Les Dernières Heures d'un Bandit - Showdown at Abilene - 1956 - Charles Haas

Chaque mois, Western Movies vous fait (re)découvrir des films rares qui valent largement le détour.
Informations sur le site & Liste des "trésors"
Règles du forum
Liste des "trésors"


pass
Westerner
Westerner
Messages : 2109
Localisation : Désormais , moins loin .....

Re: Les Dernières Heures d'un Bandit - Showdown at Abilene - 1956 - Charles Haas

Messagepar pass » 06 oct. 2012 10:32

Première représentation à Paris le 30 Août 1957 au Ritz en version originale uniquement .






Avatar du membre
Ethan63
Comanche
Comanche
Messages : 756
Localisation : Monument valley

Re: Les Dernières Heures d'un Bandit - Showdown at Abilene - 1956 - Charles Haas

Messagepar Ethan63 » 23 nov. 2013 21:41

Image
ImageImageImage



Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4501
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Les Dernières Heures d'un Bandit - Showdown at Abilene - 1956 - Charles Haas

Messagepar Yosemite » 11 déc. 2013 23:16

Et vous tous, hein ! Qu'en pensez-vous de la côte de,... ou plutôt, du boeuf ?
Image

C'est Dave Mosely (Lyle Bettger) qui fait ce constat face à Jim Trask (Jock Mahoney).

En plus "ça explose"... nous tenons une preuve historique du rôle du méthane dans le réchauffement ambiant... :sm40:
Yo.

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4501
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Les Dernières Heures d'un Bandit - Showdown at Abilene - 1956 - Charles Haas

Messagepar Yosemite » 14 déc. 2013 14:03

Dans les westerns il est souvent fait appel aux plans qui amalgament des champs contre-champs. Dans les intérieurs, il est en effet fréquent qu'on voit un personnage entrer dans une pièce par le biais d'un reflet dans un miroir.
Je crois que cette scène et ce jeu de miroir est parmi les plus travaillés qu'il m'ait été donné de voir dans un western.
Peg, c'est Peggy Bigelow (Martha Hyer).
Elle va se marier avec Dave Mosely (Lyle Bettger), ami historique de Jim. Jim Trask (Jock Mahoney).

Bien entendu, Peg va se marier avec Dave mais est restée amoureuse de Jim, elle le pensait mort (comme tout le monde d'ailleurs)... seulement voila, il est vivant le Jim. Plus si facile d'envisager le mariage du coup !

Image
Image
Image

Un choix magnifique dans la réalisation. Les "demeurés" amoureux disparaissent du champ, occultés par le miroir derrière lequel ils se retrouvent.
Image

Quelque part, on s'attendait au contraire, à savoir que le marié déchu, Dave, disparaisse au profit des deux amoureux. Et bien non, c'est le contraire qui se passe ici, les deux amoureux s'éclipsent et s'est Dave qui gagne le premier plan, et ce, grâce à un jeu de miroir subtil certes, mais aussi par un cadrage qui le met plus en avant.
Et après cette dernière phrase un tantinet énigmatique...
Image
Le sentiment d'abandon remonte à la surface irrésistiblement !
Image

Un clin d'oeil à une courte scène de ce superbe western. Une histoire éternelle en fait, le retour de la guerre d'un soldat qu'on croit disparu. On pourrait transposer ce thème à à peu près toutes les guerres je crains. Il est suggéré dans "Les hommes de bonne volonté" notamment, cette attente de retour et de retrouvailles qui n'est, hélas, plus partagée.
Mais ici, nous sommes bien dans une histoire de l'Ouest : bagarres, duels, injustices se mêlent à tout ça. Jock Mahoney est employé magnifiquement, avec (comme le souligne P. Brion dans les bonus de l'édition Sidonis) ses beaux exploits de cascadeurs qu'il nous dévoile ici.
Très belle histoire. Un western simple et profond à la fois, interprété et mis en scène sobrement mais avec une justesse de ton qui force l'adhésion.
Un petit régal en somme.
Yo.


Avatar du membre
Trane
Comanche
Comanche
Messages : 778
Localisation : Région Parisienne

Re: Les Dernières Heures d'un Bandit - Showdown at Abilene - 1956 - Charles Haas

Messagepar Trane » 04 mars 2015 15:51

Yosemite a écrit :---
Très belle histoire. Un western simple et profond à la fois, interprété et mis en scène sobrement mais avec une justesse de ton qui force l'adhésion.
Un petit régal en somme.
Yo.


Belle découverte, western "classique" avec un scénario relativement original.
demande de prestation de serment faite par un sheriff à un adjoint :"J'ai oublié ce que l'on dit, mais dites "je le jure"."



Retourner vers « Les trésors du Western »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité