Titres Francais/Originaux des Westerns Européens commencant par la lettre [D]

Même principe, lancé par Liko, que le répertoire des westerns sauf qu'il s'agit ici des westerns européens.
Liko
Séminole
Séminole
Messages : 1778

Titres Francais/Originaux des Westerns Européens commencant par la lettre [D]

Messagepar Liko » 25 avr. 2007 13:58

Les Westerns Européens commencant par la lettre [D] : 74 Films

:arrow: Dakota / La brute, le colt et le karaté / Le prix du sang : Là dove non batte il sole (Anthony Dawson : Antonio Margheriti) (1974)
:arrow: Daltons (Les) (Philippe Haïm) (2004)
:arrow: Dans la poussière du soleil (Richard Balducci) (1973)
:arrow: Dans les mains du pistolero : Il destino di un pistolero (Mani di pistolero) (Ocaso de un pistolero) (Rafael Romero Marchent) (1965)
:arrow: Défi des implacables (Le) : Joe Dexter (La sfida degli implacabili) (Oeste Nevada Joe) (Ignacio F. Iquino) (1964)
:arrow: Défi des Mackenna (Le) : La sfida dei Mackenna (Un dólar y una tumba) (León Klimovsky) (1970)
:arrow: Demande pardon à Dieu, pas à moi : Chiedi perdonna a Dio... non a me (Glenn Vincent Davis : Vicenzo Mussolino) (1969)
:arrow: Dépêche-toi, Sartana, je m' appelle Trinita : Trinità e Sartana figli di... (Mario Siciliano) (1972)
:arrow: Déposez les colts : Posate le pistole reverendo (Leopoldo Savona) (1971)
:arrow: Dernier des Mohicans (Le) : L' ultimo dei Mohicani (Uncas, el fin de una raza) (Mateo Cano) (1965)
:arrow: Dernier des Mohicans (Le) : La valle delle ombre rosse (Der Letzte Mohikaner) (Harald Reinl) (1965)
:arrow: Dernier des salauds (Le) / Les pistoleros de l' Ave Maria : Il pistolero dell' Ave Maria (Ferdinando Baldi) (1969)
:arrow: Dernier duel / La loi de l' Ouest : Colorado Charlie (Robert Johnson : Roberto Mauri) (1965)
:arrow: Dernier face à face (Le) / Il était une fois en Arizona : Faccia a faccia (Sergio Sollima) (1967)
:arrow: Dernier jour de la colère (Le) / On m' appelle Saligo / Le duel des géants : I giorni dell'ira (Tonino Valerii) (1967)
:arrow: Dernier pistolet (Le) : Jirn il primo (Serge Birgon : Sergio Bergonzelli) (1964)
:arrow: Dernier tueur (Le) : L' ultimo killer (Joseph Warren : Giuseppe Vari) (1967)
:arrow: Dernière aventure de Buffalo Bill (La) / Sept heures de feu : Sette ore di fuoco (Aventuras del Oeste) (Joaquín Luis Romero Marchent) (1965)
:arrow: Dernière balle à pile ou face (La) : Testa o croce (Piero Pierotti) (1969)
:arrow: Des ennemis, je m'en garde / Mes ennemis, je m'en garde : Dai nemici guardo io ! (Irving Jacobs : Mario Amendola) (1968)
:arrow: Deserteur (Le) : The Deserter (Niksa Fulgosi / Burt Kennedy) (1971)
:arrow: Desperado (El) / La boue, le massacre et la mort : El Desperado (Franco Rossetti) (1967)
:arrow: Desperados de l' Arizona (Les) : Los rebeldes de Arizona (José María Zabalza) (1970)
:arrow: Deux chinois dans l' Ouest / Winchester, Kung Fu et Karaté : Altrimenti vi ammucchiamo (Kung Fu nel pazzo West) (I fratelli del kung fu) (Yeo Ban-Yee : Man Yi Yang) (1973)
:arrow: Deux croix pour un implacable : Dos cruces en Danger Pass (Due croci a Danger Pass) (Rafael Romero Marchent) (1967)
:arrow: Deux fils de Trinita (Les) : Due figli di Trinità (Richard Kean : Osvaldo Civirani) (1972)
:arrow: Deux fois traitre : Due volte giuda (Nando Cicero) (1968)
:arrow: Deux frères appellés Trinita / Jesse & Lester : Jesse e Lester, due fratelli in un posto chiamato Trinità (Due fratelli) (James London : Renzo Genta et Richard Harrison) (1972)
:arrow: Deux honnêtes crapules / Les quatre de l' Ave Maria : I quattro dell' Ave Maria (Giuseppe Colizzi) (1968)
:arrow: Deux pistoleros de Sylver City (Les) / Violence dans la vallée : Un animale chiamato uomo (Roberto Mauri (1972)
:arrow: Deux pistolets de Cjamango (Les) : Cjamango (Edward G. Muller : Eduardo Mullargia) (1967)
:arrow: Deux pistolets pour un lâche : Due pistole e un vigliacco (Il pistolero segnato da Dio) (C.J. Padget : Giorgio Ferroni) (1968)
:arrow: Deux super cowboys / Mon nom est Trinita : Carambola filotto... tutti in buca (Ferdinando Baldi) (1975)
:arrow: Deux violents (Les): I due violenti (Anthony Greepy : Primo Zeglio) (1964)
:arrow: Dieu est avec toi, Gringo : Vaya con dios Gringo (Edward G. Muller : Edoardo Mulargia) (1966)
:arrow: Dieu les crée, moi je les tue : Dio li crea, io li ammazzo (Paolo Bianchini) (1967)
:arrow: Dieu ne paie pas le samedi : Dio non paga, il sabàto (Amerigo Anton : Tanio Boccia) (1967)
:arrow: Dieu pardonne à mon pistolet : Dio perdoni la mia pistola (Mario Garriazzo et Leopoldo Savona) (1969)
:arrow: Dieu pardonne, moi pas / Trinita ne pardonne pas / Du soleil dans la tête de Trinita / Même à l' ombre le soleil leur a tapé sur la tête : Dio perdona... io no (Giuseppe Colizzi) (1967)
:arrow: Django : Django (Sergio Corbucci) (1966)
:arrow: Django 2 / Le grand retour de Django : Django 2 : il grande ritorno (Ritorno di Django) (Nello Rossati) (1987)
:arrow: Django arrive...préparez vos cercueil / Salut Django : C' è Sartana, vendi la pistola e comprati la bara (Anthony Ascott : Giuliano Carmineo) (1970)
:arrow: Django contre la horde des salopards / La horde des salopards / Django le batard : Django il bastardo (Sergio Garrone) (1969)
:arrow: Django défie Sartana : Django sfida Sartana (William Redford : Pasquale Squitieri) (1970)
:arrow: Django et Sartana : Django e Sartana... all'ultimo sangue (Django e Sartana) (Quel maledetto giorno d’ inverno… Django e Sartana all’ultimo sangue) (Miles Deem : Demofilo Fidani) (1970)
:arrow: Django le batard / Django contre la horde des salopards / La horde des salopards : Django il bastardo (Sergio Garrone) (1969)
:arrow: Django le justicier : Non aspettare Django... spara ! (Edward G. Muller : Edoardo Mulargia) (1967)
:arrow: Django le proscrit / Le proscrit : Django killer per l' onore (El proscrito de Rio Colorado) (Maury Dexter) (1965)
:arrow: Django le taciturne : Bill, il taciturno (Max Hunter : Massimo Pupillo) (1967)
:arrow: Django ne pardonne pas : Django non perdona (Mestizo) (Julio Buchs) (1966)
:arrow: Django ne prie pas : I vigliacchi non pregano (Marlon Sirko : Mario Siciliano) (1969)
:arrow: Django porte sa croix : Quella sporca storia nel West (Enzo G. Castellari) (1968)
:arrow: Django, prépare ton cercueil / Trinita, prépare ton cercueil : Preparati la bara ! (Ferdinando Baldi) (1968)
:arrow: Django prépare ton exécution : Execution (Domenico Paolella) (1968)
:arrow: Django tire le premier : Django spara per primo ( Alberto De Martino) (1966)
:arrow: Django, ton tour viendra : Allegri becchini arriva Trinità (Fred Lyon Morris : Ferdinando Merighi) (1972)
:arrow: Djurado (El) / El Dyurado : Djurado (El Djurado) (Gianni Narzisi : Giovanni Narzisi) (1969)
:arrow: Doigt sur la gachette (Un) / La furia de Johnny Kid : Dove si spara di più (Gianni Puccini) (1967)
:arrow: Dollar entre les dents (Un) : Un dollaro tra i denti (Vance Lewis : Luigi Vanzi) (1966)
:arrow: Dollar troué (Le) : Il dollaro buccato (Un dollaro buccato) (Kelvin Jackson Padget : Giorgio Ferroni) (1965)
:arrow: Dollars du Nebraska (Les) : Nebraska il pistolero (Ringo del Nebraska) (El rancho maldido / Ringo de Nebraska) (Antonio Román et Mario Bava uncredited) (1966)
:arrow: Dollars plein la gueule (Des) : Più forte sorelle (Frank Bronston : Mario Bianchi) (1973)
:arrow: Dollars pour Mac Gregor (Des) / Encore un dollar pour Mac Gregor : Ancora dollari per i Mac Gregor (La muerte busca un hombre) (José Luis Merino) (1970)
:arrow: Drame à Canitoga : Wasser für Canitoga (Herbert Selpin) (1939)
:arrow: Du plomb sur Dallas : Prendi la colt e prega il padre tuo (Plomo sobre Dallas) (Charles Thomas) (1970)
:arrow: Du sang au crépuscule / Les colts de la violence : Mille dollari sul nero (Albert Cardiff : Alberto Cardone et Mario Siciliano) (1967)
:arrow: Du sang dans la montagne : Un fiume di dollari (Lee W. Beaver : Carlo Lizzani) (1966)
:arrow: Du soleil dans la tête de Trinita / Dieu pardonne, moi pas / Trinita ne pardonne pas / Même à l' ombre le soleil leur a tapé sur la tête : Dio perdona... io no (Giuseppe Colizzi) (1967)
:arrow: Duel à Rio Bravo : Jennie Lees ha una nuova pistola (Sfida a Rio Bravo) (Desafío en Río Bravo) (Tulio De Micheli) (1965)
:arrow: Duel au crépuscule : Duell vor sonnenuntergang (Léopoldo Lahola) (1965)
:arrow: Duel au Texas : Duello nel Texas (Gringo) (Riccardo Blasco) (1963)
:arrow: Duel des géants (Le) / Le dernier jour de la colère / On m' appelle Saligo : I giorni dell'ira (Tonino Valerii) (1967)
:arrow: Durango encaisse ou tue : Arriva Durango, paga o muori (Roberto Bianchi Montero) (1971)
:arrow: Dynamite Jack / La terreur de l’Arizona (Jean Bastia) (1961)
:arrow: Dynamite Jim : Dinamite Jim (Alfonso Balcazar) (1966)
:arrow: Dynamite Joe / Joe l' implacable : Dinamite Joe (Joe l' implacabile) (Anthony Dawson: Antonio Margheriti) (1968)
:arrow: Dynamiteros (Les) : La spina dorsale del diavolo (The Deserter / Ride to Glory / The Devil's Backbone) (Djavolja kicma) (Niksa Fulgosi et Burt Kennedy) (1971)
Modifié en dernier par Liko le 24 nov. 2009 11:49, modifié 21 fois.

Avatar du membre
Retardataire
Marshall
Marshall
Messages : 259

Messagepar Retardataire » 03 sept. 2007 12:51

"Des dollars plein la gueule" c'est un oubli ?

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3088
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Messagepar Sartana » 03 sept. 2007 12:58

Retardataire a écrit :"Des dollars plein la gueule" c'est un oubli ?

Bien vu, amigo !
Liko va nous corriger cela rapidement :D
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
Breccio
Westerner
Westerner
Messages : 2977
Localisation : Gone

Messagepar Breccio » 03 sept. 2007 12:58

Retardataire a écrit :"Des dollars plein la gueule" c'est un oubli ?

Bien vu, Retardataire.
On aura bien sûr reconnu Piu forte, sorelle, qui n'a pas de titre français dans la liste "Originaux/français lettre P".
A la décharge de Liko, je crois que ce film est présenté comme inédit en France dans le Giré. Devons-nous donc cette extraordinaire découverte à Evidis ?... :mrgreen:
B

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3088
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Messagepar Sartana » 03 sept. 2007 12:59

Breccio a écrit :Devons-nous donc cette extraordinaire découverte à Evidis ?... :mrgreen:

Bien forcé de reconnaitre... :roll:
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Liko
Séminole
Séminole
Messages : 1778

Messagepar Liko » 03 sept. 2007 23:54

Bien vu, chapeau :applaudis_6: Voilà c'est reparé :wink:

Avatar du membre
Retardataire
Marshall
Marshall
Messages : 259

Messagepar Retardataire » 06 sept. 2007 12:15

Auparavant, le fait de devoir chercher que tel film sorti en dvd correspondait à tel autre titre plus connu et référencé encore différemment dans les critiques, le fait que Django soit dans le titre alors que le héros n’a pas ce nom dans le film, qu’un même film peut avoir plusieurs titres en Français et en Italien, que les acteurs et réalisateurs soient cités par leurs pseudonymes, parfois pas ; le fait qu’un réalisateur soit crédité alors qu’un autre avait en réalité fait le boulot, bref que c’était le merdier pour s’y retrouver, tout cela m’ennuyer. :(
Et puis est venu l’antidote, la parade infaillible : le dictionnaire de Liko. :applaudis_6: Du coup, avec les bouquins sortis sur le sujet + l’antidote, maintenant cela m’amuse et je le prends comme un amusement ; mieux encore, comme un jeu de piste gigantesque qui fait pleinement parti du charme des Westerns Spaghettis. :gun:
Ce dictionnaire, on a beau le parcourir assidûment, s’y référer, le contrôler à nouveau, on y découvre toujours un petit quelque chose à compléter ; c’est dire si ce gigantesque kaléidoscope est alambiqué.

Allez, un petit dernier pour la route :
:lol: « Django et Sartana : Django e Sartana…all’ultimo sangue » et il y a aussi « Quel maledetto giorno d’inverno… Django e Sartana all’ultimo sangue » d’ailleurs tu l’as bien fait figurer comme tel à la lettre Q des titres originaux. :wink:

Sinon Liko, je n’ai pas tout suivi, par rapport à la liste que je t’ai envoyée le 11 juillet et sur laquelle Sartana a bien transpiré, tu l’as intégrée dans ton dictionnaire après l’avoir triée, ou bien tu n’as pas eu encore le temps de le faire ?

Liko
Séminole
Séminole
Messages : 1778

Messagepar Liko » 06 sept. 2007 15:38

Sinon Liko, je n’ai pas tout suivi, par rapport à la liste que je t’ai envoyée le 11 juillet et sur laquelle Sartana a bien transpiré, tu l’as intégrée dans ton dictionnaire après l’avoir triée, ou bien tu n’as pas eu encore le temps de le faire ?

J'ai pas eu le temps :shock: mais je vais m'y pencher pas de soucis, je n'ai pas oublier :wink:
Je rebidouille le Django et Sartana :roll:

Liko
Séminole
Séminole
Messages : 1778

Messagepar Liko » 30 sept. 2007 17:12

Ajout de :
:arrow: Dakota / La brute, le colt et le karaté : Là dove non batte il sole (Anthony Dawson : Antonio Margheriti) (1974)
:arrow: Dernier duel / La loi de l' Ouest : Colorado Charlie (Robert Johnson : Roberto Mauri) (1965)
:arrow: Des ennemis, je m'en garde / Mes ennemis, je m'en garde : Dai nemici guardo io ! (Irving Jacobs : Mario Amendola) (1968)
:arrow: Deserteur (Le) : The Deserter (Niksa Fulgosi / Burt Kennedy) (1971)

Liko
Séminole
Séminole
Messages : 1778

Messagepar Liko » 30 sept. 2007 17:56

Ajout de :
:arrow: Deux super cowboys / Mon nom est Trinita : Carambola filotto... tutti in buca (Ferdinando Baldi) (1975)

Avatar du membre
Daniel
Westerner
Westerner
Messages : 2117

Messagepar Daniel » 30 sept. 2007 17:58

Liko dit : Ajout de :
Deux super cowboys
... Daniel et Mortimer :mrgreen:

Liko
Séminole
Séminole
Messages : 1778

Messagepar Liko » 30 sept. 2007 18:13

Ajout du Titre :
"Du soleil dans la tête de Trinita" qui est un enième titre pour "Dieu pardonne, moi pas".

Avatar du membre
Retardataire
Marshall
Marshall
Messages : 259

Messagepar Retardataire » 15 oct. 2007 12:09

Manque Django le batard. :wink:

Liko
Séminole
Séminole
Messages : 1778

Messagepar Liko » 17 oct. 2007 20:44

Rajouté partout :wink:

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3088
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Messagepar Sartana » 07 déc. 2007 8:39

Le dernier jour de la colère est aussi sorti en VHS sous le titre "Le duel des géants" :shock:

Image
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!



Retourner vers « Le Dictionnaire des Westerns Européens »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité