Brian Donlevy (1901-1972)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6247

Brian Donlevy (1901-1972)

Messagepar chip » 31 mars 2009 15:39

Sa silhouette trapue s'est imposée dans maints thrillers, certains notoires : "the big combo", "kiss of death", d'autres plus anonymes,mais non négligeables :" Impact" ou "the glass key". Le western ne lui est pas étranger, ni le film d'aventure - difficile d'oublier le sadique sergent persécuteur des frères Geste dans "Beau Geste", Donlevy obtient pour ce rôle le prix du meilleur acteur de complément - quelques films de guerre à son actif plus deux ou trois de science -fiction tournés en Grande-Bretagne, on peut dire qu'il a touché à tous les genres qu'offre le cinéma.
Waldo Brian Donlevy est né le 9 février 1899 en Irlande , son père était distillateur de whiskey. Il a dix mois quand sa famille émigre aux Etats-Unis et s'installe dans le Wisconsin où son père trouve du travail dans le commerce de la laine.
On raconte qu'à 14 ans, mentant sur son âge l'adolescent rejoint les troupes du général Pershing à la poursuite de Pancho Villa. Après neuf mois il rentre au bercail, son père le fait s'engager à l' académie militaire St John de Delafield ( Wisconsin).
Plus tard il participe à la première guerre mondiale en France, certaines versions disent qu'il fit partie de l 'escadrille La Fayette, mais cela semble peu probable. C'est durant ces années que Brian va développer une passion pour l'écriture de poèmes, passion qu'il va conserver toute sa vie.
La guerre terminée, il montre de l' intérêt pour le théâtre et gagne New-York, obtient de modestes participations dans des films comme "Jamestown"(1923) ou "Mr Beaucaire"(1924) ,avant de trouver un emploi intéressant à Broadway dans " What price glory? ". Il joue quelques pièces, puis tourne son premier talkie "gentlemen of the press" (1929) avec Walter Huston et Kay Francis . Le producteur Sam Goldwyn l'engage pour " Barbary coast"(1935), le film est un hit, son nom est connu,il tourne beaucoup et se spécialise dans les personnages qu'on aime haïr , il ne sera qu'à de rares fois le "gentil" de l'histoire.
Dans le type de films que nous aimons, sa participation n'est pas anodine et certains titres sont des classiques:
"Union-Pacific", "Destry rides again" ,"Canyon passage". Il se retrouve parfois en tête de générique dans des westerns B:
"Ride the man down", "escape from red rock", sa dernière participation notable est le cowboy dont on apprend le suicide dans le film homonyme de Delmer Daves, l'âge venant Donlevy rejoint la cohorte des vétérans pour trois bandes produites par A.C.Lyles.
Les dernières années de sa vie, dans sa maison de Palm Springs, Il passe son temps à écrire des nouvelles et à récolter les bénéfices que lui rapporte la mine de tungstène qu'il avait achetée à la fin des années 30. Brian Donlevy meurt d'un cancer à la gorge le 6 avril 1972.

SES WESTERNS:

-Barbary coast (ville sans loi) (1935) howard Hawks
- Jesse James (le brigand bien-aimé) (1939) Henry King
- Union-Pacific (Pacific express) (1939) Cecil B. De Mille
- Alleghany uprising (le premier rebelle) (1939) William A. Seiter
- Destry rides again ( femme ou démon) (1939) George Marshall
- when the Daltons rode (1940) George Marshall
- Brigham Young-frontiersman (1940) Henry Hathaway
- Billy the kid (le réfractaire) (1941) David Miller
- the great man's lady (1942) William A. Wellman
- the virginian (le traitre du far-west) (1946) Stuart Gilmore
- canyon passage (le passage du canyon) (1946) Jacques Tourneur
- heaven only knows / Montana Mike (1947) Albert S. Rogell
- a southern yankee (mon héros) (1948) Edward Sedgwick
- Kansas raiders ( Kansas en feu) (1950) Ray Enright
- Slaughter trail (1951) Irving Allen
- ride the man down (capturez cet homme) (1953) Joe kane
- woman they almost lynched (la femme qui faillit être lynchée) (1953) Allan Dwan
- escape from Red Rock (1958) Edward Bernds
- cowboy (cowboy) (1958) Delmer Daves
- Waco (la loi des hors-la-loi) (1966) R.G.Springsteen
- hostile guns (1967) R.G.Springsteen
- Arizona bushwackers (les rebelles de l'Arizona) (1967) Lesley Selander

SES WESTERNS à la TV:

-the Texan
épisodes:
-the man behind the star (1959)
- traildust (1959)

Rawhide (rawhide)
épisode:
- incident of the power and the plow (le pouvoir et la charrue) (1959) Andrew V.Mc Laglen

Wagon train (la grande caravane)
épisode:
- the Jasper Cato story (1959) Arthur Hiller

Hotel de Paree
épisode:
-Juggernaut(1959)

Zane Grey theater
épisode:
- the Sunday man/ hard case (1960) William Dario Faralla

Image

Image
Frank Albertson, Brian Donlevy, Broderick Crawford, Stuart Erwin

Image
avec Dana Andrews

Image
avec Forrest Tucker, Roy Barcroft dans " Ride the man down"

Image
avec Audrey Totter

Image

Image

Image

Image

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 21042
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: BRIAN DONLEVY

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 31 mars 2009 18:09

un beau portrait en complément

Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
Cole Armin
Maire
Messages : 6580
Localisation : Albuquerque
Contact :

Re: BRIAN DONLEVY

Messagepar Cole Armin » 31 mars 2009 19:59

:applaudis_6: Excellent acteur capable d'être une brute dans Beau Geste ou un héros d'Impact. Sa présence était un véritable atout pour ces films.
"Attends d'être aussi vieux que moi pour parler comme moi"
Walter Brennan dans La Rivière rouge

Discutez cinéma!

Avatar du membre
Pike BISHOP
Westerner
Westerner
Messages : 2680
Localisation : Aquaverde

Re: BRIAN DONLEVY

Messagepar Pike BISHOP » 01 avr. 2009 17:13

Amusant, les deux dernières jaquettes de VHS.. Il tient le même rôle (QUANTRILL) dans les 2 films.
If they move, kill'em !!

Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 14021
Contact :

Re: BRIAN DONLEVY

Messagepar metek » 27 nov. 2012 5:03


Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 21042
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Brian Donlevy

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 07 févr. 2014 20:31

EN OFFICIER SUDISTE
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4117

Re: Brian Donlevy

Messagepar DEMERVAL » 03 mars 2017 15:32

Waldo Brian Donlevy naquit le 9 février 1901 à Cleveland, Ohio, de Rebecca Parks et Thomas Donlevy. Entre 1910 et 1912, la famille déménagea à Sheboygan Falls, Wisconsin, où le père de Brian travailla comme contremaître pour la Brickner Woolen Mills.
Quand la compagnie locale de l’Army National Guard recruta pour l’expédition Pancho Villa en 1916, Brian mentit sur son âge (il avait en fait 14 ans) pour pouvoir s’enrôler. Donlevy servit durant l’expédition comme clairon. Quand les Etats-Unis entrèrent en guerre durant la première guerre mondiale, Donlevy se rendit en France avec la Compagnie C du 127ème régiment d’Infanterie qui faisait partie de la 32ème division d’Infanterie.
Brian Donlevy commença sa carrière à New York City au début des années 1920, apparaissant dans nombre de productions théâtrales tout en endossant un nombre croissant de rôles au cinéma muet. Auparavant, il avait fait du modelling pour l’illustrateur J. C. Leyendecker, qui produisait des illustrations pour les publicités du célèbre Arrow Collar. Parmi ses crédits sur Broadway figuraient Hit the Deck et Life Begins at 8:40.
Donlevy connut enfin la gloire en 1935, quand il fut casté dans le film Ville sans loi avec Edward G. Robinson. Par la suite, il travailla régulièrement et décrocha plusieurs rôles importants. En 1939, il interpréta le principal méchant dans Femme ou démon et fut nominé pour l’Oscar du meilleur second rôle pour son rôle mémorable du sergent Markoff dans Beau Geste, bien que l’Oscar échut à Thomas Mitchell pour La chevauchée fantastique.
L’année suivante, il interpréta le rôle pour lequel il fut probablement le mieux connu, celui de McGinty dans Gouverneur malgré lui, un rôle qu’il reprendra quatre années plus tard, dans Miracle au village. En 1942, Brian Donlevy fut la vedette de La sentinelle du Pacifique avec William Bendix et Robert Preston et incarna le sévère politicien de quartier Paul Madvig dans le classique de Dashiell Hammet, The Glass Key. En 1955, il endossa le rôle principal, celui du Professeur Bernard Quatermass, dans le film britannique de science-fiction horrifique, Le monstre (intitulé The Creeping Unknown aux Etats-Unis) pour la compagnie Hammer Films. Le film était basé sur une serial éponyme de la BBC Television (1953). Le personnage avait été britannique mais la Hammer embaucha Donlevy dans l’espoir de mieux vendre le film aux Etats-Unis. Le créateur de Quatermass, Nigel Kneale détesta l’interprétation de Donlevy, le considérant comme "un ex méchant de Hollywood monté en graines". Néanmoins, la version cinématographique fut un succès et Donlevy revint pour la séquelle, Quatermass 2 (Enemy From Space aux Etats-Unis), en 1957, également basée sur une serial de la BBC . Cela fit de Donlevy le seul homme à avoir jamais interprété le célèbre scientifique à deux reprises sur l’écran, bien que l’acteur écossais Andrew Keir devait plus tard l’incarner au cinéma et à la radio.
Tout au long de sa carrière, Brian Donlevy participa aussi à plusieurs émissions radiodiffusées, dont une reprise de The Great McGinty. Il interpréta le rôle principal de Dangerous Assignment entre 1949 et 1954, d’abord à la radio puis à la télévision en 1952. Il apparut dans un certain nombre de films durant les années qui suivirent et ce jusqu’à sa mort. Il apparut aussi dans un certain nombre de séries télévisées de la fin des années 1940 au milieu des années 1960. En 1966 dans un des derniers épisodes de Perry Mason, "The Case of the Positive Negative", Brian Donlevy interpréta le prévenu, le Général Roger Brandon. Il fut aussi une guest star dans des programmes comme Crossroads, La grande caravane et Rawhide,. En 1957, il apparut dans une production par CBS du roman d’A. J. Cronin, Beyond This Place. En 1960, il aparut dans le rôle de John Ridges dans l’épisode "Escape" de The DuPont Show with June Allyson. Son dernier film fut Pit Stop, qui sortit sur les écrans en 1969.
Brian Donlevy fut marié à trois reprises, d’abord avec Yvonne Grey de 1928 à 1936, puis à l’actrice Marjorie Lane de 1936 à 1947, et finalement avec Lillian Arch Lugosi l’ex épouse de Bela Lugosi) de 1966 à sa mort en 1972.
Brian Donlevy décéda des suites d’un cancer de la gorge le 6 avril 1972 au Motion Picture Country Hospital de Woodland Hills, Los Angeles, Californie. Ses cendres furent éparpillées au-dessus de la baie de Santa Monica.
En décembre 2016, une biographie, Brian Donlevy, the Good Bad Guy, écrite par Derek Sculthorpe fut publiée par McFarland & Company de la Caroline du Nord.

Avatar du membre
Bat Lash
Comanche
Comanche
Messages : 770

Re: Brian Donlevy

Messagepar Bat Lash » 03 mars 2017 16:24

Je l'ai découvert en tant que Professeur Quatermass dans 2 excellents films de science-fiction de la Hammer, Le Monstre et La Marque
Image

Image

Avatar du membre
patgard
Comanche
Comanche
Messages : 733
Localisation : aimargues 30470

Re: Brian Donlevy (1901-1972)

Messagepar patgard » 19 avr. 2017 12:11

J'aime beaucoup cet acteur - Mais je ne me souviens pas l'avoir vu (dans un western) avec un rôle de "gentil" - Y en a -t - il un ?
Image



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités