Un monstre, Jim Harrison

Avatar du membre
Vin
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5271
Localisation : Paris

Un monstre, Jim Harrison

Messagepar Vin » 30 déc. 2008 10:40

"Une fois qu'on a expliqué une chose, on a seulement une explication"
Jim Harrison

Image
Pas question de vous balancer wikipédia.

Un dimanche matin, il y a quelques années, j'ai eu avec ma compagne le privilège de rencontrer mister Jim.
Imaginez le personnage: une gueule, une vraie, du saucisson sec et une bouteille de rouge (pas très bon) devant lui, à 10h du matin.
Mon premier réflexe a été de lui dire à quel point j'aimais ce qu'il écrivait, mon second a été plus juvénile ( d'enthousiasme, j'ai racheté dans la minute tous les bouquins de lui que j'ai pu trouver à l'excellente librairie "le Divan" rue de la Convention (un peu de pub pour des gens de qualité)et je lui ai fait dédicacer.

C'est sans doute l'un des auteurs américains les plus "westerns" que vous puissiez trouver.
"Western", non pas par la nature de ses récits (bien que ceux-ci comprennent souvent indiens et autres personnages), mais bien plutôt par l'esprit dans lequel il écrit.

Image

Image

Il a le sens du conte à la mode des grands auteurs américains, mode dépouillé, efficace,où une évidence surgit souvent sans que vous l'attendiez, où un personnage réalise une action non pas à cause des deux paragraphes précedents, mais du fait de son cadre de référence construit tout au long du livre...Bref, un auteur, un vrai, qui d'ailleurs "pèse" lourd dans le monde de l'édition, y compris en France.

Hollywood ne s'y est pas trompé, qui a repris 5 de ses romans ou nouvelles pour en faire autant de fims, avec (excusez du peu) Brad Pitt, Anthony Hophins, Kevin Costner ou encore Jack Nicholson, qui est un ami d'Harrison.
Image

Image


Pas de wiki et autres donc, je préfère vous citer quelques passages de ses interviews:

"Un jour le pasteur m'a dit que Mozart était l'œuvre du diable. En rentrant chez moi, à travers la campagne, je me suis demandé si je pouvais continuer à écouter Mozart. Et j'ai décidé que oui! De ce jour, ma vraie religion est devenue la littérature. L'étape suivante, après avoir abandonné la religion à laquelle je m'étais pourtant confié à cœur ouvert, a consisté à lire Dostoïevski, Rimbaud et Apollinaire... "


"Question: Comment expliquez-vous le succès de ce roman aux Etats-Unis où, hélas!, vos précédents livres n'ont pas eu le même écho?
J.H. L'âge, sans doute! Ou une preuve que l'Amérique aime la France, puisque l'on dit souvent là-bas que je suis le plus français des écrivains américains... En effet, j'ai d'abord connu le succès en France, ce dont je suis très fier..."


(Ces deux passages extraits de : Entretien avec Jim Harrison par François Busnel,Lire, octobre 2004)

Commentaires sur la crise actuelle:
"Vers quelles consolations pourrais-je donc me tourner en ces temps de détresse, sinon vers le côtes-du-rhône, avec un petit verre de vodka en prime, sans oublier un peu d'antique poésie chinoise chaque matin, où nous autres humains sommes toujours présentés comme les victimes de nos dirigeants ? Bizarrement, je ne me suis pas vraiment soucié d'avoir perdu une bonne partie de l'argent mis de côté pour ma retraite. L'insécurité ne me menace pas, car je ne me suis jamais senti en sécurité.

(Jim Harrison, pour Le Journal du Dimanche, lundi 3 novembre 2008)


Nous appartenons à la nature, nous ne sommes que des chimpanzés avec des clefs de voiture.

(Site web de l'Express)

Etc...Plongez-vous dans "Légendes d'automne", dans "En route vers l'Ouest"et autres, écrivain à découvrir de toute urgence.

Je n'ai pas eu le privilège de rencontrer Daddy Hemingway, mais j'ai serré la main de Jim Harrison,buveur, gourmet, chasseur, pêcheur à la mouche et qui aime le Montana!
:wink:
D'ailleurs, il faudra que je vous fasse un topo sur Missoula, Montana un de ces jours. L'air y est différent, on y vit avec un talent d'écrivain comme en aucun autre endroit.
So long, folks :sm32:
Image

Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6141

Re: Un monstre, Jim Harrison

Messagepar chip » 30 déc. 2008 16:23

J'ai aussi rencontré Jim Harrison en septembre 2004 au festival du cinéma américain de Deauville, peu de gens, pour ne pas dire plus, le connaissait , c'était l'année où tout le monde se ruait sur Nicole Kidman en ignorant presque Lauren Bacall escortée par Jean-Claude Carrière.

Avatar du membre
Tecumseh
Westerner
Westerner
Messages : 2138
Localisation : 48°0'N / 0°12'E

Re: Un monstre, Jim Harrison

Messagepar Tecumseh » 30 déc. 2008 17:49

Je n'ai lu que Dalva, mais j'en garde un superbe souvenir, je crois qu'il y a une suite, serait ce "En route vers l'Ouest" ?
ImageImageImage

Avatar du membre
Jicarilla
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 7712
Localisation : nord-est

Re: Un monstre, Jim Harrison

Messagepar Jicarilla » 30 déc. 2008 19:08

Tecumseh a écrit :Je n'ai lu que Dalva, mais j'en garde un superbe souvenir, je crois qu'il y a une suite, serait ce "En route vers l'Ouest" ?



:lol: Comme moi je n'ai lu que DALVA et en 1987 par contre il y a eu une suite ?????....bon à savoir :applaudis_6: :applaudis_6: :applaudis_6:
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
Vin
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5271
Localisation : Paris

Re: Un monstre, Jim Harrison

Messagepar Vin » 03 janv. 2009 17:11

"En route vers l'Ouest" est la suite des aventures de Chien Brun, l'un des personnages qui traversent régulièrement les bouquins de Mister Harrison :wink:
Image

Avatar du membre
Hombre
Westerner
Westerner
Messages : 2468

Re: Un monstre, Jim Harrison

Messagepar Hombre » 28 mars 2016 0:49

:sad:

Je viens d'apprendre le décès de l'écrivain Jim Harrison.
Incapable d'écrire un quelconque hommage je vous renvoie
au commentaire de Vin en début de page.
Image

Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6141

Re: Un monstre, Jim Harrison

Messagepar chip » 28 mars 2016 8:12

R.I.P.

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2459

Re: Un monstre, Jim Harrison

Messagepar musselshell » 28 mars 2016 8:12

Il aimait bien la Bourgogne (vu sur place), la bonne bouffe, le vin

Envoyé de mon GT-N7100 en utilisant Tapatalk
C'est beaucoup trop 255 caractères. Je renonce à apposer une signature.
Ah...c'est la limite haute...
Je renonce quand même. Je sais pas quoi dire, de toutes façons.

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2459

Re: Un monstre, Jim Harrison

Messagepar musselshell » 28 mars 2016 8:24

musselshell a écrit :Il aimait bien la Bourgogne (vu sur place), la bonne bouffe, le vin

Envoyé de mon GT-N7100 en utilisant Tapatalk


Je me cite moi même ( le Samsung refuse l' édition des messages merdiques)...
Bref, si j' ose dire...grand bonhomme...grand humaniste pas très optimiste, grand écrivain...mélange de Montana et de Côte d' Or...d' Absaroka sous le Grand Ciel et d' un Vincenot des High Plains...



Envoyé de mon GT-N7100 en utilisant Tapatalk
C'est beaucoup trop 255 caractères. Je renonce à apposer une signature.
Ah...c'est la limite haute...
Je renonce quand même. Je sais pas quoi dire, de toutes façons.



Retourner vers « Livres »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité