Le Plus sauvage d'entre tous - Hud - 1963 - Martin Ritt

Avatar du membre
Randalldu42
Cheyenne
Messages : 82
Localisation : Loire (42)
Contact :

Le Plus sauvage d'entre tous - Hud - 1963 - Martin Ritt

Messagepar Randalldu42 » 22 déc. 2008 21:52

Voila peut-être y a t-il déjà un sujet sur ce film, mais je ne les pas vu, il est vrais le forum est long à parcourir aussi. Enfin je voudrez savoir ce que vaut ce film "Le Plus sauvage d'entre tous"? Il est prévu dans le numéro 25 de collection western, mais est-ce un vrais western? car d'après ce que j'ai lut, je me pose des questions (chevaux remplacer par cadillac) par exemple. S'il existe déjà un topic sur ce film vous pouvez le supprimer mon sujet pas grave.
Image

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 20973
Localisation : au dessus de Strasbourg

Le Plus sauvage d'entre tous (Hud) 1963

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 22 mai 2009 22:55

Drame psychologique,Western réalisé par Martin Ritt
Avec Paul Newman, Melvyn Douglas, Patricia Neal...
Oscar Meilleure Actrice à Patricia NEAL
Oscar Meilleur second rôle à Melvyn DOUGLAS
Oscar meilleure photographie (noir & blanc)

L'histoire :
L'adolescent John Bannon, orphelin de père et de mère, vit au Texas dans le ranch de son grand-père, Omer, avec celui-ci, son oncle Ted et la cuisinière Alma. Omer Bannon reste attaché passionnément à son élevage, à sa vie de plein air, à la morale traditionnelle. Ted au contraire, s'il travaille dur, ne songe qu'à courir les jupons et à s'enivrer, au point que son neveu doit venir un matin le chercher chez sa maîtresse. Omer vient de découvrir une génisse morte et en avertit les services vétérinaires de l'Etat qui viennent enquêter et mettent le bétail en quarantaine. © Les fiches du cinéma
il s'agit là d'un drame psychologique avec en toile de fond la fin de règne des cow-boys éleveurs de bétail et l'arrivée de la société moderne...
Image
Image
Image
Image
Image
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
Jicarilla
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 7712
Localisation : nord-est

Re: Le Plus sauvage d'entre tous - Hud - 1963 - Martin Ritt

Messagepar Jicarilla » 23 mai 2009 9:30

:applaudis_6: L'action 1960 assez loin de l'époque des cowboys .
Mais nous retrouvons :un ranch, un patriarche, des troupeaux,et les vastes étendues et en plus une belle photographie. :applaudis_6: :applaudis_6:

:applaudis_6: Une fiche TV
Image
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6203

Re: Le Plus sauvage d'entre tous - Hud - 1963 - Martin Ritt

Messagepar chip » 23 mai 2009 13:28

Languissant et prétentieux , Ritt et Newman , feront mieux avec HOMBRE.

Avatar du membre
Vin
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5271
Localisation : Paris

Re: Le Plus sauvage d'entre tous - Hud - 1963 - Martin Ritt

Messagepar Vin » 08 août 2009 7:55

Tu es sévère, Chip; le rôle de Patricia NEAL, pour ne prendre que cet exemple, est très bien travaillé, bien construit, et elle l'incarne à la perfection je trouve.
Image

Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6203

Re: Le Plus sauvage d'entre tous - Hud - 1963 - Martin Ritt

Messagepar chip » 08 août 2009 8:41

Je n'aime pas le personnage joué par Newman ,ni sa façon de l'interpréter,quant à Patricia Neal que j'apprécie beaucoup,je la préfère dans "the fountainhead"(le rebelle),j'ai trouvé ce film ennuyeux,tout comme un autre "western moderne" "the misfits",par contre la photo est splendide.

Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 13974
Contact :

Re: Le Plus sauvage d'entre tous - Hud - 1963 - Martin Ritt

Messagepar metek » 11 mai 2013 0:31


Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 13974
Contact :

Re: Le Plus sauvage d'entre tous - Hud - 1963 - Martin Ritt

Messagepar metek » 11 mai 2013 0:36





Image

Image

Image

pass
Westerner
Westerner
Messages : 2186
Localisation : Désormais , moins loin .....

Re: Le Plus sauvage d'entre tous - Hud - 1963 - Martin Ritt

Messagepar pass » 10 janv. 2015 16:09

Première représentation à Paris le 13 Septembre 1963 à l' " Eldorado " , aux " Elysées " , au " Lutétia " , au " Lynx " , au " Paramount " et au " Sélect " en VF et VO .

Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5267
Localisation : oregon

Re: Le Plus sauvage d'entre tous - Hud - 1963 - Martin Ritt

Messagepar lasso » 14 juin 2015 17:46

metek a écrit :
Image



ce still n'est pas du film Hud, mais de Harper autre film de Paul Newman !

Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5267
Localisation : oregon

Re: Le Plus sauvage d'entre tous - Hud - 1963 - Martin Ritt

Messagepar lasso » 15 juin 2015 11:12

Pas beaucoup d'intérêt sur WM pour cet excellent "Post Western" de Martin Ritt, pourtant un Film "A" décoré d'oscars ?

Ca vient du fait qu'il n'y a pas de bonne critique du Film, qui est pourvu d'une excellente musique signée Elmer Bernstein.

Hud est le fils de Homer Bannon, un rancher de tradition du Texas, ne voulant en aucun cas céder au modernisme, il se concentre
sur l'élevage des vaches. Hud, depuis ses 10 ans il travaille durement au ranch de son père. Il se sent pas à l'aise à cause d'un accident
de voiture qu'il a eu ensemble avec son frère, tous deux bourrés, son frère étant tué sur le coup, Hud n'ayant pas une égratignure.

C'est un conflit de génération et des temps modernes. Le père est trop empressé à suivre les règles imposés par les politiciens,
(voir les régulations Européennes d'aujourd'hui). Hud reproche aux politiciens leurs mensonges et leur corruption (comme partout
dans le monde aujourd'hui).

A cause d'une épidémie de fièvre aphteuse dans son troupeau de vaches, Homer est obligé d'anéantir tout son troupeau, y compris
ses deux taureaux Longhorn, ce qui le casse. (voire en Europe "la vache folle, le scandale).

Homer, qui sait que le sol de son ranch regorge de pétrole, mais s'est refusé toujours à l'exploiter, donnant la préférence à l'élevage
des vaches.

Le fait que Hud pense que Homer lui en veut toujours pour la mort de son frère, et son refus au modernisme, ont rendu Hud
un rebelle, dur et effronté vis à vis de ses concitoyens. Beau garçon et ayant un succès auprès des femmes il se comporte parfois
galant, mais aussi grossier.

Alors, qu'il a tout, il est héritier du ranch, le temps lui est trop long, pour attendre qu'il puisse lui, réorienter la destinée du ranch.
Tout se règle d'une façon dramatique, mais il pourra réaliser ses projets, mais sans amis.

La photographie est excellente, nous montre le Texas moderne avec son pays plat, comme le ventre d'une nonne.


Image

Image

Le plus Sauvage entre Mille
Image

Image

Image

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4511
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Le Plus sauvage d'entre tous - Hud - 1963 - Martin Ritt

Messagepar Yosemite » 15 juin 2015 22:22

Je pensais avoir posté une critique il y a quelques temps déjà or ce n'est pas le cas... ben zut alors !
Cela me donnera donc le loisir de regarder à nouveau ce film que j'aime beaucoup, et dont la belle photo n'a d'égal que la trouble sensualité de P. Neal...
Yo.

Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5267
Localisation : oregon

Re: Le Plus sauvage d'entre tous - Hud - 1963 - Martin Ritt

Messagepar lasso » 18 juin 2015 10:56

Yosemite a écrit :Je pensais avoir posté une critique il y a quelques temps déjà or ce n'est pas le cas... ben zut alors !
Cela me donnera donc le loisir de regarder à nouveau ce film que j'aime beaucoup, et dont la belle photo n'a d'égal que la trouble sensualité de P. Neal...
Yo.


Bien Yosemite, ça va peut être donner de l'envie à d'autres membres de se procurer ce "dérivé"

limpyChris
Séminole
Séminole
Messages : 1625

Re: Le Plus sauvage d'entre tous - Hud - 1963 - Martin Ritt

Messagepar limpyChris » 18 juin 2015 18:59

Pour rassurer lasso, ce n'est pas forcément parce qu'on ne poste pas de commentaires que l'on n'a pas vu les films.
Pour ma part, on m'a fait passer le goût des commentaires, je n'en poste plus ici. Mais je vous rejoins sur le fait que certains commentaires (ne dévoilant pas l'histoire de A à Z) peuvent donner/donnent envie de voir des films encore inconnus (de l'un ou l'autre).
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.



Retourner vers « Westerns Dérivés »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité