Coups de feu dans la sierra(1962)

Toutes les manifestations westerns / cinéma (Les Cinglés du cinéma, ...)
Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6106
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: Coups de feu dans la sierra(1962)

Messagepar lafayette » 04 mai 2014 0:54

Je n'avais pas vraiment aimé le film au ciné et j'avais dû oublier l'histoire et comme j'aime beaucoup Mc Rea, j'ai acheté le dvd il y a quelques temps sans connaître le contenu, mais me souvenant qu'il avait une bonne côte sur notre site, puisque souvent cité.
Image
Je m'en suis vraiment souvenu avec l'histoire sordide de la jeune écervelée qui échappe à un viol collectif des frangins du type avec qui elle se marit.
Ca m'a fait descendre de plusieurs étages le beau souvenir que j'avais du Virginien James Drury. Et cette disgression, inutile dans une histoire où l'attrait de l'or était un moteur suffisant, me faisait sortir du film où j'avais déjà eu du mal à entrer avec un début de cirque où Scott nous fait une pâle imitation de Buffalo Bill, qu'avait si bien joué Mc Crea.
Mc Rea tient bien son rôle et sa fin émouvante n'est pas sans rappeler la fin de Jason Robards dans Il était une fois dans l'Ouest qui lui veut aussi mourir seul sans le regard de son ami. Une coutume plutôt indienne d'habitude dans les westerns. Le film se finit sur cette vision et non pas dans le départ de l'ami. On se demande si Scott retrahira la confiance de son ami post-mortem, mais il semble que Peckimpah se fichait de l'histoire de base du convoyage d'or.
La scène de bataille autour de la ferme a de bons côtés et des mauvais. Le mauvais quand on nous fait intervenir un Randolph Scott qui ne trouve rien de mieux que de venir se mettre sous le feu des frangins maudits au lieu d'essayer de les prendre de revers ce qui pour un ancien combattant chevronné comme on nous le présente est le b a ba du métier. Le bon quand la caméra heureusement distraite nous montre un combat de coq et le corbeau se réfugiant sur l'épaule de Warren Oates (est-ce là la source d'inspiration du corbeau du dernier Lone Ranger?) Ensuite, la provocation des deux hommes envers les frangins pour un combat d'homme à homme est une bravade téléphonée et simplistement acceptée pour un honneur de famille que ces hommes ignoraient totalement jusqu'alors. Et on se retrouve dans une énième imitation du OK Corral.
Même s'ils jouent bien on se demande ce que les acteurs notamment James Drury sont venus faire dans cette galère des personnages odieux. Dans cette fratrie, je trouve qu'Anderson s'en tire le mieux dans son rôle échu et Warren Oates fait quand même bien le type le plus repoussant.
Image
Quant au rôle de Scott c'était aussi une galère, un employé de cirque au comportement piteux de trahison pour l'ami qui le tire de sa condition piteuse pour une mission salvatrice de convoyage, après une scène de rigolade avec Mc Crea, qu'il a surjoué.
Finalement le jeune qu'il embauche a un rôle plus agréable et il s'en sort d'ailleurs nettement mieux que Scott.
J'ai bien apprécié la scène au début où Mc Rea a rendez-vous avec ses futurs employeurs, le gros plan sur sa manche de chemise élimée alors qu'il se tient avec prestance, la coquetterie avec laquelle il se retire pour pouvoir sortir ses lunettes de lecture, puis le moment de la signature où il a les bras qui rallongent, du grand vécu de presbyte!
L'entame du film est intéressante d'un certain côté avec une course de dromadaire contre des chevaux, mais l'ambiance de cirque et fête foraine est propice à faire sortir de l'ambiance d'un bon vieux western.
Je retiendrai la bonne perf de Mc Rea que je revois hélas mourir après Fort Massacre vu il y a peu, ce qui est une mauvaise habitude... Il y a aussi le jeune qui accompagnait nos deux héros mais je n'ai pas retenu son nom. Il a bien tenu son rôle.
Le père de l'écervelée a aussi une bonne présence jusque dans l'attitude de sa mort. Je le connais mais ma petite mémoire a fermé le bon tiroir d'archive.
J'ai l'impression que ce film a été fait à la va-vite. Pour moi il n'est pas une réussite et bien en deçà de la Horde Sauvage.
Les bonus du dvd n'ont pas réussi à justifier d'avantage mon achat, car le commentaire du film est en anglais non soutitré et l'interview soustitré de la soeur de Sam Peckimpah est une accumulation de souvenirs de famille sans cohésion et qui lasse vite après le premier moment de curiosité. J'essaierai de finir une autre fois car je suis assez maso pour revoir ce dvd. Il nous offre quand même quelques belles vues :
Image
Image

Je n'ai sans doute pas posté au bon endroit, il me semblait aussi que ce film n'avait pas attiré les foules ici!
Image
Je suis un nouvel abonné.

Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6195

Re: Coups de feu dans la sierra(1962)

Messagepar chip » 04 mai 2014 8:58

Scott et Mc Crea, marchant côte à côte face aux Hammond, c'est inoubliable , bel hommage au western et aux deux comédiens, la mort du second tournant la tête pour regarder une dernière fois, une montagne qui ressemble à celle de la Paramount qui à produit le film est tout aussi mémorable, comme l'adieu de Scott à son ami : "A bientôt" . Un chef d'œuvre, c'est sûr.

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6106
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: Coups de feu dans la sierra(1962)

Messagepar lafayette » 04 mai 2014 10:31

Ce film a de très belles scènes, mais des passages repoussant. Tout ce qui représente l'avilissement du genre humain vis à vis de la femme surtout dans un cadre familial tel que montré ou suggéré dans ce film n'en font pas un chef d'oeuvre à montrer à tous les regards. Certaines scènes me donnent envie de les mettre à la poubelle.
Nos deux héros se retrouvent ensemble certes, face à cettre fratrie monstrueuse, mais on pourrait tout aussi bien se réjouir de ces frères marchant côte à côte vers la mort...
Mais enlevons ces "frères" et le personnage de Randolph Scott ne pensera qu'à récupérer l'or. D'ailleurs comment continuer le film à la mort du vrai héros? Le personnage de Randolph Scott une fois une fois en route sans son ami mort ne reprendra-t-il son attrait pour l'or qui prévalait au respect de son ami vivant? N'y aura-t-il pas un affrontement avec les autres?
Randolph Scott partant de nuit en catimini en volant "son ami" n'est pas à oublier quand on voit les deux côte à côte et en plus c'est le vrai héros qui se fait dégommer.
Je préfère de loin Randolph Scott dans le rôle et le film Ville sans loi. Je ne prends pas volontairement une posture en opposition à toi Chip, si Coups de feu dans la Sierra m'avait plu, je l'aurais dit. Moi aussi ça me faisait au départ plaisir de voir Randolph Scott et Mac Rea ensemble dans ce film et, même si Scott avec sa perruque du début ne m'attirait pas des masses, j'ai bien aimé le petit moment de complicité de leurs retrouvailles au stand de tir.
Un regard plus favorable aurait pu lui être porté si le personnage de Randolph Scott avait trouvé dans la mort la rédemption par son geste final et donc je pense que le cinéaste n'a pas choisi le bon personnage à laisser mourir. Même si Mac Rea a pris l'habitude de bien mourir...
D'ailleurs, Peckimpah aurait même pu les laisser vivre tous les deux et montrer la fin du "ride" base du film dont finalement le cinéaste se fichait. Il a donné la primauté à une disgression sexiste et antifamiliale du récit de western auquel on s'attend au départ. Parfois ce truc de cinéaste de déroutage du récit de base est réussi, pour moi là c'est un ratage. Les convois précédents ont vu tous les convoyeurs tués, l'intrigue à ce sujet aurait pu suffire au lieu de s'éterniser lourdement sur ce mariage éhonté et cette fratrie monstrueuse! Montrer des personnages plus repoussants que l'un des personnages central pour lui donner plus de valeur, mais à ce point là bof!
Ce qui faisait la bonne pâte est malheureusement partie en eau de nouilles...
Bien que beaucoup plus violent, le film La Horde Sauvage sera mieux réussi dans un récit plus cohérent avec la rédemption finale des hommes de la horde.
:sm57: Mais peut-être n'as-tu pas aimé puisque les Mexicains y sont pour la plupart laids et moches!? :wink:
Je suis un nouvel abonné.



Retourner vers « Les Manifestations »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité