Lonesome Dove : Episode 1 (Larry McMurtry)

Avatar du membre
Frunny
Barman
Messages : 11
Localisation : PARIS

Lonesome Dove : Episode 1 (Larry McMurtry)

Messagepar Frunny » 07 mai 2015 21:55

On the road again !

A quoi peuvent rêver 2 Texas Rangers à la retraite ?
Augustus Mc Crae et Call Woodrow ont une vie plein remplie. Ils ont contribué à débarrasser le pays des indiens et des bandits.
Aujourd'hui , retirés à Lonesome Dove ; un trou perdu au fin fond du Texas , en bordure du Rio Grande ; ils peinent à élever du bétail et des chevaux .
Lonesome Dove , le paradis des serpents et des crapauds buffle , piégé par un soleil de plomb et une poussière envahissante .
Lonsesome Dove où les seules occupations se limitent à boire , jouer aux cartes et "tirer son coup" avec la seule putain du saloon ; Lorena.
Alors quand Jake Spoon refait surface après 16 ans d'absence , Call s'enflamme et veut reprendre du service.
La petite bande va voler du bétail au Mexique en vue de le convoyer dans la Montana et d'y établir un Ranch.
Mais Jake est en fuite, recherché par le Shérif de Fort Smith.

2 aventures qui se recouperont , aussi haletantes l'une que l'autre.
J'ai été séduit ( envoûté ) par ce roman empreint de nostalgie. Les personnages sont terriblement attachants. L'auteur brosse leurs histoires personnelles , souvent aussi dures que l'environnement qu'ils côtoient quotidiennement .
Des héros fatigués , rattrapés par l'Histoire , pour lesquels le temps n'a rien guéri. Seules les années ont passé .

Je ne peux que vous recommander le " 1er épisode " de ce roman . Une véritable épopée !
je me suis surpris à aimer chacun des personnages ; pour la plupart psychologiquement affaiblis et s'accrochant à des rêves d'enfant .

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2464
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Lonesome Dove : Episode 1 (Larry McMurtry)

Messagepar pak » 08 mai 2015 13:23

Je n'ai pas lu le roman, seulement vu son adaptation télévisée, Lonesome Dove, datant de 1989, avec un sacré casting : Robert Duvall, Tommy Lee Jones, Danny Glover, Diane Lane, Robert Urich, Frederic Forrest, D. B. Sweeney, Ricky Schroder, Anjelica Huston, Chris Cooper pour ne citer que les plus connus (les plus cinéphiles noteront aussi les présences de Steve Buscemi, William Sanderson, Glenne Headly et quelques autres têtes récurrentes des écrans américains).

Je me souviens avoir aussi ressenti cet attachement aux personnages. L'adaptation durant au total près de 6h30, filmée à hauteur humaine, le temps est pris de nous les présenter et les faire apprécier. D'ailleurs Larry McMurtry ayant contribué à l'écriture du scénario, il semble que celui-ci soit assez proche du roman, et dans l'esprit et dans la forme. Ce n'était pourtant pas gagné avec Simon Wincer à la caméra, réalisateur australien sans vraiment de personnalité, qui fait ses classes à la télévision, qui venait d'impressionner son monde avec le film de guerre La chevauchée de feu (The Lighthorsemen) et sa formidable charge de cavalerie, ce qui lui permit de gagner son passeport pour Hollywood, le cantonnant dans un premier temps dans des œuvres avec chevaux comme le téléfilm La guerre des haras avec Cheryl Ladd et Mickey Rooney ou donc ce Lonesome Dove. Il enchainera avec le film Mr Quigley l'Australien (Quigley Down Under) avec un Tom Selleck tentant de gérer l'après Magnum, puis remplaça les chevaux par des motos dans le bêta mais décontracté Harley Davidson et l'homme aux santiags (Harley Davidson and the Marlboro Man), sorte de transition pour Wincer qui passait là des œuvres classiques à la grosse production moderne. D'ailleurs, le carton de Sauvez Willy, son film suivant, le mettra un temps dans la catégorie réalisateur bankable et malléable, mais que le manque de succès, notamment le four du film Le fantôme du Bengale (The Phantom) en 1996, va renvoyer à la télévision. Car à Hollywood, on sacre aussi rapidement qu'on saque ! Et ce n'est pas le navrant Crocodile Dundee III en 2001 qui le remettra en selle.

A noter pourtant que le cheval (et par conséquent le western) est une récurrence chez Wincer puisque, en plus des titres déjà cités), il est le réalisateur du pilote de la série Ponderosa (série western de 2001 qui se voulait un préquel de la légendaire Bonanza et qui ne durera que 20 épisodes), de l'adaptation télévisuelle de Monte Walsh en 2003 (retrouvant ainsi Tom Selleck dans le rôle-titre), la même année il tourna en IMAX La Légende de l'étalon noir, exploité notamment à la Géode, la Cité des sciences et au Futuroscope, il donnera aussi un épisode de la série Into the West et en 2008, il mettra en boite les trois parties de Comanche Moon, adaptation de l'ultime avatar des aventures de Gus McCrae et Woodrow Call, le duo découvert dans... Lonesome Dove. La boucle est bouclée !

Depuis Wincer n'a signé qu'un seul film, The Cup, en 2011, dans son pays d'origine, l'Australie, ayant pour cadre le milieu de la course hippique (on reste donc dans le cheval), et narrant l'histoire vraie du vainqueur de la populaire Melbourne Cup, en 2002. Film qui restera inédit dans nos salles de par son caractère très local, mais néanmoins sorti en DVD et Blu-ray en 2013.


Mais pour revenir à la série, une des meilleures œuvres westerniennes créés pour la télévision à mon sens, elle fut bardée de récompenses, comme un écho au prix Pulitzer reçu par le roman : les plus impressionnantes furent les 19 nominations aux Primetime Emmy Awards (dont 7 gagnées). La série reçut aussi 4 nominations aux Golden Globes de 1990 (deux prix obtenus dont celui de la meilleure mini-série). En tout plus d'une trentaine de prix ou nominations dans diverses manifestations. Une réussite autant populaire que critique.
Modifié en dernier par pak le 08 mai 2015 23:07, modifié 1 fois.
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

Avatar du membre
Frunny
Barman
Messages : 11
Localisation : PARIS

Re: Lonesome Dove : Episode 1 (Larry McMurtry)

Messagepar Frunny » 08 mai 2015 22:31

Merci Pak pour ce complément d'informations motivé ...
:applaudis_6:
Frunny

Avatar du membre
Hombre
Westerner
Westerner
Messages : 2478

Re: Lonesome Dove : Episode 1 (Larry McMurtry)

Messagepar Hombre » 17 févr. 2016 15:47

:num1

Vu aujourd'hui dans Le Monde.fr un court entretient à Peter Bogdanovitch
où il explique avoir été à l'origine de Lonesome Dove.
Avant de devenir un roman c'était un projet de film avec John Wayne, Peter Fonda,
James Stewart, Ben Johnson
et d'autres. Devant le refus de Wayne, Bogdanovitch
a refusé de faire le film.
Je ne sais pas faire le lien, alors...


Retourner vers « Livres »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité