Django - 1966 - Sergio Corbucci

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Personne
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 10375
Localisation : Lone Pine, CA

Messagepar Personne » 30 juil. 2007 21:10

Une fiche avec photos des acteurs :

http://www.thelin.net/laurent/cinema/fi ... 60315.html
Image

rex

avec django

Messagepar rex » 03 nov. 2007 8:14

guido lolobrigida (lee burton) et pedro sanchez (le role pour lequel il est crédité par imdb est tenu par lucio de santis ) ne figurent pas dans le film !

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3088
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Messagepar Sartana » 04 nov. 2007 1:01

Fusion ;)
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

rex

Re: avec django

Messagepar rex » 09 nov. 2007 6:20

rex a écrit :guido lolobrigida (lee burton) et pedro sanchez (le role pour lequel il est crédité par imdb est tenu par lucio de santis ) ne figurent pas dans le film !


ce message devait figurer dans "avec django , la mort est là ", comme le précisait le sujet.

rex

Messagepar rex » 20 nov. 2007 6:46

akpstyl a écrit :Parait il que "poker d'as pour django" vaut le détour.


je l'ai vu en salle il y a tres longtemps et je garde le souvenir d'un tout petit film ; pas un Django , en fait....A ma connaissance , seul "Django , prépare ton cercueil " a un rapport avec le Corbucci...Mais , à l' époque , n'importe quel héros de film pouvait etre affublé des noms de Ringo ( et meme Audie Murphy ; Ringo il texano ) et de Django ( g.Montgomery : django le proscrit ).
Là , dans "poker d'as..." le héros ,c'est Monty Greenwood ,en fait , pseudo de Maurice Poli .

lee grant

Messagepar lee grant » 15 déc. 2007 9:31

Personne a écrit :Une fiche avec photos des acteurs :

http://www.thelin.net/laurent/cinema/fi ... 60315.html


au sujet des photos : le mexicain "inconnu" est Rafael Albaicin , vu dans Navajo Joe et "Ricardo" est interprété par Remo De Angelis , vu dans Le Grand Silence .

Avatar du membre
Morgane
Barman
Messages : 20
Localisation : Angoulême

Re: Django - Sergio Corbucci - 1966

Messagepar Morgane » 07 janv. 2008 22:44

Film découvert ce soir et euuhh.. beh c'est pas mon truc.

Je ne peux pas dire non plus que j'ai "détesté" mais ce n'est pas un film que je reverrais. Je n'ai pas réussi à me plonger dedans, et ce en grande partie à cause de la musique bien trop olé olé à mon goût, sur des scènes qui ne le sont pas, justement.

J'ai également trouvé qu'il n'y avait pas grand chose derrière tout ça ; ça m'a semblé plus un film prétexte pour faire du western qu'autre chose.
Je n'ai toujours pas compris en quoi le général ou je sais plus qui (c'est dire mon intérêt, je ne me souviens plus des noms...) est plus utile à Django vivant que mort.

Plusieurs choses aussi m'ont fait sourciller.
Les poursuivants qui s'arrêtent parce que "ha non c'est la frontière".... C'est certain que c'est gens là sont très pointilleux sur le respect des règles... hem.
Enfin le must pour moi, c'est quand même les gars qui tombent avant que les balles partent (meurent de peur, sans doute...) ou alors c'est ma bande son qui était décalée, mais je crois pas, et la chanson du générique... alors là, je m'en remets pas, vraiment :shock:

Comme j'avais lu ce topic avant de voir le film, j'ai remarqué la boue forcément, et faut reconnaître qu'ils sont vernis de ce côté là ! mdr
Le coup du chapeau aussi, j'ai trouvé ça un peu trop, et certaines répliques de Django lorsqu'il remet en place au début sa nouvelle compagne et le tenancier... ça collait pas, je sais pas... comme si il jouait à faire comme, en fait.
Je n'aurais pas été surprise qu'un autre personnage lui dise d'arrêter de "se la péter". mais bon forcément, l'expression n'existait pas encore. Finalement, ce qui parait naturel chez d'autres persos, dans d'autres films me semblait forcé chez lui.

bon enfin, pour moi pas de quoi fouetter un chat, mais pas non plus à mettre au pilori.

Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 14021
Contact :

Re: Django - Sergio Corbucci - 1966

Messagepar metek » 10 janv. 2008 7:05

La jaquette dvd
Image
Image
Je l' ai trouvé loin celle la!! :beer1:

Cartman
Chef Sioux
Chef Sioux
Messages : 191
Localisation : Tegzas

Re: Django - Sergio Corbucci - 1966

Messagepar Cartman » 01 mai 2008 20:43

J'avais très peur qu'après avoir vu la merveilleuse trilogie leonienne je ne puisse apprécier les joies d'un film plus artisanal tel que Django ! En vérité, je n'ai pas été déçu, j'ai passé un très bon moment. L'histoire est plutôt bien cousue, pas un seul instant on ne s'ennuie. Franco Nero joue fort bien les héros tourmentés et ténébreux. J'ai apprécié la façon dont il occultait son visage avec son chapeau et le mystère qui planait au début autour de son cercueil au point qu'on le prenne pour un fossoyeur errant. Les personnages ne manquent pas de profondeur, comme la femme rousse dont l'amour parvient à guider Django sans qu'il n'en prenne conscience au début. Je me suis amusé avec la bataille des femmes dans la boue, l'idée était très bonne et ajoute une touche ubuesque qui n'est pas sans déplaire ! Si la trilogie de Sergio Leone présentait un monde aride et sec, ici c'est tout le contraire ; humidité et boue rendent le film poisseux et lui donnent une autre ambiance, plus automnale, plus crépusculaire. Ce film dépeint des hommes brutaux, fanatiques, qui tuent pour le plaisir, qui coupent des oreilles et malmènent les femmes. Rien de très joyeux. Django passerait pour un ange, taciturne certes, mais bienveillant. La scène finale était esthétiquement très réussie et a achevé en beauté ce film.

:sm32:
“Moi ce que je vois, c’est que dans deux secondes je vais te botter le cul.”


Avatar du membre
PECKINPAH
Apache
Messages : 33

Re: Django - Sergio Corbucci - 1966

Messagepar PECKINPAH » 26 août 2008 10:58

Bin moi j'ai trouvé plein d'idées excellentes.
Corbucci s'amuse à prendre à rebrousse-poil les poncifs du genre. Exemple : le héros de western est généralement un homme avec un pistolet sur un cheval .
Ici le héros marche dans la boue trainant un cercueil, et il troque qon pistolet contre une grosse mitrailleuse qui tâche.

Alors c'est sûr, Corbucci ne fait pas dans la dentelle, mais de l'excès à tous les niveaux : ville qui se noie sous des couches de boue, oreille coupée, membres cagoulés du ku klux klan qui se prend des rafales de mitrailleuses...

La musique est bien, les décors me semblent plus que réussis. L'histoire se laisse regarder sans bouder son plaisir, même si la réalisation n'a jamais de grandes envolées d'originalité.

Le seul reproche que je puisse adresser à ce film n'est pas des moindres : La présence de Franco Nero comme pâle copie de Clint Eastwood.
Pour moi, il gâche pas mal ce film, bon sang, ce type singe Clint Eastwood vraiment mal. A la limite, Trintignant réussit mieux cela dans le grand silence du même réalisateur.
"Quand on tire, on raconte pas sa vie..."

rex lee
Mohawk
Mohawk
Messages : 887

Re: Django - Sergio Corbucci - 1966

Messagepar rex lee » 26 août 2008 17:55

PECKINPAH a écrit :...
Le seul reproche que je puisse adresser à ce film n'est pas des moindres : La présence de Franco Nero comme pâle copie de Clint Eastwood.
Pour moi, il gâche pas mal ce film, bon sang, ce type singe Clint Eastwood vraiment mal.. ..

Aïe !!!Cela risque de faire grincer pas mal de dents !
Django , c'est Franco Nero . Qui d'autre ? La preuve , si Terence hill a été choisi pour "Django ,prépare ton cercueil " , c'est parce qu'il ressemblait à Nero.
Django ,ce n'est pas non plus A.Steffen ...que j'aime beaucoup.
Django , c'est encore moins Hunt Powers .
Django, ce ne sont ni john Garko ( lui , c'est Sartana !!!) ni George Hilton ( qui est Alleluia!!!) ETC...ETC...
Non . Django c'est Franco Nero . C'est ce personnage qui lui a appoté la notoriété. Copie-t-il Eastwwood ? Ce n'est pas impossible ...Mais en 66 ,(et après aussi , bien sûr !) , c'était la règle pour plaire au public . Mis à part quelques-uns ( Van Cleef , Gemma , Milian ...,acteurs à la personnalité toute autre ...) ,presque tous avaient cette allure de desperado mal rasé et laconique. Et ce qui entretient la ressemblance dans l'affaire qui nous intéresse , c'est que c'est le même acteur qui double Nero dans "Django" et Eastwood dans les films de Leone . ( Il double même parfois Steffen .)
Nero n'est pas l'acteur que je préfère mais c'est un acteur incontournable du western européen et "Django " de Corbucci est l'une de ses pierres angulaires.

Avatar du membre
Breccio
Westerner
Westerner
Messages : 2977
Localisation : Gone

Re: Django - Sergio Corbucci - 1966

Messagepar Breccio » 26 août 2008 19:22

+ 1 sur Rex Lee.
B
"Tra i due litiganti, il terzo gode." --Proverbe italien

rex lee
Mohawk
Mohawk
Messages : 887

Re: Django - Sergio Corbucci - 1966

Messagepar rex lee » 27 août 2008 6:55

:beer1: , Breccio !

Avatar du membre
Fredge
Comanche
Comanche
Messages : 767

Re: Django - Sergio Corbucci - 1966

Messagepar Fredge » 25 janv. 2009 12:09

Tiens, dans "Folie meurtrière" de Tonino VALERII (collection Giallo chez Neo Publishunig), un peu avant de se faire ...
Spoiler: Montrer
trucider, fallait s'en douter... Quoi, y en a qui pensaient à autre chose peut-être, mmmhhh????
la maîtresse d'école regarde "Django" à la télévision (la scène où Maria se fait fouetter).
Croyez-le ou non, mais quand j'ai entendu les coups de fouet (la TV est hors champ), j'ai directement pensé à ce western.

Fredge



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 9 invités