"Les trois sergents", 1962, avec Dean Martin

On parle ici des DVD zones 1, des site qui les vendent, des promotions, ... Vous pouvez mettre vos critiques de DVD.
dan duryea
Comanche
Comanche
Messages : 709
Localisation : lyon

"Les trois sergents", 1962, avec Dean Martin

Messagepar dan duryea » 13 févr. 2008 13:00

Sortie chez Warner du Dvd incluant le Western "Les trois sergents", de John Sturges, 1962, avec Franck Sinatra, Dean Martin
:D , le 13 Mai 2008
http://www.dvdempire.com/Exec/v4_item.a ... &searchID=
Image

Avatar du membre
Cole Armin
Maire
Messages : 6580
Localisation : Albuquerque
Contact :

Re: "Les trois sergents", 1962, avec Dean Martin

Messagepar Cole Armin » 02 mars 2008 9:34

Image
"Attends d'être aussi vieux que moi pour parler comme moi"
Walter Brennan dans La Rivière rouge

Discutez cinéma!

Avatar du membre
Personne
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 10375
Localisation : Lone Pine, CA

Re: "Les trois sergents", 1962, avec Dean Martin

Messagepar Personne » 05 mars 2008 11:14

Pour ceux qui ont déjà 3 des 4 titres, Les 3 Sergents doit également sortir à l'unité! ouf! :lol:
Image

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3088
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Re: "Les trois sergents", 1962, avec Dean Martin

Messagepar Sartana » 05 mars 2008 11:26

Quelqu'un pourrait me faire un topo sur "Rat Pack". Quel est ce groupe d'acteurs ? Pourquoi sa formation ?
Quels sont leur genre de films ? Je pense de la comédie a priori ?...
Merci par avance ;)
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
Personne
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 10375
Localisation : Lone Pine, CA

Re: "Les trois sergents", 1962, avec Dean Martin

Messagepar Personne » 05 mars 2008 11:46

Sans trop me fatiguer:

http://fr.wikipedia.org/wiki/The_Rat_Pack

The Rat Pack
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : Navigation, Rechercher
Aux États-Unis, dans les années 1950. Le Rat Pack - littéralement « Club des rats » - réunit quelques-unes des stars les plus populaires du moment : Frank Sinatra, Dean Martin, Sammy Davis Jr, Joey Bishop et Peter Lawford. Frank Sinatra est son leader incontesté. Très charismatique, le chanteur-comédien nourrit en outre de grandes ambitions. Fasciné par le monde politique, il rêve d'accéder aux plus hautes sphères du pouvoir. Son amitié avec John Fitzgerald Kennedy, ainsi qu'avec Sam Giancana, patron de la mafia, lui ouvre des perspectives alléchantes. Il fréquente les gangsters, courtise les hommes de pouvoir, fait à l'envie le lien entre les deux sphères et reste, envers et contre tout, le parrain incontesté du show-biz. Bien qu'à majorité masculine, certaines grandes comédiennes, chanteuses du show-biz y participèrent comme Shirley MacLaine, Lauren Bacall, et Judy Garland.

Sommaire [masquer]
1 Le Rat Pack des années 1950
2 Le Rat Pack des années 1960
3 Renaissance
4 Voir
5 Les films du Rat Pack
6 Concerts live



Le Rat Pack des années 1950 [modifier]
Le terme Rat Pack fut d'abord utilisé pour nommer un groupe d'amis à Hollywood, organisé de façon assez informel autour d'Humphrey Bogart, dont faisait partie le jeune Frank Sinatra. La légende dit que c'est Den mother (« la mère ») Lauren Bacall qui a donné ce nom au groupe en les voyant revenir d'une soirée à Las Vegas. Elle était la plus jeune du groupe et les trouvait fatigués, épuisés, hagards à tel point qu'elle aurait dit « You look like a goddamn rat pack » (« Vous avez l'air d'un sacré tas de rats »). Selon une autre source le terme Rat Pack n'était pas l'idée de Lauren Bacall. Tout aurait commencé avec Humphrey Bogart, le mari de Lauren Bacall et partenaire d'écran fréquente et amie de Frank Sinatra. Ce dernier appelait ses amis de soirée les « Holmby Hills Rat Pack », du nom du lieu d'une des maisons de Judy Garland et son mari (Sid Luft), lieu de rassemblement habituel du groupe. Une dernière explication réside dans la façon dont un groupe de rats rejetterait un outsider qui voudrait entrer dans le groupe.

Selon la fille de Judy Garland, Lorna Luft, Rat Pack viendrait d'une journaliste (probablement Hedda Hopper) qui voulait se faire inviter dans le groupe. Toutefois, le groupe ne voulant pas que leurs soirées privées soient exposées au grand public, la journaliste ne fut jamais invitée. Elle écrivit plus tard « and that rat pack in Holmby Hills », ce que remarqua Judy Garland.

Selon Stephen Bogart, les membres du Rat Pack étaient Frank Sinatra (le pack master), Judy Garland (la première vice présidente), Lauren Bacall (Den mother), Sid Luft (le responsable de la cage), Humphrey Bogart (le rat chargé des relations publiques), Swifty Lazar (le secrétaire et trésorier), Nathaniel Benchley (l'historien), David Niven, Katharine Hepburn, Spencer Tracy, George Cukor, Michael Romanoff et Jimmy Van Heusen. D'après la biographie de David Niven (The Moon's a balloon), Sammy Davis Jr et Dean Martin ne faisaient initialement pas partie du Rat Pack.


Le Rat Pack des années 1960 [modifier]
Dans sa version de 1960, le groupe comprenait Frank Sinatra, Dean Martin, Sammy Davis Jr, Joey Bishop, Peter Lawford (beau frère de John F. Kennedy), et pour un bref moment Norman Fell. Les mascottes du groupes étaient alors Angie Dickinson, Juliet Prowse, et Shirley MacLaine. La version post-Bogart du groupe ne fut jamais nommé comme tel par ses propres membres, par contre ils appelèrent cette période « l'apogée du groupe ». Le terme Rat Pack était principalement utilisé par les journalistes ou les outsiders, il n'en fut pas moins le nom par lequel tout le monde décrit le groupe dès lors.

Les relations étroites de Peter Lawford avec John F. Kennedy, celles de Frank Sinatra avec la Mafia, et le rôle qu'a joué le groupe lors de la campagne de John F. Kennedy (démocrate) pour les présidentielles, donnait au groupe une dimension politique. Frank Sinatra s'attendait à entrer dans le cercle des Kennedy après l'élection, il en fut pourtant exclu, ce qui conduisit à l'exclusion du Rat Pack de Peter Lawford en 1962. Le rôle de Peter Lawford dans Robin and the Seven Hoods fut donné à Bing Crosby et plusieurs chansons furent ajoutées. Ce n'était pas la première fois que Frank Sinatra opérait de la sorte, le rôle de Davis dans So Few fut finalement donné à Steve McQueen parce que Davis et Sinatra étaient temporairement brouillés.

Le Rat Pack se produisait souvent à Las Vegas (Nevada) et firent la réputation de cette ville comme destination privilégiée pour le divertissement. Ses membres jouèrent un rôle important dans l'abolition de l'esprit ségrégationniste qui régnait dans les hôtels et les casinos des années 1960 de la ville. Sinatra et les autres refusaient de jouer ou de parrainer les établissements qui n'embauchaient pas les noirs américains comme Sammy Davis Jr. Une fois que les apparitions du Rat Pack étaient devenues populaires et attiraient les média, Las Vegas était obligée d'abandonner les politiques basées sur la ségrégation.

Le groupe n'avait pas idée qu'à eux cinq ils feraient l'histoire du divertissement. Le groupe était connu pour ses divertissements joyeux, son style musical agréable et ses comédies, dont la plupart étaient improvisées.Sammy Davis Jr racontait que lorsque Frank Sinatra appelait au rassemblement, même si cela se tenait en même temps qu'une conférence entre le président américain Dwight D. Eisenhower, le président français Charles de Gaulle et le leader soviétique Nikita Khrouchtchev , les journalistes, les VIPs, les célébrités étaient présents par milliers.

Souvent, lorsque l'un des membres du groupe était engagé pour un spectacle, le reste du groupe arrivait de manière impromptue, causant de l'excitation dans l'audience... et le retour des spectateurs les soirs suivants. Tous leurs spectacles se jouaient à guichets fermés. Les gens étaient prêts à dormir dehors pour assister à la représentation quand les hôtels de la ville étaient plein. Sur les affiches de leurs spectacles on pouvait lire « DEAN MARTIN - MAYBE FRANK - MAYBE SAMMY ».

Bien que les membres du groupe restèrent proches (à l'exception de Peter Lawford), la popularité du Rat Pack baissait vers la fin des années 1960 avec la montée de la « contre-culture ». Bien que ses membres restaient d'énormes bêtes de popularités, le Rat Pack avait cessé d'exister à la fin des années 1960.

Sammy Davis Jr et Dean Martin apparaissent ensemble à l'écran de L'Équipée du Cannonball (The Cannonball Run), Frank Sinatra les rejoint pour le deuxième volet : Cannon Ball 2. C'est le dernier film dans lequel les trois artistes apparaissent ensemble.

Peter Lawford meurt le 24 décembre 1984 d'un arrêt cardiaque et de complications rénales et hépatique, à l'age de 61 ans. Sammy Davis Jr meurt à son tour le 16 mai 1990 des suites d'un cancer de la gorge. Dean Martin meurt ensuite le matin de Noël 1995. Frank Sinatra s'éteint le 14 mai 1998. Joey Bishop était le dernier membre du Rat Pack vivant, il s'éteint à son tour le 17 octobre 2007.


Renaissance [modifier]
En 1987, Frank Sinatra, Sammy Davis Jr et Dean Martin partent en tournée mondiale, intitulée « Together Again ». En conférence de presse, Frank Sinatra rejette l'appellation Rat Pack pour cette tournée. La tournée fut pleine d'embuche avec notamment le décès du fils de Dean Martin dans un crash d'avion. Ce dernier quitta la tournée après seulement trois représentations. Il fut remplacé par Liza Minnelli (fille de Judy Garland et Vicente Minelli).

Le Rat Pack est le sujet d'un film télé en 1998. Des acteurs interprètent les rôles de Frank Sinatra et les autres, y compris John F. Kennedy

De nos jours, les films du Rat Pack et les enregistrements les concernant sont encore très regardés et mondialement connus.


Voir [modifier]
Les rois de Las Vegas, Documentaire de Steven Grandison. Origine : GB. 2000


Les films du Rat Pack [modifier]
Some Came Running (1958) (Sinatra, Martin, MacLaine)
Ocean's Eleven (1960) (Sinatra, Martin, Davis, Lawford, Bishop)
Sergeants 3 (1962) (Sinatra, Martin, Davis, Lawford, Bishop)
4 for Texas (1963) (Sinatra, Martin)
Robin and the Seven Hoods (1964) (Sinatra, Martin, Davis)
Marriage on the Rocks (1965) (Sinatra, Martin)
Texas Across the River (1966) (Martin, Bishop)
Dean Martin et Sammy Davis Jr jouent aussi dans The Cannonball Run, Frank Sinatra les rejoint pour Cannon Ball 2.

Shirley MacLaine a aussi un rôle important et Frank Sinatra un petit rôle dans Around the World in Eighty Days (1956), film qui fut récompensé par des oscars. Shirley MacLaine joue le rôle d'une princesse Hindou secourue par David Niven, dont elle tombe amoureuse. Frank Sinatra est le joueur de piano du saloon, il ne parle ni ne chante dans ce film. Son identité est cachée au spectateur jusqu'à ce qu'il se tourne vers la camera.


Concerts live [modifier]
2001 The Rat Pack Live at the Sands
2003 A Night on the Town With the Rat Pack
2003 The Ultimate Rat Pack Collection: Live & Swingin’
2004 The Rat Pack on Stage: Las Vegas/St. Louis
Image

Avatar du membre
Personne
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 10375
Localisation : Lone Pine, CA

Re: "Les trois sergents", 1962, avec Dean Martin

Messagepar Personne » 05 mars 2008 11:51

Selon mon interprétation des films que j'ai vu et du bouquin de Jerry Lewis sur sa relation avec Dean Martin.

Une bande d'acteurs en vogue à l'époque, soudés autour de Frank Sinatra, ces derniers donnant des spectacles groovy dans des boites tenues par la mafia(ce qui était la règle à l'époque), à Las Vegas ou ailleurs.
Image

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3088
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Re: "Les trois sergents", 1962, avec Dean Martin

Messagepar Sartana » 05 mars 2008 21:04

Personne a écrit :Selon mon interprétation des films que j'ai vu et du bouquin de Jerry Lewis sur sa relation avec Dean Martin.

Une bande d'acteurs en vogue à l'époque, soudés autour de Frank Sinatra, ces derniers donnant des spectacles groovy dans des boites tenues par la mafia(ce qui était la règle à l'époque), à Las Vegas ou ailleurs.

Merci bien amigo ;)
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
Personne
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 10375
Localisation : Lone Pine, CA

Re: "Les trois sergents", 1962, avec Dean Martin

Messagepar Personne » 30 avr. 2008 20:03

Quelque aurait-il l'info sur d'éventuels sous-titres Français?

Merci
Image

Avatar du membre
Cole Armin
Maire
Messages : 6580
Localisation : Albuquerque
Contact :

Re: "Les trois sergents", 1962, avec Dean Martin

Messagepar Cole Armin » 16 mai 2008 17:05

Selon un test, ni VF ni VOST, la VO et des ST anglais uniquement :?
http://www.dvdtalk.com/reviews/33241/ra ... ition-the/
"Attends d'être aussi vieux que moi pour parler comme moi"
Walter Brennan dans La Rivière rouge

Discutez cinéma!

Avatar du membre
Phil
Cheyenne
Messages : 84
Localisation : La Réunion

Re: "Les trois sergents", 1962, avec Dean Martin

Messagepar Phil » 12 oct. 2008 10:49

Bonjour, j'ai ce film dans ma collection - en VO only - aprés cette belle jaquette
je rajoute le stiker...........
Phil icongc1

ImageImage
Ma définition du western : un film en noir et blanc, réalisé par John Ford avec John Wayne..

Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6247

Re: "Les trois sergents", 1962, avec Dean Martin

Messagepar chip » 12 oct. 2008 13:15

Triste pantalonnade, remake de " Gunga Din", Sturges au service de la bande à Sinatra, navrant.
Aldrich fera pire avec "4 du Texas".

Avatar du membre
Pike BISHOP
Westerner
Westerner
Messages : 2680
Localisation : Aquaverde

Re: "Les trois sergents", 1962, avec Dean Martin

Messagepar Pike BISHOP » 13 oct. 2008 19:01

chip a écrit :Triste pantalonnade, remake de " Gunga Din", Sturges au service de la bande à Sinatra, navrant.


Je partageais ton avis, jusqu'à ce que je le revois...
Il est évident qu'il est très inférieur à son modèle initial , le "GUNGA DIN" de Stevens...
Sturges s'est mis au service de Sinatra qui n'est jamais aussi mauvais que quand il veut jouer
les durs chef de bande..Et Sturges semble avoir aussi peu d'ambition que quand il filme
sa comédie avec Lancaster...
Mais en faisant abstraction des pantalonnades, comme tu dis, on s'aperçoit que Sturges
et son chef op (Surtees ?) ont un sacré métier.. voir le générique, les scènes de bataille
avec les indiens.. et à part Sinatra, tous les autres ne sont pas si nuls...
If they move, kill'em !!

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6120
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: "Les trois sergents", 1962, avec Dean Martin

Messagepar lafayette » 26 sept. 2014 4:28

Dans les années 60 70, on voyait souvent à la TV des films de Sinatra, Dean Martin, Sammy Davis Jr, Peter Lawford. Ensemble ou séparément. Ca me lassait un peu, même le côté crooner à la TV ou la radio. Ce qu'on connaissait d'eux par les actualités et documentaires jouait aussi. Mais je reconnaissais qu'ils n'étaient pas mauvais sur scène ou au ciné, même si surtout Sammy Davis Jr en faisait un peu trop des fois.
Maintenant quels films? J'ai du mal à m'en souvenir à part d'autres westerns de Dean Martin. Mais les 3 sergents je ne sais, même s'il me semble avoir vu Sammy Davis Jr en soldat.

J'aime bien la "triste pantalonnade" de Chip et ce doit être sûrement vrai. Mais j'aimerais quand même voir comment a été torturé Gunga Din par la bande à Sinatra. Les films sur les Indes étaient aussi prisés en famille que les westerns ou polars ou peplums et la très belle affiche montrée par Cole donne envie de voir ce western farce. Déjà je vais me repasser Oceans Eleven et Gunga Din.
Je suis un nouvel abonné.

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3562
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: "Les trois sergents", 1962, avec Dean Martin

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 15 déc. 2014 18:55

J'ai en partie regardé le film en VO jadis sur YouTube (problème de connexion et lassitude ont fait que je n'ai pas été jusqu'au bout !)...
C'est en fait au niveau des QUATRE DU TEXAS ou encore de TEXAS NOUS VOILA ! (1965) aussi avec Dean MARTIN, Alain DELON (qui en fait des tonnes et en est sûrement pas fier puisque je me souviens pas qu'il en ait vraiment parlé dans ses interviews) et Joey BISHOP...
STURGES récidivera avec SUR LA PISTE DE LA GRANDE CARAVANE en 1965 (même si j'aime bien y a des lourdeurs aussi... John que t'est-il alors arrivé ??!). :?
Image



Retourner vers « DVD Zone 1 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité