Corinne Calvet (1925-2001)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4117

Corinne Calvet (1925-2001)

Messagepar DEMERVAL » 01 juil. 2015 11:17

Corinne Calvet naquit Corinne Dibos, le 30 avril 1925 à Paris. Sa mère était une scientifique qui prit part au développement du verre Pyrex.
Statuesque et séduisante vedette française qui subit plusieurs changements dans sa vie professionnelle avant de devenir actrice, Corinne Calvet fit tout d’abord des études de droit pénal à la Sorbonne avant de devenir décoratrice d’intérieur avec une spécialisation en beaux arts et en antiquités. Après des études à l’école du cinéma de Paris, elle fit ses débuts sur les planches et travailla comme animatrice à la radio. Des petits rôles suivirent sur le grand écran. A partir du moment où Corinne Calvet fut découverte par le célèbre producteur Hal B. Wallis, vint en Amérique et signa un contrat avec la Paramount en 1947, sa vie se développa en une longue litanie de hauts et de bas, de démêlés judiciaires et de coups de publicité, tout ceci assorti d’une tentative de suicide par absorption de barbituriques.
Sa carrière hollywoodienne prit un départ difficile, la fière actrice défiant Hal B. Wallis au sujet de son salaire. Malgré une animosité grandissante entre l’actrice et le producteur, elle fut néanmoins castée dans son premier film pour la Paramount, La corde de sable (1949), un film noir dont l’action se situait en Afrique du Sud avec Burt Lancaster et Paul Henreid. Le film fit la part belle au charme étouffant de l’actrice et à sa sexy voix rauque. Elle y interprétait une chanteuse de boîtes de nuit qui travaillait bien eu égard à son réel talent de chanteuse (et elle fit d’ailleurs de même au célèbre club de Manhattan, Le Cupidon, en 1952). Le New York Times du 4 août 1949 remarqua que les acteurs du film, bien que les personnages étaient quelque peu effacés, faisaient "tous d’excellentes prestations, et par conséquent étaient étrangement intéressants".
"La corde de sable" remporta majoritairement de bonnes critiques et fut certainement l’un des meilleurs rôles que Corinne Calvet décrocha à Hollywood. Bien qu’ayant figuré face à nombre de grandes stars comme Danny Kaye et James Cagney, elle fut la plupart du temps confiné aux roles décoratifs où ses formes sculpurales étaient mises en évidence. Pour son rôle dans Sur la Riviera (1951), Bosley Crowther commenta qu’elle était "jolie, mais négligée" (NY Times du 24 mai 1951). Corinne (Miss Golden Globe 1952), laissa plus tard libre cours à sa frustration de n’avoir jamais eu un rôle à sa mesure à même de montrer ses capacités d’actrice et elle s’en confia notamment dans ses mémoires publiées en 1983, 'Has Corinne Been a Good Girl?'.
Les gros titres se concentrèrent plus sur sa vie privée que sur sa carrière cinématographique. L’ incident qui fut particulièrement commenté par la presse, concerna sa poursuite en justice de l’actrice Zsa Zsa Gabor qui, dans une interview, avait affirmé que l’allégation selon laquelle Corinne Calvet était française, n’était qu’une pure invention des studios. Lors d’un autre procès plus bizarroïde, en 1967, son petit ami d’alors affirma devant la cour qu’elle avait recours au voodoo pour contrôler certains de ses avoirs financiers. Il y eut aussi deux procédures de divorce hautement médiatisées avec les acteurs John Bromfield et Jeffrey Stone.
A partir du milieu des années 1950, Corinne Calvet commença à apparaître dans des productions internationales, partageant son temps entre Los Angeles et son appartement luxueusement meublé de l’avenue Mac-Mahon, près de l’Arc de Triomphe, à Paris. Elle continua à jouer dans des productions italiennes et françaises, tout en apparaissant dans des séries télévisées américaines, avec des rôles occasionnels au cinéma. Son dernier film fut L’épée sauvage en 1982.
Elle fit une rare apparition à la télévision dans la Colgate Comedy Hour avec Donald O'Connor le 3 février 1952, émission télévisée dans tout le pays par NBC.
Corinne Calvet se retira de l’industrie du film et se ré-inventa en thérapiste spécialisée dans l’hypnose. Elle se fixa à Santa Monica, où elle décéda d’une hémorragie cérébrale le 23 juin 2001. Elle avait été mariée à 3 reprises : avec l’acteur John Bromfield (de 1948 au 17 mars 1954), qui fu sa co-star dans La corde de sable et qui, déclara-t-elle, avait été obligé de la marier par son studio, puis avec Jeffrey Stone (de 1955 à 1962) et enfin avec Robert J. Wirt (de 1968 à octobre 1971). Les trois mariages se terminèrent par des divorces.
Sa contribution au western fut la suivante :
La rivière de la poudre de Louis King (1953), Frenchie Dumont
Je suis un aventurier d’Anthony Mann (1954), Renee Vallon
Les pillards de la prairie d’Albert C. Gannaway (1959), Kathy Martin
Sur la piste des Apaches de R.G. Springsteen (1965), Janice MacKenzie
Modifié en dernier par DEMERVAL le 03 juil. 2015 7:24, modifié 1 fois.

DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4117

Re: Corinne Calvet (1925-2001)

Messagepar DEMERVAL » 01 juil. 2015 11:44

ImageImageImageImageImageImageImageImageImage

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 21042
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Corinne Calvet (1925-2001)

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 01 juil. 2015 17:57

metek a écrit :Corrine Calvet
ImageImageImage
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4621
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Corinne Calvet (1925-2001)

Messagepar yves 120 » 02 juil. 2015 14:03

A chaque fois que je fais un gratin où autre chose dans un plat en Pyrex , je pense à Corinne Calvet , j 'ai lu que sa maman était dans le domaine des inventions ce serait elle qui serait la créatrice de ce fameux Pyrex c 'est pour ça que sa fille Corinne Calvet dégage tant de chaleur :D
J 'aime beaucoup cette actrice je la trouve excellente dans la plus part de ses films :D

Voici une jolie Parisienne :D devenue Star à Hollywood :num1

Image
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

thyrex
Marshall
Marshall
Messages : 250

Re: Corinne Calvet (1925-2001)

Messagepar thyrex » 02 juil. 2015 23:09

je suis totalement d'accord, j'ai aussi un faible pour cette belle actrice.
SI ma mémoire ne me fait pas défaut, elle fut prise sous contrat "paramount" sous le nom de corinne calvay avec comme slogan "calvay is okay", puis après elle se retrouva dans l'écurie d'Hal Wallis.


Image

thyrex
Marshall
Marshall
Messages : 250

Re: Corinne Calvet (1925-2001)

Messagepar thyrex » 14 juil. 2015 13:47

Image

Avatar du membre
Sitting Bull
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5747
Localisation : Grande prairie du Sud-Ouest

Re: Corinne Calvet (1925-2001)

Messagepar Sitting Bull » 02 mai 2017 17:46

Image

"What is this ? The stuff that dreams are made of." (W.Shakespeare)

DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4117

Re: Corinne Calvet (1925-2001)

Messagepar DEMERVAL » 02 mai 2017 22:05

Magnifique tribute de la part de SB, quelle beauté avec de temps en temps des airs de Rita Hayworth et à d'autres moments des ressemblances avec Jane Russell, mais sa sensualité transpire toujours :D :D :D

thyrex
Marshall
Marshall
Messages : 250

Re: Corinne Calvet (1925-2001)

Messagepar thyrex » 02 mai 2017 22:44

Superbe boulot et très bel hommage à Corinne Calvet.

2 petits bemols.
Pour moi la 1ere photo ce n'est pas Corinne Calvet mais je ne peux pas donner le nom de cette belle.
Il y a aussi une photo de Mary castle dans ce tribute.



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités