Titres Francais/Originaux des Westerns Européens commencant par la lettre [H]

Même principe, lancé par Liko, que le répertoire des westerns sauf qu'il s'agit ici des westerns européens.
Liko
Séminole
Séminole
Messages : 1778

Titres Francais/Originaux des Westerns Européens commencant par la lettre [H]

Messagepar Liko » 22 févr. 2007 15:18

Les Westerns Européens commencant par la lettre [H] : 22 Films

:arrow: Haine pour haine : Odio per odio (Odio por odio) (Domenico Paolella) (1967)
:arrow: Haut les mains ! Cadavre je t' arrête / Ca va chauffer, Sartana revient ! : Su le mani, cadavere ! sei in arresto (Un dólar para Sartana) (León Klimovsky) (1971)
:arrow: Haut les mains, salaud ! : Giù le mani, carogna ! (Lucky Dickinson : Demofilo Fidani) (1970)
:arrow: Hold-up à Sun Valley : El mas fabuloso golpe del Far West (Nevada) (José Antonio de la Loma) (1972)
:arrow: Homme à la hache (L') / Mannaja : Mannaja (Sergio Martino) (1977)
:arrow: Homme à la Winchester d’ or (L') : Corte marziale (Roberto Mauri) (1972)
:arrow: Homme appellé Apocalypse Joe (Un) : Un uomo chiamato Apocalisse Joe (Leopoldo Savona) (1971)
:arrow: Homme appellé Dakota (Un) : Un uomo chiamato Dakota (Mario Sabatini) (1972)
:arrow: Homme de l' Est (L') / El Magnifico / Et maintenant, on l' appelle El Magnifico : E poi lo chiamarono il Magnifico (E.B.Clucher : Enzo Barboni) (1972)
:arrow: Homme de la vallée maudite (L') / Fureur dans la vallée : L' uomo della valle maledetta (Omar Hopkins : Primo Zeglio et Siro Marcellini) (1965)
:arrow: Homme du Minnesota (L') / Le justicier / Le justicier du Minnesota : Minnesota Clay (Sergio Corbucci) (1965)
:arrow: Homme du Nevada (L') / Les pistoleros du Nevada : I morti non si contano (¿ Quién grita venganza ?) (Rafael Romero Marchent) (1968)
:arrow: Homme, l'orgueuil et la vengeance (L') : L' uomo, l' orgoglio, la vendetta (Luigi Bazzoni) (1968)
:arrow: Homme qui a tué Billy le kid (L') : E divenne il più spietato bandito del Sud (El hombre que mató a Billy el Niño) (Julio Buchs) (1967)
:arrow: Homme qui venait de Canyon City (L') : L' uomo che viene da Canyon City (Viva Carrancho / Que viva Carrancho) (Alfonso Balcázar) (1965)
:arrow: Homme qui venait pour tuer (L') : L' uomo venuto per uccidere (Un hombre vino a matar) (León Klimovsky) (1968)
:arrow: Homme, un cheval, un fusil (Un) / Et le vent apporta la violence : E Dio disse a Caino... (Anthony Dawson : Antonio Margheriti) (1970)
:arrow: Homme, un cheval, un pistolet (Un) : Un uomo, un cavallo, una pistola (Ride bene chi spara ultimo) (Vance Lewis : Luigi Vanzi) (1967)
:arrow: Homme, un colt (Un) : Un uomo e una colt (Un hombre y un colt) (Tulio Demicheli) (1967)
:arrow: Horde des salopards (La) / Django contre la horde des salopards / Django le batard : Django il bastardo (Sergio Garrone) (1969)
:arrow: Horde des salopards (La) / Une raison pour vivre, une raison pour mourir : Una ragione per vivere, una ragione per morire (Una ragione per vivere e una per morire) (Tonino Valerii) (1972)
:arrow: Hurlement des loups noirs (Le) : Der schrei der schwarzen Wölfe (Harald Reinl) (1972)
Modifié en dernier par Liko le 17 oct. 2007 20:44, modifié 12 fois.

Liko
Séminole
Séminole
Messages : 1778

Messagepar Liko » 30 mars 2007 18:35

J'en rajoute 1 :
:arrow: Le hurlement des loups noirs : Der schrei der schwarzen Wölfe (Harald Reinl) (1972) Avec Ron Ely et Raimund Harmstorf
Pour completer, cette production Spain/USA
:arrow: L' héritage de la colère : Four Rode Out (John Peyser) (1971) Avec Sue Lyon, Pernell Roberts, Leslie Nielsen, Julián Mateos (Vu dans I Crudeli), John Clark (Vu dans Shalako, Captain Apache, Catlow, El Condor...)
Je ne le mettrais pas car il est à mes yeux plus americain qu'européen vis à vis du réalisateur et de 80% des acteurs tous ricains. Peut être dans le classement de JL ? Soit dit en passant ce film est tourné de facon très Western Spaghetti :beer1:
Tiens, peut être qu'un jour je ferais un classement de tous les westerns en co-production Europe-USA. Ce serait pas mal pour completer les listes :wink:

Liko
Séminole
Séminole
Messages : 1778

Messagepar Liko » 09 juil. 2007 19:09

A propos du film : :arrow: Héritage de la colère (L') : Four Rode Out (John Peyser) (1971)
Qu'en dit Giré dans son livre ? Je ne suis toujours pas convaincu qu'il est vraiment sa place dans ce classement, mais on en parle dans pas mal de bouquins sur le sujet, alors ?

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3088
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Messagepar Sartana » 09 juil. 2007 19:24

Liko a écrit :A propos du film : :arrow: Héritage de la colère (L') : Four Rode Out (John Peyser) (1971)
Qu'en dit Giré dans son livre ? Je ne suis toujours pas convaincu qu'il est vraiment sa place dans ce classement, mais on en parle dans pas mal de bouquins sur le sujet, alors ?

Giré n'en dit rien de plus que ce qui est trouvable sur la toile, il le classe dans la rubrique "Faux westerns et curiosités". C'est comme tu le sais une coproduction espano-américaine, donc si l'on considère un nommé Sledge (coprod. italo-américaine) comme un western européen (ce que personnellement je ne pense pas), elle devrait figurer dans le listing. La coproduction est la même que pour le film "Le retour des 7" par exemple, qui n'est absolument pas un western européen.

Moi, je l'excluerai, tout comme Valdez avec Bronson, un nommé Sledge, les brutes dans la ville, etc...
On ne devrait garder que les westerns européens "purs jus" ;)
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Liko
Séminole
Séminole
Messages : 1778

Messagepar Liko » 10 juil. 2007 15:35

Pas facile tout ca :?

Liko
Séminole
Séminole
Messages : 1778

Messagepar Liko » 30 sept. 2007 18:57

Ajout de :
:arrow: Haut les mains ! Cadavre je t' arrête / Ca va chauffer, Sartana revient ! : Su le mani, cadavere ! sei in arresto (Un dólar para Sartana) (León Klimovsky) (1971)
:arrow: Homme du Nevada (L') / Les pistoleros du Nevada : I morti non si contano (¿ Quién grita venganza ?) (Rafael Romero Marchent) (1968)


Retourner vers « Le Dictionnaire des Westerns Européens »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité