Butch CASSIDY (1866-1908)

DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4024

Butch CASSIDY (1866-1908)

Messagepar DEMERVAL » 21 avr. 2017 15:42

Robert Leroy Parker naquit le 13 avril 1866 à Beaver, Utah, l’aîné des 13 enfants d’une famille d’immigrants britanniques, Maximillian Parker et Ann Campbell Gillies. Les familles Parker et Gillies s’étaient converties en Angleterre et en Ecosse à la foi mormone et ile émigrèrent dans l’Utah. Maximilian Parker avait 12 ans quand la famille arriva à Salt Lake en 1856 comme pionniers mormons; Ann Gillies arriva avec sa famille en 1859, à l’âge de 14 ans. Les deux se marièrent en juillet 1865. En 2008 des preuves documentées mirent en évidence qu’Ann Gillies, la mère de Butch Cassidy, était née et vécut à Tyneside, au nord est de l’Angleterre, avant de déménager avec sa famille aux Etats-Unis, où elle épousa plus tard le père de Butch, Maximilian Parker, en Utah.
Robert grandit dans le ranch familial près de Circleville, Utah, à 346 kms au sud de Salt Lake City. Il quitta le domicile familial au début de son adolescence. Alors qu’il travaillait dans une ferme laitière, il noua une relation très proche avec son mentor, un cowboy et voleur de bétails qui s’appelait Mike Cassidy (un alias pour John Tolliver "J. T." McClammy). Par la suite, Parker travailla dans plusieurs ranches, en plus d’une brève expérience comme boucher à Rock Springs, Wyoming, où il acquit le surnom de "Butch", auquel il ajoutera rapidement le nom de Cassidy en honneur à son vieil ami.
La première infraction de Butch Cassidy fut mineure. Aux alentours de 1880, il fit le déplacement chez un tailleur d’une ville voisine mais trouva porte close. Il entra dans la boutique et s’empara d’une paire de jeans et de quelques gâteaux, en laissant une promesse de paiement à sa prochaine visite. Le tailleur engagea des poursuites mais Cassidy fut acquitté par un jury.
Il continua de travailler dans des ranches jusqu’en 1884, date à laquelle il déménagea à Telluride, Colorado, ostensiblement pour chercher du travail, mais peut-être pour délivrer des chevaux volés à des acheteurs. Il mena une vie de cowboy au Wyoming et au Montana avant de retourner à Telluride en 1887. Là, il rencontra Matt Warner, le propriétaire d’un cheval de course. Les hommes montèrent le cheval lors de divers événements, divisant les gains par deux.
Le 24 juin 1889, Cassidy, Warner et deux des frères McCarty cambriolèrent la Banque de la Vallée de San Miguel à Telluride, emportant approximativement 21 000 dollars, avant de trouver refuge à Robbers Roost, une cache retirée au sud-est de l’Utah.
Cassidy acheta un ranch en 1890 près de Dubois, Wyoming. Celui-ci se trouvait à travers l’Etat dans le notoire Hole-in-the-Wall, une formation géologique naturelle qui permettait aux hors-la-loi de se protéger et se cacher, aussi il est donc possible que l’acquisition du ranch, qui ne fut jamais une réussite économique, ait été une façade pour des activités clandestines, peut-être avec des hors-la-loi du Hole-in-the-Wall.
Au début de 1894, Cassidy s’impliqua romantiquement avec la hors-la-loi et rancher Ann Bassett. Le père de Bassett, le rancher Herb Bassett, fit des affaires avec Cassidy, lui fournissant des chevaux et des bœufs. La même année, Cassidy fut arrêté à Lander, Wyoming, pour vol de chevaux et peut-être pour avoir instauré un racket à la protection auprès des ranchers locaux. Il fut emprisonné dans la prison d’Etat du Wyoming à Laramie, Wyoming. Après avoir purgé une peine de 18 mois de prison, il fut relâché et pardonné en janvier 1896 par le gouverneur William Alford Richards. Il s’impliqua romantiquement brièvement avec la sœur aînée d’Ann Bassett, Josie, avant de retourner avec Ann.
Il s’associa avec un cercle de malfaiteurs, dont notamment ses amis les plus proches, Elzy Lay, Harvey "Kid Curry" Logan, Ben Kilpatrick, Harry Tracy, Will "News" Carver, Laura Bullion et George Curry, qui deviendront le noyau du Wild Bunch.
Le 13 août 1896, Cassidy, Lay, Harvey Logan et Bob Meeks cambriolèrent la banque de Montpelier, Idaho, s’échappant avec approximativement 7 000 dollars. Peu de temps après, il recruta Harry Longabaugh, alias "The Sundance Kid", un natif de Pennsylvanie.
Au début 1897, Cassidy fut rejoint à Robbers Roost par Ann Bassett, Elzy Lay et sa petite amie Maude Davis. Les quatre protagonistes se cachèrent à Robbers Roost jusqu’au début d’avril, date à laquelle Lay et Cassidy renvoyèrent les femmes chez elles afin qu’ils puissent préparer leur prochain coup. Le 22 avril 1897, dans la ville minière de Castle Gate, Utah, Cassidy et Lay tendirent une embuscade à un petit groupe d’hommes convoyant la paye de la Compagnie Charbonnière de Pleasant Valley, dérobant un sac contenant 7 000 dollars en or, avec lequel ils s’enfuirent vers Robbers Roost.
Le 2 juin 1899, le gang attaqua un train Overland Flyer de l’Union Pacific près de Wilcox, Wyoming, une attaque qui devint célèbre et dont le résultat fut une énorme chasse à l’homme. De nombreux hommes de loi notables de l’époque prirent part à la poursuite des voleurs mais ils ne les trouvèrent pas.
Durant une fusillade avec des hommes de loi qui suivit l’attaque, Kid Curry et George Curry furent tués par le shérif Joe Hazen. Tom Horn, un tueur à gages employé par l’Agence Pinkerton, obtint des informations de l’expert en explosifs Bill Speck au sujet de la fusillade ayant impliqué le shérif Hazen et Tom Horn transmit ses informations au détective de Pinkerton, Charlie Siringo. Le gang s’échappa dans le Hole-In-The-Wall. Siringo fut assigné à la capture du gang de hors-la-loi. Il devint ami avec Elfie Landusky, qui utilisait le nom de Curry après avoir été mise enceinte par le frère de Kid Curry, Lonny. Grâce à elle, Siringo espérait localiser le gang.
Le 11 juillet 1899, Lay et autres furent impliqués dans l’attaque du train de la Colorado and Southern Railroad près de Folsom, Nouveau Mexique, que Cassidy pourrait avoir personnellement préparer et diriger. Une fusillade s’ensuivit avec les forces de police locales au cours de laquelle Lay tua les shérifs Edward Farr et Henry Love; Lay fut inculpé de meurtre et condamné à la prison à vie dans une pénitencier de l’Etat du Nouveau Mexique. .
Le Wild Bunch se séparait après avoir commis un vol et s’enfuyait dans différentes directions, pour ensuite se rassembler à un endroit donné, tel que la cache de Hole-in-the-Wall, Robbers Roost, ou le bordel de Madame Fannie Porter à San Antonio, Texas.
Cassidy approcha Heber Wells, le gouverneur de l’Utah, qui devint un Etat en 1896, pour négocier une amnistie. Wells refusa apparemment et conseilla Cassidy d’approcher à la place l’Union Pacific Railroad pour les persuader de retirer leurs plaintes qu’ils avaient déposées contre lui. Le président de l’Union Pacific Railroad, E. H. Harriman essaya de rencontrer Cassidy par le biais de son vieil allié Matthew Warner. Le 29 août 1900, Cassidy, Longabaugh et autres attaquèrent le train n°3 de l’Union Pacific près de Tipton, Wyoming, violant ainsi la promesse faite plus tôt par Cassidy au gouverneur du Wyoming et mettant fin à toute chance d’obtenir l’amnistie.
Le 28 février 1900, des hommes de loi tentèrent d’arrêter le frère de Kid Curry, Lonny,dans la maison de sa tante. Lonny fut tué dans la fusillade qui suivit et son cousin Bob Lee fut arrêté pour vol de bétail et envoyé en prison dans le Wyoming. Le 28 mars, Le 28 mars, Kid Curry et Bill Carver furent traqués par une troupe de poursuivants originaire de St. Johns, Comté d’Apache, Arizona, après avoir été identifiés en essayant d’écouler de l’argent provenant d’un vol à Wilcox, Wyoming. La troupe de poursuivants engagea une fusillade durant laquelle les shérifs-adjoints Andrew Gibbons et Frank LeSueur furent tués. Carver et Curry s’échappèrent. Le 17 avril, George Curry fut abattu dans une fusillade qui eut lieu dans le Comté de Grand, Utah, par le shérif John Tyler et son adjoint Sam Jenkins. Le 26 mai, Kid Curry entra dans Moab, Utah, et tua Tyler et Jenkins au cours d’une autre escarmouche, en représailles pour la mort de Curry et Lonny.
Cassidy, Longabaugh et Bill Carver se rendirent à Winnemucca, Nevada, où, le 19 septembre 1900, ils cambriolèrent la First National Bank, emportant 32,640 dollars. En décembre, Cassidy posa au Fort Worth, Texas, pour les désormais célèbres Fort Worth Five Photograph, qui représentent Parker, Longabaugh, Harvey Logan, Ben Kilpatrick et William Carver. L’agence de détectives Pinkerton obtint une copie des photographies et commença à les utiliser pour élaborer des avis de recherche.
Le 3 juillet 1901, Kid Curry et un groupe d’hommes attaquèrent le train de la Great Northern près de Wagner, Montana. Cette fois, ils emmenèrent 60,000 dollars en liquide. Le gang se sépara et Will Carver fut tué par une troupe de poursuivants dirigée par le shérif Elijah Briant. Le 12 décembre 1901, un autre membre du gang, Ben Kilpatrick fut capturé à Knoxville, Tennessee, en compagnie de Laura Bullion. Le 13 décembre, durant une autre fusillade, Kid Curry tua les policiers de Knoxville, William Dinwiddle et Robert Saylor et s’échappa. Malgré le fait qu’il était poursuivi par des agents de Pinkerton et autres forces légales, Curry retourna au Montana, où il tua le rancher James Winters en représailles de la mort de son frère Johnny survenue des années plus tôt.
Cassidy et Longabaugh s’enfuirent à New York City. Le 20 février 1901, avec Etta Place, la compagne de Longabaugh, ils prirent la route pour Buenos Aires, à bord du bateau à vapeur britannique Herminius. Cassidy prit le nom de James Ryan, le frère fictif d’Etta Place. Ils s’installèrent dans une cabane en bois de 4 pièces sur un ranch de 61 km2 qu’ils achetèrent à la banque de Rio Blanco près de Cholila, Argentine, à proximité des Andes.
Le 14 février 1905, deux bandits parlant l’anglais, qui auraient pu être Cassidy et Longabaugh, cambriolèrent la Banco de Tarapacá y Argentino à Río Gallegos, à 1,100 kms au sud de Cholila, près du détroit de Magellan. S’étant échappé avec une somme estimée à 100 000 dollars de nos jours, la paire de brigands s’évanouit dans le nord à travers les steppes de Patagonie.
Le 1er mai, craignant avoir été repéré par une force légale, le trio vendit le ranch de Cholila. L’agence Pinkerton connaissait depuis quelques temps leur lieu de villégiature mais la neige et le rude hiver de Patagonie avaient empêché leur agent, Frank Dimaio,d’effectuer leur arrestation. Le Gouverneur Julio Lezana publia un avis de recherche mais avant qu’il ne soit exécuté, le shérif Edward Humphreys, un argentino-gallois qui était l’ami de Cassidy et était amoureux d’Etta Place, les avertit.
Le trio s’enfuit au nord vers San Carlos de Barilocheoù ils s’embarquèrent dans le vapeur Condor pour traverser le lac Nahuel Huapí et pénétrer au Chili. A la fin de l’année, ils retournèrent en Argentine; le 19 décembre, Cassidy, Longabaugh, Place et un autre homme inconnu, cambriolèrent la Banco de la Nación à Villa Mercedes, à 640 kms à l’ouest de Buenos Aires, emportant 12,000 pesos. Poursuivis par des hommes de loi en arme, ils traversèrent les Pampas et les Andes pour atteindre sains et saufs le Chili.
Le 30 juin 1906, Etta Place décida qu’elle en avait assez d’être en fuite et fut ramené par Longabaugh à San Francisco. Cassidy, sous le nom de James "Santiago" Maxwell, trouva du travail à la mine d’étain de Concordia dans la chaîne de Santa Vera Cruz dans la partie centrale des Andes boliviennes, où il fut rejoint par Longabaugh. Leur principal boulot était de garder la paye de la compagnie. Désirant toujours s’établir comme un rancher respectable, à la fin de 1907, Cassidy se rendit avec Longabaugh à Santa Cruz, une ville frontière dans la savane orientale de la Bolivie.
Les circonstances exactes de la mort de Butch Cassidy sont incertaines. Le 3 novembre 1908, près de San Vicente dans le sud de la Bolivie, un courrier de la Mine d’Argent Aramayo Franke et Cie convoyait par mule, la paye de sa compagnie, équivalente à 15 000 pesos boliviens quand il fut attaqué et dépossédé par deux bandits américains masqués qui furent pris pour Cassidy et Longabaugh. Les bandits se dirigèrent ensuite vers la petite ville minière de San Vicente où ils logèrent dans une petite pension de famille appartenant à un mineur local appelé Bonifacio Casasola.
Casasola commença à avoir des doutes sur ses deux locataires. Une mule qu’ils avaient en leur possession appartenait à la mine Aramayo, comme l’attestait la marque qu’elle portait sur le flanc gauche. Casasola quitta sa maison et notifia la chose à un officier des services télégraphiques qui s’empressa de le dire à une petite unité de la cavalerie bolivienne stationnée non loin de là, à savoir le régiment Abaroa. L’unité dépêcha trois soldats, sous le commandement du capitaine Justo Concha, à San Vicente où ils alertèrent les autorités locales. Le soir du 6 novembre, la pension de famille était encerclée par les trois soldats, le chef de la police, le maire du village et quelques-uns de ses conseillers municipaux, qui prétendaient arrêter les voleurs d’Aramayo.
Quand les trois soldats approchèrent de la maison, les bandits ouvrirent le feu, tuant l’un des soldats et en blessant un autre. Une fusillade s’ensuivit. Aux alentours de deux heures du matin, durant une accalmie dans la fusillade, la police et les soldats entendirent un homme crier à l’intérieur de la maison. Bientôt, une seule détonation émana de l’intérieur de la maison, après laquelle les cris cessèrent. Quelques minutes plus tard, une deuxième détonation fut entendue.
La trêve continua avec les locaux encerclant la maison jusqu’au matin suivant, avant d’y entrer avec précaution pour trouver les deux corps sans vie, tous deux comportant de nombreux impacts de balles aux bras et aux jambes. L’un d’eux avait une blessure de balle au front et l’autre avait une balle dans la tempe. Le rapport de la police locale estima, que, jugeant de la position des corps, un bandit avait probablement tué son partenaire pour l’empêcher de souffrir avant de se tuer lui-même. Au cours de l’enquête diligentée par la police de Tupiza, les bandits furent identifiés comme étant effectivement les voleurs de la paye d’Aramayo, mais les autorités boliviennes ne connaissaient pas leurs vrais noms et ne purent pas non plus les identifier.
Les corps furent enterrés dans le petit cimetière de San Vicente, où ils furent ensevelis près de la tombe d’un mineur allemand appelé Gustav Zimmer. Bien que des tentatives aient été menées pour essayer de retrouver leurs tombes, notamment par l’anthropologue Américain, Clyde Snow, en 1991, aucuns restes correspondants aux tests ADN pratiqués grâce aux parents de Cassidy et Longabaugh n’ont pour l’heure été trouvés.
Dans ses Annals of the Former World, John McPhee reprend une histoire qui fut relatée au géologue David Love dans les années 1930, par le docteur de la famille Love, Francis Smith, alors que Love faisait ses études de docteur. Smith affirma qu’il venait juste de voir Cassidy qui lui avait assuré qu’il avait subi une opération à la face, opération pratiquée par un chirurgien de Paris. Cassidy lui avait aussi montré la cicatrice laissée par une balle que Smith reconnut comme étant son propre travail.
Dans une interview donnée en 1960, Josie Bassett affirma que Cassidy lui avait rendu visite dans les années 1920 après son retour d’Amérique du Sud et que "Butch était décédé à Johnnie, Nevada, il y a une quinzaine d’années." Des citoyens de la ville natale de Cassidy, à savoir, Circleville, Utah, affirmèrent dans une interview que Cassidy travailla dans le Nevada jusqu’à sa mort.
L’historien du Western Charles Kelly a clos le chapitre "Butch Cassidy est-il mort?" de son livre de 1938, The Outlaw Trail: A History of Butch Cassidy and his Wild Bunch, en faisant remarquer que si Cassidy "était encore en vie, comme certaines rumeurs l’affirment, il semble excessivement étrange qu’il ne soit pas retourné à Circleville, Utah, pour rendre visite à son père, Maximillian Parker, qui décéda le 28 juillet 1938 à 94 ans." Kelly est supposé avoir interviewé le père Parker mais aucune transcription d’une telle interview n’existe.

Avatar du membre
Sitting Bull
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5705
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Butch CASSIDY (1866-1908)

Messagepar Sitting Bull » 21 avr. 2017 17:16

Photo d'identité judiciaire (prison de Laramie, Wyoming - 1894)

Image

(Wikipedia)
Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)



Retourner vers « Western et histoire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités