"Bas le pistolet Reverendo" , "Mon nom est Pott "m'ont enthousiasmé lorsque je les ai ...lu en roman photos star ciné colt.j'avais alors 10ans. j'ai vite dechanté apres leurs visions 20ans plus tard.Les westerns de ce style je les prefere en roman phtos.


ça , ça me rappelle de bons souvenirs...Quand je pense que toute ma collection de " Star Cinè" est définitivement perdue ...! :mrgreen:

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3088
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Re: Sartana, si ton bras gauche te gêne, coupe-le ! de Demofilo Fidani avec Hunt Powers, 1970

Messagepar Sartana » 03 juil. 2008 11:16

Breccio a écrit :Vu.
C'est un chef-d'oeuvre et je pèse mes mots.
Un film placé sous le signe du double et de la gemellité. Le bras gauche de Sartana, c'est Django. Le bras droit de Django, c'est Sartana.
Le pauvre Burt (Gordon Mitchell) est unique, privé de son frère jumeau (il a un frère cadet, un sosie de Dean Reed, mais Sartana n'en fait qu'une bouchée). C'est pour cela qu'il joue au poker avec son reflet, qu'il s'amuse avec ses deux fusils et que, lors de la bagarre avec lé héros, il manie deux revolvers et menace de lui loger deux balles dans les deux yeux.
Perte du double. Perte de l'identité.
Django et Sartana passent tout le film à se rejoindre, sans jamais vraiment entrer en contact -- matière et antimatière, danger : explosion.
Jusqu'à l'élément féminin qui reproduit ce jeu avec le double : les deux filles de saloon blondes, qui sauvent Django.
Qui a dit que Demofilo Fidanie était le Ed Wood du western italien ?
Cette démonstration de théâtre de l'absurde nous prouve qu'il en est le Ionesco.
B

PS : Nan, je déconne... Quoique.

Je t'adore pour ce genre de grands moments, Breccio...
Merci :mrgreen:
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
Breccio
Westerner
Westerner
Messages : 2977
Localisation : Gone

Re: Sartana, si ton bras gauche te gêne, coupe-le ! de Demofilo Fidani avec Hunt Powers, 1970

Messagepar Breccio » 03 juil. 2008 11:28

Sartana a écrit :Je t'adore pour ce genre de grands moments, Breccio...
Merci :mrgreen:

Et encore, j'ai vu le film en italien.
Et d'ailleurs... pourquoi ce délire avec le crapaud qui passe sur l'écran ?
La ressemblance physique entre ce crapaud et Hunt Powers fait-elle sens ?
Django/Hunt Powers ne prononce pas un mot de tout le film, si je me souviens bien. Sartana aurait-il transformé un crapaud en pistoléro ?
Faut que je revoie le film...
B
"Tra i due litiganti, il terzo gode." --Proverbe italien

Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 13818

Re: Sartana, si ton bras gauche te gêne, coupe-le ! de Demofilo Fidani avec Hunt Powers, 1970

Messagepar metek » 10 août 2009 3:41

Pouvais pas dire que je vous gate pas les Spaghetti man! :beer1:

ImageImage

Image Image

Image Image

Image
Image




Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités