Une collection sur la guerre de Sécession de la compagnie chewing-gum Topps (1962)

Avatar du membre
Daniel
Westerner
Westerner
Messages : 2117

Re: Une collection sur la guerre de Sécession de la compagnie chewing-gum Topps (1962)

Messagepar Daniel » 16 juin 2010 2:42

Flèches mortelles
Columbia, Caroline du Sud - 16 février 1865



Image

Image

Image



Des indiens aident l'armée nordiste.

Avatar du membre
Daniel
Westerner
Westerner
Messages : 2117

Re: Une collection sur la guerre de Sécession de la compagnie chewing-gum Topps (1962)

Messagepar Daniel » 16 juin 2010 2:47

Attaqué par derrière
Waynesboro, Virginie - 2 mars 1865



Image

Image

Image



La bataille de Waynesboro (en anglais : Battle of Waynesboro) eut lieu le 2 mars 1865, dans le Comté d'Augusta, en Virginie, au cours de la guerre de Sécession. Ce fut la dernière bataille du lieutenant-général confédéré Jubal Anderson Early, dont l'armée fut alors détruite.

Le 27 février 1865, le major-général Philip Sheridan fait route avec deux divisions de cavalerie depuis Winchester, remontant la vallée de Shenandoah vers Staunton. Il a pour ordre de déplacer sa cavalerie en direction du sud pour rejoindre l'armée de William T. Sherman pendant la Campagne des Carolines. Après avoir traversé le bras nord de la Shenandoah le 28 février, la division de George Armstrong Custer rencontre quelque 300 cavaliers confédérés commandés par Thomas Rosser gardant le Middle-Fork, près du village de Mount Crawford. Rosser met le feu à un long pont couvert, dans l'espoir de retarder les fédéraux. Custer ordonne à deux de ses régiments de traverser le fleuve à la nage, et d'attaquer le flanc de Rosser pendant que le reste de la troupe prend le pont d'assaut. Custer repousse avec succès les maigres forces de Rosser, éteint le feu, et fait route vers Staunton, où ils sont rejoints, le lendemain, par le gros des forces de Sheridan.

Sheridan désire éliminer la petite troupe d'Early qu'il juge comme une menace sur ses arrières, et il est peu enthousiaste à l'idée de devoir quitter la Virginie sans pouvoir en finir enfin avec l'Armée de la Virginie du Nord du général Lee du côté de Richmond et du siège de Petersburg. Sheridan part vers l'est au lieu de rejoindre directement Sherman.

La division de Custer chemine à travers des routes boueuses sous une froide averse, et le 2 mars entre en contact avec les vestiges de l'Armée de la Vallée d'Early à Waynesboro. Early aligne ses troupes sur une position défensive, le long d'une crête qui fait face à la South Fork de la rivière Shenandoah.

Il dispose son artillerie sur une position qui lui offre la possibilité de d'interdire l'avance des fédéraux. Il appuie son flanc gauche sur un bois touffu, dont il espère qu'il empêchera tout passage aux nordistes. Mais sa ligne de front est trop étendue pour ses maigres troupes, et laisse un vide entre la rive de la Shenandoah et son flanc gauche.

Après une brève pause, les deux armées étant rangées face à face, une attaque fédérale déterminée déborde le flanc gauche d'Early et éparpille ses hommes. Entre 1200 et 1500 Confédérés se rendent ce jour là, tandis qu'Early et une partie de son État-major parviennent à éviter la capture. Les soldats de l'Union s'emparent également de 11 pièces d'artillerie, de 150 à 200 chariots du train de ravitaillement du Confederate Valley District, et de 17 drapeaux confédérés.

L'armée de Sheridan franchit les Blue Ridge Mountains à Charlottesville, puis descend vers le sud, détruisant des voies ferrées et les écluses du canal de la James River près de Goochland Court House. Le 26 mars, il joint ses forces à l'Armée du Potomac, près de Petersburg, en prévision de la Campagne d'Appomattox.

Avatar du membre
Daniel
Westerner
Westerner
Messages : 2117

Re: Une collection sur la guerre de Sécession de la compagnie chewing-gum Topps (1962)

Messagepar Daniel » 16 juin 2010 13:29

Victime de la dynamite
Petersburg, Virginie - 2 avril 1862



Image

Image

Image

Le siège de Petersburg s'est déroulé au cours de la guerre de Sécession entre le 15 juin 1864 et le 25 mars 1865, autour de Petersburg en Virginie.



Durant treize mois, les forces de l'Union commandées par le général Ulysses Simpson Grant tentèrent de prendre d'assaut la ville de Petersburg, puis construisirent un réseau de tranchées qui finit par atteindre la longueur de 30 miles (près de 50 km) à l'est et au sud de la ville. Petersburg était essentielle au ravitaillement de l'armée de Virginie du Nord du général Robert Lee et de la ville de Richmond. Lee finit par abandonner les deux villes en avril 1865, ce qui conduisit à sa reddition lors de la bataille d'Appomattox. La plus grande concentration de troupes afro-américaines de toute la guerre fut assemblée lors du siège de Petersburg. Elles subirent de lourdes pertes lors des divers engagements, comme la bataille du cratère et les combats de Chaffin's Farm.


Situation avant la bataille...

Petersburg était une ville prospère de 18 000 habitants située en un point stratégique, sur la rivière Appomattox, un affluent de la James River, et au croisement de cinq voies de chemin de fer desservant Richmond, la capitale confédérée. Elle constituait un centre d'approvisionnement essentiel pour la capitale, située plus au nord.

Les premiers combats eurent lieu en juin 1864, peu après la défaite des armées de l'Union lors de la bataille de Cold Harbor. Le général Grant réalisa que la prise de Petersburg rendrait impossible la défense de Richmond par le général Robert Lee. Il abandonna la poursuite de Lee et fit traverser la rivière James à son armée le 15 juin. Cette approche constituait un changement de stratégie par rapport à la campagne Overland, durant laquelle la priorité était de défaire les armées de Lee directement sur le champ de bataille. Grant avait choisi une cible stratégique et politique et savait que ses ressources lui permettraient d'immobiliser Lee et de l'assiéger aussi longtemps que nécessaire, ou bien de l'attirer dans un combat décisif à découvert. Lee pensa d'abord que la cible principale de Grant était Richmond, et envoya le minimum de troupes, sous le commandement de P.G.T. Beauregard, pour défendre Petersburg.


Les forces en présence...


Au début de la campagne, les forces fédérales étaient constituées de l'armée du Potomac, commandée par le major-general George G. Meade, et de l'armée de la James, dirigée par le major-général Benjamin Butler. Les forces confédérées étaient constituées par l'armée de Virginie du Nord et par un groupe disparate et peu organisé de 10 000 hommes, incluant des adolescents et des hommes âgés, sous les ordres de Beauregard.

Bien que les effectifs varièrent au cours de mois, les confédérés demeurèrent en infériorité numérique. Lors de l'assaut initial, 15 000 soldats de l'Union firent face à 5 400 hommes commandés par Beauregard. Le 18 juin, les effectifs des fédéraux dépassaient les 67 000 hommes, face à 20 000 confédérés. Au milieu du mois de juillet, l'armée de l'Union atteignit 70 000 hommes, et 36 000 confédérés étaient alors rassemblés autour de Petersburg. Dans le même temps, à Richmond, Butler dirigeait une force de 40 000 hommes face à 21 000 confédérés.

Malgré les pertes énormes subies durant la campagne Overland, l'armée de l'Union avait pu regarnir ses effectifs et se réapprovisionner, grâce aux troupes stationnées à Washington et au nombre grandissant de soldats Afro-Américains. À la fin du siège, Grant disposait de 125 000 hommes pour engager la campagne de l'Appomattox. L'armée confédérée, en comparaison, eut des difficultés à compenser les pertes subies lors des combats, ou dues à la maladie et aux désertions.


Les différents engagements...


L'objectif de Lee est de tenir jusqu'aux élections de Novembre 1864, qui avaient lieu dans le Nord. Le Nord se trouvant dans une impasse stratégique à ce moment là (Sherman était bloqué dans le même temps à Atlanta), et le mouvement d'opposition à la guerre croissant de jour en jour dans le Nord, l'état major confédéré espérait que Lincoln serait battu par un candidat pacifiste (McLellan), avec qui ils pourraient négocier. La victoire décisive de Sherman à Atlanta, le 2 septembre, ruina leurs espoirs. Lincoln obtint ainsi le succès militaire dont il avait besoin et fut réélu.


La défaite lors de la bataille de Fort Stedman, le 25 mars 1865, fut un coup dévastateur pour l'armée de Lee et préfigura la chute de Petersburg les 2 et 3 avril.

Après sa victoire à Five Forks, Grant ordonna un assaut sur toute la ligne de défense confédérée. Le 6e Corps de Wright attaqua les forces retranchées sur la route de Boydton Plank et effectua une percée décisive. Le 24e Corps de Gibbon submergea Fort Gregg après une défense héroïque des confédérés. Le 9e Corps de Parke prit d'assaut les tranchées situées à l'est de Petersburg mais rencontra une résistance acharnée. Dans les jours qui suivirent, Lee retira ses forces de Petersburg et de Richmond, et prit la direction de l'ouest afin d'essayer de rejoindre les unités commandées par le général Joseph E. Johnston en Caroline du Nord. La campagne de l'Appomattox qui s'ensuivit conduisit Lee à la reddition le 9 avril lors de la bataille d'Appomattox.

Le siège de Petersburg fut coûteux pour les deux protagonistes. 11 386 soldats de l'Union et environ 4 000 confédérés furent tués durant les premiers assauts de juin 1864. Les pertes durant le siège, qui fut conclu par la bataille de Fort Stedman, sont estimées à 42 000 hommes pour l'armée de l'Union et 28 000 pour les confédérés.

Avatar du membre
Daniel
Westerner
Westerner
Messages : 2117

Re: Une collection sur la guerre de Sécession de la compagnie chewing-gum Topps (1962)

Messagepar Daniel » 16 juin 2010 13:35

Fin de la guerre
Appomattox, Virginie - 9 avril 1865



Image

Image

Image


Lee se rend. La guerre est finie.

La bataille d'Appomattox est la dernière bataille de la Campagne d'Appomattox pour l'Armée de Virginie du Nord du général confédéré Robert E. Lee avant qu'il ne se rende au lieutenant-général Ulysses S. Grant. La signature des documents de reddition s'est produite dans le salon de la maison possédée par Wilmer McLean dans l'après-midi du 9 avril. Le 12 avril, une cérémonie formelle marque le démembrement de l'Armée de Virginie du Nord et de la liberté conditionnelle de ses dirigeants et hommes, ce qui met effectivement fin à la Guerre de Sécession.

Avatar du membre
Daniel
Westerner
Westerner
Messages : 2117

Re: Une collection sur la guerre de Sécession de la compagnie chewing-gum Topps (1962)

Messagepar Daniel » 16 juin 2010 13:41

Ainsi se termine cette collection de cartes sur l'histoire de la guerre de Sécession américaine survenue entre 1861 et 1865. :sm64:

Avatar du membre
Personne
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 10375
Localisation : Lone Pine, CA

Re: Une collection sur la guerre de Sécession de la compagnie chewing-gum Topps (1962)

Messagepar Personne » 16 juin 2010 14:44

Un grand merci Daniel pour cette présentation! :applaudis_6:
Image

Avatar du membre
Pike BISHOP
Westerner
Westerner
Messages : 2680
Localisation : Aquaverde

Re: Une collection sur la guerre de Sécession de la compagnie chewing-gum Topps (1962)

Messagepar Pike BISHOP » 16 juin 2010 15:32

Oui bravo DANIEL ! :applaudis_6:

APPOMATOX...Souvent vu dans des films et en détail dans les séries " LES BLEUS et Les GRIS" et "NORD et SUD"....
La reddition de LEE sert aussi souvent de départ à des westerns...Les sudistes déçus émigrant vers l' OUEST..
par exemple les toutes premières scènes du "JUGEMENT DES FLECHES" qui passe en ce moment sur (CINE CLASSIC).
If they move, kill'em !!

Avatar du membre
Daniel
Westerner
Westerner
Messages : 2117

Re: Une collection sur la guerre de Sécession de la compagnie chewing-gum Topps (1962)

Messagepar Daniel » 08 juil. 2010 13:13

Voici des chansons populaires de cette époque... que vous pouvez entendre dans plusieurs films traitant de cette guerre entre le Nord et le Sud.

Un chant sudiste intitulé : I'm good old rebel [youtube]fbjdUkeN4jM&feature[/youtube]

When Johnny comes marching home [youtube]T3k8H_9SjoM&feature[/youtube]

JOHNNY REBEL ~ REBEL SOLDIER [youtube]P8KCTtJP7_U&feature[/youtube]

Une chanson sudiste - OH SUSANNA [youtube]pfv9FDnMcaI&feature[/youtube]

GOD SAVE THE SOUTH [youtube]s3d4SBVjgEs&feature[/youtube]

Song of the Irish Brigade (sudiste) [youtube]aWB7_o6x6DA&feature[/youtube]

Marching Through Georgia [youtube]EX8xdfk2JhI&feature[/youtube]

L..
Westerner
Westerner
Messages : 2123
Contact :

Re: Une collection sur la guerre de Sécession de la compagnie chewing-gum Topps (1962)

Messagepar L.. » 14 mai 2016 19:33

Collection traduite et sorite en France vers 1968-69, je l'avais .

(Peut-être est-ce dit dans les messages ci-dessus, j'ai reconnu les images, pas lu les messages.)



Retourner vers « La guerre de Sécession »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité