La colline des potences - The Hanging Tree - 1959 - Delmer Daves

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
lasbugas
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 10693
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: La colline des potences - The Hanging Tree - 1959 - Delmer Daves

Messagepar lasbugas » 23 nov. 2011 20:32

Image
Image

Avatar du membre
Abilène
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3564
Localisation : Moulins (Allier)

Re: La colline des potences - The Hanging Tree - 1959 - Delmer Daves

Messagepar Abilène » 24 déc. 2011 19:13

Image

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4511
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: La colline des potences - The Hanging Tree - 1959 - Delmer Daves

Messagepar Yosemite » 30 déc. 2011 22:34

J'ai à nouveau visionné ce western hier, il me paraît plus beau à chaque reprise je crois.
Beaucoup de lignes sont déjà écrites dans ce sous-forum, je vais tâcher de ne pas trop faire de redite vis à vis des avis exprimés.
En fait, je crois que j'aime tout dans ce film, du début à la fin, pas un moment d'ennui.

Je commencerai par évoquer tout particulièrement les choix de Daves dans la sobriété de ses plans et de ses mouvements de caméra. Lents, ils soulignent notamment la beauté des paysages sans forcer le trait. Fréquentes et efficaces utilisations de vues en plongées et contre-plongées entre le village et le sommet de la falaise où se situe l'aire du bon docteur.
Bon ? Cooper est particulièrement bon oui, mais le personnage qu'il incarne est bien plus ambigu : attentif à sauver ses patients, renonçant parfois même à être payé autrement que par le baiser d'une enfant malnutrie, on le découvre également dominateur, méprisant, autoritaire, pervers même. Il conserve durant tout le film quelque chose d'insondable qui le rend hors d'atteinte et la réplique ainsi imposée à M. Schell face à un personnage aussi inquiétant crée une complexité et un intérêt grandissant du début à la fin.
Le personnage du jeune voleur soigné et recueilli (Rune al. Ben Piazza) occupe une place très intéressante. Une sorte de faire-valoir, tantôt vis à vis du docteur, puis d'Elizabeth. Il permet l'éclairage de la personnalité du Dr. Trail, il permet à Elizabeth de s'en aller, mais également accompagne son retour après la découverte de l'or. Il s'éclipse sur la charrette finale au moment ou les deux premiers rôles se retrouvent enfin. J'ai trouvé son personnage très intéressant et son placement tout à fait astucieux.
Une énigme le concernant tout de même, comment a-t-il bien pu ressortir intact du guet-apens dans lequel il tombe lorsque qu'un groupe de meneurs vient le chercher dans sa maison (à environ 1h34, lorsque l'inquiétant Frenchy, qui parle de lui à la troisième personne, rend quant à lui visite à Elizabeth) ?

Maria Schell (Margarete Schell-Noe en fait, qui n'aimait pas dit-on son surnom de « Seelchen », Petite âme), actrice autrichienne très en vue dans ces années-là (elle a eu plein de Bambis :) ), est éblouissante. Décalée dans ce monde qu'on ne sent pas pour elle, elle sait toutefois rester juste dans ses moindres gestes et expressions.
Comment, par ailleurs, ne pas espérer que de tels yeux revoient un jour ?

Une foule d'attitude et de sentiments humains, sont illustrés dans ce magnifique western. Des plus beaux aux plus dérangeants hélas.
The hanging tree ? Un film qui vaut de l'or.
Yo.

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4511
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: La colline des potences - The Hanging Tree - 1959 - Delmer Daves

Messagepar Yosemite » 30 déc. 2011 22:37

Magnifique Maria Schell.
Yo.

Image

Avatar du membre
jaceddy
Séminole
Séminole
Messages : 1235
Localisation : Tucson
Contact :

Re: La colline des potences - The Hanging Tree - 1959 - Delmer Daves

Messagepar jaceddy » 30 déc. 2011 23:00

:applaudis_6: Pour ton exposé, Yosemite. C'est avec plaisir que j'en ai pris connaissance, et ça donne vraiment envie de le revoir :D Belle photo de Maria Schell, admirable dans ce film.

Fabbordelais
Police Indienne
Police Indienne
Messages : 985

Re: La colline des potences - The Hanging Tree - 1959 - Delmer Daves

Messagepar Fabbordelais » 31 déc. 2011 22:22

Dans tous les films où elle joue, je trouve que Maria Schell sait toujours donner de la grandeur et une grande Humanité à ses personnages.

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4511
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: La colline des potences - The Hanging Tree - 1959 - Delmer Daves

Messagepar Yosemite » 01 janv. 2012 14:45

Oui, je suis d'accord. Je la trouve toujours entièrement au service de son personnage, douée de beaucoup d'abnégation en somme.
On en attend pas moins d'un acteur ou d'une actrice certes, mais il est plus facile de poser quelques mots pour évoquer la chose que de la faire sienne...
Yo.

laurent69
Apache
Messages : 37

Re: La colline des potences - The Hanging Tree - 1959 - Delmer Daves

Messagepar laurent69 » 30 avr. 2012 17:17

OUI,un film excellent :beer1:

-dans mon top 10 tout style confondus, le 1er étant "la mort aux trousses -Gary Grant, Eva Marie Saint..- qu'on ne présente plus :sm80:

pass
Westerner
Westerner
Messages : 2184
Localisation : Désormais , moins loin .....

Re: La colline des potences - The Hanging Tree - 1959 - Delmer Daves

Messagepar pass » 06 oct. 2012 17:31

Première représentation à Paris le 20 Mars 1959 au Moulin-Rouge , au Normandie et au Rex en version française et originale .

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 20972
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: La colline des potences - The Hanging Tree - 1959 - Delmer Daves

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 20 déc. 2012 16:14

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Stumpy42
Barman
Messages : 19

Re: La colline des potences - The Hanging Tree - 1959 - Delmer Daves

Messagepar Stumpy42 » 01 janv. 2013 22:09

vu ce soir, je ne l'avais jamais vu plutot bon (il faut dire que j'adore (adule plutot depuis l'age de 7 ans) gary cooper :sm57: je ne suis donc pas tres objectif!
karl malden excellent egalement DANS CE ROLE de méchant mi tordu/pervers mi balourd
dites donc il se fait fusiller ds le tulard :mrgreen: :
"...helas il faut subir l'epouvantable maria schell aussia l'aise ds ce wstern qu un kangourou sur une banquise!! Dur!
...gary cooper sauve ce qui peut l''être
Diantre ça taille sévère !! tres dur ce film est qd mm pas mal







Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : lasso et 7 invités