Django - 1966 - Sergio Corbucci

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Iorek
Chasseur de primes
Chasseur de primes
Messages : 300
Localisation : Belgique

Re: Django - Sergio Corbucci - 1966

Messagepar Iorek » 11 mai 2009 23:07

J'ai été plutôt déçu par Django et je suis d'accord avec pas mal d'éléments de critique que j'ai lus ici. Notamment, les personnages n'ont aucune épaisseur psychologique, pour reprendre les termes de cinetudes.

D'habitude j'aime bien les éléments redondants du spaghetti, mais le coup du chapeau qui se relève pour dévoiler le visage de Django est utilisé 10 fois sur le film, comme si Corbucci ne trouvait rien d'autre à filmer. Le manque de réalisme ne me dérange généralement pas mais là il est tellement énorme à tous les niveaux que l'histoire perd son sens.

Je n'ai pas non plus aimé le scénario : le film est très court et pourtant j'ai trouvé les scènes quelques fois longues et lentes. Parfois la lenteur est très utile mais ici je la trouve inappropriée. Au final, le seul élément qui comble mon souvenir quasi vide est la scène d'ouverture où Django traine son mystérieux cercueil. La pauvreté du scénario s'illustre d'ailleurs aussi par ce cercueil : cet élément d'intrigue aurait pu soutenir l'attention en durant jusqu'au bout. Au lieu de cela, on a à peine une ou deux répliques questionnant Django sur son bagage puis il le dévoile avant la moitié du film.

Avatar du membre
Personne
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 10375
Localisation : Lone Pine, CA

Re: Django - Sergio Corbucci - 1966

Messagepar Personne » 04 août 2009 13:49

Affiche metek collection!

Image
Image

Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 14021
Contact :

Re: Django - Sergio Corbucci - 1966

Messagepar metek » 10 août 2009 19:27

Et quelques photos de + :wink:

Image ImageImageImage

Avatar du membre
Fredge
Comanche
Comanche
Messages : 767

Re: Django - Sergio Corbucci - 1966

Messagepar Fredge » 10 août 2009 19:51

Et celle-là? :wink:

Image

Fredge

Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 14021
Contact :

Re: Django - Sergio Corbucci - 1966

Messagepar metek » 12 août 2009 21:45

Fredge a écrit :Et celle-là? :wink:

Image

Fredge

Cool jolie, original aussi!! :applaudis_6:

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Avatar du membre
PECKINPAH
Apache
Messages : 33

Re: Django - Sergio Corbucci - 1966

Messagepar PECKINPAH » 25 sept. 2009 16:02

Rex lee a dit : "Django , c'est Franco Nero . Qui d'autre ? La preuve , si Terence hill a été choisi pour "Django ,prépare ton cercueil " , c'est parce qu'il ressemblait à Nero."


La preuve de quoi ?

Franco Nero imite mal Eastwood, Terence Hill imite mal Nero. Ce serait la preuve que Terence Hill est le nouveau Eastwood ?

Wooow là les gars je vous suis plus : la caricature de la caricature du reflet d'une personne ne ressemblera plus du tout à l'image d'origne.
Et puis si Terence Hill était un bon acteur ça se saurait... (encore une fois je vais déplaire).

Ok il a joué dans un "Mon nom est personne", mais il avait le rôle de faire valoir de Henry Fonda, et ses actions c'était de pêcher avec un bâton dans une rivière ou de taper sur des méchants dans une fête foraine (toutes les scènes qui pourrissent ce film qui n'est pas mal à la base).

Bref, moi je suis pas, mais alors pas du tout fan de Terence Hill, alors c'est pas avec l'argument "il ressemble à Franco Nero" donc Nero joue bien, que vous me ferez changer d'avis.

Malgré cela je vous respecte tous les gars. Peace.
"Quand on tire, on raconte pas sa vie..."

Avatar du membre
scorpio99
Navajo
Navajo
Messages : 659
Localisation : A l'Ouest !

Re: Django - Sergio Corbucci - 1966

Messagepar scorpio99 » 25 sept. 2009 16:32

PECKINPAH a écrit :
Rex lee a dit : "Django , c'est Franco Nero . Qui d'autre ? La preuve , si Terence hill a été choisi pour "Django ,prépare ton cercueil " , c'est parce qu'il ressemblait à Nero."


La preuve de quoi ?

Franco Nero imite mal Eastwood, Terence Hill imite mal Nero. Ce serait la preuve que Terence Hill est le nouveau Eastwood ?

moi ce que je ne comprends pas c'est qu'on pense que Franco Nero imite Eastwood, et même si c'était le cas où est le problème en fait ? Django est un personnage beaucoup plus énigmatique que le Manchot et à bien des égards et quand on joue un personnage de film de genre c'est bien normal d'avoir des comportements communs (peplum, pirate, polar, ...).
Modifié en dernier par scorpio99 le 25 sept. 2009 17:20, modifié 1 fois.

rex lee
Mohawk
Mohawk
Messages : 887

Re: Django - Sergio Corbucci - 1966

Messagepar rex lee » 25 sept. 2009 16:53

PECKINPAH a écrit :
Rex lee a dit : "Django , c'est Franco Nero . Qui d'autre ? La preuve , si Terence hill a été choisi pour "Django ,prépare ton cercueil " , c'est parce qu'il ressemblait à Nero."


La preuve de quoi ?

Franco Nero imite mal Eastwood, Terence Hill imite mal Nero. Ce serait la preuve que Terence Hill est le nouveau Eastwood ?

Wooow là les gars je vous suis plus : la caricature de la caricature du reflet d'une personne ne ressemblera plus du tout à l'image d'origne.
Et puis si Terence Hill était un bon acteur ça se saurait... (encore une fois je vais déplaire).

...


Je n'ai jamais parlé de talent , simplement de ressemblance physique . Hill a été choisi parce qu' en le grimant un peu , il pouvait ressembler à Nero .
Il y a eu tant d'autres Django n'ayant rien à voir avec le personnage de Corbucci , comme Hunt Powers dans les films de Fidani !
Une exception , peut-être : Isarco Ravaioli parodiant Nero dans " RITA NEL WEST " de Baldi .
Amicalement.
:beer1:

sixcoup
Marshall
Marshall
Messages : 226

Re: Django - Sergio Corbucci - 1966

Messagepar sixcoup » 25 sept. 2009 17:04

Je ne suis pas un grand fan du western spaghetti encore moins avec Django je n'arrive pas à comprendre comment un homme à moitié mort est capable vers la fin du film à sortir à lui tout seul une getting pour flinguer tout les hommes qui portaient une écharpe rouge et en plus avec les mains broyées et ensanglantées il arrivaient à tuer le chef de la bande et ses derniers acolytes avec un revolver chacun d'une seule balle et de loin et lui il s'en sort et on appelle ça du western réaliste ?

Je suis d'accord avec certains membre de ce forum Franco n'avait pas la présence de Clint comme Néro n'a pas le look d'Eastwood.

Les westerns spaghettis de Sergio Corbucci sont plutôt fantaisies que réalistes et les westerns spaghettis de Sergio Leone sont plutôt réalistes que fantaisies, c'est pourquoi je l'ai préfèrent plus à ceux de Sergio Corbucci . : :sm25: :sm24: :sm39:

Avatar du membre
Trinita
Séminole
Séminole
Messages : 1400
Localisation : Sur un hamac

Re: Django - Sergio Corbucci - 1966

Messagepar Trinita » 25 sept. 2009 17:43

Je rejoins Rex Lee. :D En effet, Hill pour Django Prépare ton Cercueil de Ferdinando Baldi avait été choisi car il ressemblait à Nero. Sans doute son regard bleu azur et sa machoire carrée. :mrgreen:
Pour le reste, chacun à ses petits talents et de toute manière, j'aime les trois acteurs alors...
"celui qui a inventé les spaghettis c'est pas la moitié d'un con !!!!" Trigado dans Far West Story

Avatar du membre
PECKINPAH
Apache
Messages : 33

Re: Django - Sergio Corbucci - 1966

Messagepar PECKINPAH » 26 sept. 2009 22:36

Ok Rex lee, j'ai relu ton message, et je vois ce que tu veux dire.

Django, le film, a eu son petit succès, d'où l'utilisation abusive de ce nom de personnage dans de nombreux navets.

Donc, à cause, ou grâce à cela, Franco Nero, occupe une bonne place dans la production des westerns spaghettis. Encore d'accord avec toi.

Mais il manque beaucoup trop de présence quand même, dans ce film pour donner une vraie épaisseur au personnage.
Mais c'est le cas de pas mal d'acteurs de l'époque (Gemma et Terence Hill en tête), alors qu'il y a pléthore d'acteurs de seconds rôles dans ces films qui crèvent l'écran (presque tous les seconds rôles des spaghettis sont géniaux, notamment le barman dans Django).

Mais n'est pas Eastwood, James Coburn, Jason Robards, Eli Wallach, Lee Van Cleef, Rod Steiger, ou Gian Maria Volontè, qui veut.
Le charisme ça ne se décide pas. Et un des énormes talents de Sergio Leone, fut de recruter des acteurs qui apportaient réellement un plus à leur personnage (Wallach en Tuco est pour moi le meilleur exemple).

Amitiés des deux côtés du Rio Bravo.
"Quand on tire, on raconte pas sa vie..."

Avatar du membre
PECKINPAH
Apache
Messages : 33

Re: Django - Sergio Corbucci - 1966

Messagepar PECKINPAH » 26 sept. 2009 22:41

Au fait, je sais pas si ma question a sa place ici, mais Avez vous vu "Le bon, la brute et le cinglé" un film coréen qui est un hommage à Leone, Je l'ai trouvé pas mal, quelqu'un se sent-il prêt à ouvrir un sujet sur le film ? (qui bien que se situant en Mandchourie, a toute sa place parmi la section western)
"Quand on tire, on raconte pas sa vie..."

Avatar du membre
Darksatin
Cheyenne
Messages : 93
Localisation : Paris 11°
Contact :

Re: Django - Sergio Corbucci - 1966

Messagepar Darksatin » 26 sept. 2009 23:45

PECKINPAH a écrit :Au fait, je sais pas si ma question a sa place ici, mais Avez vous vu "Le bon, la brute et le cinglé" un film coréen qui est un hommage à Leone, Je l'ai trouvé pas mal, quelqu'un se sent-il prêt à ouvrir un sujet sur le film ? (qui bien que se situant en Mandchourie, a toute sa place parmi la section western)

C'est déjà fait :

viewtopic.php?f=10&t=9043&p=83599&hilit=cingl%C3%A9#p83599

viewtopic.php?f=7&t=6819&hilit=cingl%C3%A9

Avatar du membre
PECKINPAH
Apache
Messages : 33

Re: Django - Sergio Corbucci - 1966

Messagepar PECKINPAH » 27 sept. 2009 15:10

L... J'étais au courant du succès de Django, et loin de moi l'idée de minimiser son importance. Et merci pour toutes ces données très interessantes.
Toutefois, il ne ne faut pas confondre présence à l'écran (charisme, tout ce que tu voudras) et succès commercial.

Même si les films de Terence Hill ont beaucoup de succès, et sa présence y est certainement pour quelque chose, je ne le renie pas, cela ne veut pas dire qu'on le suive des yeux de la même manière que je sais pas James Coburn, par exemple. En France Jean Dujardin a énormément de succès, de là à le comparer avec Marlon Brando.

Je te parles juste d'une sorte d'attraction, d'une animalité, qui dans la gueule ou les expressions d'un acteur, apporte un plus à l'image. Une scène avec Lee Van Cleef dans un film aura beaucoup plus d'impact, parceque c'est Lee van Cleef, Et pourtant Lee a joué dans quelques belles daubes, mais dans les scène où il est à l'écran, même si le film est indigeste, bin moi je scotche quand même.

Voilà.

A bientôt. Amitiés.
"Quand on tire, on raconte pas sa vie..."

Avatar du membre
PECKINPAH
Apache
Messages : 33

Re: Django - Sergio Corbucci - 1966

Messagepar PECKINPAH » 28 sept. 2009 2:12

Oui, c'est marrant ce que tu dis car en ce moment je me retape tous les vieux Verneuil et compagnie : Mélodie en sous- sol, Un taxi pour Tobrouk, 100 000 dollars au soleil... (dialogués par Audiard, et avec souvent le grand Lino, ou le géantissime Gabin).

En fait le vieux avait raison quand il disait "Je parle pas aux cons, ça les instruit !" Je pense la même chose parfois sur ce forum. Pas sur cette discussion rassures-toi l'ami.

Cordialement.
"Quand on tire, on raconte pas sa vie..."



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités