Bud Spencer ( Carlo Pedersoli )

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6120
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: Bud Spencer ( Carlo Pedersoli )

Messagepar lafayette » 02 oct. 2016 17:59

J'ai tendance à penser que, sans Bud Spencer, Terence Hill n'aurait pas eu la même carrière. Et, même si on pourrait facilement inverser la proposition, je pense que Bud, vu son film avec Gemma ci-dessus, aurait eu sans le tandem qui les a promu, vu son physique, sa bonhommie et sa présence, une carrière plus facile que Terence Hill, vu le nombre de jeunes premiers.
Ceci dit indépendamment du bien qu'on peut penser de Mon nom est Personne ou du western de Terence Hill avec Miou-Miou et Robert Charlebois et Monument Valley. :sm57:
Je suis un nouvel abonné.

L..
Westerner
Westerner
Messages : 2231
Contact :

Re: Bud Spencer ( Carlo Pedersoli )

Messagepar L.. » 02 oct. 2016 18:30

En France, non. Ni Bud Spencer, ni Giuliano Gemma, d'ailleurs, n'ont eu vraiment de succès.

Les meilleurs scores "réguliers" de Bud Spencer seul, sont les plus mauvais de Terence Hill, à 2 ou 3 exceptions près (environ 400/ 500 000 entrées.)

Les Bud Spencer tenaient l' affiche une semaine , tout au plus, ses titres en solo n'ont jamais été édité en France, sur DVD, ni même sur VHS pour le premier Shérif...

A la longue et dans le reste du monde, les deux carrières doivent se valoir, avec un avantage à Terence Hill, côté cachet. (5° au Box Office mondial.)

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6120
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: Bud Spencer ( Carlo Pedersoli )

Messagepar lafayette » 02 oct. 2016 19:45

Pourtant lui et son compère faisaient le sujet de conversations dans les cours de récré. Surtout les Trinita. Nous devions faire partie des entrées comptées et je ne pensais pas qu'à la France. :sm57:
Je suis un nouvel abonné.

L..
Westerner
Westerner
Messages : 2231
Contact :

Re: Bud Spencer ( Carlo Pedersoli )

Messagepar L.. » 02 oct. 2016 19:53

Cela dépend de votre âge, vus en salles (fin des années 60 et années 1970, jusqu'en 1985/début 86) , ou à la télévision (après 1985). Pour les Trinita, en salles, ce sont les deux et la nature des films qui ont fait le succès, avec avantage à Terence Hill; après à la télévision, pour les films de Bud Spencer seul, la Cinq avait même ouvert en 1985 sur Charleston, de Marcello Fondato, qui a été un échec (partout dans le monde).

Je ne suis même pas certain que les Piedone aient jamais été diffusés sur la télé française...

Pour Terence Hill lui-même, c'est Mon Nom est Personne dont il dit qu'il lui a donné un succès spécialement en France, interview de 2005 dans un recueil sur Sergio Leone, Italie.

Les Box offices salles (France, Espagne, Allemagne et Italie parfois) sont disponibles sur l'excellent site Box Office Story, après l'explosion de la vidéo domestique en France, milieu des années 80 et la naissance de la Cinq et de la Six ont changé les choses.

Les Bud Spencer, en salles, je les ai vu dans des espaces quasi vides...

C'est probablement encore en Allemagne que Bud Spencer a encore le plus de notoriété actualisée . (Voir les sorties en BR, versions allemandes, curieusement on trouve peu encore en Italie...)

Avatar du membre
Arch Stanton
Barman
Messages : 16

Re: Bud Spencer ( Carlo Pedersoli )

Messagepar Arch Stanton » 02 oct. 2016 20:03

L.. a écrit :après à la télévision, pour les films de Bud Spencer seul, la Cinq avait même ouvert en 1985 sur Charleston, de Marcello Fondato, qui a été un échec (partout dans le monde).

Ce film que tu nommes "Charleston", si je ne me trompe pas et qu'il s'agit bien du même (il s'agit d'une histoire d'arnaque dans le milieu de l'art, et Charleston est le nom du personnage principal, l'escroc, interprété par Spencer), est celui que j'ai en dvd sous le nom "l'embrouille". Le titre a t il changé?
Modifié en dernier par Arch Stanton le 02 oct. 2016 20:08, modifié 1 fois.
"Paie ton verre avant de partir. Là où je vais t'envoyer, on sert plus à boire."
(Trinita, dans On l'appelle Trinita)

Avatar du membre
major dundee
Séminole
Séminole
Messages : 1129
Localisation : depts 13 et 05

Re: Bud Spencer ( Carlo Pedersoli )

Messagepar major dundee » 02 oct. 2016 20:08

Oui

Image
Image
Image

Avatar du membre
Arch Stanton
Barman
Messages : 16

Re: Bud Spencer ( Carlo Pedersoli )

Messagepar Arch Stanton » 02 oct. 2016 20:10

En effet, merci de ta réponse.
Je constate que plusieurs de ces films italiens de série B, qu'ils aient ou non Bud Spencer et/ou Terence Hill dans leur casting, ont eu leurs titres remaniés un jour ou l'autre. (ça n'aide pas à s'y retrouver!)
Modifié en dernier par Arch Stanton le 02 oct. 2016 20:50, modifié 1 fois.
"Paie ton verre avant de partir. Là où je vais t'envoyer, on sert plus à boire."
(Trinita, dans On l'appelle Trinita)

L..
Westerner
Westerner
Messages : 2231
Contact :

Re: Bud Spencer ( Carlo Pedersoli )

Messagepar L.. » 02 oct. 2016 20:38

Charleston est sorti en salles sous le nom de L'Embrouille.

Le dossier de presse allemand fait au moins 16 pages... on croit rêver d'ici :wink:


Je passerai tout cela dans l'année 2017-2018. sur :

http://monnomestpersonne1973.blogspot.fr/


Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2477
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Bud Spencer ( Carlo Pedersoli )

Messagepar pak » 02 oct. 2016 21:32

Arch Stanton a écrit :En effet, merci de ta réponse.
Je constate que plusieurs de ces films italiens de série B, qu'ils aient ou non Bud Spencer et/ou Terence Hill dans leur casting, ont eu leurs titres remaniés un jour ou l'autre. (ça n'aide pas à s'y retrouver!)


Oui, souvent ces films ont été renommés pour leur sortie en k7 VHS. Et même parfois pour une reprise en salles suite à un succès (d'où des renommages à base de Trinita par exemple).

Et si on étend à l'international, alors là c'est la foire au titre. Ces films étaient faits pour une exploitation immédiate pour un minimum de coûts et un maximum de gains et surfaient sur des succès ponctuels d'où des ersatz nombreux, notamment du duo vedette Hill/Spencer.
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

L..
Westerner
Westerner
Messages : 2231
Contact :

Re: Bud Spencer ( Carlo Pedersoli )

Messagepar L.. » 02 oct. 2016 23:32

Image

Une bien récente "à la une" (juillet 2016) avec une photographie de 1968 (Les Quatre de l'Ave Maria...)

Avatar du membre
Arch Stanton
Barman
Messages : 16

Re: Bud Spencer ( Carlo Pedersoli )

Messagepar Arch Stanton » 03 oct. 2016 0:14

pak a écrit :Oui, souvent ces films ont été renommés pour leur sortie en k7 VHS. Et même parfois pour une reprise en salles suite à un succès (d'où des renommages à base de Trinita par exemple).

Et si on étend à l'international, alors là c'est la foire au titre. Ces films étaient faits pour une exploitation immédiate pour un minimum de coûts et un maximum de gains et surfaient sur des succès ponctuels d'où des ersatz nombreux, notamment du duo vedette Hill/Spencer.

Oui, j'avais pu me rendre compte qu'il y a une foultitude de films reprenant dans leur titre le nom de Trinita (Trinita va tout casser, T'as le bonjour de Trinita, etc), ou la formule "on l'appelle untel" (Maintenant on l'appelle Plata, Maintenant on l'appelle El Magnifico, etc), sans qu'il n'y ait de rapport avec le vrai Trinita (certains de ces films n'étant même pas des westerns; je pense notamment à "On l'appelle Plata").
Même phénomène avec les Django: on ne compte plus le nombre de films reprenant le nom de ce personnage, alors qu'il n'y a eu qu'une seule vraie suite officielle au premier Django (1966).
"Paie ton verre avant de partir. Là où je vais t'envoyer, on sert plus à boire."
(Trinita, dans On l'appelle Trinita)

L..
Westerner
Westerner
Messages : 2231
Contact :

Re: Bud Spencer ( Carlo Pedersoli )

Messagepar L.. » 03 oct. 2016 18:19

Parcouru et lu le dossier consacré à Bud Spencer par le magazine Sorrisi e Canzoni, juillet 2016, dédié à l'acteur: bien décevant pour un journal dont les beaux jours (papier épais, grand format, larges dossiers sur les films en tournage ou justes sortis...) ont coïncidé avec ceux de Bud Spencer...

Ce magazine ressemblerait maintenant presque à ceux (parfois gratuits) des programmes de TV que l'on trouve un peu partout...

L..
Westerner
Westerner
Messages : 2231
Contact :

Re: Bud Spencer ( Carlo Pedersoli )

Messagepar L.. » 07 oct. 2016 18:50

Image

Jaquette du Blu-Ray italien, en attente de sortie...

Source: amazon.it

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6120
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: Bud Spencer ( Carlo Pedersoli )

Messagepar lafayette » 07 oct. 2016 22:12

L.. a écrit :Cela dépend de votre âge, vus en salles (fin des années 60 et années 1970, jusqu'en 1985/début 86) , ou à la télévision (après 1985). Pour les Trinita, en salles, ce sont les deux et la nature des films qui ont fait le succès, avec avantage à Terence Hill; après à la télévision, pour les films de Bud Spencer seul, la Cinq avait même ouvert en 1985 sur Charleston, de Marcello Fondato, qui a été un échec (partout dans le monde).

Pour Terence Hill lui-même, c'est Mon Nom est Personne dont il dit qu'il lui a donné un succès spécialement en France, interview de 2005 dans un recueil sur Sergio Leone, Italie.


Je me souviens que de mon côté nous aimions plus le nounours Bud que le beau gosse à grimaces. Il y avait assez de monde dans mon coin des Landes pour les voir (tout comme pour la vague de succès des Charlots).
En voyant Les Sept Mercenaires 2016 et la prestation de D'Onofrio, en gros nounours, j'ai cru y voir quelque hommage à Bud, toutes proportions de violence en fonction des époques gardées.

Le numéro spécial (dont j'ai fait un petit sujet) de Paris Match sur le journal Tintin et ses chapitres réservés aux Bd western, nous pond deux pages sur l'histoire du western et quelques mots sur les spagh et Trinita. Sergio Leone était consterné par ce film qu'il jugeait très mauvais et ne comprenait pas les réactoins de rire du public. Ensuite, ils ont pris la vague en maximisant les gifles par rapport au tirs. Ce qui a marché quelques temps jusqu'à la désafection du public sur ce genre.
Je suis un nouvel abonné.



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité