La Chevauchée Fantastique - Stagecoach - 1939 - John Ford

Analyses en profondeur de westerns avec débats, documents, ...
> A l'affiche : La Rivière sans retour
Voir tous les films de la rubrique
(anciennement 'Westerns Disséqués')
Règles du forum
Règles
> Respectez les opinions des autres...
> L'objectif est de débattre, discuter, et non de dire un en une ligne "j'aime", "je déteste".

Voir tous les films de la rubrique
Avatar du membre
Pike BISHOP
Westerner
Westerner
Messages : 2680
Localisation : Aquaverde

Re: La Chevauchée Fantastique - Stagecoach - 1939 - John Ford

Messagepar Pike BISHOP » 05 mars 2010 11:42

Très étonnante aussi la relation FORD/WAYNE...Mentor/élève...Père/fils...Amitié/jalousie...Ect...
FORD découvre Michael MORISSON accessoiriste, puis jaloux qu'il fasse " LA PISTE des GEANTS" de WALSH en premier rôle
rebaptisé JOHN WAYNE, il va le laisser croupir presque 10 ans dans les séries Z puis B...Le voir évoluer de loin
Puis quand vient l'heure de la rédemption, il va lui faire ce cadeau royal..Ce Zoom inhabituel qui le propulse Star..
et le place dans un écrin d'excellents comédiens qui vont le porter, lui, au jeu approximatif..
Tout en le magnifiant, FORD n'aura de cesse, tout au long de sa carrière (A part peut-être vers la fin où le rapport
de forces s'inverse..ALAMO, LES CAVALIERS..) de rabaisser WAYNE, de le traiter comme un bourricot...
Significatif de le présenter aux producteurs comme un débutant payable avec quelques peanuts, alors
que WAYNE tient des premiers rôles depuis une dizaine d'année dans les films de 55 minutes..
Ces rapports étranges vont encore s'exacerber après la WWII, FORD reprochant sans arrêt sa lâcheté à WAYNE qui
s'est fait réformer pour pouvoir continuer sa carrière hollywoodienne alors que toute la profession était au combat.
Et en même temps, ne jamais vraiment s'en séparer, dans le travail et dans les virées de beuveries ...
If they move, kill'em !!

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2460

Re: La Chevauchée Fantastique - Stagecoach - 1939 - John Ford

Messagepar musselshell » 05 mars 2010 12:15

Non seulement le zoom est inhabituel chez Ford, mais ici, rien ne semble le justifier dans la narration. Il y a et l'entrée retardée, et le zoom...si soudain que l'image passe au flou ... Volontaire ce flou? Après coup, sûrement. Ford décide de le garder. Non seulement il intronise le fiston, mais il signe un de ses plans les plus mémorables. A l'opposé du fondu enchainé de Young Mister Lincoln, ou tout est fluidité...de l'ombre qui se dessine comme un fantôme sur la tombe de la femme de Nathan Brittles. Ces exemples sont plus des scènes que des plans, plus des enchainements que des scènes...avec un rapport au temps, presque toujours, un glissement de l'avant dans la narration. Quelque chose fait retour... fuit à jamais, ou s'enferme dans l'indicible (la porte sur Ethan Edwards, la lumière soufflée à la fin de Seven Women).
Dans Stagecoach, le surgissement du Ringo Kid est tout autre. Unique. Ford intronise John Wayne en le propulsant dans le présent. C'est pas rien...surtout quand on sait la suite.
C'est beaucoup trop 255 caractères. Je renonce à apposer une signature.
Ah...c'est la limite haute...
Je renonce quand même. Je sais pas quoi dire, de toutes façons.

Avatar du membre
Inisfree
Chef Sioux
Chef Sioux
Messages : 131
Localisation : Cannes
Contact :

Re: La Chevauchée Fantastique - Stagecoach - 1939 - John Ford

Messagepar Inisfree » 05 mars 2010 12:40

Ce n'est pas un zoom, sans être spécialiste je ne crois pas que le procédé était au point, mais un travelling avant rapide. On voit d'ailleurs la rectification de mise au point tandis que la caméra avance. L'effet est d'autant plus saisissant que c'est très compliqué à obtenir. D'autre part, si Wayne a bien été à Monument Valley pour le tournage, ce plan a été tourné en studio devant une transparence : http://www.tcm.com/mediaroom/index.jsp?cid=21965

Ceci étant c'est inoubliable. Comme Tepepa, je pense que Wayne a fait ses gammes dans les westerns de Bradbury et consort et a nourri son personnage de son constant travail sur sa gestuelle, sa démarche inimitable. C'est émouvant de retrouver dans tel ou tel petit film de série un geste, une expression qui feront sa gloire chez Ford et Hawks.

Juh
Comanche
Comanche
Messages : 766

Re: La Chevauchée Fantastique - Stagecoach - 1939 - John Ford

Messagepar Juh » 05 mars 2010 18:29

Je pense que c'est Ford qui a appris à jouer et à se comporter devant une caméra à Wayne. Il suffit de comparer avec ce que le Duke faisait avant. Dans Stagecoach, Papy a repris des scènes uniquement parce que l'acteur croyait bon de faire des mimiques avec la bouche . C'est bien sûr le boulot des yeux d' exprimer les choses !


Avatar du membre
ROY ROGERS
Dernier des Mohicans
Dernier des Mohicans
Messages : 489
Localisation : libourne (entre st Emilion, Pomerol, Fronsac)

Re: La Chevauchée Fantastique - Stagecoach - 1939 - John Ford

Messagepar ROY ROGERS » 06 mars 2010 11:58

:D passionné mais pas spécialiste de la mise en scène, sympa de ns décrypter tous ces plans, je vais re re re.....voir ce film avec ces informations, c'est vraiment ce que j'apprécie le plus. Sans avoir de connaissances particulières, lorsqu'on regarde certains films, certains vous accrochent et l'on ne sait pas pourquoi, on peut les revoir et à chaque fois les redécouvrir, c'est comme un bon livre . c'est le résultat de tout ce travail, celà ce retrouve, car il y a de la matière, c'est comme une bonne sauce. La chevauchée fantastique est pour ces raisons un film que je qualifie de classique, dans le sens où il a contribué à forger ma culture western, merci aux spécialistes du site, vraiment j'apprends et celà me plait. :beer1:
dit "ROBERT"

Avatar du membre
Vin
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5271
Localisation : Paris

Re: La Chevauchée Fantastique - Stagecoach - 1939 - John Ford

Messagepar Vin » 06 mars 2010 12:12

"My friends just call me Ringo, a nickname I had as a kid. Right name's Henry."

Un élément factuel, et non analytique, il s'agit (sauf kolossaleu erreur de ma part) du premier western parlant de l'ami Ford.
Image

Avatar du membre
Pike BISHOP
Westerner
Westerner
Messages : 2680
Localisation : Aquaverde

Re: La Chevauchée Fantastique - Stagecoach - 1939 - John Ford

Messagepar Pike BISHOP » 06 mars 2010 12:58

Si l'on considère " PRISONER OF SHARK ISLAND" (Je n'ai pas tué LINCOLN !) comme non western
malgré ses cavalcades de tuniques bleues assez significatives, tu as raison "STAGE COACH"
est son premier western depuis le muet...
Mais des pans entiers (de la trilogie cavalerie par ex) étaient déjà dans des films comme
BLACK WATCH, WE WILLIE WINKIE, LOST PATROL...
If they move, kill'em !!

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2460

Re: La Chevauchée Fantastique - Stagecoach - 1939 - John Ford

Messagepar musselshell » 06 mars 2010 13:10

Vin a écrit :"My friends just call me Ringo, a nickname I had as a kid. Right name's Henry."

Un élément factuel, et non analytique, il s'agit (sauf kolossaleu erreur de ma part) du premier western parlant de l'ami Ford.


Ben oui. :sm32:
Et force est de constater que ce n'est pas bavard. Ceci dit, en 39, il est habitué aux talkies...Quand Walsh, 9 ans plus tôt, fait The Big Trail, il ampoule le film avec les dialogues, trop théatraux...ce qui est terrible pour le visuel, impeccable...Dès ses premiers parlants, Ford est sobre (pas au sens propre hein...)...Un vrai "littéraire" en fait, il sait que la parcimonie en la matière est plus efficace que l'inverse. Si tout doit passer par les images, les dialogues de Nichols (co-écrits avec Ford) sont on ne peut plus justes: ils ne complètent pas l'image mais entrent en symbiose avec elle: toute la scène à Dry Forks illustre çà à merveille...Des tas de choses se jouent là...prendre une décision, choisir à la croisée des chemins. Dry Forks... le nom du lieu, c'est déjà çà.
C'est beaucoup trop 255 caractères. Je renonce à apposer une signature.
Ah...c'est la limite haute...
Je renonce quand même. Je sais pas quoi dire, de toutes façons.

Avatar du membre
Personne
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 10375
Localisation : Lone Pine, CA

Re: La Chevauchée Fantastique - Stagecoach - 1939 - John Ford

Messagepar Personne » 07 mars 2010 10:59

Le 1er film castastrophe de l'histoire du cinéma? Je n'ai pas dis catastrophique! :lol:

Non, La Chevauchée Fantastique nous offre en effet le même schéma narratif que les films catastrophe qui pullulaient 'ad nauseam' dans les années 70. Présentation d'un groupe d'individus assez stéréotypé, le riche, la belle femme, l'alcoolo, le médecin... de ce groupe d'individus se dégage toujours un héros. Les petites histoires qui s'entremêlent dans le drame vécu, ici l'attaque indienne, plus tard, cyclone, incendie, naufrage...

Mais est-ce que La Charge Fantastique est le premier?
Image

laurent
Buckaroo
Messages : 4168

Re: La Chevauchée Fantastique - Stagecoach - 1939 - John Ford

Messagepar laurent » 07 mars 2010 12:09

Personne a écrit :Mais est-ce que La Charge Fantastique est le premier?


:wink:

Avatar du membre
Pike BISHOP
Westerner
Westerner
Messages : 2680
Localisation : Aquaverde

Re: La Chevauchée Fantastique - Stagecoach - 1939 - John Ford

Messagepar Pike BISHOP » 07 mars 2010 12:19

Oui "CHEVAUCHEE" pas "CHARGE"...Je préfère l'appeler "STAGE COACH"....
Oh que non, ce n'est pas un précurseur de ce genre..
FORD lui-même avait filmé quelques temps avant un "HURRICANE" sensé se passer vers TAHITI...
Mais les films "catastrophes" sont la plupart du temps une réflexion sur la vanité humaine (Tours de Babel ou Déluge)
ici, c'est une étude sur une humanité (rêvée ou idéale) en réduction, confrontée à un péril
révélateur...Les classes sociales nettement marquées au début..
Aristocratie (active ou déchue), finance, administrations, professions libérales (Doc et Peacock)
salariés (Shérif et conducteur) petit peuple et marginaux (Ringo et Dallas) vont se fondre et se souder
face à un péril commun..
Seul le financier reste odieux et égoïste jusqu'à la fin...Quoiqu'il se passe le capitalisme reste écoeurant.
If they move, kill'em !!

Avatar du membre
Personne
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 10375
Localisation : Lone Pine, CA

Re: La Chevauchée Fantastique - Stagecoach - 1939 - John Ford

Messagepar Personne » 07 mars 2010 14:14

Bien vu pour Charge/Chevauchée! :D Ah, il existe un DVD de Hurricane, que j'ai en plus, il va falloir que je vérifie cela. cool
Image

Avatar du membre
Pike BISHOP
Westerner
Westerner
Messages : 2680
Localisation : Aquaverde

Re: La Chevauchée Fantastique - Stagecoach - 1939 - John Ford

Messagepar Pike BISHOP » 09 mars 2010 11:38

Premier western parlant de FORD...
Ce n'est pas qu'il n'aurait pas voulu en faire, ce sont les producteurs qui étaient très réticents à ce genre
pratiquement réservé à la série "B"...
En 1935, FORD proposa à ZANUCK alors à la tête de la 20 TH CENTURY FOX un projet sur GEORGE ARMSTRONG CUSTER
"THE GLORY HUNTER"...ZANUCK trouva le traitement sur CUSTER si négatif qu'il lui demanda quelle folie lui prenait-il
de vouloir faire un tel film ?
FORD reçycla son envie plus tard avec "FORT APACHE" transposition de la fin de CUSTER....
If they move, kill'em !!

Juh
Comanche
Comanche
Messages : 766

Re: La Chevauchée Fantastique - Stagecoach - 1939 - John Ford

Messagepar Juh » 09 mars 2010 14:19

Papy tentant de noircir un peu la légende Custer, quel brave homme, quand même !



Retourner vers « Les Westerns autour du feu : débat »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités