Rod Steiger (1925-2002)

Biographies et fiches d'acteurs, réalisateurs, ...
Liste des biographies
Règles du forum
:arrow: Liste des biographies


1 acteur ou réalisateur par topic
Merci de formater le titre de cette façon : Prénom Nom
(pas de titres totalement en majuscule)
DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4110

Rod Steiger (1925-2002)

Messagepar DEMERVAL » 30 mars 2015 17:30

Rod Steiger naquit le 14 avril 1925 à Westhampton, New York, de Lorraine Driver et Frederick Steiger, qui était de descendance française, écossaise et allemande. Rod Steiger fut élevé dans la religion luthérienne. Il ne connut jamais son père, un adepte du vaudeville qui fit partie d’une troupe ambulante de danse et chant en compagnie de la mère de Rod Steiger qui, quant à elle, délaissa plus tard le show business. Rod Steiger grandit avec sa mère alcoolique avant de fuir le domicile familial pour rejoindre, à l’âge de 16 ans, l’US Navy durant la seconde guerre mondiale, conflit auquel il prit part activement dans le Pacifique, à bord de destroyers.
Rod Steiger apparut dans plus de 100 films. Il débuta sa carrière d’acteur sur les planches et en direct à la télévision au début des années 1950. Le 24 mai 1953, un épisode de Goodyear Television Playhouse boosta sa carrière. L’épisode concernait l’histoire de Marty écrite par Paddy Chayefsky. Marty est l’histoire d’un boucher solitaire issu du Bronx à la recherche de l’amour. Refusant de signer un contrat de 7 ans avec le studio, Rod Steiger déclinera plus tard la reprise du rôle pour la version cinématographique de 1955. Le fait de signer un contrat avec un studio à cette époque aurait étiqueté Rod Steiger dans le genre de rôle qu’il devait plus tard assumé ; ce sont les deux choses que Rod Steiger objecta durant toute sa carrière. Le rôle de Marty fut octroyé à Ernest Borgnine. Ce dernier devait, pour ce rôle, recevoir l’Oscar du meilleur acteur. Rod Steiger ne regretta jamais sa décision de reprendre le rôle de Marty.

Il remporta l’Oscar du meilleur acteur pour son interprétation du chef de la police Bill Gillespie dans Dans la chaleur de la nuit (1967) face à Sidney Poitier. Il fut nominé pour l’Oscar du meilleur second rôle pour Sur les quais (1954), film dans lequel il interprétait le frère de Marlon Brando. Il fut de nouveau nominé, cette fois dans la catégorie meilleur acteur, pour le graveleux Le prêteur sur gages (1965), un film de Sidney Lumet dans lequel il incarnait un survivant de l’holocauste vivant renfermé à New York City.

Il incarna Jud Fry dans la version cinématographique de Oklahoma!, la comédie musicale de Rodgers et Hammerstein dans laquelle il fit sa seule prestation chantée. Un de ses rôles favoris fut celui de Komarovsky dans Docteur Jivago (1965). Rod Steiger, le seul américain dans la distribution du film, avait initialement de l’appréhension de travailler avec de tels acteurs britanniques que Ralph Richardson et Alec Guinness et avait peur de ne pas être à la hauteur, mais il fut acclamé pour sa performance. Il se lia d’amitié avec l’acteur Tom Courtenay lors du tournage de ce film et ils devaient restés très proches jusqu’à la mort de Rod.
Il apparut aussi dans Le grand couteau dans la peau d’un agressif patron de studio qui réprimandait sa star Jack Palance ; dans le rôle d’Al Capone dans Al Capone (1959); en tant que Mr. Joyboy dans Le cher disparu ; dans la peau d’un tueur en série dans Le refroidisseur de femmes ; et en tant qu’un homosexuel brimé dans Le sergent (1968) et du Rabbi Saunders dans L’élu (1981).
Il interpréta aussi des personnages célèbres comme Napoleon Bonaparte dans Waterloo (1970); Benito Mussolini dans Les derniers jours de Mussolini (1974) et Le lion du désert (1981); W. C. Fields dans W. C. Fields et moi (1976; Ponce Pilate dans la minisérie TV de Franco Zeffirelli, Jesus de Nazareth (1977); l’U.S. Marshal Bill Tilghman dans Bill Doolin le hors-la-loi (1981) et le chef de la pègre Sam Giancana dans la minisérie TV, Sinatra (1992). Rod Steiger apparut dans plusieurs films italiens, dont Main basse sur la ville (1963) et Lucky Luciano (1974) (deux films de Francesco Rosi) et un film de Sergio Leone, Il était une fois la révolution (1971). En France, il fut la vedette d’un film de Claude Chabrol, Les innocents aux mains sales face à Romy Schneider.

Dans ses dernières années, il apparut dans Amityville, la maison du diable (1979); L’expert (1994) et Mars Attacks!. A la télévision, il apparut dans les miniséries Jackie Collins' Hollywood Wives (1985), Les chroniques e San Francisco d’Armistead Maupin (1993) et en 1995 dans un épisode de Columbo. Parmi ses tout derniers rôles figuraient celui d’un juge dans Hurricane Carter (1999). Le film le réunit avec le réalisateur Norman Jewison, qui l’avait dirigé dans In the Heat of the Night. Son dernier film fut A Month of Sundays.
Rod Steiger fut aussi la vedette de la version cinématographique de la pièce de Kurt Vonnegut, Happy Birthday, Wanda June (1971). En 1969, il apparut dans l’adaptation cinématographique de la pièce de Ray Bradbury, The Illustrated Man avec son épouse d’alors, Claire Bloom. On lui offrit le rôle titre de Patton, mais il le refusa parce qu’il ne voulait pas glorifier la guerre. Le rôle fut alors donné à George C. Scott, qui remporta l’oscar du meilleur acteur. Rod Steiger qualifia ce refus de "plus bête décision de sa carrière”.
Rod Steiger fut marié à 5 reprises : avec l’actrice Sally Gracie (1952–1958), l’actrice Claire Bloom (1959–1969), Sherry Nelson (1973–1979), Paula Ellis (1986–1997) et l’actrice Joan Benedict Steiger (avec laquelle il fut uni de 2000 à sa mort). Il avait une fille, la chanteuse d’opéra Anna Steiger (née en 1960), issue de son mariage avec Claire Bloom et un fils, Michael Steiger (né en 1993), issu de son union avec Paula Ellis.

Rod Steiger décèda d’une pneumonie et de complications survenues après l’opération d’une tumeur de la vésicule biliaire, le 9 juillet 2002 à Los Angeles. Il est enterré au cimétière de Forest Lawn - Hollywood Hills. Le film Saving Shiloh, sorti en 2006, fut dédié à sa mémoire.

Sa contribution au western fut la suivante :

Oklahoma! de Fred Zinnemann (1955), Jud Fry
L’homme de nulle part de Delmer Daves (1956), “Pinky” Pinkum
Le jugement des flèches de Samuel Fuller (1957), O’Meara
La grande caravane, un épisode, Saul Bevins dans “The Saul Bevins Story” (1961)
Il était une fois…la révolution de Sergio Leone (1971), Juan Miranda
Bill Doolin le hors la loi de Lamont Johnson (1981), Tilghman
Desperado : Avalanche at Devil’s Ridge”, Tv film de Richard Compton (1988), Silas Slaten
L’honneur de la cavalerie, TV film de Ken Olin (1995), Colonel Owen Stuart

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 21028
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Rod Steiger (1925-2002)

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 30 mars 2015 21:03

Merci Demerval :applaudis_6: :beer1:
Image(de Winchester73)

dans Le jugement des flèches
Image
Image
Image
Image
ImageImage
Image
Image(1997)
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

lerebelle
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 8118
Localisation : Nice et St Laurent du Var, Alpes Maritimes
Contact :

Re: Rod Steiger (1925-2002)

Messagepar lerebelle » 31 mars 2015 2:54

Encore un incontournable, merçi Jean-Pierre. R :applaudis_6: :beer1:

Avatar du membre
Bat Lash
Comanche
Comanche
Messages : 756

Re: Rod Steiger (1925-2002)

Messagepar Bat Lash » 05 mai 2017 14:13

Je viens de regarder l'excellent téléfilm L'Honneur de la Cavalerie (1995) ou un groupe d'officiers mené par Don Johnson décide de s'opposer à sa hiérarchie qui leurs ordonnait d'abattre leurs chevaux. Belle et scandaleuse histoire vraie ou Rod Steiger incarnait encore un colonel .Le film bénéficie d'un casting solide (James B.Sikking, Bob Gunton, Graig Sheffer) et de la beauté de Gabrielle Anwar .
Image

Image

L..
Westerner
Westerner
Messages : 2225
Contact :

Re: Rod Steiger (1925-2002)

Messagepar L.. » 13 mai 2017 19:36

Image

Il était une fois la Révolution, Sergio Leone, Guadix (Grenade), vers août 1970.

(Cliquer sur la photographie pour l'afficher en grand.)



Retourner vers « Biographies »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités