L'Enfant du désert - Cattle Drive - 1951 - Kurt Neumann

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 13974
Contact :

L'Enfant du désert - Cattle Drive - 1951 - Kurt Neumann

Messagepar metek » 23 déc. 2007 4:09

Cattle Drive, (L'Enfant du Désert. ) Titre secondaire : Mustang noir (le) 1951, couleur, durée: 77 minutes.
Joel McCrea, Dean Stockwell, Chill Wills. Leon Ames, Bob Steele, Howard Petrie. Realisé par Kurt Neumann.
Sujet:
Un jeune adolescent découvre les difficultés de la vie lors d'un convoi de bétail mais partage ses craintes avec Dan Mathews, un cow-boy aguerris.
Image

Image

Image

Image

Image
Modifié en dernier par metek le 29 juil. 2012 16:29, modifié 3 fois.

Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6197

1951 - Les Meilleurs ''Westerns''

Messagepar chip » 23 déc. 2007 9:06

Une erreur sur la jaquette de " cattle drive" Frances Dee (Mrs Mc Crea à la ville) n'a aucun rôle dans le film, il n'y a d'ailleurs aucune femme dans ce western cependant à un moment Joel Mc Crea montre à Dean Stocwell la photo de son épouse: on reconnait Frances Dee.

Avatar du membre
Cole Armin
Maire
Messages : 6571
Localisation : Albuquerque
Contact :

Re: L'Enfant du désert - Cattle Drive - 1951 - Kurt Neumann

Messagepar Cole Armin » 31 mai 2010 19:29

Image

Un western sympathique. Cattle Drive comporte d'honnêtes scènes de stampede et de beaux extérieurs qui faisaient le succès d'Universal.
Sorte de remake de Capitaine Courageux (Captains Courageous) [Rudyard Kipling] adapté au western, Dean Stockwell est un solide choix pour le rôle d'un enfant gâté par son riche père qui est recueilli accidentellement par un convoi de bétail. Joel McCrea est une fois de plus crédible dans le rôle. Les deux acteurs étaient déjà réunis dans Stars in My Crown.

ImageImage
ImageImage
ImageImage
"Attends d'être aussi vieux que moi pour parler comme moi"
Walter Brennan dans La Rivière rouge

Discutez cinéma!

Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 13974
Contact :

Re: 1951 - Les Meilleurs ''Westerns''

Messagepar metek » 15 août 2010 2:49

chip a écrit :Une erreur sur la jaquette de " cattle drive" Frances Dee (Mrs Mc Crea à la ville) n'a aucun rôle dans le film, il n'y a d'ailleurs aucune femme dans ce western cependant à un moment Joel Mc Crea montre à Dean Stocwell la photo de son épouse: on reconnait Frances Dee.


Oui je sait, lis bien chip, ta traduction n'est pas clair :D

Avatar du membre
steveburden
Chef Sioux
Chef Sioux
Messages : 126

Re: L'Enfant du désert - Cattle Drive - 1951 - Kurt Neumann

Messagepar steveburden » 15 août 2010 14:11

a l'inverse , le nom d'henry brandon n'apparait nulle part sur l'affiche alors qu'il tiens une place importante dans l'histoire , bien plus que bob steele ou leon ames .

Avatar du membre
Abilène
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3564
Localisation : Moulins (Allier)

Re: L'Enfant du désert - Cattle Drive - 1951 - Kurt Neumann

Messagepar Abilène » 27 févr. 2011 18:07

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image
Modifié en dernier par Abilène le 19 oct. 2011 20:42, modifié 1 fois.

Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 13974
Contact :

Re: L'Enfant du désert - Cattle Drive - 1951 - Kurt Neumann

Messagepar metek » 23 avr. 2011 20:17


Avatar du membre
Abilène
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3564
Localisation : Moulins (Allier)

Re: L'Enfant du désert - Cattle Drive - 1951 - Kurt Neumann

Messagepar Abilène » 04 févr. 2012 15:55

Image

Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5263
Localisation : oregon

Re: L'Enfant du désert - Cattle Drive - 1951 - Kurt Neumann

Messagepar lasso » 19 mai 2012 11:33

Ce Western de Kurt Neumann mérite bien son nom "Cattle Drive", et Joel McCrea excelle dans son rôle de cowboy tranquille
qui veut donner une chance au très jeune garçon gâté et délaissé par son père, trop occupé par ses affaires au chemin de fer.
Lors d'une halte du train, le garçon rate le départ du train et se trouve tout seul dans la prairie. Lors d'une chasse après un étalon
noir sauvage, le cowboy fait la rencontre du jeune perdu. Il lui propose de l'amener vers Santa Fe, ensemble avec le
grand troupeau de vaches, où il fait pertie de l'équipe de cowboys. Après quelque rétissence, le garçon accepte. Il est accepté
par le convoi, mais doit se conformer aux règles de la troupe, laisser tomber son ton hautain et gâté. Très vite il prend goût
à cette vie dure et aventureuse. Il n'oubliera pas l'étalon noir, qui sera capturé. A cause d'une imprudence du garçon, l'étalon
pourra s'enfuir, et une stampede colossale prend son départ....
Arrivé à Santa Fe, le garçon retrouve son père qui regrette de ne jamais avoir trouvé du temps pour lui, il démissionne de
son poste de directeur du chemin de fer et s'associe au cowboy et à son fils, pour capturer enfin l'étalon noir. Le cowboy
remettra à plus tard son mariage et la fondation de son ranch.
La musique accompagnant le "cattle drive" est bien choisie, de belles scènes dans le camp des cowboys, et de belles images
des prairies.
Image Un autre titre du film
Image
Image
ImageImage
ImageImage
Image traduction : La grande Piste vers Santa Fé

Avatar du membre
Abilène
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3564
Localisation : Moulins (Allier)

Re: L'Enfant du désert - Cattle Drive - 1951 - Kurt Neumann

Messagepar Abilène » 01 juil. 2012 21:13

Image
Image
Image
Image

Avatar du membre
Abilène
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3564
Localisation : Moulins (Allier)

Re: L'Enfant du désert - Cattle Drive - 1951 - Kurt Neumann

Messagepar Abilène » 09 juil. 2012 15:41

Image
Image
Image
Image


pass
Westerner
Westerner
Messages : 2179
Localisation : Désormais , moins loin .....

Re: L'Enfant du désert - Cattle Drive - 1951 - Kurt Neumann

Messagepar pass » 03 oct. 2012 13:01

Première représentation à Paris le 25 Mars 1953 au California en version originale uniquement .


kiemavel
Sioux à l'oeil de Linx
Sioux à l'oeil de Linx
Messages : 545

Re: L'Enfant du désert - Cattle Drive - 1951 - Kurt Neumann

Messagepar kiemavel » 19 nov. 2015 21:51

==========

Le directeur d'une compagnie de chemins de fer qui voyage à travers l'ouest pour ses affaires à bord de son wagon privé délaisse Chester, son fils adolescent qui se montre arrogant avec les passagers et le personnel. Son comportement soulève tant de protestations qu'il incite un vieil employé à s'en ouvrir à l'homme d'affaires. Celui ci promet d'être plus ferme avec son fils songeant même à l'envoyer en pension à la rentrée suivante. Plus tard, au cours d'un arrêt pour que le train se ravitaille en eau, le gamin boudeur s'éloigne du train quand survient un cow-boy à la poursuite d'un étalon sauvage. L'homme est prêt à l'attraper quand une maladresse du jeune garçon fait échouer la tentative de capture. Le cow-boy s'éloigne au moment ou le train s'apprête à partir mais le garçon ne parvient pas à rejoindre le train à temps. Il rattrape le cow-boy et exige contre rétribution qu'il le conduise jusqu'à Santa Fe, la prochaine halte du train de son père. Mais l'homme, chargé de convoyer un troupeau de bovins avec ses camarades, refuse tout comme les autres cow-boys et leur patron que Chester tente d'acheter à son arrivée au campement. Le jeune garçon se retrouve obligé de rester auprès d'eux…

ImageImageImage


Une courte présentation un peu olé, olé…juste pour rendre compte brièvement d'un western selon moi anecdotique. Un gosse délaissé par son père fait des conneries pour retenir son attention. C'est Dean Stockwell qui jouait le gamin difficile. Dans le genre sale gosse, pourri gâté et têtes à claques, le Chester c'est quelque chose. Heureusement, le père négligent est relayé par des gars un peu bourrus mais sympathiques, à commencer par le plus sympa de tous, Dan Matthews (Joel McCrea) qui va jouer au père de substitution, genre Charles Ingalls (sans l'air con). Lui et ses gars vont lui apprendre les vrais valeurs. 1ère mesure : au boulot le Chester ! Avec eux, tu travailles pas, tu manges pas !!! (salauds ! s'en prendre à des gosses. Attention ! S'en prendre à des gosses, oui, mais c'est pas non plus Brockebareback Mountain). Bon, le travail n'est pas non plus très harassant. Il va devenir l'assistant du cuisinier du convoi interprété par Chill Wills (qui en fait des caisses en gros plouc). Au début le régime alimentaire le surprend un peu. Lui qui n'aime que les fraises - même hors saison - les premiers jours il repousse les fayots ! Mais il va finir par s'y faire (ouf…) : les fayots, l'odeur des vaches…et tout le reste. Évidemment, on ne transforme pas du jour au lendemain un gamin arrogant, menteur et faux-jeton. Chester tente de se faire la malle, multiplie les erreurs mais finalement il ne manque pas de courage, sait se tenir à cheval et endure les épreuves sans broncher : le désert brulant, la tempête de sable, le manque d'eau, le troupeau qui s'emballe, etc…Mais c'est surtout avec la chasse à l'étalon sauvage qui se prolonge tout au long du récit que le scénariste file une métaphore simplette mais sympathique. Ce western l'est aussi mais c'est le western pour toute la famille…des années 50 car je doute qu'il passionne beaucoup celles d'aujourd'hui…mais peut-être bien encore quelques parents. Un petit western (mais magnifiquement photographié) dans lequel on retrouve d'assez nombreuses vieilles connaissances. Leon Ames est médiocre dans le rôle du père et homme d'affaires. Chill Wills fait ce qu'il savait le mieux faire : du Chill Wills :mrgreen: Les plus en vue des seconds rôles étant peut-être Henry Brandon et Bob Steele. J'oublie un détail qui peut avoir son importance, c'est la qualité du DVD qui propose une qualité d'images assez rare. Il s'agit du DVD espagnol mais on sait que le film va bientôt être édité chez Sidonis.

ImageImageImage


Image
Quand Joel McCrea tend à Chester une photographie de sa fiancée avec laquelle il compte s'installer quand il aura son ranch ou il élèvera des chevaux…Il lui montre une photo de sa femme dans la vrai vie : Frances Dee. Pour rendre à César…C'est le commentaire de Chip, lu ici avant de découvrir le film, qui m'a fait prêter attention à ce détail...



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 8 invités