Robert August WINDENMANN (1852-1930)

DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4038

Robert August WINDENMANN (1852-1930)

Messagepar DEMERVAL » 04 avr. 2017 18:16

Robert August Widenmann naquit le 24 janvier 1852 à Ann Arbor, Michigan de parents allemands. Le père Widenmann était le consul de Bavière à Ann Arbor. Adolescent, Widenmann fut envoyée en Allemagne dans les sphères familiales pour faire son éducation. Il y vécut pendant plusieurs années avec son grand-père.
De retour en Amérique en 1871, Widenmann s’établit à New York City, où il demeura pendant deux ans avant de prendre la route pour l’Ouest, où il arriva finalement à Lincoln à la mi-février 1877. Au Nouveau-Mexique, il devait être nommé adjoint du Marshall pour le Territoire du Nouveau Mexique, à savoir John Sherman Jr.
Le 18 février 1878, John Tunstall fut tué par des pistoleros embauchés par Murphy et Dolan, à savoir William Morton, Frank Baker, Jesse Evans et Tom Hill. Tunstall était accompagné par Robert Widenmann, Dick Brewer, Billy le Kid, John Middleton, Henry Newton Brown et Fred Waite alors qu’ils gardaient des chevaux du ranch dans le Rio Feliz à Lincoln.
Le 9 mars 1878, le gouverneur territorial du Nouveau Mexique, Samuel Beach Axtell, publia une proclamation relevant Robert Widenmann de son poste d’adjoint du marshall.
Le 30 mars 1878, le Santa Fe New Mexican annonça que l’U.S. Marshal John E. Sherman avait réappointé Robert Windenmann comme adjoint.
Le 1er avril 1878, les Régulateurs Jim French, Frank McNab, John Middleton, Fred Waite, Henry Newton Brown et Billy le Kid tendirent une embuscade au shérif William J. Brady et quatre de ses adjoints dans la rue principale de Lincoln. Ils ouvrirent le feu sur les cinq hommes de derrière un mur de torchis se trouvant dans la propriété de John Tunstall. Brady décéda d’au moins douze blessures de balles. L’adjoint du shérif George W. Hindman fut fatalement touché à deux reprises. Widenmann était présent, mais on ne sait pas si il participa à la fusillade: il affirma qu’il était en train de nourrir le chien de Tunstall au moment de la fusillade. (Quand plus tard il dut répondre à une enquête sur sa possession de deux révolvers et un fusil, il répliqua que le chien était vicieux).
Billy le Kid et le shérif-adjoint Robert Widenmann furent tous deux recherchés par les hommes de loi pour leurs morts. Robert Widenmann se rendit aux militaires du Fort Stanton.
Le 4 avril 1878, le lieutenant colonel Nathan Dudley prit le commandement du Fort Stanton et libéra immédiatement Robert Widenmann et trois autres personnes à défaut de documents légaux.
Le 7 avril 1878, Robert et le marshall John E. Sherman Jr., arrêtèrent Jesse Evans, mais en quelques heures, Dudley avait émis des mandats d’arrêt pour Robert et sept autres personnes, qui furent de nouveau arrêtés et détenus au fort en attendant une enquête sur le meurtre de Brady. Ils y restèrent jusqu’au 18 avril, quand un Grand Jury ordonna la libération de quatre d’entre eux, dont Robert, et inculpa les autres.
Le 2 mai 1878, Robert, Alexander McSween et sept autres personnes furent incarcérés, cette fois par le shérif John Copeland sur l’ordre de Dudley, pour être finalement libérés deux jours plus tard par manque de preuves.
Le 12 juin 1878, Robert quitta Lincoln pour la dernière fois, voyageant sous escorte militaire vers Mesilla, Nouveau Mexique pour témoigner contre Jesse Evans, ce qu’il fit le 2 juillet.
Vers la fin septembre ou la première semaine d’octobre 1878, Robert Widenmann, craignant pour sa vie, s’enfuit du territoire pour tracer sa route vers la côte est afin d’y embarquer pour Londres.
La carrière post-Nouveau Mexique de Robert A. Widenmann l’emmena en Grande-Bretagne, où il rendit visite à la famille de Tunstall et à New York où en 1896 il fut le candidat National Démocrate du 17ème district de New York pour la chambre des représentants. Il décéda à Haverstraw, NewYork le 13 avril 1930 à 78 ans.
Selon sa fille Elsie, Widenmann eut longtemps peur pour sa vie à cause de son rôle dans la Guerre du Comté de Lincoln et parce qu’il avait braqué de puissants politiciens du Nouveau Mexique comme Stephen B. Elkins.

Retourner vers « Western et histoire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité